Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion  >  Revue de Presse  >  L'Eglise catholique > 2010

L'Eglise catholique

2010

Revue de presse


En quelques lignes, l'essentiel d'une sélection* d'articles de la presse écrite
(*) L'exhaustivité n'est pas recherchée.
Si un article qui vous paraît important a été omis, signalez-le

Début de la rubrique : L'Eglise catholique


Codes couleur :
En noir : synthèse la plus objective possible des articles ou des points paraissant importants.
En rouge foncé : citation ou extrait de l'article. Titre en gras.
En mauve : commentaire ou appréciation particulière de "atheisme.free.fr"


Les principaux affrontements entre Coptes et musulmans en Egypte depuis 30 ans (Philippe Ride)
Le Monde - 31 décembre 2010

"Sous la pression internationale, Benoît XVI a décidé d'instaurer une autorité financière. Officiellement, il n'y a pas de rapport. Les soupçons qui pèsent sur l'Institut pour les oeuvres de religion (IOR), la banque du Vatican, et la décision du pape Benoît XVI d'instaurer une autorité financière pour lutter contre le blanchiment de l'argent sale et le financement du terrorisme ne sont pas liés." [...]
http://www.lemonde.fr/teaser/?url_zop=http%3a%2f%2fabonnes.lemonde.fr%2feurope%2farticle%2f2010%2f12%2f31%2fle-vatican-
part-en-guerre-contre-le-blanchiment-d-argent_1459526_3214.html


Le pape déplore les "violences absurdes" contre les chrétiens
Libération - 26 décembre 2010

"Le pape Benoît XVI a déploré les "violences absurdes" contre les chrétiens après les récentes attaques contre des églises au Nigeria et aux Philippines, dimanche au Vatican, lors de l'angélus.
"J'ai appris avec une grande tristesse l'attentat dans une église catholique des Philippines, pendant la célébration de Noël, tout comme les attaques contre des églises chrétiennes au Nigeria", a dit le pape devant des milliers de fidèles après la prière de l'angélus prononcée depuis la fenêtre de ses appartements place Saint-Pierre.
"La Terre s'est encore tâchée de sang dans d'autres parties du monde comme au Pakistan", a-t-il ajouté, exprimant ses "sincères condoléances aux victimes de ces absurdes violences".
Plusieurs églises ont été visées par des attaques à la veille de Noël au Nigeria, notamment dans le nord du pays, à Maiduguri où quatre fidèles et un pasteur ont été tués dans une église baptiste, selon l'armée."
[...]
http://www.liberation.fr/monde/01012310064-le-pape-deplore-les-violences-absurdes-contre-les-chretiens


Pédophilie - Benoît XVI : "L'Église doit s'interroger sur ses propres erreurs" (Célia Mercier)
Le Point - 20 décembre 2010

"Le souverain pontife a estimé que le visage de l'Église s'est "couvert de poussière" durant l'Année sacerdotale.
Le pape Benoît XVI a affirmé lundi que l'Église devait s'interroger sur ses propres erreurs, afin que les scandales de pédophilie par des hommes d'Église ne se reproduisent plus.
"Nous devons nous demander ce qui était erroné... dans notre manière de définir ce qu'est un chrétien, qui a fait qu'une telle chose puisse se produire", a dit le pape en recevant les membres de la curie romaine pour les voeux de Noël. (...)
Depuis la révélation il y a un an de centaines d'abus pédophiles commis en Irlande, des scandales similaires ont éclaté aux États-Unis et dans plusieurs pays d'Europe, dont l'Allemagne, pays natal du pape, provoquant la plus grave crise au sein de l'Église catholique de ces dernières décennies."

http://www.lepoint.fr/societe/pedophilie-benoit-xvi-l-eglise-doit-s-interroger-sur-ses-propres-erreurs-20-12-2010-1277504_23.php


