Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion  >  Revue de Presse  >  Intégrisme > 2009-2010

L'intégrisme et le fondamentalisme

2009-2010

Revue de presse


En quelques lignes, l'essentiel d'une sélection* d'articles de la presse écrite
(*) L'exhaustivité n'est pas recherchée.
Si un article qui vous paraît important a été omis, signalez-le

Début de la rubrique : Intégrisme et fondamentalisme
Voir également la rubrique Foulard islamique et les citations sur l'intégrisme.



Codes couleur :
En noir : synthèse la plus objective possible des articles ou des points paraissant importants.
En rouge foncé : citation ou extrait de l'article. Titre en gras.
En mauve : commentaire ou appréciation particulière de "atheisme.free.fr"


Non, l’islam intégriste n’a pas sa place en France (Henri Sterdyniak)
L'Humanité - 20 juillet 2010

Henri Sterdyniak est Directeur du Département économie de la mondialisation de l'Observatoire Français des Conjonctures Économiques (OFCE), et professeur à l'Université Paris-Dauphine.
"L'Humanité du 19 juillet publie un article de Michel Fize, sociologue au CNRS, qui s’oppose à la loi anti-burqa, dénonce la "stigmatisation des musulmans" et préconise la concertation au sujet de la burqa. Faut-il laisser l'islam intégriste s'installer en France et remettre en cause notre mode de vie et nos lois ?
Michel Fize prétend que la loi contre la burqa stigmatise les musulmans avant de reconnaître un peu plus loin?: "L'islam est une religion globale qui saisit le sujet dans sa totalité. Nulle distinction entre le public et le privé." Est-il acceptable que s’implante en France une religion intégriste, qui imposerait ses lois au détriment des lois républicaines?? La religion catholique a renoncé à cette prétention. Que la lutte laïque soit aujourd’hui, en grande part, une lutte contre l’islam intégriste est donc légitime.
Michel Fize découvre que les jeunes filles voilées dans les écoles étaient majoritairement musulmanes (faut-il être sociologue au CNRS pour s'en apercevoir... je pense même qu'elles l'étaient toutes). La loi contre le voile visait donc, selon lui, les musulmans. Aurait-il été acceptable que, dans les écoles ou les collèges français, certaines filles doivent payer la tare d'être de sexe féminin, en devant en permanence s'abriter sous un voile?? En ne participant pas aux activités sportives?? Le poids de la famille et de l'entourage est telle que toutes les fillettes musulmanes auraient été progressivement obligées de subir cette oppression permanente.
Les mariages forcés concernent, en France, en 2010, essentiellement des familles musulmanes. Faut-il les accepter pour ne pas "stigmatiser les musulmans"??
Michel Fize prétend qu'il y a des sujets plus importants, comme la crise économique. Allons au fond de largument : faut-il s’occuper des femmes battues, alors qu'il y a la crise ? Faut-il s'occuper des enfants maltraités, alors qu"il y a la crise... Punir les maris violents ou les parents indignes ne vise qu'à détourner des "vrais problèmes", à "attiser des divisions préjudiciables à tous"."
[...]
http://www.humanite.fr/20_07_2010-non-l%E2%80%99islam-int%C3%A9griste
-n%E2%80%99-pas-sa-place-en-france-450101


Négociations secrètes entre le Vatican et les intégristes (Jean-Marie Guénois)
Le Figaro - 20 octobre 2009

"Lundi à Rome, la Fraternité Saint Pie X et des théologiens de haut niveau vont engager un dialogue pour tenter de trouver un accord sur le concile Vatican II. Il va durer plusieurs mois. À la clé : une réintégration possible des lefebvristes.
C'est un voyage dans le temps. À la fois passé, présent et futur. Lundi prochain, à Rome, deux mondes et deux visions de l'Église catholique se confronteront. Les deux mondes, ce sont, d'une part, les disciples de Mgr Lefebvre. Connus sous la dénomination d'"intégristes", ils totalisent plus de 500 prêtres, 100 000 fidèles en France. Et, d'autre part, le Saint-Siège, l'Église catholique, soit 400 000 prêtres et 1,1 milliard de fidèles. La comparaison numérique est absurde car la confrontation est ailleurs. Elle n'a rien d'anecdotique : ce sont deux visions de l'Église qui s'opposent frontalement, une tradition de plusieurs siècles contre une rénovation datant du concile Vatican II (1962-1965). [...] Nul doute que le théologien Benoît XVI, ouvert à la tradition mais très attaché au concile Vatican II, va suivre de près l'évolution des discussions dont il souhaite personnellement une issue positive. Quant à la question du statut canonique (administration apostolique ou prélature) qui permettrait, en cas de succès de ces négociations, à la Fraternité Saint Pie X d'être intégrée dans l'Église catholique, elle est totalement prématurée car rien n'est encore joué.."

http://www.lefigaro.fr/international/2009/10/21/01003-20091021ARTFIG00070-negociations-
secretes-entre-le-vatican-et-les-integristes-.php


Enquête sur les tartufes de la religion. Sacrés faux culs ! (Martine Gozlan)
Marianne - 15 au 21 août 2009

"Juifs, musulmans, chrétiens ou bouddhistes, les dévots hypocrites mènent une vie d'enfer à leurs ouailles. Des Emirats à Jérusalem, du Brésil à la Pologne, partout le même fanatisme et la même violence." [...]
Le grand mufti d'Arabie interdit les cinémas. Au même moment, 21 de ses concitoyens sont accusés de proxénétisme." [...]

