Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion  >  Revue de Presse  >  Par pays > Etats-Unis > 2011

Etats-Unis

2011

Revue de presse


En quelques lignes, l'essentiel d'une sélection* d'articles de la presse écrite
(*) L'exhaustivité n'est pas recherchée.
Si un article qui vous paraît important a été omis, signalez-le

Début de la rubrique : Etats-Unis

Voir également la rubrique : Election présidentielle américaine


Codes couleur :
En noir : synthèse la plus objective possible des articles ou des points paraissant importants.
En rouge foncé : citation ou extrait de l'article. Titre en gras.
En mauve : commentaire ou appréciation particulière de "atheisme.free.fr"


Des mormons si branchés (Bérangère Cagnat)
Courrier International - 18 novembre 2011

"Oubliés les missionnaires d'antan aux costumes sombres : désormais, les adeptes de "l'Eglise de Jésus-Christ des saints des derniers jours" travaillent leur image de marque.
Dans le camp républicain, ce n'est pas un mais deux mormons qui briguent cette année l'investiture du Parti conservateur : l'ex-gouverneur du Massachusetts Mitt Romney, déjà candidat en 2008 et dont la foi avait défrayé la chronique, et Jon Huntsman, ancien ambassadeur des Etats-Unis en Chine. Et ce n'est pas tout, à Broadway, la comédie musicale The Book of Mormon fait salle comble depuis le printemps et a raflé de très nombreuses récompenses.
"Pendant des décennies, l'image des fidèles de l'Eglise de Jésus-Christ des saints des derniers jours se résumait à celle des jeunes missionnaires à vélo bien peignés et affublés d'un costume sombre", souligne The New York Times, "aujourd'hui leur image a bien changé". L'église qui compte plus de 6 millions de membres aux Etats-Unis, dont 30 % sont basés dans l'Etat de l'Utah (où l'Eglise possède également son siège rutilant à Salt Lake City), est en train de redéfinir son image, analyse le quotidien, en particulier depuis le lancement à la fin de l'année dernière d'une grande campagne publicitaire commanditée par l'Eglise elle-même et baptisée "I'm a Mormon". Une campagne qui met en scène une grande variété de fidèles tels Brandon Flowers, le chanteur du groupe de rock The Killers, ou encore un champion de surf hawaïen."
[...]
http://www.courrierinternational.com/revue-de-presse/2011/11/18/des-mormons-si-branches


USA : crimes anti-musulmans en hausse (AFP)
Le Figaro - 15 novembre 2011

"Les crimes et délits contre les musulmans ont augmenté de près de 50% de 2009 à 2010, alors que dans le même temps, les autres violences raciales et religieuses ont légèrement baissé ou peu progressé, selon les statistiques du FBI rendues publiques hier.
Selon ces chiffres, le nombre total des violences perpétrées contre les musulmans est passé de 107 en 2009 à 160 en 2010, soit 49% d'augmentation, contre une progression de 13% des violences contre les catholiques, une baisse de 4% des infractions contre les juifs et une hausse globale de 14% des crimes et délits anti-religieux. Le nombre total de "crimes de haine" a très légèrement augmenté à 6.628 cas, dont 47,3% motivés par des différences de race et 20% par des différences de religion, selon le FBI."
[...]
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/11/15/97001-20111115FILWWW00332-usa-les-crimes-anti-musulmans-en-hausse.php


Etre "musulman, américain et patriote" à New York (Ghania Lassal)
Courrier international - 11 septembre 2011

