Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion  >  Revue de Presse  >  Education > 2012-2011

Education et religion

2012-2011

Revue de presse



En quelques lignes, l'essentiel d'une sélection* d'articles de la presse écrite
(*) L'exhaustivité n'est pas recherchée.
Si un article qui vous paraît important a été omis, signalez-le


Codes couleur :
En noir : synthèse la plus objective possible des articles ou des points paraissant importants.
En rouge foncé : citation ou extrait de l'article. Titre en gras.
En mauve : commentaire ou appréciation particulière de "atheisme.free.fr"


Vincent Peillon veut plus de morale laïque à l'école
Libération - 1er septembre 2012

"L'enseignement de la "morale laïque" doit être harmonisé pour enseigner aux enfants les principes et comportements du "vivre ensemble", à l'issue d'une réflexion engagée à la demande du ministre de l'Education nationale, Vincent Peillon.
"Il y a eu beaucoup de petits dispositifs. Je veux créer un consensus car cela va très au delà du clivage gauche-droite", a-t-il expliqué mercredi lors de sa conférence de presse de rentrée.
La laïcité à l'école est régulièrement chahutée par diverses polémiques, comme celui des "mamans accompagnantes" voilées lors de sorties scolaires ou la question de la viande halal à la cantine.
"La laïcité, ce n'est pas la simple tolérance, ce n'est pas "tout se vaut", c'est un ensemble de valeurs que nous devons partager", a dit M. Peillon. "Pour les partager, il faut qu'elles nous soient enseignées et qu'elles soient apprises (...) Il faut reconstruire entre les enfants de France du commun", a ajouté cet agrégé de philosophie.
Le ministre a fixé "une très grande ambition" à la mission qui sera installée à la rentrée et prendra "trois, quatre, cinq mois", pour "déboucher sur une refonte des programmes qui, elle-même, prend un peu de temps"."
[...]
http://www.liberation.fr/societe/2012/09/01/vincent-peillon-veut-plus-de-morale-laique-a-l-ecole_843256


Polémique des manuels scolaires (Jean-Marc Coppola)
L'Humanité - 31 août 2011

Jean-Marc Coppola est Vice-président de la Région PACA délégué aux lycées, patrimoine et investissements régionaux, et Conseiller municipal de Marseille.
"Notre Région est une fois de plus déshonorée par une campagne rétrograde menée par des députés UMP. Richard Mallié (13) et Lionnel Luca (06), avec la bénédiction de Jean-François Copé, ont pris la tête d'une croisade réactionnaire pour le retrait de manuels scolaires de Sciences et vie de la terre (SVT) évoquant la construction de l'identité sexuelle.
Je suis au regret d'informer les amis de Thierry Mariani que nous ne sommes plus au Moyen-Âge. Et les réalités sociales du 21ème siècle ne s'apprennent pas dans la Bible. Car c'est bien sous l'influence de la direction de l'enseignement catholique que ces parlementaires, eux-mêmes inspirés par les thèses catholiques les plus intégristes, ont tenté de mettre la pression sur le ministère de l'Education nationale."
[...]
http://www.humanite.fr/fil-rouge/polemique-des-manuels-scolaires-jm-coppola-vice-president-paca-


L'orientation sexuelle provoque une polémique avec l'enseignement catholique
Le Nouvel Observateur - 10 juillet 2011

"Les organisations catholiques mènent campagne contre les nouveaux programmes de biologie en première abordant la question de l'orientation sexuelle, se heurtant à des enseignants et chercheurs qui dénoncent une "croisade contre l'homosexualité" et une "censure archaïque".
Une circulaire du 30 septembre 2010 du ministère de l'Education nationale prévoit que les programmes de sciences de première doivent, à la rentrée, comporter un chapitre intitulé "Devenir homme ou femme".
Celui-ci doit "affirmer que si l'identité sexuelle et les rôles sexuels dans la société avec leurs stéréotypes appartiennent à la sphère publique, l'orientation sexuelle fait partie, elle, de la sphère privée".
Les maisons d'édition ayant évoqué selon des modalités variées ce chapitre, la direction de l'enseignement catholique a écrit fin mai aux directeurs diocésains pour attirer leur attention sur "le discernement à apporter dans le choix des manuels pour cette discipline". (...)
Le sociologue Eric Fassin voit dans la polémique "une dimension religieuse importante explicite" : l'Eglise catholique a compris que si l'on entre dans la logique du genre, cela veut dire que "les rôles ne sont pas naturels" et que cela pose la question des sexualités et du mariage homosexuel. (...)
"Le sexe et le genre sont des choses qui demeurent quasiment illégitimes en France, et pas seulement à l'école", souligne la philosophe Geneviève Fraisse. "Je travaille sur ces questions au CNRS depuis presque 30 ans" et "on en est encore à se demander si on doit pouvoir parler aux enfants de sexe et genre".
Dans une lettre ouverte, l'Institut Emilie du Châtelet, qui a pour objectif la promotion des recherches sur les femmes, le sexe et le genre, dénonce dans une lettre ouverte publiée dans Le Monde, une "censure archaïque" de la droite religieuse. Sa pétition a recueilli près de 1.700 signatures."

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/societe/20110709.AFP6681/l-orientation-
sexuelle-provoque-une-polemique-avec-l-enseignement-catholique.html


>>> Suite de la revue de presse : Education - 2010-2008


Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Accueil Revue de presse    Haut de page    Contact   Copyright ©