Brésil. Le scandale de l'archevêque excommunicateur.
A propos des excommunications consécutives à l'avortement d'une fillette de 9 ans qui avait été violée.

Irlande. Pas de pitié pour les orphelins.
"En mai dernier, la publication d'un rapport sur les abus sexuels pratiqués pendant des décennies dans les écoles, les pensions et les orphelinats gérés par l'Eglise catholique a semé la honte à Dublin. [...]"

Chez les bouddhistes aussi ! Le très lucratif sacerdoce du moine Shi Ming Yi
" "[...] Il est poursuivi pour fausses déclarations et prêts illégaux. Ming Yi avoue prendre des libertés avec les dons des fidèles."

Europe de l'est. Les espions en soutane du KGB

Les religions se nourrissent de la pulsion de mort (Michel Onfray)
"[...] le propre de la religion, de toutes les religions, est de récuser le discours rationnel, philosophique au profit d'une pensée magique dans laquelle tout est intellectuellement permis. L'obscurantisme fait la loi dès le début, car l'essence de la religion, c'est le déni de la mort et l'affirmation qu'après sa venue nous vivons encore, sous une autre forme, certes, mais que nous persistons, et ce pour une vie éternelle. A partir de ce mensonge fait à soi-même, tout devient possible. Et l'on sait combien un mensonge originaire oblige ensuite à une série d'autres mensonges destinés à légitimer le premier."
[...]


Décomplexés, les intégristes catholiques font une démonstration de force à Paris (Stéphanie Le Bars)
Le Monde - 3 juin 2009

""Premier mystère glorieux : la Résurrection". La voix féminine poursuit sa lecture, et ses paroles accompagnent l'entrée du "chapitre" d'Anjou dans les rues de Paris. Sous les étendards de leur région et des drapeaux bleu-blanc-rouge frappés du Sacré-Coeur, plusieurs milliers de fidèles catholiques de la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X (FSSPX) achèvent, lundi 1er juin, leur traditionnel pèlerinage de Pentecôte Chartres-Paris. Alternant chants et prières en français ou en latin, les pèlerins traversent, sous les regards incrédules et les coups de Klaxon agacés, les beaux quartiers, avant d'assister devant les Invalides à une messe en plein air.
Mis en avant par Benoît XVI en janvier avec la levée de l'excommunication des quatre évêques de la FSSPX, dont le négationniste Richard Williamson, le mouvement schismatique fondé par Mgr Lefebvre se livre à sa démonstration de force annuelle de manière décomplexée. Le geste du pape, qui à l'issue de "discussions doctrinales" espère ramener la Fraternité dans l'Eglise, semble l'avoir confortée dans son choix d'une tradition intransigeante. En dépit de "l'affaire Williamson", que les fidèles s'emploient à minimiser, son image "s'est améliorée", affirment les fidèles. "Nous sommes un peu moins insultés par les autres catholiques", assure Perrine, une mère de quatre enfants, venue des Yvelines. [...]
Le 29 juin, le petit monde lefebvriste, estimé à 150 000 personnes, donnera à nouveau de la voix. Dans un geste qui pourrait apparaître comme une provocation à nombre de catholiques conciliaires, le supérieur Mgr Bernard Fellay ordonnera huit prêtres à Ecône (Suisse), alors même que le Vatican n'a toujours pas donné de statut canonique aux évêques."
[...]
http://www.lemonde.fr/archives/article/2009/06/02/decomplexes-les-integristes-catholiques-font
-une-demonstration-de-force-a-paris_1201194_0.html


La menace des intégristes hindous (Frédéric Bobin)
Le Monde - 16 avril 2009

""Notre mission est de sauver les hindous." A écouter Vinay Shetty, l'Inde court un grand danger et il est bien temps de se lever pour la "sauver". Tilak (point rouge) peint au front, lunettes un brin sévères, le patriote glisse son stylo dans la pochette de sa kurta - tunique traditionnelle bleu pastel. Vinay Shetty est papetier. Il reçoit dans son bureau confiné dans un demi-sous-sol de sa boutique, lieu de passage qu'un commis ne cesse de traverser pour se réapprovisionner en cahiers et crayons. "Les chrétiens contrôlent de nombreux pays, les musulmans aussi, poursuit-il. Mais nous, les hindous, nous n'avons que l'Inde. C'est pour cela qu'il faut sauver les hindous."
Il ne faut pas se fier à l'apparence policée du boutiquier. Vinay Shetty est un dur, un radical. Il dirige une organisation extrémiste hindoue, le Bajrang Dal, à Mangalore, localité située sur la côte du Karnataka léchée par la mer d'Oman. Depuis une bonne année, ce littoral luxuriant de l'Inde méridionale, tapissé de cocotiers, bananiers, manguiers et hibiscus, est la nouvelle terre de mission des prêcheurs de l'hindutva ("hindouité"). A intervalles réguliers, Mangalore et ses environs défraient la chronique d'une intolérance qui mine jusqu'aux fondements de l'Inde laïque et multiconfessionnelle qu'avaient théorisée ses pères fondateurs, Gandhi et Nehru."
[...]
http://www.lemonde.fr/archives/article/2009/04/15/la-menace-des-integristes-hindous_1180933_0.html


>>> Suite de la revue de presse : L'intégrisme et le fondamentalisme : 2005


Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Accueil Revue de presse    Haut de page    Contact   Copyright ©