Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion  >  Revue de Presse  >  L'Eglise catholique : Monde

L'Eglise catholique : Monde

Revue de presse


En quelques lignes, l'essentiel d'une sélection* d'articles de la presse écrite
(*) L'exhaustivité n'est pas recherchée.
Si un article qui vous paraît important a été omis, signalez-le

Voir également les rubriques : L'Eglise catholique en France, Benoît XVI, Jean Paul II


Codes couleur :
En noir : synthèse la plus objective possible des articles ou des points paraissant importants.
En rouge foncé : citation ou extrait de l'article. Titre en gras.
En mauve : commentaire ou appréciation particulière de "atheisme.free.fr"


Protestants... et catholiques célèbrent les 500 ans de la Réforme (AFP)
Le Point - 31 octobre 2017

"L'Allemagne a célébré mardi dans la ville de Luther le 500e anniversaire de la Réforme, marqué par un appel commun au pardon et à l'unité des protestants et des catholiques après des siècles de rivalité souvent violente.
Au cours de l'année qui s'achève de jubilé de la Réforme, "nous avons demandé pardon pour nos échecs et pour la manière dont les chrétiens ont blessé le Corps du Seigneur et se sont offensés mutuellement", ont annoncé le Vatican et la Fédération luthérienne mondiale dans un rare communiqué conjoint.
Parallèlement, "nous nous engageons à continuer à cheminer ensemble (... ) en quête d'un consensus substantiel pour aplanir les différences qui subsistent entre nous", ajoute le texte.
En réponse, le chef de l'Eglise protestante d'Allemagne, le pasteur Heinrich Bedford-Strohm, a remercié le pape pour ce geste lors d'une cérémonie organisée dans la cité allemande de Saxe-Anhalt où eut lieu la révolution luthérienne il y a un demi-millénaire: Wittenberg."
[...]
http://www.lepoint.fr/monde/l-allemagne-celebre-avec-un-jour-ferie-les-500-ans-de-la-reforme-31-10-2017-2168815_24.php#xtmc=religion&xtnp=1&xtcr=4


L'Eglise catholique du Rwanda demande pardon pour le génocide des Tutsi? (Emmanuel_Cattier)
Médiapart - 8 octobre 2017

"L'Eglise Catholique du Rwanda demande encore pardon pour ses prêtres impliqués dans le Génocide des Tutsi" selon les paroles de Mgr Rukamba, Président de la conférence épiscopale du Rwanda. Le Pape François fit un premier pas lorsqu'il reçut le Président Kagame au début de 2017. On attendait un geste de l'église du Rwanda. C'est très important dans la lutte contre le négationnisme.
L'un des crampons du négationnisme du génocide des Tutsi était le silence de l'Eglise catholique sur son implication dans le génocide. Le Pape François avait ouvert la voie... mais l'église du Rwanda semblait réticente. Aujourd'hui 7 octobre 2017, un pas décisif a été franchi. Le président de la conférence épiscopale, Mgr Rukamba, a prononcé des paroles complètes :
"L'Eglise Catholique du Rwanda demande pardon pour ses prêtres qui ont commis le génocide contre les Tutsi en 1994, et cette demande s'inscrit dans l'entretien du Président Kagame et du Pape Francis à Rome le 20 Mars 2017, lorsque le Saint-Père a demandé pardon pour le mauvais comportement des collègues prêtres, selon le président de la Conférence Episcopale du Rwanda, Mgr Philippe Rukamba, évêque du diocèse de Huye."
[...]
https://blogs.mediapart.fr/emmanuelcattier/blog/081017/leglise-catholique-du-rwanda-demande-pardon-pour-le-genocide-des-tutsi


"Aucune guerre n'est juste" : la rupture du pape François (Pierre Haski)
L'Obs - 7 septembre 2017

"Dans un livre d'entretiens, le chef de l'Eglise catholique s'oppose nettement à la vieille doctrine de la "guerre juste".
"Le pape, combien de divisions ?", aurait demandé Staline en 1935, boutade mythique et incontournable dès que l'on s'intéresse au pouvoir réel du Vatican. Pour autant, 80 ans plus tard, le Vatican est toujours là tandis que le système défendu par Staline a disparu corps et âme.
La question se pose de nouveau avec le pape François, qui prend régulièrement des positions "décoiffantes" par rapport aux dogmes de son Eglise, sans qu'il soit toujours possible d'en juger l'impact réel et durable.
Mais qu'y a-t-il "dans la tête du pape François" ?
C'est le cas avec cette nouvelle prise de position du pape, nette, catégorique et sans appel, dans le livre d'entretiens avec le sociologue Dominique Wolton, publié le 6 septembre en France (Editions de l'Observatoire) : "Aucune guerre n'est juste." Une position qui l'anime, sans doute, au moment où il entame une longue visite en Colombie, destinée à soutenir et consolider la paix avec la guérilla des Farc, la dernière guerre d'Amérique latine que le Vatican a contribué à résoudre."
[...]
http://tempsreel.nouvelobs.com/chroniques/20170906.OBS4339/aucune-guerre-n-est-juste-la-rupture-du-pape-francois.html