Vrai capote et faux cul (H.L.)
Le Canard Enchaîné - 24 novembre 2010

"ALLELUIA ! Vingt-neuf ans après l'apparition, non pas d'une Vierge, mais des premier cas de sida, et après des millions de morts causés par l'épidémie, le Vatican a fini par découvrir que le préservatif ne se met pas à l'Index. Benoît XVI reconnaît du bout des lèvres si l'on peut dire, l'utilité des capotes dans son livre "Lumière du monde", réalisé avec un de ses proches, le journaliste allemand Peter Seewald (qui ne tutoie pourtant pas le pontife).
"Il peut y avoir des cas particuliers, lorsqu'un prostitué utilise un préservatif", confesse ainsi le pape. Bizarrement, le Saint-Père ne parle que des hommes qui font le tapin. Il n'évoque aucune autre situation. (...)
Effrayé par sa propre audace, le pape s'est pourtant empressé de freiner des quatre fers. A sa demande expresse, le porte-parole du Vatican, le père Federico Lombardi, a tenté de dégonfler l'affaire. Il a insisté, le 21 novembre sur le caractère "exceptionnel" du recours au préservatif pour lutter contre un virus qui n'a pourtant rien d'"exceptionnel"."
[...]


"Brèche ouverte", "pas en avant", "aller plus loin": les propos du pape font réagir (avec AFP)
Le Monde - 21 novembre 2010

"Dans un recueil d'entretiens à paraître mardi 23 novembre, Benoit XVI admet l'utilité du préservatif, dans "certains cas", notamment quand il existe des risques de contamination. Dans les heures qui ont suivi la parution de l'extrait de livre, de nombreux observateurs ou d'acteurs de la vie catholique ou de la lutte contre le sida se sont réjouis de cette nouvelle, assurant qu'il s'agissait d'un "pas en avant", bien que certains le jugent trop timide.
Dimanche, le Vatican a insisté sur le caractère "exceptionnel" du recours au préservatif. "Le pape ne justifie pas moralement l'exercice désordonné de la sexualité mais considère que l'utilisation du préservatif puisse être un premier acte de responsabilité", a nuancé le porte-parole du Vatican, le père Federico Lombardi.
Pour les catholiques progressistes, les propos de Benoît XVI marquent une différence avec ceux de ses prédécesseurs, mais ils n'y voient y pas une rupture. Ainsi, le philosophe et historien des religions, Frédéric Lenoir, directeur du Monde des religions, juge qu'il n'y a "pas de changement de fond, il y a toujours une condamnation générale du préservatif, en ce que cela cautionne une sexualité multiple". "Pour la première fois, Benoît XVI se rallie à cette théologie du moindre mal" qu'avait mise en avant "l'Abbé Pierre, dans les années 80, pour défendre l'usage du préservatif quand on se sait contaminé", conclut-il."
[...]
http://www.lemonde.fr/societe/article/2010/11/21/breche-ouverte-pas-en-avant-aller-plus-loin-
les-reactions-aux-propos-du-pape-sur-le-preservatif_1443032_3224.html


Propositions finales du Synode pour le Moyen-Orient
La Croix - 24 octobre 2010

"La Secrétairerie générale du Synode des Évêques a publié samedi 23 octobre la liste finale des propositions votées par l'assemblée spéciale du Synode des évêques pour le Moyen-Orient. Ces propositions serviront de base à Benoît XVI pour élaborer l'exhortation apostolique post-synodale." [...]
http://www.la-croix.com/documents/doc.jsp?docId=2443651&rubId=47602


Synode Moyen-Orient: le pape appelle les religions à "exclure la violence" (AFP)
Le Point - 10 octobre 2010

"Le pape Benoît XVI a appelé les trois religions présentes au Moyen-Orient, musulmane, juive et chrétienne, à "exclure la violence", dimanche, en ouvrant les travaux du synode sur cette région dans la basilique Saint-Pierre au Vatican.
Lors d'une messe concélébrée avec les "pères synodaux" (participants), Benoît XVI a réaffirmé que la paix était "indispensable" pour un "développement harmonieux'" de tous les habitants des pays de la zone, qui connaissent pour certains une "situation sociale et politique délicate et parfois dramatique"."
[...]
http://www.lepoint.fr/monde/synode-moyen-orient-le-pape-appelle-les-religions-a-exclure-la-violence-10-10-2010-1247306_24.php


