Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion  > Revue de Presse  > Homosexualité et religion

Homosexualité et religion

Revue de presse


En quelques lignes, l'essentiel d'une sélection* d'articles de la presse écrite
(*) L'exhaustivité n'est pas recherchée.
Si un article qui vous paraît important a été omis, signalez-le



Codes couleur :
En noir : synthèse la plus objective possible des articles ou des points paraissant importants.
En rouge foncé : citation ou extrait de l'article. Titre en gras.
En mauve : commentaire ou appréciation particulière de "atheisme.free.fr"


L'homélie du malaise (Maud Picart)
L'Humanité - 29 juillet 2016

"Polémique. Mercredi soir, une petite phrase du cardinal André Vingt-Trois, prononcée lors de l'hommage à Notre-Dame de Paris, a provoqué un tollé légitime.
"Silence des élites devant les déviances des mours et légalisation de ces déviances." La petite phrase lâchée - et twittée - par le cardinal de Paris André Vingt-Trois lors de la messe organisée, mercredi soir, dans la cathédrale Notre-Dame de Paris, en hommage au prêtre assassiné, a suscité un tollé compréhensible pendant toute la journée de jeudi."
[...]
http://www.humanite.fr/lhomelie-du-malaise-612860


Monseigneur Charamsa, "gay heureux" (Eric Jozsef)
Libération - 4 octobre 2015

"C'est une première dans l'histoire du Vatican. Krzysztof Olaf Charamsa, membre de la Congrégation pour la doctrine de la foi, a révélé son homosexualité pour inciter le synode sur la famille à se pencher sur ce sujet.
Il n'a pas attendu sa lettre de licenciement. Monseigneur Krzysztof Olaf Charamsa, 43 ans, a pris un aller simple pour le vol de Barcelone sur lequel il s'embarquera avec son compagnon catalan, Eduard, d'un an plus âgé. Il n'a plus qu'à remplir ses deux valises, "laissant le reste de [ses] affaires aux religieuses" du couvent romain où il logeait. Le prêtre polonais suivra de loin le très attendu synode sur la famille, ouvert solennellement ce dimanche par le pape François. En révélant samedi son homosexualité, Krzysztof Olaf Charamsa a voulu, dit-il, apporter bruyamment sa contribution au débat : "Je souhaite que le synode affronte la question des fidèles gays et de leurs familles. Si j'ai décidé de parler maintenant, c'est parce que je craignais que ce ne soit pas le cas. La question avait disparu de toutes les déclarations officielles."
Avec son coming out, le théologien a en tout cas fait flotter, samedi, un nouveau parfum de scandale dans les palais apostoliques."
[...]
http://www.liberation.fr/planete/2015/10/04/coming-out-d-un-haut-responsable-catholique-
une-premiere-dans-l-histoire-du-vatican_1396960


Un évêque justifie par la Bible la mise à mort des homosexuels (rédaction de Mediapart)
Médiapart - 3 août 2015

"Lors d'un congrès, l'évêque suisse de Coire a cité un passage de la Bible stipulant, à propos des homosexuels : "Ils seront mis à mort, leur sang retombe sur eux."
Un évêque suisse a déclenché un tollé en affirmant que la Bible prévoyait la peine de mort pour les homosexuels, rapporte dimanche 2 août Le Temps.
Vitus Huonder, évêque de Coire, s'exprimait à l'occasion du congrès du forum Deutscher Katholiken, réunissant "chaque année tout le gratin du catholicisme conservateur", explique le journal suisse. Invité à la tribune, le responsable religieux s'est lancé dans une interprétation des textes catholiques, et plus précisément du Lévitique, pour condamner les unions entre personnes de même sexe. Vitus Huonder a notamment cité le Lévitique 20:13 stipulant : "Quand un homme couche avec un homme comme on couche avec une femme, ce qu'ils font tous les deux est une abomination: ils seront mis à mort, leur sang retombe sur eux.""
[...]
http://www.mediapart.fr/journal/international/030815/un-eveque-justifie-par-la-bible
-la-mise-mort-des-homosexuels


L'Eglise protestante va bénir des couples gay: une religion libérale et moderniste (Patrick Cabanel, historien)
L'Obs - 18 juillet 2015

"Le 17 mai, l'Eglise protestante unie de France a voté la possibilité de bénir des couples de mêmes sexes. Comment expliquer que cette Eglise soit à l'avant-garde sur une question qui divise toutes les autres ? Les explications de Patrick Cabanel, historien et spécialiste des religions, co-auteur du "Dictionnaire biographique des protestants français, de 1787 à nos jours" (Éditions de Paris).
L'Eglise protestante unie de France a décidé d'autorisé la bénédiction des couples homosexuels, lors d'un synode réuni à Sète. Ce vote vient clore deux années de réflexions et d'intenses débats concernant la question du mariage pour tous.
Comment peut-on expliquer que l'Eglise protestante soit la seule instance religieuse à se prononcer en faveur de l'union des couples de mêmes sexes ? Eh bien d'abord parce que dans la religion protestante, le mariage n'est pas un sacrement.
Il faut rappeler que règne au sein du protestantisme une véritable culture du débat. C'est le principe très ancien de la démocratie qui s'inscrit dans les racines du protestantisme."
[...]
http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1370208-video-l-eglise-protestante-va-benir-des-couples
-gay-une-religion-liberale-et-moderniste.html


