Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion  >  Vos contributions    > Le Coran démasqué > IX


Le Coran démasqué

une lecture non-croyante du Coran

X - Sa Gloire Mahomet-al-Lah, raciste, suprémaciste.


par Taghout  -  07/06/2012




Les textes publiés dans Vos contributions (rouge foncé) ne représentent que l'opinion de leurs auteurs.








X - Sa Gloire Mahomet-al-Lah, raciste, suprémaciste.



    Où l'on expose la doctrine suprémaciste de Mahomet.
    Où l'on explique que la circoncision trouve son origine dans un culte à l'astre lunaire.

En 1933, le troisième Reich allemand s'est doté d'un ministère de la propagande dirigé par Joseph Goebbels. Grâce aux efforts d'endoctrinement collectif de celui-ci, une nation d'honnêtes gens s'est engagée dans une guerre insensée puis dans l'extermination industrielle des juifs, des roms, des homosexuels, des intellectuels, des résistants et des internés psychiatriques de l'Europe placée sous sa botte. On attribue quelquefois l'invention de la propagande à Adolf Hitler. C'est faux, Mahomet l'a pratiquée bien avant lui, et d'autres encore bien avant lui.

Dans ses prêches à Médine, qui deviendront les versets du Coran, Mahomet relate les anecdotes des légendes juives qu'il a pu connaître, ici autour de l'Exode. Mais ses versets véhiculent de plus en plus des messages cachés à caractère raciste envers les juifs. Comme dans les versets qui précèdent, les arguties théologiques n'ont aucune importance. Elles sont là pour occuper l'intellect, pendant que l'inconscient de l'auditoire reçoit le message caché. Mahomet satirise, il veut inciter ses adeptes à haïr les israélites de Médine au moyen de sa propagande récitée. Il prépare ainsi la purification ethnique de Médine, au mépris des accords dont il est le garant.

Sourate 2, Al-BAQARAH, la vache.
    62. Ceux qui croient [le Coran], et ceux qui suivent les Juifs, et les Chrétiens et les Sabéens,
    Quiconque croit en al-Lah et le Jour Dernier, et travaille pour le bien,
    [Ceux-là] recevront leur récompense avec leur Seigneur; sur eux il n'y aura pas de peur, et ne seront pas affligés.


    Message caché de Mahomet aux tribus de Médine : les juifs subiront ma terreur et seront affligés. Ceux qui suivent les juifs, c'est-à-dire les arabes convertis au judaïsme (dits prosélytes) et les autres n'ont rien à craindre de moi.

    Ce verset hors propos sert à rassurer les tribus arabes de Médine. Celles-ci en effet commencent à s'émouvoir du prêchi-prêcha menaçant de monsieur al-Lah. Les Sabéens n'existent pas, c'est une formule qui désigne de façon indéterminée d'autres monothéistes, comme les mandéens.
    Notez que la discrimination est faite ici sur le sang avant la religion, car Mahomet était raciste. Voilà une vérité gênante que certaines traductions tentent de masquer.
    "Travaille pour le bien". Le bien désigne dans le Coran ce qui alimente le narcissisme de Mahomet : accroissement de prestige, butin, conversions.
    63. Et rappelez-vous Nous acceptâmes votre alliance et Nous nous élevâmes au-dessus du Mont [Sinaï][en disant] :
    "Tenez fermement ce que Nous vous avons donné et portez souvenance de ce qui s'y trouve : Pour votre chance vous pourriez craindre al-Lah."


    Message caché de Mahomet aux tribus juives : Le traité de Médine m'institue en juge de droit divin au dessus de tous. Je combattrai qui conteste ma dictature.

    64. Mais vous vous êtes repentis après : N'eussent été la Grâce et la Pitié d'al-Lah envers vous, vous auriez certainement été perdus.
    65. Et vous savez bien ceux parmi vous qui transgressent en matière de Sabbat. Nous leur dîmes : "Soyez des singes, méprisés et rejetés."
    66. Ainsi Nous fîmes un exemple pour leur temps et pour leur postérité, et une leçon pour ceux qui craignent al-Lah.


    Message caché, à caractère raciste : les juifs sont des singes.
    Message caché de Mahomet aux tribus juives : j'ai été patient, mais je vais faire un exemple mémorable en châtiant certains d'entre vous.

