Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion  >  Revue de Presse  >  Le pape Jean Paul 2 > 2003 - 2004

Le pape Jean Paul 2

2003 - 2004

Revue de presse



En quelques lignes, l'essentiel d'une sélection* d'articles de la presse écrite
(*) L'exhaustivité n'est pas recherchée
Si un article qui vous paraît important a été omis, signalez-le

Début de la ribrique Le pape Jean Paul 2
Voir également les rubriques Jean Paul 2 à Lourdes, Eglise catholique,
ainsi que la page Jean Paul 2, portrait d'un pape polonais.



Codes couleur :
En noir : synthèse la plus objective possible des articles ou des points paraissant importants.
En rouge foncé : citation ou extrait de l'article. Titre en gras.
En mauve : commentaire ou appréciation particulière de "atheisme.free.fr"


Le pape est entré dans la 27e année de son pontificat (AFP Reuters)
Le Monde - 19 octobre 2004 - (13 lignes)

Jean Paul 2 a reçu à cette occasion de nombreux messages de félicitations en particulier de pays musulmans en raison de "sa "détermination" contre la guerre en Irak". Les Choeurs de l'ex-Armée rouge ont donné un concert au Vatican devant 6000 personnes. Le lendemain, 17 octobre, le pape a lancé l'Année mondiale (pour les catholiques) de l'Eucharistie et a "dénoncé la violence, le terrorisme, la guerre et l'avortement".


Sa sainteté le papivore (Patrice Lestrohan)
Le Canard enchaîné – 26 mai 2004 (1/4 de page)

"Levez-vous ! Allons !" est le tome 2 de la biographie que Jean-Paul 2 vient de publier. C’est le 356e ouvrage que le pape a signé, presque autant que Balzac et Victor Hugo. Il a en outre inspiré 279 livres. Cela n’a rien d’étonnant pour le pape des records (voyages, canonisations, rencontres avec des chefs d’état, encycliques…).
"Levez-vous ! Allons !" … ne respire pas une allégresse intense. "Tressaillez de joie !", aimait naguère à lancer sa Sainteté lors de ses virées planétaires. Pour le coup, "Roupillez d’ennui ! " paraît plus approprié."
"[...] l’auteur … qui dit "je" tous les trois mots, s’autocongratule et s’autocélèbre avec la même constance apostolique…".
"Sa Sainteté redonde un brin en défendant le célibat du clergé pour "trois raisons théologiques : la motivation christologique, la motivation ecclésiologique et la motivation eschatologique". Des considérations à vous dégoûter à jamais de la chair et de ses joies."
On comprend que la principale cible de cet ouvrage ne soit pas le grand public, mais la hiérarchie de l’église, pour rappeler les "priorités". Cette biographie ne couvrant que les 20 années qui ont précédé l’élection de Jean Paul 2, on peut supposer qu’il y aura une suite.


Fin de règne au Vatican (Jacques Duquesne)
L'Express - 23 au 29 octobre 2003 - n°2729 - (4 pages)

Une enquête sur les coulisses du Vatican. Il y a d'abord ce que le public voit de Jean Paul 2 lors de ses déplacements ou célébrations, puis ce qui se murmure ou se reconnaît à demi mots au Vatican. L'article donne des précisions sur l'état de santé du pape.
Les hommes de l'ombre de l'entourage du souverain pontife sont présentés : l'aide camp (Angelo Gugel, le doyen du collège cardinalice (le théologien allemand Joseph Ratzinger), le secrétaire particulier (le Polonais Stanislas Dziwisz). Avec une mention spéciale pour ce dernier avec lequel a établi un "climat fusionnel". Il y a aussi le secrétaire d'Etat (Angelo Sodano), un peu moins en odeur de sainteté que les autres.
Jean Paul II qui a plus régné que gouverné - les affaires de la curie romaine l'intéressant pas - prépare sa succession. Un favori est cité : le cardinal italien Giovanni Battista Re. Affaire à suivre
Missionnaires millionnaires : Un encart présente succinctement les "Légionnaires du Christ", composés de jeunes prêtres, créés par le père Dolgado Maciel pour lutter contre la multiplication des sectes et l'invasion de l'Amérique Latine par les prédicateurs évangélistes, venus des USA. En France, ils dirigent l'école de l'Immaculée-Conception à Mery-sur-Marne, près de Maux. On aurait aimé en savoir davantage sur leur financement.


Les spéculations ont repris à Rome sur la capacité du pape à gouverner l'Eglise (Henri Tincq)
Le Monde - 19 et 20 octobre 2003 - (1/6 de page)

Sous titre : Avant la béatification de mère Térésa dimanche, les rumeurs de démissions ont fait leurs réapparitions.
Un nouveau record pour Jean Paul II qui a béatifié, six après sa mort, à peine, Mère Térésa, l'amie des Pauvres. A Rome et au Vatican, ce sont les rumeurs de démissions du pape qui ont empiré avec sa possible perte de l'usage de la parole. Ces supputations ont même éclipsé le congrès des cardinaux, où il n'y a pas eu de débat, en particulier sur la morale et la famille, et où le pape a reçu un hommage de George W. Bush.


