Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion  > Revue de Presse  > L'islam > Les caricatures en 2012

Les caricatures de Mahomet - 2012

Revue de presse


En quelques lignes, l'essentiel d'une sélection* d'articles de la presse écrite
(*) L'exhaustivité n'est pas recherchée.
Si un article qui vous paraît important a été omis, signalez-le

Voir l'ensemble des articles de la rubrique Islam : Monde

Voir également la rubrique International - Danemark pour les débuts de l'affaire.



Codes couleur :
En noir : synthèse la plus objective possible des articles ou des points paraissant importants.
En rouge foncé : citation ou extrait de l'article. Titre en gras.
En mauve : commentaire ou appréciation particulière de "atheisme.free.fr"


Caricatures : deux associations assignent "Charlie Hebdo" (AFP)
Libération - 7 décembre 2012

"Elles reprochent à la publication satirique d'avoir incité à la haine raciale et diffamé la religion musulmane en publiant des caricatures de Mahomet en septembre.
Charlie Hebdo a été assigné pour provocation et incitation à la haine raciale et diffamation par deux associations pour la publication de caricatures du prophète Mahomet dans son édition en septembre dernier, a annoncé vendredi l'avocat de l'hebdomadaire satirique.
Déposée au nom de l'associations Rassemblement démocratique algérien pour la paix et le progrès (RDAP) et de l'Organisation arabe unie, qui se présente comme une «branche organe» du RDAP, la citation directe devant le tribunal correctionnel de Paris vise le journal, son directeur de la publication et deux dessinateurs."
[...]
http://www.liberation.fr/medias/2012/12/07/caricatures-deux-associations-assignent-charlie-hebdo_865872


Film anti-islam : pas de manifs, mais la police (Bernadette Sauvaget et Célia Lebur)
Libération - 23 septembre 2012

"Un Toulonnais de 18 ans qui voulait s'en prendre aux dirigeants de Charlie Hebdo a été mis en examen et incarcéré hier pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste. Ce sont ses proches, inquiets de sa radicalisation, qui l'ont signalé à la police. Un autre homme d'une quarantaine d'années, soupçonné d'avoir laissé entendre qu'il voulait décapiter Charb, le directeur de la revue satirique, a été remis en liberté hier, après avoir été interpellé la veille à La Rochelle. "Qui m'apporte cette tête, c'est le vase qui déborde", aurait-il écrit sur un site jihadiste. Le parquet de Paris poursuit l'enquête.
La veille, la journée que d'aucuns redoutaient en raison des appels à des rassemblements (interdits par les autorités) contre le film islamophobe et la publication de caricatures par Charlie Hebdo, s'était déroulée sans incident. A la Grande Mosquée de Paris, le dispositif policier était impressionnant. "
[...]
http://www.liberation.fr/societe/2012/09/23/film-anti-islam-pas-de-manifs-mais-la-police_848350


Caricature et religion : un cocktail explosif qui ne date pas d'hier (Audrey Salor)
Le Nouvel Observateur - 20 septembre 2012

Interview de Jean Baubérot, historien et sociologue de la laïcité par Audrey Salor.
"En France, le catholicisme a-t-il été tourné en dérision de la même manière que l'est l'islam aujourd'hui ?
- A la fin du XIXe et au début du XXe siècle fleurissent des caricatures visant les catholiques, sous l'effet de la loi sur la liberté de la presse de 1881. Elles émanent la plupart du temps des milieux libres-penseurs.
La presse nationaliste, souvent catholique, cible de son côté les juifs et les protestants. Les premiers n'osent protester, alors que les caricatures antisémites se multiplient. Mieux intégrés, les protestants portent plainte. Des journaux comme "La Délivrance" ou "Le Pays" sont condamnés à de telles amendes qu'ils mettent fin à ces pratiques.
Oui, les catholiques sont donc tournés en dérision. Mais il faut souligner qu'ils sont au moins aussi forts que leurs adversaires, et répliquent en tournant à leur tour en dérision les antis-catholiques. Cléricalisme et anticléricalisme s'équilibrent dans la satire. (...)
Critiquer la religion et en particulier l'islam est-il en passe de devenir tabou ?
- Mais l'islam est critiqué dans la presse française ! Lorsque cela est fait via des articles argumentés, cela contribue à un débat productif. Ce qui n'est pas le cas avec les caricatures de "Charlie Hebdo", qui véhiculent des stéréotypes haineux et blessent des musulmans modérés, qui pourraient ainsi être précipités dans les bras des extrémistes. La caricature est positive lorsqu'elle contribue, par le rire, à faire avancer le débat."
[...]
http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20120921.OBS3213/caricature-
et-religion-un-cocktail-explosif-qui-ne-date-pas-d-hier.html


