Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion  >  Revue de Presse  >  Education

Education

(école et religion)

Revue de presse


En quelques lignes, l'essentiel d'une sélection* d'articles de la presse écrite
(*) L'exhaustivité n'est pas recherchée.
Si un article qui vous paraît important a été omis, signalez-le

Voir également les rubriques Foulard islamique, Loi sur les signes religieux, Application de la loi, ainsi que les citations sur l'éducation.



Codes couleur :
En noir : synthèse la plus objective possible des articles ou des points paraissant importants.
En rouge foncé : citation ou extrait de l'article. Titre en gras.
En mauve : commentaire ou appréciation particulière de "atheisme.free.fr"


Une décision inquiétante : Un professeur sanctionné pour "atteinte à la laïcité" (Jean Carpentier et René Nouailhat)
L'Humanité - 29 septembre 2017

"Par Jean Carpentier Inspecteur général honoraire de l'éducation nationale et René Nouailhat Historien, fondateur de l'Institut de formation pour l'étude et l'enseignement des religions.
À Malicornay, dans l'Indre, un professeur des écoles de CM1-CM2 a été l'objet d'une sanction pour "?faute grave professionnelle?". Au point de départ, une lettre anonyme "signée" par "des parents d'élèves". La faute commise : le professeur se serait livré à un prosélytisme inadmissible en faisant lire par ses élèves différents textes de la Bible."
[...]
https://www.humanite.fr/une-decision-inquietante-642794


Violences et escroqueries, les méthodes extrêmes de l'école catholique l'Angélus (Jérémie Pham-Lê)
L'Express - 6 juin 2017

"L'opération a été préparée dans la plus grande discrétion. Pour "bénéficier d'un effet de surprise" et "éviter que des preuves soient dissimulées", selon les mots d'une source proche de l'enquête. L'école catholique hors contrat L'Angélus, installée depuis 2010 à Presly (Cher), a été l'objet vendredi dernier d'une vaste perquisition menée par la gendarmerie. Une soixantaine d'élèves ont été auditionnés tandis que le directeur de l'établissement, l'abbé Régis Spinoza, 46 ans, a été placé en garde à vue.
Les pratiques et le fonctionnement de cette école, qui accueille 109 élèves, sont dans le collimateur de la justice à la suite de plusieurs dénonciations. Une enquête a été ouverte par le parquet de Bourges pour "violences sur mineurs de moins et de plus de 15 ans par personne ayant autorité", "agressions sexuelles", "privation d'aliments", "travail dissimulé" et "escroquerie". Dans l'attente des investigations, l'établissement a été fermé jusqu'aux vacances scolaires par arrêté préfectoral. C'est d'abord un signalement qui a été transmis par les parents d'une fratrie scolarisée dans l'établissement au service départemental de l'Education nationale. Dans cette plainte, dont une copie est parvenue le 22 mars à la justice et à l'archevêché, ils décrivent des sévices infligés aux élèves par des membres de l'encadrement mais aussi par d'autres camarades plus âgés."
[...]
http://www.lexpress.fr/actualite/societe/fait-divers/violences-et-escroquerie-les-methodes-extremes-de-l-ecole-catholique-l-angelus_1915179.html


Un questionnaire sur la religion destiné aux écoliers fait polémique en Corse (Faïza Zerouala)
Médiapart - 21 mars 2017

"Une enquête, commandée par l'Assemblée de Corse pour recueillir des données concernant la diversité sur l'île et destinée aux élèves, provoque de vives réactions en rassemblant des statistiques ethniques et confessionnelles. Face au tollé, sa diffusion est suspendue.
"Est-ce que tu crois en Allah/Dieu/Yahvé ? Est-ce que ton père croit en Allah/Dieu/Yahvé ? Est-ce que ta mère croit en Allah/Dieu/Yahvé ?" Ces questions au ton enfantin proviennent d'un document, élaboré dans le cadre d'une étude sur la diversité commandée par l'Assemblée de Corse que dirige Jean-Guy Talamoni, un nationaliste. Destiné aux élèves du primaire dès l'âge de 8 ans et à ceux du secondaire, il a pour ambition de mieux cerner les enjeux autour de la diversité et du multiculturalisme à l'oeuvre sur l'île. Révélée le dimanche 19 mars, notamment par Corse-Matin, cette enquête crée le malaise parce qu'elle entend sonder de jeunes enfants à propos de sujets brûlants sur lesquels ils n'ont pas forcément d'avis."
[...]
https://www.mediapart.fr/journal/france/210317/un-questionnaire-sur-la-religion-destine-aux-ecoliers-fait-polemique-en-corse