L'Eglise au chevet du pape
Libération - 17 octobre 2003 - (3 pages)

Sous titre : Le jubilé de Jean Paul II fait figure de dernier hommage
Très affaibli, le pape a fêté le jubilé de son pontificat, sur fond de rumeur sur son état de santé et de préparation de sa succession.
Bernard Leconte, auteur d'une biographie de Jean Paul II retrace quelques points marquants de son pontificat : chute du mur de Berlin, évangélisation, sur tous les continents, dialogue avec le judaïsme…
Jean Paul II face au SIDA : "un message désatreux."
Les liens avec les autres religions : cette partie donne la parole à un juif, un orthodoxe, un protestant et un musulman.


Les années Jean Paul II  (Henri Tincq)
Le monde - 12 & 13 octobre 2003 - (supplément de 8 pages)

Comme son titre l'indique, ce supplément dresse un panorama très détaillé et documenté sur le pontificat de Jean Paul II, actualité oblige.


L'Eglise catholique célèbre à partir de mercredi le jubilé d'argent du pontificat de Jean-Paul II
Le monde – 12 et 13 octobre 2003 – (1/4 de page)

Jubilé d'argent, rumeur sur la santé du pape, "congrès" des cardinaux qui débattront de "sujets d'avenir", béatification de Mère Térésa de Calcutta, tels sont les sujets d'actualité qui sont brièvement abordés dans cet article qui annonce une semaine bien chargée pour le Vatican.


Quelle Eglise laissera Jean Paul II ?
Courrier International - 9 au 15 octobre 2003 - n°675 - (10 pages)


L’actualité catholique étant très fournie, les sujets ne manquent pas à la presse internationale pour parler de Jean Paul II et du catholicisme:
Jean Paul II - 25 ans qui ont changé le monde
Le Figaro Magazine - 3 octobre 2003 - n°18399 - (40 pages)


Comme annoncé en gros titre sur la couverture, il y a "40 pages" (et 26 photos) d'éloge et de glorification de Jean Paul II, pape favori des médias et des catholiques. Les messages du Saint Père étant plus fréquents que ceux de Dieu, ils font quasiment office de paroles divine. Ces articles, parfois proches de la flagornerie, ne présentent un intérêt que pour les catholiques les plus fervents.
Un scoop : "Je ne peux pas encore vous dire si l'année 2004 verra le pape en France, comme il le désire." (Joachim Navarro-Valls, porte-parole du pape).
"Sa présence les fascine tous [Les chefs d'état]", à moins qu'il ne s'agisse que de démagogie électoraliste de leur part.
"Un impressionnant apport théologique" A la lecture, cet article s'avère réservé aux érudits catholiques. N'étant ni érudit, ni catholique, j'avoue que je n'y ai rien compris. Un exemple avec cette citation du pape : "C'est ainsi que l'Homme concret [le mystère du Dieu-homme], historique, qui est Dieu, et pour cette seule raison déjà, crée dans l’âme du croyant une certaine perspective de proximité et d’accessibilité de Dieu, et contient en même temps un certain retour à l’humanité même de ce croyant." L’auteur de l’article comprenant que ces propos de Jean Paul II ne sont pas à la portée du premier lecteur tente de les éclairer en précisant : "En d’autres termes, l’homme ne comprend le mystère de sa propre humanité que s’il entrevoit qu’au plus profond il a, en quelque sorte, été visité par un Dieu qui l’appelle." Soit !
D’autres Mystères sont abordés dans cette partie : ceux de la Rédemption et de la Sainte Trinité. Il est même question d’Amour Trinitaire ; apparemment, il ne s’agit pas de triolisme. Que de mystères !
On peut ne pas lire.



Le pape béatifie deux victimes du communisme (Sophie de Ravinel).
Le Figaro - 15 septembre 2003 - (1/4 de page)


Sous-titre : Slovaquie : Jean-Paul II a achevé hier à Bratislava une épuisante visite de quatre jours.
Le souverain pontife a été accueilli par le couple présidentiel qu'il a béni. Puis, il a béatifié deux martyrs du communisme (un évêque et une sœur). Comme souvent, ces temps-ci, le pape a été trop fatigué pour terminer son discours. Langue de bois épiscopale : "Il est parfois confronté à des difficultés physiques, mais à l'intérieur il se sent très bien." (Jozef Tomko, cardinal slovaque)


Voir la page d'accueil sur le catholicisme


Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Accueil Revue de presse    Haut de page    Contact   Copyright ©