"Dix ans après les attentats du 11 septembre, les musulmans sont-ils des citoyens new-yorkais comme les autres ? Presque, racontent les habitants interrogés par le quotidien algérien El-Watan.
Des femmes musulmanes se promènent à New-York et prennent des photos le jour d'une manifestation de soutien au peuple yéménite, Brooklyn, 13 mai 2011.
"Ils crachaient sur les musulmans !" Assise derrière un étal, en face de l'entrée du Centre culturel islamique de New York, Meriem, Guinéenne d'origine, se méfie des laïques, ou plutôt des non-musulmans. Sous son voile et son djilbab [longue tunique islamique] noir, elle scrute, l'oil inquisiteur, les allées et venues. Sur la petite table en bois sont présentés des articles allant de petits sachets de dattes à des chapelets, en passant par des bouteilles d'eau. "Nous sommes passés par des moments très difficiles. Tout le monde nous regardait avec suspicion et haine parfois. Juste après les attentats, des musulmans ont été agressés. Nous rasions les murs", se souvient la quadragénaire.
Dire que la communauté musulmane a connu l'hostilité d'une population entière est peu dire. Les témoignages sont édifiants et racontent tous le même malaise, et à quel point il ne faisait pas bon être musulman dans le New York post-11 septembre : les femmes étaient obligées d'enlever leur hijab ou de démissionner, de connaître le chômage et les licenciements."
[...]
http://www.courrierinternational.com/article/2011/09/12/etre-musulman-americain-et-patriote-a-new-york


Etats-Unis. Les islamophobes prêts à dégainer (Peter Beinart / The Daily Beast)
Courrier International - 27 juillet 2011

"Pour le chroniqueur Peter Beinart, les Américains ne sont pas à l'abri d'une tragédie identique à celle qui s'est déroulée le 22 juillet à Oslo. Bien au contraire.
Le débat entourant le projet de construction d'une mosquée à New York, non loin du site des attentats du 11 septembre 2001, serait-il en train de révéler un phénomène grandissant aux Etats-Unis, l'islamophobie ? C'est la question que se pose en couverture Time. L'hebdomadaire publie une enquête sur le sujet avec sondage. Celui-ci révèle notamment que 46 % des Américains estiment que l'islam encourage davantage la violence que les autres religions. Une autre enquête a récemment démontré que 18 % des Américains croient que Barack Obama est musulman, un chiffre qui a augmenté de 7 % en un an. Cette méfiance entretenue notamment par certains commentateurs et responsables politiques en poussent plusieurs parmi les 2,5 millions de musulmans vivant aux Etats-Unis à se demander s'ils sont les bienvenus dans ce pays.
Un fanatique islamophobe pourrait-il commettre un attentat terroriste de grande envergure aux Etats-Unis ? La réponse est oui, car le fanatisme antimusulman qui a influencé Anders Behring Breivik en Norvège est aussi très répandu ici.
Au cours des dernières décennies, les Etats-Unis ont connu de nombreux actes terroristes commis par des chrétiens de la droite extrême. En avril 1995, l'explosion d'un camion piégé à Oklahoma City - le plus important attentat jamais commis aux Etats-Unis avant celui du 11 septembre 2001 - a été le fait de Timothy McVeigh, un ancien militaire lié aux milices d'extrême droite. [...]
Il n'est que trop évident que de nos jours, au sein du Parti républicain, s'opposer publiquement au fanatisme islamophobe est bien moins payant que de l'attiser. Pendant ce temps, quelque part dans le pays, un Anders Behring Breivik prend des notes.."
[...]
http://www.courrierinternational.com/article/2011/07/27/les-islamophobes-prets-a-degainer


"Obama reçoit le dalaï-lama et affiche un soutien "ferme"
Le Figaro - 16 juillet 2011

"Alors que le président américain a reçu ce samedi à la Maison-Blanche le chef spirituel des Tibétains, la Chine a mis en garde Washington sur une possible dégradation de leurs relations bilatérales.
Barack Obama a reçu ce samedi le dalaï-lama, exprimant un soutien "ferme" en faveur des droits de l'homme au Tibet. "Le président a réitéré son ferme soutien à la protection de la culture, de la religion et des traditions tibétaines au Tibet et dans le reste du monde", précise le texte rendu publique à l'issue de l'entrevue, et qui ajoute que le président a loué l'engagement du dalaï lama en faveur de la non-violence et du dialogue avec la Chine.
Selon le dalaï-lama qui s'est entretenu avec un journaliste de l'Agence France-Presse à l'issue de sa visite avec le président Obama, le président américain a manifesté une "inquiétude sincère" au sujet des droits de l'homme au Tibet. Il est "le président de la plus grande démocratie, il a donc naturellement manifesté de l'inquiétude au sujet des valeurs humaines élémentaires, des droits de l'homme et de la liberté religieuse", a déclaré le chef spirituel des Tibétains. Selon la Maison-Blanche, l'entrevue a duré 44 minutes."
[...]
http://www.lefigaro.fr/international/2011/07/16/01003-20110716ARTFIG00318-obama-recoit
-le-dalai-lama-malgre-les-critiques-de-pekin.php