"Est-ce que tu en crois en Allah, Dieu, Yahvé ?" L'incroyable questionnaire donné à des élèves corses (Manon Gauthier-Faure)
Marianne - 19 mars 2017

"Deux questionnaires d'une vingtaine de pages ont été distribués aux élèves du primaire et du secondaire en Corse. Intitulés "La diversité en Corse", ils portent sur la religion et la langue que les enfants pratiquent chez eux, ou encore sur leurs habitudes alimentaires. "Corse Matin" a eu accès à ces documents.
"Est-ce que tu en crois en Allah, Dieu, Yahvé ?" ; "Est-ce que ta mère croit en Allah, Dieu, Yahvé ?" ; "Est-ce que ton père croit en Allah, Dieu, Yahvé ?". Voici trois des questions qui figurent dans deux formulaires intitulés "La diversité en Corse", distribués dans les établissements du primaire et du secondaire de la péninsule, auxquels Corse Matin a eu accès.
Le quotidien publie ce dimanche 19 mars une enquête autour de ces étranges questionnaires. L'un est destiné aux élèves des écoles primaires, le second aux collégiens et lycéens. "Elaboré par les enseignants-chercheurs de l'Università di Corsica", comme la première page du document le précise, tous deux émanent de l'Ecole supérieure du professorat de l'éducation de Corse (ESPE) (ancien IUFM, qui forme les professeurs des écoles) et ont été réalisés à la demande du président de l'assemblée de Corse nationaliste, Jean-Guy Talamoni, dans le cadre d'une commission chargée de travailler sur la diversité culturelle. [...]
Officiellement, ce document est destiné à la "réalisation d'un état des lieux quantitatif rendu indispensable pour évaluer l'importance de chacun des groupes culturels au sein de la population". Mais des élus, syndicats d'enseignants et professionnels de l'éducation protestent. "Des questions sur l'orientation de la religion ou la vie privée des élèves n'ont rien à faire dans un système éducatif laïc et républicain", Fabien Mineo, secrétaire du SNUIPP, dans les colonnes de Corse Matin. "Nous sommes clairement en dehors des clous. En tant que fonctionnaires, il nous est absolument impossible de proposer à des enfants de répondre à ce type d'enquête.""
[...]
https://www.marianne.net/societe/est-ce-que-tu-en-crois-en-allah-dieu-yahve-l-incroyable-questionnaire-donne-des-eleves


A Toulouse, rideau sur l'école musulmane (Jean-Manuel Escarnot)
Libération - 26 février 2017

"L'établissement Al-Badr, au Mirail, a été fermé de force lundi dernier, deux mois après une décision de justice. Une affaire qui illustre le statut controversé des lieux d'enseignement sans contrat. [...]
2 février, la mairie de Toulouse avait envoyé devant l'école des agents municipaux, accompagnés de policiers, distribuer des courriers aux parents leur demandant d'inscrire leurs enfants dans une autre école. Mais rien n'y faisait. Avant les vacances de février, quelque 80 élèves, selon le rectorat, se rendaient chaque matin dans cet établissement, devenu pourtant illégal... Il aura fallu attendre deux mois pour que les autorités parviennent à la fermeture effective. Lundi dernier, plusieurs équipages de police positionnés devant l'école, cette fois sous prétexte de "contrôle d'identité", ont permis l'application de la décision de justice. Depuis, les grilles sont restées fermées.
"L'exemple de cette école toulousaine est la parfaite illustration que notre régime de droit actuel organise l'impuissance publique. D'où la volonté que nous avions de le faire changer", commente, un peu amer, l'entourage de la ministre de l'Education. En juin 2016, Najat Vallaud-Belkacem présentait en effet un plan pour modifier le régime d'autorisation de ces écoles hors contrat, sans lien aucun avec l'Education nationale. Ces établissements, qui ne scolarisent qu'un petit pourcentage d'élèves en France (0,4 % des effectifs), sont en hausse depuis quelques années (+ 26 % entre 2011 et 2014). On en dénombre environ 1 300 sur le territoire, dont 300 confessionnels. L'école Al-Badr en est un."
[...]
http://www.liberation.fr/france/2017/02/26/a-toulouse-rideau-sur-l-ecole-musulmane_1551206


>>> Suite de la revue de presse : Voir la page d'accueil sur l'éducation


Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Accueil Revue de presse    Haut de page    Contact   Copyright ©