Pédophilie : le pape dénonce les perquisitions en Belgique (avec AFP)
Le Nouvel Observateur - 27 juin 2010

"Benoît XVI estime que les perquisitions effectuées dans le cadre d'une enquête sur des cas de pédophilie ont été menées de manière "surprenante et déplorable".
Le pape Benoît XVI a critiqué, dimanche 27 juin, les perquisitions effectuées "avec certaines modalités surprenantes et déplorables" par la police belge dans des locaux de l'épiscopat local, dans le cadre d'une enquête sur des cas de pédophilie. (...)
Mandatés par le parquet de Bruxelles, des enquêteurs ont perquisitionné le jeudi le palais épiscopal de Malines, au moment où s'y déroulait une réunion des évêques. Les policiers étaient à la recherche de documents, notamment de courriers entre des victimes présumées de prêtres pédophiles et les autorités catholiques."

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/societe/20100627.OBS6236/
pedophilie-le-pape-denonce-les-perquisitions-en-belgique.html


Pour le pape, l'Eglise a besoin de prêtres "bons et saints (avec AFP)
Le Monde - 5 juin 2010

"Au second jour de sa visite à Chypre et alors que l'Eglise catholique est secouée depuis plusieurs mois par des scandales de pédophilie au sein du clergé, Benoît XVI a déclaré que L'Eglise avait besoin de "prêtres bons et saints". "Elle a besoin d'hommes et de femmes religieux totalement donnés au Christ et à l'extension du Royaume de Dieu sur la terre", a-t-il ajouté, dans un discours en partie consacré à l'encouragement des vocations à la vie religieuse.
Les scandales de pédophilie par des prêtres et des religieux qui ont éclaté dans plusieurs pays d'Europe, d'Amérique du Nord et latine, ont également été dénoncés à Chypre où deux organisations ont demandé l'arrestation du pape pour avoir couvert des prêtres. Benoît XVI a été mis en cause aux Etats-Unis pour avoir dans le passé refusé de sanctionner un prêtre pédophile américain.
Le 27 mai, le souverain pontife avait qualifié les affaires de pédophilie au sein du clergé de "motif de scandale" qui devait conduire à "ré-apprendre la pénitence" et "apprendre d'un côté le pardon et de l'autre la nécessité de la justice"."
[...]
http://www.lemonde.fr/societe/article/2010/06/05/pour-le-pape-l-eglise-a-besoin-de-pretres
-bons-et-saints_1368241_3224.html


Pas très catholique (Béatrice Vallaeys)
Libération - 29 mai 2010

"Y a-t-il quelque chose de pourri au royaume de saint Pierre ? Sans aucun doute, et ce n’est pas la première fois. Aujourd'hui, c’est une affaire de moeurs qui secoue le Vatican, accusé d’avoir fermé les yeux sur les agissements pédophiles de certains de ses pasteurs.." [...]
http://www.liberation.fr/politiques/0101638253-pas-tres-catholique


Plus de 150.000 catholiques sur la Place Saint-Pierre pour soutenir le Pape (Source AFP)
Libération - 16 mai 2010

"Plus de 150.000 catholiques italiens se sont rassemblés dimanche midi place Saint-Pierre au Vatican pour manifester leur soutien au pape Benoît XVI face au scandale des prêtres pédophiles, selon la gendarmerie vaticane citée par le service de presse du Vatican.
A l'initiative de la Conférence épiscopale italienne (CEI), qui a mobilisé des centaines de cars et des trains spéciaux, les fidèles se sont rassemblés devant le balcon du pape pour prier avec lui au moment du Regina Coeli, célébré chaque dimanche midi les semaines précédant la Pentecôte. (...)
Après l'explosion du scandale, en Irlande à la mi-novembre, puis en cascade au début de l'année en Europe et aux Etats-Unis, le pape lui-même avait été mis en cause pour avoir dans le passé refusé de sanctionner un prêtre pédophile américain."

http://www.liberation.fr/monde/0101635753-plus-de-150-000-catholiques-sur-la-
place-saint-pierre-pour-soutenir-le-pape


