Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion  >  Revue de Presse  >  L'Eglise catholique > 2011

L'Eglise catholique

2011

Revue de presse


En quelques lignes, l'essentiel d'une sélection* d'articles de la presse écrite
(*) L'exhaustivité n'est pas recherchée.
Si un article qui vous paraît important a été omis, signalez-le

Début de la rubrique : L'Eglise catholique


Codes couleur :
En noir : synthèse la plus objective possible des articles ou des points paraissant importants.
En rouge foncé : citation ou extrait de l'article. Titre en gras.
En mauve : commentaire ou appréciation particulière de "atheisme.free.fr"


Le pape lance des appels pour l'Afrique et pour le dialogue au Proche-Orient (avec AFP)
Le Monde - 25 décembre 2011

"Depuis la loggia de la basilique Saint-Pierre, le pape Benoît XVI a prononcé le traditionnel message de Noël "urbi et orbi" ("à la ville et au monde") devant des dizaines de milliers de fidèles. Un message marqué cette année par un appel à la "solidarité" avec la Corne de l'Afrique et la fin des violences au Proche-Orient.
Le pape a "invoqué l'aide divine pour les populations de la Corne de l'Afrique qui souffrent de la famine, souvent aggravée par une situation persistante d'insécurité". [...]
Reprenant ses thèmes contre une trop grande déchristianisation des sociétés occidentales il a dénoncé le désir de l'homme de "se substituer" à Dieu, de "décider ce qui est bien et mal" et de se croire "le maître de la vie et de la mort"."

(Ils peuvent attendre longtemps l'aide divine !!! Il ne leur reste qu'à espérer une vie meilleure après la mort ... en restant bien sages durant leur misérable existence humaine, en ne remettant surtout pas en cause l'ordre établi. La Religion est bien l'opium du peuple.)
http://www.lemonde.fr/international/article/2011/12/25/le-pape-lance-des-appels-
pour-l-afrique-et-pour-le-dialogue-au-proche-orient_1622656_3210.html#ens_id=1622643


L'appel aux jeunes de Benoît XVI (Jean-Marie Guénois)
Le Figaro - 18 décembre 2011

"Dans la carte de voux qu'il a adressée à la planète, le Pape demande aux nouvelles générations d'aller "à contre-courant" et de rejeter "les fausses solutions".
C'est un peu la carte de voux adressée par Benoît XVI à tous les habitants de la planète. Plutôt une lettre à vrai dire, un "message" pour la Journée mondiale de la paix, le 1er janvier. Le Vatican la rend toujours publique mi-décembre. Mais cette année, en pleine crise globale, c'est un optimiste à toute épreuve qui écrit. Benoît XVI exhorte ses contemporains à "ne pas se laisser abattre par les tribulations" et "à considérer l'année 2012 avec cette attitude confiante."
[...]
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2011/12/16/01016-20111216ARTFIG00565
-l-appel-aux-jeunes-de-benoitxvi.php


Le pape dénonce la corruption, les guerres et les esclavages en Afrique
Le Nouvel Observateur - 19 novembre 2011

"Benoît XVI a signé samedi la "feuille de route" de l'Eglise catholique du continent africain, dans laquelle il appelle à la réconciliation et la bonne gouvernance, dénonce toutes formes d'esclavages et juge que le sida est avant tout un problème "éthique". (...)
Arrivé vendredi pour trois jours au Bénin, terre de vaudou et de catholicisme, le pape a paraphé l'"exhortation apostolique" à Ouidah, un village côtier à 40 km de Cotonou, capitale économique du pays ouest-africain. (...)
Le sida, qui touche particulièrement l'Afrique où vivent 70% des quelque 34 millions de séropositifs dans le monde, est brièvement abordé dans le document. Et pour le pape, qui a consulté les évêques d'Afrique, c'est un problème essentiellement éthique: "le problème du sida exige certes une réponse médicale et pharmaceutique. Celle-ci est cependant insuffisante car le problème est plus profond. Il est avant tout éthique".
La position du Vatican sur le préservatif pour empêcher la contamination est très controversée. C'est un sujet sur lequel le pape était attendu, après avoir déclenché au Cameroun et en Angola en 2009 une tempête internationale en estimant que l'usage du préservatif aggravait le problème du sida.
Benoît XVI a depuis déclaré que cet usage pouvait être accepté "dans certains cas", "pour réduire les risques de contamination"."
[...]
http://tempsreel.nouvelobs.com/topnews/20111119.AFP9184/le-pape-denonce-la-
corruption-les-guerres-et-les-esclavages-en-afrique.html