    Cette fable de transformation vient peut-être du conte de la tour de Babel, où sont transformés en singes et en fantômes ceux qui voulaient adorer des idoles en haut de la tour. Mais Mahomet clairement vise l'insulte et attise la haine. L'imprécision, la confusion dans ses récits ne lui importent pas : il s'en moque parce que la métaphysique n'est qu'un prétexte, comme dans tout son Coran.


    Dans une propagande, la satire doit être bête et méchante.

    Coran 2.65 "Soyez des singes, méprisés et abjects."

    Adolf Hitler, Mein Kampf, Chapitre IV : "... Toute propagande doit être présentée sous une forme populaire et ajuster son niveau intellectuel aux moins intellectuels..."


    J'ai déjà présenté les versets 67 à 73: c'est l'histoire de la vache.


    74. [al-Lah, devenu Dieu d'Israël, s'adresse aux Juifs de Médine] Après cela vos coeurs se durcirent : Ils devinrent comme du roc et pire encore en dureté. Car parmi les rochers certains possèdent des sources jaillissantes : D'autres quand ils sont fracturés produisent de l'eau; et d'autres s'affaissent par peur d'al-Lah. Et al-Lah n'est pas inattentif à ce que vous faites.

    Message caché, à caractère raciste : les juifs sont sans coeur. ils ne sont pas des êtres humains mais des objets inanimés. On peut les frapper ou les faire plier.
    Message caché de Mahomet aux tribus juives : je vous soupçonne de comploter contre moi.

    "Vos coeurs se durcissent" : le narcisse al-Lah se révèle dans cette expression : Comme un enfant, il demande qu'on l'aime de l'amour des parents, comme un enfant, il fait un caprice de colère quand il se sent rejeté, mais c'est comme un dictateur qu'il menace de faire la guerre et de terroriser. Comme Staline à la fin de sa vie, il se prétend menacé par des complots imaginaires. L'inspiration de Mahomet serait dans un conte haggadique.

    75. Pouvez-vous entretenir l'espoir qu'ils vont croire en vous ?
    Voyant qu'une partie d'entre eux entendit la Parole d'al-Lah, et la pervertit après qu'ils l'aient comprise, en le sachant.


    Message à caractère raciste : les juifs sont menteurs et pervertissent leurs écrits.
    Message de Mahomet aux musulmans de Médine : n'essayez plus de convertir les juifs.

    Mahomet s'adresse à la mosquée aux musulmans rassemblés à qui il récite les dernières productions de son double al-Lah. Il renonce à la première personne divine et s'exprime directement lui-même. On comprend que certains rabbins ont dû corriger les références haggadiques du discours de monsieur al-Lah et que certains croyants s'en sont trouvés perturbés. Mahomet craint que son imposture n'en soit démasquée. Il en oublie de respecter sa grammaire habituelle.

    76. Regardez ! quand ils [les juifs] rencontrent des hommes de la Religion [les musulmans], ils disent : "Nous croyons" : Mais quand ils se rencontrent en privé, ils disent : "Leur diras-tu ce qu'al-Lah t'a révélé, et qu'ils s'engagent dans une discussion à ce propos devant votre Seigneur ?" Ne comprenez-vous pas ?
    77. Ne savent-ils pas qu'al-Lah sait ce qu'ils cachent et ce qu'ils révèlent ?


    Message caché : les juifs complotent. Cependant mes espions sont partout, et je déjouerai ces complots.

    "Ce qu'al-Lah t'a révélé" désigne la version locale de la haggada qui sert de source mystique à Mahomet. "votre Seigneur" désigne Mahomet-al-Lah.
    Apparemment, Mahomet a été informé que les rabbins discutent de la conduite à tenir face à ses menaces. Il semble que les rabbins se reprochent d'avoir communiqué avec les musulmans sur les légendes qui inspirent monsieur al-Lah. Les rabbins réalisent que les musulmans vont présenter leurs doutes à Mahomet et que cela risque d'exacerber la haine du mythomane envers eux.
    Mahomet suggère alors aux musulmans que ces rabbins ont déformé le texte qui lui sert de source dans un effort délibéré pour lutter contre son influence.