Abus sexuels : le Vatican place les Légionnaires du Christ sous contrôle (Avec AFP)
Le Monde - 1er mai 2010

"Le Vatican a annoncé qu'il entendait reprendre de la contrôle de la très controversée congrégation des Légionnaires du Christ, organisation catholique ultra-conservatrice dont le fondateur, Marcial Maciel, a été mis en cause dans de nombreux cas d'abus sexuels. Le pape Benoît XVI a décidé de nommer un superviseur, dont le nom pourrait être annoncé dans "quelques semaines", a déclaré le porte-parole du Vatican, le père Federico Lombardi, soulignant que "le pape prend cette affaire très au sérieux".
Marcial Maciel, qui a dirigé les Légionnaires du Christ jusqu'à sa mort en 2008, a eu une fille issue d'une liaison cachée, dont la congrégation a reconnu l'existence en 2009. Le religieux mexicain, mort à 87 ans aux Etats-Unis, est également accusé d'abus sexuels par certains de ses autres enfants présumés et par huit anciens séminaristes. "Les comportements très graves et objectivement immoraux" de Marcial Maciel, "confirmés par des témoignages incontestables, se présentent parfois comme de vrais délits et démontrent une vie sans scrupules ni authentique sentiment religieux", rappelle le Vatican."
[...]
http://www.lemonde.fr/societe/article/2010/05/01/abus-sexuels-le-vatican-place-les-
legionnaires-du-christ-sous-controle_1345495_3224.html


Lettre du "Canard" au pape (J.C.)
Le Canard Enchaîné - 28 avril 2010

"Le Vatican est resté muet comme une carpe après les révélations du "canard" du 21 avril sur les généreux mécènes de l'exposition su saint suaire à Turin. Parmi ces sulfureux sponsors figure notamment un opérateur de télécommunications dont plusieurs dirigeants sont en prison pour avoir blanchi de l'argent mafieux, via des filiales spécialisées dans les messageries roses. Mais aussi la marque Jeans Jesus, dont la pub, très sexy, détourne un peu le message biblique." [...]


Pédophilie : le pape exprime de nouveau "honte et regret" (avec AFP)
Le Monde - 18 avril 2010

""Le Saint-Père a rencontré dimanche dans la nonciature apostolique de Malte un petit groupe de personnes qui ont subi des abus sexuels de la part de religieux", a annoncé dimanche 18 avril le Vatican dans un communiqué. Il a fait part de sa "profonde émotion face à leurs histoires et a exprimé sa honte et son regret pour ce que les victimes et leurs familles ont enduré comme souffrances".
Devant la presse, le père Federico Lombardi, porte-parole du Vatican a précisé que les huit hommes, "des jeunes adultes", accompagnés des évêques de Malte et Gozzo, l'autre île de l'archipel, avaient été reçus pendant une vingtaine de minutes dans la chapelle de la nonciature, l'ambassade du Vatican, près de La Valette. (...)
Il y a un mois Benoît XVI avait exprimé la "honte" et le "remords" de l'ensemble de l'Eglise catholique face aux actes pédophiles commis par des religieux, dans une lettre aux fidèles d'Irlande secoués par un scandale dans leur clergé, au ton très dur pour l'épiscopat les ayant couvert.
Depuis, les révélations d'abus se sont succédé en Europe et aux Etats-Unis et le Vatican a été accusé d'avoir cherché à étouffer ces affaires. La rencontre de ce dimanche est la troisième du genre pour Benoît XVI qui a déjà reçu en audience des victimes de prêtres pédophiles lors de ses voyages en Australie et aux Etats-Unis."
[...]
http://www.lemonde.fr/europe/article/2010/04/18/benoit-xvi-rencontre-des-victimes
-d-abus-sexuels-a-malte_1335451_3214.html


Scandales de pédophilie : Benoît XVI appelle les chrétiens à "faire pénitence" (AFP)
Le Point - 15 avril 2010