Benoît XVI annonce "une année de la foi" (AFP)
Le Figaro - 16 octobre 2011

"Le pape Benoît XVI a annoncé aujourd'hui qu'il avait décidé de décréter "une année de la foi", à partir du 11 octobre 2012, qui marquera le cinquantième anniversaire du Concile Vatican II (1962/65).
Parlant à huit mille responsables et laïcs engagés de la "Nouvelle évangélisation" lors d'une homélie dans la basilique Saint-Pierre, Benoît XVI a confirmé cette initiative sur laquelle des rumeurs circulaient depuis quelque temps au Vatican, alors que les sociétés occidentales s'éloignent à grande vitesse des valeurs chrétiennes."
[...]
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/10/16/97001-20111016FILWWW00043-
benoit-xvi-annonce-une-annee-de-la-foi.php


Scandales pédophiles: des victimes jugent les gestes du pape insuffisants
Le Nouvel Observateur - 24 septembre 2011

"Benoît XVI a parlé à des victimes de prêtres pédophiles pour la première fois dans son pays natal, une rencontre qui l'a ému, mais qui était jugée insuffisante samedi par des associations de victimes.
"Pour nous, c'est un camouflet, car cette rencontre n'est pas suivie par des actions", a déclaré à l'AFP Peter Bringmann-Henselder, président de l'association allemande des enfants des orphelinats.
"La rencontre avec le pape ne changera rien au fait que des prêtres abusent d'enfants ou que des évêques étouffent ces scandales", a estimé, dans un communiqué, l'association de victimes de prêtres pédophiles catholiques SNAP ("Survivors network of those abused by priests").
Des dizaines de ses représentants ont manifesté samedi en marge de la messe célébrée par le pape sur la place de la cathédrale d'Erfurt (est).
Fondée aux Etats-Unis, la SNAP a récemment déposé un dossier "pour crimes contre l'humanité" devant la Cour pénale internationale (CPI), une démarche essentiellement symbolique."
[...]
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/societe/20110924.AFP1125/scandales-pedophiles-des-
victimes-jugent-les-gestes-du-pape-insuffisants.html


Des victimes de prêtres pédophiles portent plainte contre le pape pour "crime contre l'humanité" (avec AFP)
Le Monde - 13 septembre 2011

"Des victimes de prêtres pédophiles ont déposé une plainte devant la Cour pénale internationale (CPI) contre le pape et d'autres responsables de l'Eglise catholique pour "crime contre l'humanité", a annoncé, mardi 13 septembre, l'association Survivors Network of those Abused by Priests (SNAP).
Des dirigeants de cette association d'anciennes victimes ont présenté une "requête de déclaration de compétence juridictionnelle" auprès de la CPI, selon un communiqué de l'association. Ils accusent ces responsables du Vatican d'"avoir toléré et rendu possible le camouflage systématique et largement répandu de viols et crimes sexuels contre des enfants dans le monde entier".
Au pape, s'ajoutent sur la liste de SNAP trois cardinaux exerçant ou ayant exercé des responsabilités de premier plan à la Curie"
[...]
http://www.lemonde.fr/europe/article/2011/09/13/des-victimes-de-pretres-pedophiles-portent
-plainte-contre-le-pape-pour-crime-contre-l-humanite_1571819_3214.html


Pédophilie : le Vatican s'efforce d'éteindre la mèche irlandaise (Patrick Hertzog)
Le Nouvel Observateur - 4 septembre 2011

"Le Vatican s'est efforcé samedi de réfuter avec précision les accusations de l'Irlande qui lui reproche d'avoir couvert des abus pédophiles récents, une démarche dont le "sérieux" a rapidement été salué par le gouvernement de Dublin.
Attendu depuis la virulente charge, mi-juillet, du Premier ministre irlandais contre le Vatican, le long argumentaire de 17 pages dénonce très explicitement les "graves manquements" du clergé local, et regrette à nouveau les "terribles souffrances" infligées par ce "crime hideux".
Le Vatican nie aussi avoir "entravé" les recherches, "interféré" dans les enquêtes, ou encore cherché à "saper" les mesures prises par le gouvernement irlandais. (...)
Le rapport d'enquête sur le diocèse de Cloyne avait fait l'effet d'une nouvelle bombe, alors que l'Eglise était déjà discréditée depuis la publication en novembre 2009 d'un autre rapport sur des abus sexuels commis pendant des décennies et passés sous silence par leur hiérarchie dans la région de Dublin.
Le pape Benoît XVI, qui prône la tolérance zéro à l'égard des crimes de pédophilie, avait dénoncé l'inertie de la hiérarchie catholique.
Le "rapport Cloyne" a provoqué un supplément de colère et de découragement parmi les catholiques."
[...]
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/societe/20110903.AFP6518/pedophilie-le-vatican-s-efforce-d-eteindre-la-meche-irlandaise.html


