Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion >  >  Débaptisation > Réactions


Débaptisation

Réactions d'internautes à la page sur la débaptisation




Bonjour,
Tout d'abord merci pour votre site, ça change pas mal de la connerie ambiante...
Ma demande de débaptisation a bien traîné, mais quand j'ai parlé d'aller sur place, ça a bougé tout d'un coup :) Etonnant, non ?
Enfin bref, tout ça pour dire que je viens de recevoir la réponse suivante, vous serez peut-être un peu "amusé" par la fin...

"Votre demande nous est bien parvenue dans les services de l'Archevêché. Votre radiation a été enregistrée dans nos services et sur le registre en marge de votre acte de Baptême. Elle sera transmise au père *** pour le registre paroissial de ***.
La chancelière étant absent quelques jours, vous recevrez en fin de semaine une lettre vous indiquant les conséquences de cette demande.
Recevez mes meilleures salutations en souhaitant que cette décision vous apporte l'apaisement même si nous ne pouvons que la regretter car elle émane probablement de questions non résolues et de souffrances. ***"


Je souhaite me démarquer d'un groupe dans lequel je ne me reconnais absolument pas, et aussi parce que j'ai lu Spinoza, etc... mais c'est en fait dû à mon ignorance et j'ai des problèmes psychologiques aussi, apparemment... Enfin, moi je comprends ça comme ça... Quel mépris !

Voilà tout, j'avais vraiment envie de partager ce moment de "rire" avec vous, pour apaiser mes souffrances...
(Olivier - 26/06/2017 16:10)


Ma réponse au chancelier de l'évêché : Débaptisation - suite
(InputOuput / 22/06/2017 10:57)


Réponse à InpoutOutput
Bonjour
C'est malheureusement la seule réponse qui est habituellement proposée : une mention en marge de l'inscription sur le registre du baptème.
Il me paraît difficile d'obtenir davantage.
(atheisme.free.fr / 10/06/2017 15:30)



Bonjour.

Vous allez rire, en tous cas moi je n'ai pas pu me retenir :

J'ai reçu une réponse de l'archevêché (PJ), qui me dit, en gros, qu'ils ne peuvent pas "annuler" mon baptême, allant même jusqu'à me citer de la jurisprudence sur la question.

Cette réponse montre bien que l'Eglise catholique (aussi bien que les autres), n'est rien d'autre qu'une immense secte qui se croit au-dessus des lois de la République, les siennes étant "divines" (car c'est bien connu les 10 commandements et toutes les pages de la bible ont été rédigées par la foudre et non pas par des hommes...).

Je n'irai pas jusqu'à les attaquer en justice, j'ai d'autres "diables" à fouetter.

Voir la réponse Refus de débaptisation (Format PDF, 754 ko)
(InputOuput / 06/06/2017 19:49)


Réponse à Henri
Effectivement c'est la première fois que l'on pose cette question.
En ce qui me concerne, J'ai effectué la démarche sans envoyer la photocopie de ma pièce d'identité et cela a suffi.
C'est à vous de voir. Au pire vous risquer un aller et retour et 2 timbres-poste supplémentaires.
(atheisme.free.fr / 25/05/2016 17:50)



Objet: Conseil lettre de débaptisation

Je suis en train de rédiger ma lettre de demande de débaptisation en m'inspirant des modèles proposés sur votre site internet.
Dans le modèle de lettre N°2, il est cité l'Article 40 de la loi N. 78-17 du 6 janvier 1978 qui dit:
" Toute personne physique justifiant de son identité peut exiger du responsable d'un traitement que soient, selon les cas, rectifiées, complétées, mises à jour, verrouillées ou effacées les données à caractère personnel la concernant, qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées, ou dont la collecte, l'utilisation, la communication ou la conservation est interdite.
Lorsque l'intéressé en fait la demande, le responsable du traitement doit justifier, sans frais pour le demandeur, qu'il a procédé aux opérations exigées en vertu de l'alinéa précédent."