Le droit au blasphème est légitime (Elie Arié)
Marianne2 - 18 septembre 2012

"Cet assassinat de l'ambassadeur des États-Unis en Libye, et ces attaques contre toutes les ambassades américaines, et parfois tout simplement occidentales, à travers le monde, marquent une escalade dans le processus qui avait déjà vu la fatwah contre Salman Rushdie, l'assassinat de Théo Van Gogh ou les menaces contre les caricaturistes danois de Mahomet, mettre le feu aux poudres.
Une étape supplémentaire est franchie : on est face à des intégristes qui oeuvrent pour des sociétés dans lesquelles l'État dicterait à chacun ce qu'il peut faire et ne pas faire - et alors, tout représentant de l'Etat serait effectivement co-responsable de tout acte commis par n'importe lequel de ses ressortissants, qu'il ne pourrait qu'avoir préalablement autorisé : des sociétés dans lesquelles toute responsabilité devient alors collective, et non individuelle, puisque le libre-arbitre a disparu.
L'idée d'une société dans laquelle un citoyen pourrait réaliser un film sans en demander l'autorisation à qui que ce soit, et en particulier à l'Etat, leur est insupportable, voire inconcevable.
Ironie de l'Histoire : cet assassinat de quelqu'un qui n'était pour rien dans ce film, qui peut-être en ignorait l'existence ou bien le désapprouvait vivement, a aussi eu lieu un 11 septembre, date d'une autre manifestation, encore plus spectaculaire, de l'idée de culpabilité et de punition collectives et aveugles.
Derrière cet assassinat, il y a bien deux conceptions des sociétés humaines qui s'affrontent : celle de la responsabilité individuelle, et celle de la culpabilité et du châtiment collectifs et indifférenciés. (...)
On est face à une religion qui connaît une poussée d'intégrisme (comme l'hindouisme, d'ailleurs, et comme toutes les autres en ont connu à d'autres époques. Toute religion est potentiellement intégriste, et l'intégrisme ne connaît que les limites qu'on lui impose)..."
[...]
http://www.marianne2.fr/Le-droit-au-blaspheme-est-legitime_a222729.html


Attaque de Benghazi : Washington évoque une opération planifiée (AFP)
Le Point - 13 septembre 2012

"De son côté, la secrétaire d'Etat Hillary Clinton a condamné un "attentat choquant pour toutes les consciences" et accusé "un petit groupe sauvage" de l'avoir mené.
De son côté, la secrétaire d'Etat Hillary Clinton a condamné un "attentat choquant pour toutes les consciences" et accusé "un petit groupe sauvage" de l'avoir mené.
L'attaque, le 11 septembre, contre le consulat américain de Benghazi en Libye, au cours de laquelle l'ambassadeur des Etats-Unis et trois autres Américains ont été tués, semble avoir été planifiée, estimaient mercredi soir des responsables américains.
Initialement mise sur le compte d'hommes armés en colère contre un film anti-islam, l'attaque résulterait d'une opération coordonnée plutôt que de débordements d'une foule en colère, a affirmé mercredi à l'AFP un responsable américain. (...)
Signé par un certain Sam Bacile -- un pseudonyme --, qui décrit l'islam comme un "cancer", le film se veut une description de la vie du prophète Mahomet et évoque les thèmes de l'homosexualité et de la pédophilie. "Son réalisateur est bouleversé par le meurtre" du diplomate et se cache par peur d'être tué, selon un de ses collaborateurs, Steve Klein, qui a dit à l'AFP lui avoir parlé au téléphone tout en ignorant où il se trouve."
[...]
http://www.lepoint.fr/monde/attaque-de-benghazi-washington-evoque-une-operation-planifiee-13-09-2012-1505633_24.php


Appel à manifester au Caire contre un film "insultant l'islam" (AFP)
Libération - 12 septembre 2012

"Des militants chrétiens coptes condamnent ce film, qui a provoqué des violences en Egypte et en Libye mardi.
Des militants chrétiens coptes ont appelé à un rassemblement mercredi au Caire contre un film jugé "insultant envers l'islam" qui a provoqué la veille des violences devant l'ambassade américaine en Egypte et le consulat des Etats-Unis à Benghazi, en Libye.
L'Union des jeunes de Maspéro et la Coalition de l'Egypte copte ont, dans un communiqué, condamné "toute forme de mépris contre quelque religion que ce soit, de même que toute tentative de semer la discorde entre personnes de différentes confessions".
L'Union des jeunes de Maspéro a appelé sur sa page Facebook à un rassemblement dans la soirée devant l'ambassade américaine au Caire contre ce film "qui insulte l'islam et le prophète Mahomet"."
[...]
http://www.liberation.fr/monde/2012/09/12/appel-a-manifester-au-caire-contre-un-film-insultant-l-islam_845750


Voir Les carricatures de Mahomet en 2006

Voir la page d'accueil sur l'islam



Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Accueil Revue de presse    Haut de page    Contact   Copyright ©