Une foule immense assiste à la messe de clôture des JMJ (AFP)
Libération - 21 août 2011

""Viva el papa!" Malgré la fatigue accumulée, la canicule suivie d'un orage la veille, des centaines de milliers de pèlerins ont acclamé une dernière fois "la star" Benoît XVI à son arrivée dimanche pour la messe de clôture des Journées mondiales de la Jeunesse à Madrid.
Pourtant la nuit à la belle étoile a été courte, dans des conditions spartiates sur l'aérodrome militaire de Cuatro Vientos, à huit kilomètres du centre de la capitale, qu'une grande partie des pèlerins a rejoint à pied, la veille, sous un soleil brûlant.
La pluie du violent orage qui a ébouriffé le pape la veille et écourté son discours, a vite été absorbée par une terre caillouteuse desséchée. Et si les organisateurs reconnaissent un "climat atmosphérique adverse", les pèlerins en parlent comme d'un signe divin.
"Cette pluie a été comme une bénédiction. Ca nous a bien fait rire. On avait eu tellement chaud", résume Ryoko Hasunuma, une religieuse japonaise venue avec un groupe de 300 pèlerins."
[...]
http://www.liberation.fr/monde/01012355260-des-centaines-de-milliers-de-personnes-
assistent-a-la-messe-de-cloture-des-jmj


JMJ grande messe pour petits crétins ! (Jean-Michel Paris)
Mediapart - 19 août 2011

"Quand les chrétiens comprendront-ils qu'ils ne seront pris au sérieux qu'en Ethiopie, au Bangladesh, parmi les très pauvres.... les déshérités, les exploités ?
Benoit XVI et ses petits crétins propagandistes PUENT LE FRIC!! http://www.lemonde.fr/europe/article/2011/08/19/jmj-nouveaux-accrochages-entre-la-police-et-des-manifestants_1561178_3214.html
Qu'ils apprennent donc à lire les évangiles dont ils se réclament et qu'ils nous fichent la paix !!!
[...]
http://blogs.mediapart.fr/blog/jean-michel-paris/190811/jmj-grande-messe-pour-petits-cretins


Les JMJ, un événement exceptionnel pour tout catholique (Sélectionné et édité par Maxime Bellec)
Le Nouvel Observateur - 16 août 2011

"Alors qu'à Madrid les pèlerins affluent pour les Journées Mondiales de la Jeunesse initiées par l'ancien pape Jean-Paul II, l'un d'entre eux nous témoigne la joie qu'il a d'y être en ce moment.
Pour la première fois de ma vie, je participe cette année aux Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ). J'ai à peine 20 ans et je suis arrivé ce mardi matin vers 10h sur place.
En fait, il y a deux façons de se rendre sur place. On peut se faire prendre en charge intégralement par sa paroisse : lesquelles paroisses organisent des voyages en car pour y aller en groupe. On peut également choisir d'y aller tout seul. J'ai un peu fait les deux en même temps : j'ai pris un train-couchette pour rejoindre là-bas ma paroisse.
J'ai donc pris le train ce lundi 15 août vers 19h30. J'ai d'ores et déjà rencontré des gens très sympathiques dans mon compartiment. A vrai dire, c'est ce que je suis venu chercher dans ce rassemblement : la ferveur et le bonheur d'être ensemble, tournés vers un même espoir et une même foi.
Et, depuis que je suis arrivé, je ne suis pas déçu. Ces JMJ vont bientôt démarrer pour de bon et l'ambiance qui y règne est déjà au beau fixe. Tout comme le soleil. Il y a beau avoir eu un début de polémique sur le coût, en termes de dépenses publiques, de ces JMJ en pleine crise, il semble que les retombées économiques de l'événement seront de toute façon positives."
[...]
Ce n'est pas parce que l'ambiance est bonne, que la musique est belle, que les autres pèlerins sont sympas, qu'on a plaisir à se retrouver, que l'on a des frissons... que Dieu existe et que cette religion est la meilleure. C'est confondre la forme et le fond. On peut retrouver de telles sensations à de multiples occasions, lors d'un concert, d'un match de football, d'un repas entre amis, voire d'un défilé militaire comme le suggère le philosophe Alain :
"L'église, dit l'un, est le théâtre du peuple. La messe est un drame musical dont la fable musicale n'intéresse plus, mais qui plait encore par les formes architecturales, la musique et les cortèges. Je ne vois, parmi nos arts réels que la revue militaire qui ait autant de puissance que la messe." (Emile Chartier, dit Alain / 1868-1951 / Propos sur la religion, Le théâtre de l'humanité, 16 décembre 1922)