Je me demande donc s'il faut joindre une photocopie de sa pièce d'identité à cette lettre. Cependant il ne me semble pas que vous l'évoquiez sur votre site.
Si vous pouvez m'éclairer, je vous en remercie d'avance.
(Henri / 23/06/2016 08:55)


Réponse à Loïg.
C'est vrai qu'on n'efface pas le passé, mais on peut modifier les traces qu'il laisse.
C'est pour cela que je trouve votre texte très intéressant, car il explique bien pourquoi vous renoncer au baptême.
J'espère que l'évêché ne le trouvera pas trop long.
Quant à l'annulation du mariage religieux, on ne m'a jamais fait part d'une telle démarche. Mais cela ne coûte rien d'essayer.
(atheisme.free.fr / 30/12/2015 09:29)



Suite à ma demande d'apostasie, l'évêché m'envoi un courrier me disant que cet événement (mon baptême !) ne pourra être considéré comme n'ayant jamais existé !
Il m'envoi un formulaire me demandant de mettre plusieurs formules au choix ou de mettre une formule de mon choix qui sera inscrit sur mon acte de baptême.

Je veux être sûr de bien être débaptisé et j'ai pensé mettre :
" demande d'apostasie en date du ../../.. d'une religion qui m'a été imposée, à laquelle je n'ai jamais cru, et que je n'ai jamais pratiqué que sous la contrainte parentale." "Je demande également que mon mariage religieux soit aussi annulé"
Merci par avance pour votre aide.
Na doué, na mester !!
(Loïg / 29/12/2015 06:24)


Réponse à JeanM.
Bonjour
C'est au Centre des Archives d'Outre-Mer d'Aix que l'on peut trouver les registres paroissiaux concernant l'Algérie (avant 1832), l'Afrique noire, Saint-Domingue (Haïti), Madagascar, l'Indochine, les comptoirs de l'Inde, la Guyane et Saint-Barthélémy.
Sources :
  • http://www.francegenweb.org/~wiki/index.php/Archives_nationales_d'outre-mer
    "Les Archives nationales d'outre-mer (ANOM) installées à Aix-en-Provence en 1966 ont pour mission la "conservation des archives relatives à la présence coloniale française outre-mer", à l'exception du Maroc et de la Tunisie, dont les archives sont conservées par le ministère des Affaires étrangères."

  • http://www.genealogie.com/guide/Les-Francais-des-anciennes-colonies-110056.html
Vous pourrez peut-être trouver là celui qui concerne, si par chance il y a été transféré.
Si ce n'est pas le cas, vous pouvez toujours tenter de vous adresser à l'évêché concerné en République Centre-Africaine.
Mais, comme vous en faites la remarque, ils ne sont pas soumis à la loi française "Informatique et Libertés".

Cordialement.
(atheisme.free.fr - 19/10/2015 - 14:05)



Bonjour,
Je complète le sujet :
J'ai été baptisé à la station de Gounouman près d'Alindao en République Centre-Africaine.
C'est la guerre là-bas; ou tout comme; avec un fond de guerre de religion.
Et j'aimerais bien être déclaré apostasie, ne plus être compté parmi les croyants.
Mais joindre la paroisse ou l'évêché ....!
Quant à faire valoir la loi "Informatique et Libertés", là-bas ....

Bref : Avez-vous pareil cas de figure ayant abouti à une débaptisation ?

Autre question : le fichier des catholiques remonte t-il vers un "ministère des affaires étrangères" (à Rome ?) ?
Car, s'ils ne me connaissent pas, pourquoi irais-je les chatouiller ?

Je n'explique pas mes motivations, elles sont sérieuses; mais cela allongerait inutilement ce message.