    78. Et il y a parmi eux [les rabbins] des illettrés, qui ne connaissent pas le Livre, mais se l'imaginent selon leurs désirs, et ils ne font rien que faire des hypothèses.

    Mahomet-al-Lah est très mal à l'aise. Il tente de convaincre ses croyants que les références de la haggada présentées par les rabbins n'ont pas de consistance.

    79. Alors malheur à ceux qui écrivent le Livre avec leurs propres mains, et qui disent ensuite : "Cela vient d'al-Lah", pour marchander ceci pour un prix misérable ! Malheur à eux pour ce que leurs mains écrivent, et pour le profit qu'ils en ont tirés.

    J'imagine qu'un juif imprudent a vendu un recueil de légendes haggadiques à un musulman qui l'a montré ensuite à Mahomet.
    Celui-ci, bien embêté de se trouver confronté à ses sources, prétendument mystiques et révélées, affirme alors que ce livre est une fabrication conçue pour lui nuire et qu'il n'a aucune authenticité. A court d'arguments, il s'en remet à une bonne vieille malédiction pour essayer de clore le débat.

    80. Et ils disent : "Le Feu ne nous touchera pas mais seulement pour les quelques jours comptés." Dis : "avez-vous reçu une promesse d'al-Lah, sachant qu'Il ne rompt jamais Sa promesse ? ou bien est-ce que vous dites cela d'al-Lah que vous ne savez pas ?"

    Quelqu'un aurait suggéré que le monde va durer 7000 ans, mais l'enfer seulement 7 jours (Sirat). Cela n'arrange pas les affaires de Mahomet qui a fait de la Rôtissoire son principal argument de vente.

    81. Non, ceux qui cherchent profit dans le mal, et qui sont entourés par leurs péchés, il sont les compagnons du Feu : Là ils demeureront.
    82. Mais ceux qui ont la Religion et pratiquent ce qui est juste, ils sont les compagnons du Jardin : Là ils demeureront.



    Après l'exposé des commandements à observer selon Mahomet, voir chapitre précédent, la sourate continue sur le même thème vindicatif et satirique adressé de façon explicite aux tribus juives de Medine. Voilà ces versets :


    84. Et rappelez-vous Nous primes alliance : Ne faites pas couler le sang parmi vous, ni ne jetez les vôtres de chez vous; Et ceci vous avez solennellement ratifié, et de ceci vous pouvez être témoins.
    85. Après cela, c'est vous, le même peuple, qui tuez entre vous, et bannissez un groupe de vos maisons. Qui assistez [leur ennemis] contre eux, en culpabilité et rancour; et s'ils viennent à vous en captifs, vous les rançonnez, alors qu'il n'était pas légal pour vous de les bannir.
    Alors c'est seulement une partie du Livre que vous croyez, et rejetez-vous le reste ? mais qu'elle est la récompense pour ceux d'entre vous qui agissent ainsi sinon disgrâce dans la vie ? Et au Jour du Jugement seront consignés à la peine la plus sévère.
    Car al-Lah n'est pas inattentif à ce que vous faites.
    86. Voilà le peuple qui achète la vie du monde au prix de l'Au-delà : leur punition ne sera pas allégée et ils ne seront pas assistés.


    Message caché, à caractère raciste: les juifs sont parjures.

    Message de Mahomet aux tribus juives: Je vous tiens pour responsables de la guerre qui a décimé les tribus arabes. Je les vengerai. Vos anciennes alliances avec les tribus arabes ne fonctionneront pas. Nous subissons une pénurie de logements: Je veux vos maisons.

    Le verset 84 passe au présent et rappelle le traité dit Constitution de Médine.
    L'accusation de Mahomet au verset 85 est spécieuse : Les tribus arabes Aus et Khazraj étaient en guerre l'une contre l'autre pour le contrôle du territoire de Médine, et par le jeu des alliances, les deux tribus juives Quraiza et Nadhir se trouvaient en conflit aussi. Mais les tribus juives rachetaient les prisonniers captifs les uns des autres conformément à leurs obligations religieuses. S'il y a des coupables dans cette affaire, ce seraient plutôt les tribus Aus et Khazraj, leur culture de violence et leur système de retaliation-vendetta.