http://www.lepoint.fr/societe/un-adolescent-aurait-ete-passe-a-tabac-
pour-non-respect-du-ramadan-15-08-2011-1362963_23.php


50.000 Français aux JMJ (AFP)
Le Figaro - 4 août 2011

"Plus de 50.000 jeunes, en majorité des filles et des étudiants, vont partir de France pour les Journées mondiales de la Jeunesse (JMJ) du 16 au 21 août à Madrid, où près d'un million de participants sont attendus, a indiqué aujourd'hui la Conférence des évêques de France.
La délégation française va constituer la deuxième après celle de l'Italie (85.000).
82 évêques "vont accompagner les jeunes dans cette démarche", selon Mgr Bernard Podvin, porte-parole de la Conférence. "Il n'y aura presque pas d'évêques sur le territoire français pendant les JMJ", a-t-il commenté.
La délégation est dominée par les filles qui forment 56% des participants, lesquels ont moins de 24 ans pour 77% d'entre eux. Originaires pour 38% de la région parisienne, ils sont étudiants (55%) et lycéens (30%).
S'ils vont aux JMJ, c'est surtout pour "rencontrer d'autres chrétiens", "renforcer ma foi", "vivre un moment festif" et "montrer au monde l'importance de la religion catholique", selon un sondage auprès de 2.716 jeunes."
[...]
Attention, il s'agit des Journées Mondiales de la Jeunesse Catholique en non pas de la Jeunesse en général, l'Eglise autoproclamée "universelle" ayant tendance à entretenir la confusion.
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/08/04/97001-20110804FILWWW00335-50000-francais-aux-jmj.php


Le Vatican sous pression après les confessions d'un évêque pédophile (avec AFP)
L'Express - 16 avril 2011

"Les autorités religieuses belges exigent que le Saint-Siège prenne des sanctions contre l'ancien évêque de Bruges.
Le dégoût provoqué en Belgique par l'impunité dont bénéficie un ancien évêque convaincu de pédophilie éclabousse le Vatican. Le Saint-Siège est prié par les évêques du royaume de le punir sous peine de ruiner leurs efforts pour regagner la confiance des fidèles.
Exfiltré par le Vatican dans une communauté religieuse en France pour faire pénitence et se faire oublier, l'ancien évêque de Bruges, Roger Vangheluwe, 74 ans, a choqué la Belgique en accordant jeudi et vendredi des entretiens à des chaînes de télévision. Il y a confessé avoir abusé de deux enfants et minimisé ses actes, décrits comme "un jeu", "une sorte d'habitude".
La retraite obligée demandée par le Vatican "n'est pas une punition, mais une période de réflexion", a-t-il en outre affirmé, se vantant de nombreux témoignages de soutien, notamment de communautés religieuses.
"Le Vatican doit prendre une réelle sanction", s'est insurgé Mgr Guy Harpigny, évêque de Tournai, chargé du dossier sur la pédophilie dans l'Eglise catholique belge. "Beaucoup attendent une réduction à l'état laïc, voire une exclusion de l'Eglise", a-t-il déclaré."
[...]
http://www.lexpress.fr/actualite/monde/le-vatican-sous-pression-apres-les-confessions-d-un-eveque-pedophile_983561.html


Immigration : le pape tape sur les petits doigts de Sarkozy (Lait d'beu)
Marianne2 - 27 mars 2011