"Le pape Benoît XVI a appelé jeudi les chrétiens à "faire pénitence" et "donc à reconnaître les erreurs commises dans (leur) vie" en faisant référence à la tourmente des scandales de pédophilie au sein du clergé. "Face aux attaques du monde qui nous parlent de nos péchés, nous voyons (...) qu'il est nécessaire de faire pénitence et donc de reconnaître les erreurs commises dans notre vie", a déclaré le pape lors d'une messe au Vatican. "La douleur de la pénitence, c'est-à-dire de la purification et de la transformation, cette douleur est une grâce parce que c'est un renouvellement", a poursuivi le pape.
Le pape a reconnu que "les chrétiens", "même ces derniers temps, ont souvent évité la parole pénitence, qui nous semblait trop dure"."
[...]
http://www.lepoint.fr/actualites-monde/2010-04-15/pedophilie-benoit-xvi-appelle-
a-la-penitence/924/0/444684


Vous avez dit "papophobie" ? (Caroline Fourest)
Le Monde - 10 avril 2010

"Il y a des réflexes que l'on trouve dans toutes les religions. A peine le couvercle sur les affaires de prêtres pédophiles est-il soulevé que certains voudraient déjà le refermer. Débattre des faillites du chef de l'Eglise relèverait de l'acharnement, voire d'une forme de racisme envers le pape. A travers lui, tous les catholiques se sentiraient attaqués...
C'est ce qu'a déclaré Christine Boutin. Son raisonnement rappelle étrangement ceux qui voulaient interdire les caricatures sur Mahomet. Exactement comme le mot "islamophobie" - qui sert à faire passer tout esprit critique envers l'intégrisme musulman pour du racisme -, le mot "papophobie" vient d'être forgé pour intimider. Comme pour l'affaire des caricatures, cette intimidation doit être refusée, et le débat mené.
Oui, Benoît XVI a le mérite incontestable d'avoir soulevé le couvercle et d'avoir condamné ces crimes comme étant "abominables". Non, il n'est pas injuste de rappeler sa propre responsabilité dans le fait d'avoir enterré ces plaintes quand il était préfet de la Congrégation de la doctrine de la foi. Dès 1978, la curie a reçu des signalements émanant des victimes du fondateur des Légionnaires du Christ, un courant particulièrement intégriste. Jean Paul II pouvait-il ignorer les abus sexuels pratiqués en sein de ces Légionnaires ? Impressionné par leur prosélytisme en Amérique latine, le pape estimait visiblement que la lutte contre le communisme valait bien de fermer les yeux. Son préfet, le cardinal Ratzinger, a dû étouffer les cris des victimes dans un tiroir. (...)
Le fait qu'ils aient un statut à la fois asexué et sacralisé favorise l'abus de pouvoir, en même temps qu'il anesthésie la vigilance des familles. Il faudra bien que l'Eglise regarde en face ce cercle infernal. Qu'elle accepte d'en tirer d'autres leçons que l'autoflagellation... Si elle veut sincèrement cesser d'être la seconde institution - après la famille - à produire des agresseurs d'enfants."

http://www.lemonde.fr/opinions/article/2010/04/09/vous-avez-dit-papophobie-par-caroline-fourest_1331293_3232.html


Pédophilie : le sermon du Vatican fait polémique (Raniero Cantalamessa)
Le Figaro - 3 avril 2010

"Raniero Cantalamessa, prédicateur du Vatican, a délivré vendredi soir un message controversé.
En ce début de week-end pascal, la polémique autour du Vatican et des scandales de pédophilie ne cesse de rebondir. Vendredi soir, au cours de la liturgie de la Passion du Christ à la basilique Saint-Pierre, présidée par Benoît XVI, le père Raniero Cantalamessa a donné lecture controversée d'une lettre de "solidarité" au pape et à l'Eglise, qu'il a dit avoir reçu récemment d'un "ami juif".
"Je suis avec dégoût l'attaque violente et concentrique contre l'Eglise et le pape", écrit l'auteur de la lettre cité par le prédicateur de la maison pontificale. "L'utilisation du stéréotype, le passage de la responsabilité et de la faute personnelles à la faute collective me rappellent les aspects les plus honteux de l'antisémitisme", poursuit-il.
Les réactions ont été immédiates. Dès vendredi soir, aux Etats-Unis, une association de victimes de prêtres pédophiles a jugé que ces déclarations constituaient "une insulte aussi bien pour les victimes d'agressions sexuelles que pour les juifs" tandis que le rabbin Gary Greenebaum, chargé des relations interreligieuses au sein de l'American Jewish Comittee, les a qualifiées de "malvenues"."
[...]
http://www.lefigaro.fr/international/2010/04/03/01003-20100403ARTFIG00346-
pedophilie-le-sermon-du-vatican-fait-polemique-.php