L'Irlande devrait dire "yes" au mariage gay avant l'IVG (L'Obs)
L'Obs - 22 mai 2015

"Les Irlandais votent par référendum pour inscrire le mariage homosexuel dans leur Constitution. Un paradoxe, dans un pays catholique où l'avortement reste interdit.
Si les sondages disent vrai, l'Irlande sera le premier au monde à adopter le mariage homosexuel par référendum, alors que l'avortement reste illégal.
C'est une première mondiale : 3,2 millions d'électeurs Irlandais sont appelés aux urnes, vendredi 22 mai, pour décider, par référendum, s'ils souhaitent inscrire le mariage homosexuel dans leur Constitution.
Dans un pays où 84% de la population se dit catholique (selon le recensement de 2011), l'objet de ce vote populaire peut surprendre. Et pourtant, à en croire les sondages - une gageure depuis le fiasco des législatives britanniques -, le ""oui" l'emporterait par 53% à 67% des voix.
Une victoire qui serait d'autant plus paradoxale dans un pays où l'avortement reste illégal, et où la dépénalisation de l'homosexualité n'a été adoptée qu'en 1993."
[...]
http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20150522.OBS9450/l-irlande-devrait-dire-yes
-au-mariage-gay-avant-l-ivg.html


Le pape ne veut pas d'ambassadeur gay au Vatican (M.O.)
L'Obs - 9 avril 2015

"Le poste d'ambassadeur de la France au Vatican reste vacant. Le Saint-Siège n'a pas validé le candidat, homosexuel, proposé par François Hollande, qui se résoudrait à nommer une autre personne.
"Si une personne est homosexuelle, qui suis-je pour la juger? Nous devons être frères", avait déclaré le pape François en juillet 2013.
Le pape François n'est peut-être pas aussi "gay-friendly" qu'il veut bien le laisser croire et la France vient de l'apprendre à ses dépens. François Hollande a nommé en janvier un nouvel ambassadeur au Vatican, un énarque spécialiste des questions religieuses. Sauf que cette nomination pose problème pour le Saint-Siège. Parce que Laurent Stéfanini est homosexuel.
En guise de réponse à cette nomination, le Vatican a choisi le silence, raconte le "Journal du dimanche", mercredi 8 avril."
[...]
http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20150409.OBS6772/le-pape-ne-veut-pas-d-
ambassadeur-gay-au-vatican.html


L'Église russe souhaite l'instauration d'un "délit de sodomie" (Pierre Avril)
Le Figaro - 10 janvier 2014

"Un prêtre défroqué, devenu acteur, a adressé une lettre ouverte à Vladimir Poutine pour demander le rétablissement dans le code pénal de ce délit datant de l'époque soviétique et aboli en 1993.
La lettre ouverte adressée à Vladimir Poutine, d'un prêtre défroqué devenu acteur à succès de la télévision russe, enflamme la controverse sur l'homosexualité, polémique dont est devenue friande la société russe. Ivan Okhlobystin, notamment connu pour avoir incarné sur la chaîne TNT, le rôle d'un docteur House à la sauce moscovite, a demandé au chef du Kremlin de réintroduire le délit de "sodomie" dans le code pénal, comme cela était prévu à l'époque soviétique. (...)
Il y a un an, la Douma avait déjà adopté une loi visant à punir la "propagande" homosexuelle auprès des mineurs". Ce texte, contre lequel se sont élevées plusieurs chancelleries occidentales à l'approche des Jeux olympiques de Sotchi - notamment Washington - est jugé à l'inverse, "insuffisamment efficace" par l'ancien prêtre. La raison invoquée par ce dernier: l'existence légale, de "foyers de sodomie dans plusieurs villes russes", qui tend à violer les "sentiments des croyants". Sont implicitement visés les bureaux des associations LGBT promouvant les droits des gays, des lesbiennes, des bisexuels et des transsexuels. Inquiet par les annonces occidentales de boycott de la cérémonie d'ouverture des JO d'hiver, il est peu probable que le Kremlin donne suite à une telle proposition. (...)
A l'inverse, les défenseurs des droits de l'homme s'indignent d'une telle proposition. "Ceci ressemble à de l'obscurantisme", a dénoncé la présidente du groupe Helsinki, Lioudmila Alexeeva. "Il s'agit d'une proposition odieuse et outrageante qui n'a pas sa place au 21e siècle", a ajouté cette figure de l'ex-dissidence soviétique."
[...]
http://www.lefigaro.fr/international/2014/01/10/01003-20140110ARTFIG00386-l-eglise
-russe-souhaite-l-instauration-d-un-delit-de-sodomie.php