    "Vous bannissez un groupe de vos maisons" : Le motif de la satire est foncier : les musulmans émigrés étaient confrontés à une pénurie de logements : c'est pourquoi Mahomet convoitait les maisons des tribus juives.

    87. Nous donnâmes le Livre à Moïse et le firent suivre par une succession de messagers; Nous donnâmes à Jésus fils de Marie et le fortifiâmes avec le Saint-Esprit. Est-ce que chaque fois que qu'un messager vient à vous avec ce que vous ne désirez pas, vous êtes gonflés d'orgueil ? Certains vous appelez imposteurs, et d'autres vous tuez !

    Message à caractère raciste, comme au verset 61 : "Les juifs tuent les messagers divins. Les juifs sont orgueilleux."
    Message de Mahomet aux tribus juives : "Je suis messager divin comme Moise et Jésus. Soumettez-vous à moi."

    Mahomet croit que les évangiles ont été "révélées" à Jésus, mais ces livres ont été rédigés bien après sa mort. Il croit que le Saint-Esprit est un autre nom de cette entité surnaturelle dite Gabriel, dont il prétend recevoir la dictée. Mais une telle notion est étrangère au christianisme, qui distingue nettement les deux entités métaphysiques. Cette dernière croyance particulière est à l'origine du mythe qu'il a inventé pour se hisser parmi les siens au statut social de divin Messager.

    88. Ils disent, "Nos coeurs sont prépucés." Non, la malédiction d'al-Lah est sur eux pour blasphème : petit est ce qu'ils croient.

    Message à caractère raciste : "Les juifs sont blasphémateurs et mesquins (petits)."

    Kazimirski a raison quand il traduit par "nos coeurs sont incirconcis." La circoncision ou ablation du prépuce pourrait avoir été imposée à ses alliés nomades par un certain seigneur. Cette mutilation génitale des mâles constituait peut-être une sorte de marquage, une différenciation de caste. L'opération est devenue un rite préalable à l'acceptation d'un nouveau membre dans les communautés juives. Le terme "incirconcis" désignait alors les non-juifs. L'expression "coeurs incirconcis" désigne une imperfection dans les pensées au cours de l'observance des commandements. C'est-à-dire simplement un certain recul, un certain bon sens.

    Mais Mahomet-al-Lah veut trouver dans cette réponse un argument de plus pour satiriser ceux qu'il projette d'anéantir et introduit l'accusation de blasphème. Sont blasphématoires aux yeux d'al-Lah les mots que Mahomet n'est pas capable de comprendre : Petit est monsieur al-Lah.

    89. Et quand leur vient d'al-Lah un Livre confirmant celui qui est avec eux,
    Alors que longtemps ils ont prié pour la victoire sur ceux qui rejettent la religion,
    Quand vient à eux ce qu'ils ont reconnu, ils rejettent la croyance en cela;
    Mais la malédiction d'al-Lah est sur ceux qui rejettent.


    "Ils ont prié pour la victoire sur ceux qui rejettent la croyance" : Mahomet a érigé en système la conversion à son culte par la violence: ici il prétend que les juifs faisaient de même: Mais c'est complètement faux: Le peuple juif a conquis des territoires limités, mais la conversion au judaïsme dite prosélytisme, est une démarche volontaire, obéissant à des règles compliquées. Il n'y a pas de vocation hégémonique dans le judaïsme, mais seulement une vocation d'enseignants.

    "Ce qu'ils ont reconnu" constitue une périphrase obscure et un fait supposé: je suppose que Mahomet affirme ici que les juifs de Medine auraient reconnu le Coran : C'est évidemment faux.

    "La malédiction d'al-Lah est sur ceux qui rejettent" : Mahomet maudit ceux qui rejettent Mahomet. C'est un chantage à la superstition, tel que le pratiquaient les jeteurs de sorts professionnels.

    90. Mauvais est le troc par lequel ils ont vendu leurs âmes, en niant ce qu'al-Lah a envoyé, envieux qu'al-Lah envoie Sa provende à celui de Ses serviteurs qu'Il lui plaît : Ainsi ont-ils attiré sur eux-mêmes Colère sur Colère. Et humiliant est le châtiment de ceux qui rejettent la Religion.

