Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion  >  Revue de Presse  >  Par pays > Angleterre

Angleterre - Royaume Uni

Revue de presse


En quelques lignes, l'essentiel d'une sélection* d'articles de la presse écrite
(*) L'exhaustivité n'est pas recherchée.
Si un article qui vous paraît important a été omis, signalez-le



Codes couleur :
En noir : synthèse la plus objective possible des articles ou des points paraissant importants.
En rouge foncé : citation ou extrait de l'article. Titre en gras.
En mauve : commentaire ou appréciation particulière de "atheisme.free.fr"


Salafistes français, ils vivent à Birmingham : "Ici, personne ne te regarde de travers" (Cattilio Fiumarella)
L'Obs - 21 mai 2017

"De plus en plus de Français qui pratiquent un islam rigoriste viennent s'installer dans cette ville du centre de l'Angleterre, là où les restaurants halal, les salles de prières et les niqabs sont légion.
Il y a quelques jours, Karim (1) est intervenu à la demande de la maîtresse dans la classe de sa fille de 10 ans pour parler de la France et expliquer pourquoi il était venu s'installer ici, à Birmingham. Ce trentenaire à la barbe broussailleuse martèle :
"J'ai dit que j'étais venu pour la liberté. Les enfants ne savaient pas que, chez nous, les filles n'avaient pas le droit de porter le voile à l'école, qu'il n'y avait pas de plats halal à la cantine. Ils étaient choqués."
Voilà un an que Karim a quitté Gennevilliers avec Dounia, sa jeune femme, qui porte désormais le niqab - ce voile intégral couvrant le visage à l'exception des yeux -, et ses quatre enfants. On les avait croisés en mars dernier, au lendemain des attentats de Londres dans un salon de thé de Small Heath, ce quartier de Birmingham à 95% musulman, où se côtoient, sans forcément se mélanger, les 73 nuances de l'islam."
[...]
http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20170519.OBS9627/salafistes-francais-ils-vivent-a-birmingham-ici-personne-ne-te-regarde-de-travers.html


Royaume-Uni. Le voisin modèle devenu djihadiste (The Independent)
Courrier International - 24 mars 2017

""Qu'est-ce qui fait qu'un père de famille devient terroriste ?" se demande The Independent en une. Comme tous les titres de la presse britannique ce vendredi matin, le quotidien de Londres se penche sur Khalid Masood, 52 ans, père de trois enfants et auteur de l'attentat de Londres du 22 mars, revendiqué par Daech.
Né sous le nom d'Adrian Russell, dans le comté de Kent, dans le sud-est de l'Angleterre, il s'est converti à l'islam à l'âge de 18 ans. Il vivait depuis trois ans dans une banlieue de Birmingham, la deuxième ville du pays, dans les Midlands. Pour ses voisins, c'était "un voisin modèle, un homme discret, qui lavait sa voiture, tondait la pelouse, donnant aux gosses du quartier quelques astuces sur le football". Cependant, entre 1983 et 2003, il a été inculpé à plusieurs reprises, notamment pour agressions (dont blessures graves), possession d'armes et atteinte à l'ordre public, précise le journal.
La Première ministre, en révélant son identité jeudi 23 mars, a précisé qu'il aurait fait l'objet d'une enquête du MI5 en lien avec "l'extrémisme violent", mais qu'il était un "personnage périphérique". Il est possible, conclut le journal, que, "lorsque les services de renseignement se pencheront à nouveau sur l'homme qui a été considéré comme n'étant qu'à la périphérie de l'extrémisme, ils se rendront compte que sa trajectoire ressemble de plus en plus à celles des autres délinquants européens devenus djihadistes". [...] "
[...]
http://www.courrierinternational.com/une/royaume-uni-le-voisin-modele-devenu-djihadiste


A Londres, des pubs "Gloire à Allah" affichées sur les bus (Clémence Barral)
Marianne - 11 mai 2016

"A partir du 23 mai prochain, des centaines de bus dans Londres, Birmingham, Manchester, Leicester ou encore Bradfort, arboreront, durant deux mois, une affiche publicitaire très particulière. "Gloire à Allah" y sera affiché pour la durée du Ramadan, à l'initiative de l'association islamique : Islamic Relief. Pour amasser des dons et, au passage, donner une image positive de l'Islam. Une initiative qui ne fait pas que des heureux.
Ce n'est pas l'affiche publicitaire d'un blockbuster américain à la mode, ni celle d'un produit de beauté révolutionnaire pour femme. Non. C'est l'affiche publicitaire de l'association Islamic Relief, plus important organisme caritatif musulman en Grande-Bretagne, qui va être placardée sur 640 bus anglais. Pour venir en aide notamment aux victimes de la guerre en Syrie. Seulement, leur slogan est quelque peu ... déstabilisant. "Subhan Allah". Ou "Gloire à Allah" en français.
Cette initiative vient se caler, volontairement, sur la même période que celle du Ramadan, qui commencera le 6 juin. Cette période de jeûne serait plus propice à la générosité des musulmans car durant le Ramadan, la pratique du Zakat est courante.?"
[...]
http://www.marianne.net/londres-pubs-gloire-allah-affichees-les-bus-100242760.html


Grande-Bretagne : l'élection d'une musulmane à la tête du plus gros syndicat étudiant critiqué (Eugénie Bastié)
Le Figaro - 2 mai 2016