Malaise au sein de l'Eglise catholique
L'Express - 27 mars 2010

"Après les révélations du New-York Times, les victimes de religieux pédophiles n'ont plus honte de parler. Leurs témoignages abîment l'image du pape, déjà en mauvaise posture après diverses controverses.
Le pape Benoît XVI, 83 ans, est pris dans la tourmente des scandales pédophiles dans le clergé catholique. Les révélations qui abîment l'image du pape, arrivent à quelques semaines du cinquième anniversaire d'un pontificat déjà marqué par de nombreuses controverses. Et à la veille de la semaine sainte.
"L'Eglise de Rome est peut-être en train de vivre le moment le plus difficile du pontificat de Benoît XVI", analyse le Corriere della Sera.
Le pontificat de Benoît XVI, entamé le 19 avril 2005, a déjà été marqué par de violentes controverses:
- son passé dans les jeunesses hitlériennes,
- ses déclarations sur les relations entre islam et violence
- ses déclarations sur le préservatif et le sida,
- le tollé de la levée de l'excommunication de quatre évêques intégristes, dont le négationniste Richard Williamson en janvier 2009
- la décision de relancer le processus de béatification de Pie XII, accusé d'avoir gardé le silence pendant la Shoah
Depuis des mois, la liste des pays touchés s'allonge: Irlande, où les enfants victimes de prêtres ou religieux se comptent par centaines, Allemagne, Pays-Bas, Autriche, Suisse, Espagne, Italie..."
[...]
http://www.lexpress.fr/actualite/societe/religion/malaise-au-sein-de-l-eglise-catholique_858504.html


Révélations embarrassantes pour le Vatican (Stéphanie Le Bars)
Le Monde - 14 mars 2010

"Dure journée pour Benoît XVI. En recevant vendredi 12 mars, Mgr Robert Zollitsch, président de la conférence épiscopale allemande, le pape a de nouveau été confronté aux révélations d'abus sexuels commis sur des mineurs par des membres du clergé. Mais, après sa rencontre historique avec les évêques irlandais sur ce thème il y a moins d'un mois, une touche personnelle s'est ajoutée cette fois à "l'émotion" éprouvée, selon Mgr Zollitsch, par Benoît XVI lors de leur entrevue.
Les 170 plaintes qui secouent depuis plusieurs semaines le pays natal du pape, concernent des faits survenus dans les années 1970 et 1980, au cœur des diocèses où Joseph Ratzinger exerça ses fonctions de prêtre, professeur et évêque. Dans la soirée, Süddeutsche Zeitung révélait qu'un prêtre pédophile présumé avait été hébergé en 1980 par l'archevêché de Munich, dirigé entre 1977 et 1982 par l'actuel pape, pour y "suivre une thérapie".
Le diocèse a confirmé que ce fait était connu de Mgr Ratzinger. En revanche, le vicaire général de l'époque assume seul la responsabilité d'avoir confié un poste d'aumônier au prêtre concerné, en dépit des soupçons qui pesaient sur lui. Le prêtre s'était alors rendu coupable d'autres abus qui lui valurent en 1986 d'être condamné à dix-huit mois de prison avec sursis. (...)
Selon des experts, d'autres facteurs expliqueraient l'ampleur de ce phénomène au sein de l'Eglise catholique. La théologienne Marie-Jo Thiel, interrogée par La Croix le 11 mars, évoque une "culture et une philosophie cléricales, avec une conception de l'autorité qui permet de se mettre au-delà de la justice, de la démocratie, de toute transparence". "Longtemps le clergé a considéré la pédophilie comme une faiblesse passagère, au même titre qu'une liaison avec une femme ou un homme, alors que l'on est là face à un acte criminel", estime aussi une juriste qui a travaillé sur ces questions avec l'épiscopat français. "La culture du secret et de l'étouffement est une tradition dans l'Eglise, qui a toujours préféré arranger ses affaires avec sa propre justice, au nom de sa suprématie et de son autonomie", commente Emile Poulat, historien du catholicisme."
[...]
http://www.lemonde.fr/europe/article/2010/03/13/revelations-embarrassantes-
pour-le-vatican_1318594_3214.html#ens_id=1314763