Vatican. Le pape François, cette icône de la mode (Crux - Denver)
Courrier International - 14 août 2017

"Il ne faut pas sous-estimer l'influence des souverains pontifes, y compris en termes vestimentaires. Comme en témoigne un tailleur du Vatican, la simplicité du pape François s'illustre dans ses discours comme dans sa garde-robe.
Le club très sélect des couturiers et cordonniers qui travaillent pour le compte du Vatican s'adapte peu à peu à l'élégance simple et sobre du pape François, un style qui fait des émules dans le monde entier et a remis à la mode les vêtements plus pratiques et plus confortables. Le pape argentin veut une Église dynamique et toujours en mouvement, ce qui se traduit par une préférence pour des habits liturgiques plus dépouillés, sans étoffes trop épaisses ni ornements trop voyants.
"Peut-être que nous avons eu la main un peu lourde auparavant, mais maintenant, petit à petit...", raconte Raniero Mancinelli, couturier pour le clergé et la papauté depuis des dizaines d'années. Au cours de l'Histoire, les souverains pontifes ont toujours été des prescripteurs de tendances, puisqu'ils exercent une influence sur une vaste communauté"
[...]
http://www.courrierinternational.com/article/vatican-le-pape-francois-cette-icone-de-la-mode


Vati-cancans
Le Canard enchaîné - 26 juillet 2017

"Quel farceur, ce pape François ! Pour rigoler un bon coup, il vient d'afficher un panneau à l'entrée de son appartement du Vatican : "Interdit de se plaindre". Un vrai marrant ou presque. "C'est un pape qui adore raconter des blagues ou faire des gags au téléphone, même si ça n'est pas toujours drôle", raconte au "Parisien" (18/7) Arnaud Bédat, auteur d'une biographie sur la star du Vatican." [...]
Page 8


Procès pour escroquerie de deux ex-responsables d'une fondation du Saint-Siège (AFP)
Le Point - 18 juillet 2017

"Le procès de deux anciens responsables d'une fondation du Saint-Siège, accusés d'avoir détourné 422.000 euros pour une entreprise chargée de la rénovation de l'appartement d'un cardinal haut placé, a débuté mardi au Vatican.
Une première audience préliminaire, essentiellement technique, a eu lieu mardi matin en présence des deux accusés, mais en l'absence du cardinal italien Tarcisio Bertone, numéro deux du Vatican (secrétaire d'Etat) sous le pape Benoît XVI, et alors considéré comme le personnage le plus puissant du Saint-Siège.
Il n'est pas pour le moment cité à comparaître devant le Tribunal de la Cité du Vatican, mais pourrait être appelé à la barre comme témoin, ont indiqué les avocats de la défense lors de l'audience, dont les travaux ont été rapportés par un pool de journalistes."
[...]
http://www.lepoint.fr/monde/proces-pour-escroquerie-de-deux-ex-responsables-d-une-fondation-du-saint-siege-18-07-2017-2144038_24.php#xtmc=religion&xtnp=4&xtcr=33


Australie : l'argentier du Vatican George Pell inculpé pour pédophilie (avec AFP)
Libération - 29 juin 2017

"L'argentier du Vatican, le cardinal australien George Pell, a été inculpé ce jeudi en Australie pour de multiples sévices sexuels sur enfants, des accusations anciennes qu'il a de nouveau démenties catégoriquement depuis le Vatican avant d'annoncer son intention de rentrer en Australie pour se défendre.
Plus haut représentant de l'Eglise catholique en Australie, le prélat de 76 ans est aussi le numéro trois du Saint-Siège, dont il est le ministre de l'Economie, et par conséquent le plus éminent ecclésiastique mis en cause dans une affaire de pédophilie. Il avait été interrogé à Rome par la police australienne en octobre. "La police (de l'Etat) de Victoria a inculpé George Pell pour des délits d'agressions sexuelles anciennes", a déclaré à la presse le commissaire adjoint Shane Patton. "Il y a de nombreux plaignants liés à ces accusations". [...]
Il avait été choisi en 2014 par le pape François pour mettre davantage de transparence dans les finances du Vatican. Interrogé sur les soupçons pesant sur le cardinal Pell, le pape avait en août 2016 mis en avant la présomption d'innocence."

