Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion  > Revue de Presse  > L'islam > Islamisme, soluble dans la démocratie

L'islamisme est-il soluble dans la démocratie ?

Alternatives Internationales  -   juin 2006

Revue de presse


En quelques lignes, l'essentiel d'une sélection* d'articles de la presse écrite
(*) L'exhaustivité n'est pas recherchée.
Si un article qui vous paraît important a été omis, signalez-le

Voir l'ensemble des articles de la rubrique Islam : Monde

Voir également les rubriques L'islam en France et Intégrisme.



Codes couleur :
En noir : synthèse la plus objective possible des articles ou des points paraissant importants.
En rouge foncé : citation ou extrait de l'article. Titre en gras.
En mauve : commentaire ou appréciation particulière de "atheisme.free.fr"


L’islamisme est-il soluble dans la démocratie ? (Yann Mens)
Alternatives Internationales, n°31, juin 2006 (17 pages)

"Au pouvoir (Turquie, Palestine) ou à ses portes (Maroc), l’islam politique s’impose aujourd’hui par les urnes. Et le pragmatisme l’emporte sur l’idéologie. Divisé, flou sur ses ambitions, il progresse malgré son absence de programme économique."

Turquie : l’Europe avant Allah (Rusen cakir)
"L'AKP, au pouvoir depuis 2002 à Ankara, a apparemment renoncé à islamiser l'Etat et la société. Ses tentatives de réformes dans ce sens s'étant soldées par des fiascos. Car les Turcs ont une préoccupation centrale : la réussite de l'adhésion à l'Union."

Palestine : le Hamas parti tout-terrain (Benjamin Barthe)
"Elus contre les barons corrompus de l'OLP, les maires Hamas des grandes cités palestiniennes gèrent leurs villes avec deux préoccupations : la transparence et l'aide de la population au quotidien. Et s'aventurent peu sur le terrain miné du religieux."

Iran : des mollahs et des urnes (Fariden Farhi)
"Lors de la présidentielle de 2005, les iraniens ont voté contre l'establishment politique et clérical. L'évolution de la société fait passer les clivages de classes, régionaux, culturels, au premier plan. Et favorise l'organisation de la société civile."

Indonésie : petits arrangements avec la charia (Elisabeth Fuller Collins)
"Entré au gouvernement en 2005, le PKS refuse d'imposer la charia au niveau national, mais il défend son application à Aceh. Et n'a pas désavoué explicitement les auteurs des attentats de Bali, en 2002."

Idéologie : Les grands écarts des islamistes arabes (Carnergie Endowment)
"Au-delà de la rhétorique démocratique, les islamistes modérés sont obscures. D'autant qu'ils sont divisés sur presque tout : suprématie des élus sur les théologiens, interprétation de la charia, droit des femmes, lutte armée."

France : "L'islam politique est ultra-minoritaire"
Entretien avec Fiammetta Venner, politologue et Samir Amghar, sociologue.
"L'immense majorité des musulmans de l'Hexagone est d'accord avec la laïcité à la française. Mais les jeunes voulant pratiquer leur religion ne trouvent de réponse que chez les radicaux. Les penseurs libéraux n'étant guère accessibles."

"L'islam de marché est destiné aux classes moyennes"
Entretien avec Patrick Haenni, politologue.



Voir la page d'accueil sur l'islam


Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Accueil Revue de presse    Haut de page    Contact   Copyright ©