Islamophobie. ...et de l'autre côté de l'Atlantique (The New York Times)
Courrier International - 10 mars 2011

"Les auditions sur la radicalisation des musulmans vivant aux Etats-Unis doivent débuter le 10 mars à la Chambre des représentants, à Washington. Depuis qu'elles ont été programmées, en février 2011, elles suscitent la polémique et la colère de la communauté musulmane outre-Atlantique." [...]
http://www.courrierinternational.com/article/2011/03/10/et-de-l-autre-cote-de-l-atlantique


Etats-Unis. L'islamophobie gagne du terrain (Los Angeles Times)
Courrier International - 17 février 2011

"La Chambre des représentants tiendra en mars des auditions sur la prétendue radicalisation des musulmans vivant aux Etats-Unis. Une initiative que le Los Angeles Times juge très mal venue.
En mars, Peter T. King, parlementaire républicain de l'Etat de New York et président de la commission sur la Sécurité nationale de la Chambre des représentants, prévoit de tenir des auditions sur la radicalisation des musulmans américains. Contrairement à certains de ses détracteurs, nous ne croyons pas que King soit motivé par la haine de l'islam, ni qu'il faille élargir le sujet des auditions pour inclure d'autres formes d'extrémisme dans le seul but de sauver les apparences. Si la radicalisation des musulmans américains constitue, comme le suggère King, une menace grave et croissante pour notre sécurité, des auditions sur le sujet doivent être tenues au Congrès pour débattre de la question.
Le problème, c'est que Peter T. King n'a pas encore réussi à démontrer l'existence d'une telle menace et encore moins à prouver qu'elle a atteint un tel niveau qu'il faille maintenant soumettre cette religion à un rigoureux examen. Prenez ses commentaires à propos des chefs religieux musulmans. Il affirme que des membres de la police locale et fédérale lui auraient confié qu'ils avaient obtenu "très peu de coopération ou, dans la plupart des cas, aucune de la part des leaders musulmans et des imams" lorsqu'il le fallait. Il aurait également entendu parler d'imams qui ordonnent à leurs fidèles de ne pas coopérer avec les représentants de l'ordre qui enquêtent sur le recrutement de jeunes kamikazes dans leur mosquée."
[...]
http://www.courrierinternational.com/article/2011/02/17/l-islamophobie-gagne-du-terrain


Pédophilie: un ex-responsable de l'Eglise catholique inculpé aux USA
Le Nouvel Observateur - 11 février 2011

"Deux prêtres, un ancien prêtre et un enseignant catholique ont été inculpés jeudi pour actes de pédophilie sur de jeunes garçons par la justice américaine, qui a dans le même temps inculpé un ancien dirigeant de l'Eglise catholique pour avoir tenté d'étouffer l'affaire.
Le responsable, Mgr William Lynn, occupait une haute charge au sein de l'archevêché de Philadelphie (est des Etats-Unis) et avait à ce titre le devoir de signaler et d'enquêter sur les allégations d'abus sexuels portées contre des prêtres chargés de l'éducation d'enfants.
Or, selon le procureur Seth Williams, Mgr Lynn, bien qu'il "n'ait pas lui-même violé d'enfants", était au courant d'accusations crédibles contre des prêtres et a continué à les laisser en contact avec des enfants."
[...]
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/societe/20110211.AFP2572/pedophilie-un-ex-
responsable-de-l-eglise-catholique-inculpe-aux-usa.html


>>> Suite de la revue de presse : Etats-Unis : 2010


Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Accueil Revue de presse    Haut de page    Contact   Copyright ©