http://www.liberation.fr/planete/2017/06/29/australie-l-argentier-du-vatican-george-pell-inculpe-pour-pedophilie_1580334


Ces saints sont des vrais punks (Nicolas François et Cléo Lemoisson)
Ça m'intéresse Histoire - mai-juin 2017 - n°42

"Sainte Catherine de Sienne, la crado. [...]
Saint Etienne de Hongrie, le sadique. [...]
Saint Siméon le Stylite, l'antisocial. [...]
Sainte Thérèse d'Avila, la coquine. [...]
Saint Nicolas de Myre, le bagarreur. [...]"



Une éminence vaticane en goguette sur la croisette (D.F.)
Le Canard enchaîné - 31 mai 2017

"L'occasion du 4ème Festival sacré de la beauté, organisé à l'église Notre-Dame-de-Bon-Voyage, juste derrière le Palais des festivals [de Cannes], Mgr Dario Vigano, préfet du secrétariat pour la communication du Vatican et réputé proche du pape François, est venu assister à la messe de l'Ascension, puis a participé à une conférence de presse, le 25 mai.
A l'issue de la messe, agrémentée de cantiques en latin, il précise, alerte et souriant, que le pape réclame "un bon cinéma", fait de récits vrais et honnêtes" [...]
Désormais chargé de réorganiser tous les médias du Vatican, il pousse le Saint-Siège à se lancer dans les coprod."
[...]


Le pape prêt à réintégrer l'aile dure des intégristes au sein de l'Église (A.R.)
L'Humanité - 12 mai 2017

"Les catholiques intégristes de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X (FFSPX) semblent revenir en odeur de sainteté auprès de l'Église romaine. Le pape François pourrait annoncer leur réintégration sous la forme d'une "?prélature personnelle?", c'est-à-dire sous sa seule autorité, hors du contrôle des évêques. Fondée en 1970 par monseigneur Marcel Lefebvre en réaction aux évolutions actées par le concile Vatican II dont il dénonçait la "?tendance néomoderniste et néoprotestante?", la FFSPX avait rompu avec le Saint-Siège en 1988, quand Mgr Lefebvre avait consacré quatre évêques sans l'autorisation du pape." [...]
http://www.humanite.fr/religion-le-pape-pret-reintegrer-laile-dure-des-integristes-au-sein-de-leglise-636011


Pédophilie dans l'Eglise : le pape François mis en cause en Argentine (Christine Legrand)
Le Monde - 23 mars 2017

"Huit ans après la première condamnation du Père Julio César Grassi à 15 ans de prison et après la confirmation de la sentence par la Cour suprême, l'Eglise argentine est sommée d'expulser le prêtre pédophile.
La Cour suprême d'Argentine a confirmé à l'unanimité, mardi 21 mars, la condamnation du prêtre pédophile Julio César Grassi à 15 ans de prison, faisant rebondir la polémique sur le rôle du pape François dans une affaire très médiatique depuis plusieurs années dans le pays, à l'époque où Jorge Bergoglio était archevêque de Buenos Aires.
Quarante-huit heures après le verdict, l'Eglise catholique n'a toujours pas annoncé si elle allait expulser le Père Grassi. L'évêché de Moron, près de Buenos Aires, dont il dépend, a publié mercredi 22 mars un communiqué expliquant que le prêtre a l'interdiction d'exercer ses fonctions religieuses en public et qu'une enquête interne est en cours, dont l'issue dépend du Vatican. "La justice ecclésiastique - qui a son propre système d'accusation et de défense - doit évidemment d'abord le déclarer coupable avant de l'expulser", a précisé Sergio Rubin, spécialiste des sujets religieux, dans le quotidien Clarin.
En 2014, le pontife argentin avait dénoncé la "complicité inexplicable" d'une partie de la hiérarchie de l'Eglise dans les scandales de pédophilie. Mais malgré la condamnation du Père Grassi à 15 ans de prison en première instance en 2009, Mgr Bergoglio, alors président de la conférence épiscopale argentine avant d'être élu pape en 2013, l'avait maintenu dans ses fonctions."
[...]
http://www.lemonde.fr/international/article/2017/03/23/pedophilie-dans-l-eglise-le-pape-francois-mis-en-cause-en-argentine_5099512_3210.html?xtmc=pape_francois&xtcr=7


Le pape François évolue sur l'immigration (Jean-Marie Guénois)
Le Figaro - 10 mars 2017