Utah: la Cour suprême suspend le mariage gai (AFP)
La Presse.ca - 6 janvier 2014

"Fin décembre, l'Utah a fait appel à la Cour suprême pour suspendre une décision de justice qui a déclaré "inconstitutionnelle" une loi de 2004 interdisant le mariage entre personnes de même sexe. Cette décision avait de fait légalisé le mariage gai en Utah.
La Cour suprême des Etats-Unis a provisoirement suspendu lundi les mariages homosexuels en Utah, que le gouverneur de cet État de l'Ouest américain veut interdire.
Fin décembre, l'État avait fait appel à la Cour suprême pour suspendre une décision de justice qui a déclaré "inconstitutionnelle" une loi de 2004 interdisant le mariage entre personnes de même sexe. Cette décision du 20 décembre avait de fait légalisé le mariage gai en Utah, comme c'est le cas dans 17 autres États. Mais Gary Herbert, le gouverneur de l'État, où vit une importante communauté mormone, a interjeté appel devant une cour de l'Ouest américain.
Dans une brève décision, apparemment sans opposition d'aucun de ses neuf juges, la plus haute instance du pays a accepté lundi la demande du gouverneur de l'Utah et de son ministre de la Justice Sean Reyes, et suspendu les mariages homosexuels "dans l'attente d'une décision finale de la cour d'appel du 10e circuit", selon ce document."
[...]
http://www.lapresse.ca/international/etats-unis/201401/06/01-4725962-utah-la-cour-supreme-suspend-le-mariage-gai.php


Union homosexuelle : la polyphonie pastorale (Bernadette Sauvaget)
Libération - 27 septembre 2013

"La galaxie protestante se réunit ce week-end à Paris sur fond de désaccords sur la loi Taubira.
Guichets fermés, dimanche matin à Bercy. Un spectaculaire culte géant réunira 12 000 fidèles et 1 000 choristes, point d'orgue de la manifestation Protestants en fête, une sorte de "Protestant Pride" qui se tient depuis vendredi à Paris [...]br> Eclatée en plusieurs Eglises, elle connaît, en fait, depuis trois ans de fortes turbulences.
A gros traits, la ligne de fracture se situe entre protestants "historiques", issus des Eglises luthériennes et réformées les plus anciennes, et protestants évangéliques, qui sont en progression en France comme ailleurs dans le monde. Les premiers ont longtemps incarné une forme "moderne" du christianisme, non hostiles dans le passé, par exemple, au divorce et à l'avortement. En revanche, les seconds soutiennent des positions très conservatrices, en proximité avec l'Eglise catholique. Ainsi, le Conseil national des évangéliques de France (Cnef) a défilé contre le mariage pour tous. Cette question est très débattue dans les milieux protestants. Sur le terrain, plusieurs pasteurs des Eglises luthériennes et réformées regrettent que le protestantisme n'ait pas fait preuve de plus d'audace lors du vote de la loi Taubira. Ils déplorent surtout la prise de position officielle, en octobre 2012, de la Fédération protestante de France (FPF), hostile à la loi, rejoignant sur ce sujet la plupart des autres grandes religions."
[...]
http://www.liberation.fr/societe/2013/09/27/union-homosexuelle-la-polyphonie-pastorale_935315


Mariage gay : le mal à l'âme des "Cathos" blessés par l'Eglise (Nicolas Domenach)
Marianne - 12 mai 2013

"C'est plus qu'un malaise, un mal à l'âme qui s'exprime, douloureusement, dans les courriers des lecteurs et sur les sites des médias catholiques.
La mobilisation radicale de la hiérarchie contre la loi sur l'adoption et le mariage gay, ont laissé des blessures profondes tant se sont trouvés exclus ceux qui n'étaient pas dans ligne officielle, celle que l'on appellera "d'amour excluant". Les témoignages en sont souvent bouleversants et peuvent faire redouter une difficile réconciliation.
Ainsi le quotidien La Croix a-t-il publié 4 pages de lettres qui montrent d'abord qu'il n'y a pas qu'un son de cloche dans les paroisses contrairement à ce que les autorités ecclésiastiques ont voulu laisser accroire. Ca carillonne dans tous les sens et aujourd'hui commencent à se faire entendre plus fortement ces chrétiens favorables à la loi que les évêques n'ont pas voulu ouïr.
C'est ce qui frappe le plus : l'Eglise qui n'a cessé de réclamer un débat public ne l'a pas organisé en son sein ! Les divergents, les dissidents n'ont eu droit ni à la parole ni donc à l'écoute. Hors de la parole officielle, point de salut, ni même d'existence. Les "cathos" partisans du "mariage pour tous - minimum un gros tiers selon les sondages - ont été tenus pour quantité négligeables. Des riens. Des moins que rien !"
[...]
http://www.marianne.net/Mariage-gay-le-mal-a-l-ame-des-Cathos-blesses-par-l-Eglise_a228707.html



>>> Mariage homosexuel en France

>>> Suite de la revue de presse :

Voir la page d'accueil sur l'homosexualité et la religion


Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Accueil Revue de presse    Haut de page    Contact   Copyright ©