"La blogueuse Lait'Beu ne boude pas son plaisir : après avoir été passablement agacée par le conservatisme de Benoît XVI en matière de moeurs, elle est aux anges lorsque sa Sainteté appelle les Français à "faire tomber les barrières de la peur de l'étranger", phrase qui désigne de façon limpide le gouvernement.
Ah ! Là ! Là ! Vous ne pouvez pas savoir comment cela m'a fait plaisir en découvrant ce matin ce titre sur la newsletter de 20 minutes Benoît XVI appelle les Français à "faire tomber les barrières de la peur de l'étranger" (25 mars 2011) en même temps que le sous-titre : "Dans un message vidéo diffusé sur grand écran sur le parvis de Notre-Dame de Paris.". Le F-Haineux chanoine de Latran peut aller se rhabiller ! Son camail non plus que son rochet ne lui sont d'aucune utilité : chez lui, il n'y a que les mots mais nullement l'esprit. Le paraître et l'avoir, sans l'être.
Dans de telles occasions, je suis fière d'être catholique quoique croyante mais non pratiquante : c'est tout à fait dans la ligne du respect de la personne humaine - quelles que fussent l'origine et les croyances - que l'on m'inculqua quand je militais à la JOC. L'humanisme, qu'il fût chrétien ou celui de mes maîtres à penser de la Renaissance - Montesquieu, La Boétie, Rabelais ou Erasme - est et restera ma ligne directrice tant que Dieu me prêtera vie."
[...]
http://www.marianne2.fr/Immigration-le-pape-tape-sur-les-petits-doigts-de-Sarkozy_a204244.html


Benoît XVI célèbre la liberté, l'égalité et la fraternité (Jean-Marie Guénois)
Le Figaro - 25 mars 2011

"Le Pape a conclu vendredi soir le Parvis des Gentils en appelant les religions à "ne pas avoir peur d'une laïcité ouverte".
Sans le vouloir, Benoît XVI a apporté vendredi soir une pièce au débat politique qui fait rage en France à propos de la laïcité. Le Pape, par message vidéo interposé, s'est adressé en français aux jeunes "croyants et incroyants" rassemblés sur le parvis de Notre-Dame-de-Paris dans le cadre d'une soirée de clôture de l'opération le Parvis des Gentils lancée par le Vatican pour susciter un dialogue avec le monde des non-croyants.
Il est bien entendu que le Pape ne délivrait pas là un message politique, mais il a nettement encouragé son auditoire à sortir des schémas habituels : "Les religions ne peuvent avoir peur d'une juste laïcité, a-t-il lancé, d'une laïcité ouverte qui permet à chacun et à chacune de vivre ce qu'il croit, en conformité avec sa conscience. S'il s'agit de bâtir un monde de liberté, d'égalité et de fraternité, croyants et non-croyants doivent se sentir libres de l'être, égaux dans leurs droits de vivre leur vie personnelle et communautaire en fidélité à leurs convictions, et ils doivent être frères entre eux."
Précisément, a insisté le Pape qui est à l'origine de ces deux journées de colloques de niveau universitaire où se sont confrontés intellectuels croyants et non croyants, "l'une des raisons d'être de ce Parvis des Gentils, c'est d'ouvrer pour cette fraternité au-delà des convictions, mais sans nier les différences"."
[...]
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2011/03/25/01016-20110325ARTFIG00632-benoitxvi-celebre-la-liberte-l-egalite-et-la-fraternite.php


L'Église catholique lance un vaste appel à la "conversion" (Jean-Marie Guénois)
Le Figaro - 4 mars 2011

"Un synode se prépare à Rome pour relancer la "nouvelle évangélisation" en évitant l'écueil du "prosélytisme".
Jean-Paul II avait lancé l'idée, créé le slogan, "nouvelle évangélisation" et assuré sa diffusion. Mais il n'avait pas totalement convaincu, sinon quelques mouvements, dont les charismatiques. Beaucoup d'évêques étaient embarrassés par la notion qui remettait en cause à leurs yeux l'un des piliers du concile Vatican II, selon lequel l'Église catholique n'était plus désormais "prosélyte" mais en "dialogue" avec le monde. Voire "en enfouissement", cet art subtil de témoigner sans se montrer.
Benoît XVI, dont la politique affichée de pontificat consiste à corriger systématiquement ce genre d'interprétations du concile, veut passer du slogan à la réalité. L'an passé, il a créé un nouveau ministère, "le Conseil pontifical pour la promotion de la Nouvelle Évangélisation". L'an prochain, il convoquera, en octobre, un synode des évêques à Rome, intitulé "la nouvelle évangélisation pour la transmission chrétienne".
Petite révolution ecclésiale
Derrière ce titre de sacristie se cache une petite révolution ecclésiale. Elle a été illustrée, vendredi, par la publication à Rome, en plusieurs langues, du premier document préparatoire de ce synode. Techniquement appelées "Lineamenta" ces soixante-dix pages posent les problématiques du synode et une série de 72 questions qui vont être envoyées dans tous les diocèses. Les réponses de ce sondage mondial permettront d'élaborer le "document de travail" de l'assemblée synodale qui réunira à Rome deux cents évêques et laïcs de tous les continents pour trois semaines de débats."
[...]
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2011/03/04/01016-20110304ARTFIG00636-
l-eglise-catholique-lance-un-vaste-appel-a-la-conversion.php