"Malia Bouattia, élue le 20 avril présidente du National Union of Students (NUS), est accusée de tenir des propos antisémites et de complaisance envers l'islam radical.
Elle porte régulièrement le keffieh dans ses interventions publiques. Se bat pour la cause palestinienne depuis des années. Malia Bouattia, 29 ans, est devenue le 20 avril la première présidente musulmane du plus gros syndicat étudiant du Royaume-Uni, le National Union of Students (NUS) qui fédère plus de 600 associations étudiantes. Élue avec 50,9 % des voix contre la modérée Megan Dunn, cette Algérienne née à Constantine (sa famille a quitté le pays pendant la guerre civile) a étudié à l'université de Birmingham. Son élection a fait couler beaucoup d'encre, à la veille de la probable élection d'un maire musulman à Londres - le candidat travailliste Sadiq Khan - et dans le contexte d'une multiplication de dérapages antisémites au Labour. En effet, Malia Bouattia est accusée par ses détracteurs d'antisémitisme ainsi que de complaisance envers l'islam radical.
Membre du comité exécutif du NUS, elle avait refusé en octobre 2014 une motion du syndicat qui condamnait l'État islamique au prétexte que celle-ci était "raciste et islamophobe"."
[...]
http://www.lefigaro.fr/international/2016/05/02/01003-20160502ARTFIG00105-grande-bretagne-
l-election-d-une-musulmane-a-la-tete-du-plus-gros-syndicat-etudiant-critiquee.php


L'Eglise anglicane vote pour l'ordination des femmes évêques (Rédaction de Mediapart)
Médiapart - 14 juillet 2014

"L'Église anglicane d'Angleterre, réunie en synode général, a voté lundi en faveur de l'ordination de femmes évêques, une réforme historique qui la divisait depuis des décennies. Les délégués, réunis à York (nord de l'Angleterre), se sont prononcés en faveur de cette réforme, promue par l'archevêque de Cantorbéry, Justin Welby, et qui pourrait déboucher sur l'ordination d'une première femme évêque en début d'année prochaine." [...]
http://www.mediapart.fr/journal/international/140714/leglise-anglicane-
vote-pour-lordination-des-femmes-eveques


Vente d'alcool : Marks & Spencer admet des "arrangements" avec ses salariés musulmans (Stéphane Kovacs)
Le Figaro - 23 décembre 2013

"À Londres, une caissière musulmane a refusé de manipuler la bouteille de champagne d'un client. L'affaire enflamme la presse et les réseaux sociaux. Regrettant l'incident, l'enseigne explique toutefois au Figaro "tenir compte des cas de salariés dont la religion interdit de manipuler certaines boissons ou produits alimentaires".
Jusqu'à quel point peut-on "trouver un arrangement" avec des employés très religieux ? La chaîne britannique de magasins Marks & Spencer (M & S) est menacée, en cette veille de Noël, de boycott, après qu'une caissière musulmane eut refusé, dans un magasin de Londres, de manipuler une bouteille de champagne pour des raisons religieuses. "Un incident isolé!", clame-t-on au siège londonien. Un incident qui a toutefois mis au jour une "politique de tolérance" que le groupe "applique avec succès depuis des années": "le personnel musulman de Marks & Spencer peut refuser de vendre de l'alcool et du porc", titrait samedi le DailyTelegraph, auquel un client outré s'était confié. L'article a déclenché la colère de milliers de clients et la page Facebook de l'enseigne a été inondée de messages de protestations."
[...]
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/12/23/01016-20131223ARTFIG00617-vente
-d-alcool-marks-amp-spencer-admet-des-arrangements-avec-ses-salaries-musulmans.php


Le Royaume-Uni légalise les mariages de l'Eglise de scientologie (AFP)
Libération - 11 décembre 2013

"La Cour suprême du Royaume-Uni a donné raison mercredi à une femme voulant se marier à l'Eglise de scientologie au motif que l'endroit était un lieu de culte comme un autre.
Louisa Hodkin a entamé son combat juridique lorsque les autorités civiles ont refusé de considérer comme légal son mariage prévu dans une chapelle londonienne de l'Eglise de scientologie avec son fiancé, Alessandro Calcioli.
Ce refus était expliqué par l'absence de l'Eglise de scientologie de la liste officielle des lieux de culte, établie en vertu d'un jugement de la Haute Cour en 1970 et réclamant la "vénération de Dieu ou d'un être suprême". Mais les cinq juges de la Cour suprême ont estimé à l'unanimité mercredi que ce principe datait et que la notion de "religion ne devrait pas être limitée aux seules croyances comportant la notion de divinité suprême"."
[...]
http://www.liberation.fr/monde/2013/12/11/l-eglise-de-scientologie-lieu-de-culte
-comme-les-autres-pour-le-royaume-uni_965765


Nouveau chef de l'église anglicane (AFP)
Le Figaro - 4 février 2013

"Le nouvel archevêque de Cantorbéry, Justin Welby, a officiellement pris ses fonctions aujourd'hui à la tête de l'Eglise anglicane d'Angleterre, lors d'une cérémonie en la cathédrale Saint-Paul à Londres. A 57 ans, Justin Welby est devenu le 105e archevêque de Cantorbéry. Il succède à Rowan Williams qui avait démissionné en décembre après dix ans à la tête de l'Eglise anglicane d'Angleterre, majoritaire au Royaume-Uni." [...]
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/02/04/97001-20130204FILWWW00592-nouveau-chef-de-l-eglise-anglicane.php


>>> Suite de la revue de presse :

Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Accueil Revue de presse    Haut de page    Contact   Copyright ©