Prêtres pédophiles : "une perversion individuelle doublée d'une perversion institutionnelle" (Christian Terras)
Le Nouvel Observateur - 11 mars 2010

Interview de Christian Terras, rédacteur en chef de la revue catholique critique Golias.
" Face aux récents scandales de pédophilie en Europe, le Vatican affirme avoir agi avec "rapidité et "détermination". Comment jugez-vous cette ligne de défense ?
- La réaction du Vatican s'explique par l'accumulation d'affaires depuis une quinzaine d'années. Aujourd'hui, le rythme s'accélère. La proportion de cas dévoilés en Europe est sans commune mesure avec ce qui s'est passé aux Etats-Unis. Par conséquent, le Vatican s'arc-boute. Il botte en touche en disant: "c'est pareil dans le reste de la société". Ce sont les prétextes habituels pour ne pas remettre en cause le fonctionnement de l'Eglise. Mais le constat ne suffit plus. Les vagues s'amoncellent et font chavirer la barque de Pierre. En pleine année sacerdotale, ces affaires tombent très mal. Il n'y a pas pire image qu'un prêtre qui salit un enfant. Le Vatican est confronté à une tempête qu'il ne veut pas affronter.
Que faudrait-il alors modifier dans le fonctionnement de l'Eglise catholique pour prévenir les abus sexuels ?
- L'Eglise catholique, de par son idéologie très moralisatrice et dogmatique, n'est plus opérante dans la prise en compte de l'humanité et de la psychologie des hommes et des femmes. Elle maintient dans un carcan les candidats au sacerdoce. Or, une mutation radicale devrait avoir lieu au niveau des personnels permanents, à savoir les prêtres et les évêques. Ils ne devraient plus seulement être recrutés parmi les mâles célibataires. L'Eglise doit aussi revoir sa morale fondée sur la dichotomie bien/mal. Au-delà de la question du célibat, c'est une révolution culturelle qui doit s'engager. Ce changement avait été envisagé avec le Concile Vatican II en 1962, mais il a ensuite été stoppé net en 1968, avec l'encyclique "Humanae vitae", qui interdit notamment la contraception."
[...]
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/opinions/20100312.OBS9580/pretres_pedophiles
__une_perversion_individuelle_doublee.html


Des archives du Vatican sur la Seconde guerre mondiale bientôt en ligne
L'Humanité - 16 février 2010

"Des archives du Vatican relatives à la Seconde guerre mondiale seront bientôt mises en ligne sur internet, a annoncé lundi l’Osservatore Romano, le quotidien du Vatican.
Ces documents, auxquels l’accès sera gratuit, ont déjà été publiés entre 1965 et 1981, à la demande du pape Paul VI en 1964, par la Librairie vaticane sous le titre : Actes et documents du Saint-Siège relatifs à la Seconde guerre mondiale. (...)
Il ne s’agit toutefois pas des archives concernant directement Pie XII, pape dont l’attitude face à la Shoah pendant la Seconde Guerre mondiale est controversée, et dont les organisations juives réclament l’ouverture.
Celles-ci ne devraient être publiées que dans cinq ou six ans, avait déclaré en juillet le préfet des archives secrètes du Vatican, Mgr Sergio Pagano. Selon lui, ces documents montreront que "le pape a pris des risques, y compris personnels, pour sauver des juifs"."
[...]
http://www.humanite.fr/Des-archives-du-Vatican-sur-la-Seconde-guerre-mondiale-bientot-en-ligne