"Sur la question des réfugiés, François appelle les dirigeants à la prudence face à la montée du populisme.
Depuis son accession sur le trône de Pierre, le pape François mène une croisade contre les murs. Les murs de séparation que les hommes politiques érigent pour se protéger. Les murs entre les religions. Il propose à la place que soient jetés des ponts. Le Pape argentin est particulièrement traumatisé par le mur séparant les États-Unis du Mexique. Le 17 février 2016, à Ciudad Juarez, une ville frontière du nord du Mexique, il a d'ailleurs célébré une messe géante au ras de ces barbelés comme une forme de protestation."
[...]
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/03/10/01016-20170310ARTFIG00308-le-pape-francois-evolue-sur-l-immigration.php


La pédophilie, maladie infantile du Vatican (H.L.)
Le Canard enchaîné - 8 mars 2017

"Après des années de révélations fracassantes rythmées par des procès retentissants et les démissions en cascades de prélats et de dignitaires de l'Eglise, voilà le Vatican de nouveau englué dans des affaires de pédophilie.
Une ancienne victime d'un prêtre tripoteur vient de mettre les pieds dans le plat. Le 1er mars, l'Irlandaise Marie Collins, qui siégeait à la Commission pontificale pour la protection des mineurs, à claquer avec fracs la porte de cette pieuse institution.
Dans un communiqué acide, la dame a dénoncé la "résistance de certains membres de la curie au travail de la commission"."
[...]


Irlande. Des os de bébés exhumés près d'un orphelinat (Gaël De Santis)
L'Humanité - 6 mars 2017

"Des restes humains ont été retrouvés dans une fosse septique proche d'une maison d'accueil pour mères célibataires gérée par l'église, où 800 enfants ont péri entre 1925 et 1961.
Dans la très catholique Irlande où les rapports sexuels ne se concevaient que dans le cadre du mariage et où l'avortement est toujours prohibé, il ne faisait pas bon naître d'une mère célibataire au siècle dernier. Par centaines, des bébés ont été "accueillis" dans des couvents, des orphelinats ou des "maisons pour mères et enfants". Traitements indignes, malnutrition. depuis 2014, une commission est chargée d'enquêter sur le sort réservé entre 1992 et 1998 aux enfants dans dix-huit institutions religieuses. Ceux-ci tombaient comme des mouches, de maladie. Les soeurs faisaient bien le nécessaire pour enregistrer leur mort à l'état civil, mais la plupart des défunts restaient sans sépulture.
Vendredi, les enquêteurs ont fait connaître la macabre découverte qu'ils viennent de faire dans la ville de Tuam, près de l'ancienne maison pour mères et enfants des Soeurs du Bon Secours. Depuis novembre 2016, des excavations ont commencé. La commission d'enquête vient de retrouver des ossements d'enfants dans dix-sept des vingt compartiments d'une fosse septique désaffectée, dont on ignore si elle a un moment été utilisée. Les corps exhumés étaient "âgés entre trente-cinq semaines d'âge foetal et deux ou trois ans", informe un communiqué. Les dépouilles en question seraient celles d'enfants décédés dans les années 1950."
[...]
http://www.humanite.fr/irlande-des-os-de-bebes-exhumes-pres-dun-orphelinat-632977


Le pape appelle à prier pour les enfants "menacés par l'interruption de grossesse" (AFP)
Le Point - 5 février 2017

"Le pape François a appelé dimanche à défendre la "culture de la vie" face "la logique du déchet et à la baisse démographique", et à prier pour les enfants "menacés par l'interruption de grossesse et les personnes en fin de vie". [...]
Comme ses prédécesseurs, le pape François, fidèle à la doctrine de l'Eglise catholique, est un farouche opposant à l'avortement."
[...]
http://www.lepoint.fr/monde/le-pape-appelle-a-prier-pour-les-enfants-menaces-par-l-interruption-de-grossesse-05-02-2017-2102566_24.php#xtmc=religion&xtnp=13&xtcr=129


Le Vatican en perd son latin (H.L.)
Le Canard Enchaîné - 18 janvier 2017

"Vous connaissez les "viri probati" ? C'est le terme latin désormais en vogue au Vatican pour évoquer la question sacrilège du mariage des prêtres. Comme il n'est toujours pas question d'autoriser les curés à convoler en justes noces, quelques petits malins - dont le pape François - imaginent qu'ils pourraient détourner le veto des conservateurs en ouvrant la prêtrise aux hommes déjà mariés." [...]


>>> Suite de la revue de presse : Voir la page d'accueil sur le catholicisme


Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Accueil Revue de presse    Haut de page    Contact   Copyright ©