Pédophilie: un ex-responsable de l'Eglise catholique inculpé aux USA
Nouvel Observateur - 11 février 2011

"Deux prêtres, un ancien prêtre et un enseignant catholique ont été inculpés jeudi pour actes de pédophilie sur de jeunes garçons par la justice américaine, qui a dans le même temps inculpé un ancien dirigeant de l'Eglise catholique pour avoir tenté d'étouffer l'affaire.
Le responsable, Mgr William Lynn, occupait une haute charge au sein de l'archevêché de Philadelphie (est des Etats-Unis) et avait à ce titre le devoir de signaler et d'enquêter sur les allégations d'abus sexuels portées contre des prêtres chargés de l'éducation d'enfants.
Or, selon le procureur Seth Williams, Mgr Lynn, bien qu'il "n'ait pas lui-même violé d'enfants", était au courant d'accusations crédibles contre des prêtres et a continué à les laisser en contact avec des enfants."
[...]
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/societe/20110211.AFP2572/pedophilie-un-ex-
responsable-de-l-eglise-catholique-inculpe-aux-usa.html


Francs-Maçons - Les catholiques et leurs frères ennemis (Sophie Coignard)
Le Point - 3 février 2011

"Guerre de 300 ans. Depuis 1738, l'Église et les maçons se livrent une lutte féroce. Récit.
La main invisible ! Voilà l'un des reproches traditionnels formulés par l'anti-maçonnisme, clament les frères, toujours prompts à mettre en garde contre la " complotite " et la désignation de boucs émissaires. Comme si la franc-maçonnerie se trouvait, par nature, exonérée de l'observation sociologique des réseaux d'influence. La curiosité à l'égard d'une confrérie qui compte, en France, 150.000 membres et qui a pour ciment le secret d'appartenance n'est pourtant pas illégitime. Mais l'Église catholique, dès la naissance des premières loges, y est allée très fort en prononçant à l'encontre des premiers frères une sanction extrême : l'excommunication.
L'animosité de Rome survient très tôt, en effet. En 1738, la France ne compte pas plus de 300 ou 400 frères, initiés depuis moins de dix ans, lorsque le Vatican publie, sous la plume du pape Clément XII, la bulle "In eminenti". Pourquoi condamner les francs-maçons à la sanction la plus grave qui soit pour un catholique ? Qu'ont-ils fait de si terrible ? Pas grand-chose, à vrai dire. Le réquisitoire insiste sur plusieurs points : les initiés acceptent parmi eux des hommes de toutes les religions, ils ont mauvaise réputation, mais surtout ils prononcent un serment de secret qui ne peut être que suspect. Car les bons catholiques n'ont rien à cacher. Les autres ? Ils doivent être excommuniés.
C'est sévère et inattendu pour une minuscule institution dont les membres sont dans leur quasi-totalité de paisibles bourgeois. "Les raisons de cette condamnation précoce sont restées obscures jusqu'aux découvertes effectuées il y a une vingtaine d'années par un jésuite espagnol, José Ferrer Benimeli, explique Roger Dachez, président de l'Institut maçonnique de France et historien réputé. Celui-ci a eu accès, en sa qualité de prêtre, aux archives du Vatican qui n'étaient pas accessibles aux chercheurs. Il a découvert que cette première condamnation avait été prononcée, dans l'absolue ignorance de ce qu'était la franc-maçonnerie, par un pape qui était un vieux monsieur et qui s'était contenté de signer un document préparé par les bureaucrates qui l'entouraient.""
[...]
http://www.lepoint.fr/politique/francs-macons-les-catholiques-et-leurs-freres-ennemis-03-02-2011-1290940_20.php


>>> Suite de la revue de presse : l'Eglise catholique : 2010

Voir la page d'accueil sur le catholicisme



Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Accueil Revue de presse    Haut de page    Contact   Copyright ©