    Messages à caractère raciste : Les juifs sont ingrats, ils sont maudits. Les juifs sont envieux.
    Mahomet veut passer pour le Messiah du judaïsme, qui était supposé descendre de David avec pour mission de rétablir la souveraineté d'Israël. C'est évidemment ridicule.

    "Colère sur Colère" : la colère est mauvaise conseillère, mais les seules colères attestées sont celles de Mahomet, des comédies de colères noires jouées quand quelqu'un osait le contredire. Sa colère c'est d'échouer à convaincre les rabbins en paraphrasant un recueil de contes qu'il confondait avec la Torah.

    91. Quand on leur dit, "Croyez ce qu'al-Lah a envoyé" ils disent "Nous croyons ce qui nous a été envoyé" et il rejettent tout ce est à coté, même si c'est la vérité qui confirme ce qui est avec eux. Dis : "Pourquoi donc avez-vous tué les messagers d'al-Lah dans les temps passés, si vous croyez réellement ?"

    Message à caractère raciste, comme aux versets 61 et 87 : "Les juifs tuent les messagers divins."

    92. Moïse est venu avec la Révélation [la Loi]; pourtant vous adoriez le veau après cela et vous agissiez mal.
    93. Et rappelez-vous nous primes votre alliance et Nous avons élevé au dessus de vous le Mont : "Tenez-vous fermement à ce que Nous vous avons donné, et obéissez" : Ils dirent : "Nous entendons et nous désobéissons" Et ils durent boire dans leurs coeurs du veau à cause de leur impiété. Dis : "Mauvais goût cela eut pour vous si vous avez quelque religion".


    Message à caractère raciste : "Les juifs adorent l'or."
    Haggada toujours : le Mont Sinaï s'élève dans les airs, et Moïse fait boire de l'eau avec de la poussière d'or en punition pour les adorateurs du veau.

    Pour conclure, ce verset, Coran 3.110, montre que ce raciste était aussi suprémaciste.

    3:110. Vous [les musulmans] êtes le meilleur des peuples, élevé au-dessus des [autres] hommes;
    Vous imposez ce qui est juste, interdisez ce qui est mauvais, et vous croyez en al-Lah.
    Si le peuple du Livre [les juifs et les chrétiens] avait cru, les choses auraient été mieux pour eux;
    Mais quelques-uns d'entre eux croient, tandis que la plupart sont des transgresseurs pervers.


    "Transgresseurs pervers" correspond à la traduction de Yousouf Ali. On trouve aussi mécréants, pécheurs, mais le mot fasiq devait signifier la fausseté, le non-respect de ses engagements, la traîtrise dans un sens péjoratif, insultant.

    "La plupart sont des transgresseurs": L'accusation est ridicule venant d'un fourbe professionnel. Mais cette insulte faite aux juifs et aux chrétiens servira de prétexte aux persécutions que Mahomet prépare.

    Si vous enseignez ce genre de préjugé prétendument divin à des gens peu évolués, quelle paix sociale pouvez-vous imaginer ? Quel respect pourrait exister entre les gens de religions différentes ? Ce seul verset est suffisant à mes yeux pour discréditer tout le Coran.

De tels versets véhiculent un message de haine envers les juifs et les chrétiens.

Et cela deviendra de plus en plus évident dans la suite de cette sourate et dans la sourate qui suit.



Note sur la circoncision :

Les origines de la circoncision seraient dans un culte lunaire. Les anciens croyaient que la lune donnait la vie et la reprenait. Pour éviter cette reprise précoce d'une vie prêtée, c'est à dire pour éviter de perdre des enfants en bas-âge, ces ancêtres sacrifiaient à la lune par analogie un croissant de chair, qui est le prépuce. Cette superstition lunaire, païenne, est peut-être à rapprocher du mythe grec de Cronus-dévoreur-d'enfants qui "castre" Uranus-Olympus au moyen d'un silex taillé en forme de croissant: ce qui suggère une origine néolithique à la pratique.

La circoncision n'est rien de plus qu'une superstition. Les mutilations génitales pratiquées sur les mineurs sont des abus de maltraitance graves. De plus c'est dangereux: infections, séquelles. Il existe des rituels alternatifs sans mutilation. Il revient aux adultes de décider eux-mêmes ce qu'ils feront de leur propre corps.



Taghout

Mon blog :




Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Vos contributions    Haut de page    Contactcontact   Copyright ©