Un ami s'est fait débaptiser à Saint Nazaire; il y est né, y a grandit, il y habite plusieurs mois de l'année : je l'envie pour cela.
Au plaisir de vous lire.
Cordialement
(JeanM - 15/10/2015 18:55)


Bravo pour votre page "débaptisation mode d'emploi"...
Je fais tourner, bien évidemment.
(EB - 18/08/2015 09:38)


Réponse à Alain.
Bonjour
La demande, pour qu'elle ait une chance d'aboutir, doit être adressée à l'évêché dont dépend la paroisse où vous avez été baptisé. C'est lui qui, en général, gèrent les archives paroissiales.
Bonne chance dans votre démarche.
Cordialement.
(atheisme.free.fr - 22/07/2015 - 14:00)



Bonjour,
J'ai bien pris connaissance des informations que vous donnez sur la débaptisation dont je voulais connaître la procédure car je veux vraiment être débaptisé.
Par contre, j'ai besoin d'une précision importante : à qui doit on adresser ce courrier car rien n'est précisé là-dessus.
Dans l'attente de votre réponse
Bien cordialement
(Alain - 17/07/2015 - 20:35)


Bonjour,

Puisqu'il n'existe aucune source statistique fiable permettant de recenser les débaptisations en France (hormis des enquêtes journalistiques parfois), je me permets de vous adresser ce message pour témoigner de mon acte. En effet, je viens de faire le pas : ma débaptisation est effective et a été confirmée par le diocèse. Elle est validée par l'annotation "a renié son baptême" sur le registre de la paroisse qui m'a baptisé. Pas de suppression des fichiers (le jugement de Coutances en 2014 est assez contraignant en la matière) mais l'acte est canoniquement officiel. Il est surtout très symbolique à titre personnel même s'il ne changera pas ma vie quotidienne. Je tenais seulement à le faire savoir, pas pour mon cas personnel, mais pour contribuer à une démarche plus collective et citoyenne. En espérant ne pas être le seul à affirmer ma liberté de conscience de cette façon et à montrer mon indépendance vis-à-vis de l'église.
Je l'affiche donc via votre site, en souhaitant que ceci contribue à un recensement plus large de cet acte et par là-même qu'il soit comptabilisé et reconnu public. J'ose croire qu'il prenne une ampleur un peu plus large dans la société et ait un impact sur l'emprise de la religion dans notre république laïque.

Un mécréant fier de l'être
(Lionel - 31/03/2015 - 11:56)


Réponse à Internaute.
Après avoir un peu cherché sur Internet, il me semble que Casablanca dépend de l'archidiocèse de Tanger.
Je pense que vous devriez vous adresser à ce dernier.
Mais, attention, le Maroc n'a sans doute pas les mêmes lois qu'en France sur ce sujet.
Cordialement.
(atheisme.free.fr - 06/03/2015 - 08:15)



Bonjour,
Ton site est très bien fait, malgré tout je n'ai pas eu réponse à mon petit problème.
J'ai été baptisé à Casablanca au Maroc en 1957 et depuis l'église est devenue une mosquée !!
Sais- tu à quelle évêché je dois envoyer mon courrier pour une apostasie.
Je te remercie par avance pour ta réponse.
Cordialement.
(Internaute - 04/03/2015 - 17:11)


Bonjour à tous..

Par un retour du courrier daté du 11 Février 2015, l'Evêché de Blois m'a confirmé ma radiation des registres du baptême, radiation demandée par mes soins le 2 Février... Une photocopie a été jointe à ce courrier, ainsi que "les sentiments respectueux mais bien affligés"(sic) de l'évêque-chancelier!...

Suite à une première réponse, où l'Evêché me demandait de leur proposer une mention à faire figurer en marge de l'acte, je leur ai donc donné la suivante, qui me semblait plus appropriée, compte-tenu de la prédominance de faits et dires religieux malsains dans l'actualité et qui semblent vouloir diviser,voire déstabiliser notre démocratie républicaine...La voici donc:

"Comme l'autorise la loi Républicaine en vigueur, a exigé la radiation de ses noms et prénoms des registres du baptême"...J'ai préféré le verbe "exiger" car "demander" me semblait encore du domaine de la faveur sollicitée auprès de...marque de déférence ou de soumission qui ne me convenait pas...

Ceci est donc fait, en espérant qu'un jour l'effacement pur et simple des documents d'église devienne possible...

Bien à vous, cordialement...
(YG - 16/02/2015 - 15:56)





Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion    Débaptisation    Haut de page    Contact    Copyright ©