Père Maciel qui êtes aux cieux
Le Canard Enchaîné - 13 janvier 2010

"Ce curé mexicain copulait comme un lapin. Garçons, filles riches, veuves qui finançaient ses œuvres, etc. On lui connaît trois fils au Mexique, un fils aux Etats-Unis, une fille en France (aujourd'hui décédée), mais le compte n'est pas forcément clos. On sait aussi qu'il se piquait à la morphine. (…)
Il faut dire que le Père Maciel était proche de Jean Paul II, le pape en voie de béatification accélérée. Et qu'il était connu comme le loup blanc depuis qu'il avait fondé en 1941 la Légion du Christ, une congrégation présente dans une vingtaine de pays, qui dirige des centaines d'écoles et d'universités"
[...]


Les multiples vies du Père Maciel (Joëlle Stolz)
Le Monde - 5 janvier 2010

"Il fut un temps où le monde de la Légion du Christ était simple. D'un côté, une congrégation catholique en plein essor, fondée en 1941 par un homme exceptionnel - un "saint", croyaient beaucoup de Légionnaires -, qui avait gagné la confiance de plusieurs papes. De l'autre, les ennemis de l'Eglise, acharnés à détruire par des calomnies la réputation et l'oeuvre du bâtisseur, le prêtre mexicain Marcial Maciel.
Pendant un demi-siècle, ce discours a été un bouclier efficace. Implantée dans vingt-deux pays, la Légion a fourni à l'Eglise plus de 800 prêtres (95 d'entre eux ont encore été ordonnés, le 12 décembre, à Rome), compte 2 500 séminaristes, s'appuie sur l'apostolat de 60 000 laïcs, anime 200 écoles et universités, brasse un budget annuel de 650 millions de dollars.
Mais elle traverse aujourd'hui une très grave crise, qui pourrait ternir l'image de son principal protecteur, le pape Jean Paul II, promis cette année à la béatification. (...)
Début février 2009, le New York Times a révélé que le Père Maciel, décédé un an plus tôt à l'âge de 87 ans, avait mené une "double vie" et engendré "au moins" une fille, établie à Madrid. Fin août, on apprenait l'existence de trois fils mexicains, nés d'une autre mère, mais qui fréquentaient leur demi-soeur. Maciel aurait eu par ailleurs un fils au Royaume-Uni, ainsi qu'une fille française, décédée dans un accident de voiture. A la mi-décembre filtrait la nouvelle qu'il était, aussi, un plagiaire.
Aucune de ces informations n'a été démentie par la Légion, qui s'est efforcée d'amortir les chocs successifs. Mais le désarroi est à la mesure du silence longtemps imposé : par un "voeu spécial", levé seulement en 2006, les prêtres de la Légion s'interdisaient de critiquer leurs supérieurs.
"C'était un pacte de type mafieux", affirme le sociologue et psychanalyste mexicain Fernando Gonzalez, auteur de deux livres sur le "cas Maciel", pour lesquels il a pu consulter 201 documents des archives secrètes du Vatican, datés de 1948 à 2004. "Aujourd'hui, la Légion doit avouer la part hétérosexuelle de son fondateur, pour ne pas avoir à reconnaître les abus pédérastiques." Car dans cette démolition progressive d'une figure paternelle jadis vénérée, le pire est sans doute à venir."
[...]
http://www.lemonde.fr/europe/article/2010/01/04/les-multiples-vies-du-
pere-maciel_1287175_3214.html


Benoît XVI appelle à "Respecter l'autre" quelles que soient sa religion ou sa couleur (Avec AFP)
Le Point - 1er janvier 2010

"Le pape Benoît XVI a appelé vendredi à "regarder l'autre avec respect quelles que soient sa couleur de peau, sa nationalité, sa langue, sa religion" et jugé nécessaire pour garantir la paix sur la planète d'enseigner cette valeur aux enfants." [...]
http://www.lepoint.fr/actualites-monde/2010-01-01/benoit-xvi-appelle-a-respecter
-l-autre-quelles-que-soient-sa/924/0/409826


>>> Suite de la revue de presse : l'Eglise catholique : 2009

Voir la page d'accueil sur le catholicisme



Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Accueil Revue de presse    Haut de page    Contact   Copyright ©