Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion  >  Revue de Presse  >  Sectes > Témoins de Jéhovah

Témoins de Jéhovah

Revue de presse



En quelques lignes, l'essentiel d'une sélection* d'articles de la presse écrite
(*) L'exhaustivité n'est pas recherchée.
Si un article qui vous paraît important a été omis, signalez-le



Codes couleur :
En noir : synthèse la plus objective possible des articles ou des points paraissant importants.
En rouge foncé : citation ou extrait de l'article. Titre en gras.
En mauve : commentaire ou appréciation particulière de "atheisme.free.fr"


Les Témoins de Jéhovah requinqués en attendant l'Apocalypse (Willy Le Devin)
Libération - 25 juillet 2011

"Satisfait par deux récentes décisions de justice, le mouvement s'est réuni ce week-end à Villepinte.
En cet été 2011, le témoin de Jéhovah est comme un coq en pâte. Comme revigoré par les récentes décisions de justice en faveur de sa communauté. En mai, c'est d'abord la cour administrative d'appel de Paris qui a autorisé la présence d'aumôniers témoins de Jéhovah en prison. Puis, il y a un mois, ce fut au tour de la Commission européenne des droits de l'homme (CEDH) de désavouer, à l'unanimité des juges, le fisc français qui soumettait les Témoins de Jéhovah (TJ) à un redressement fiscal sur les donations de 57,5 millions d'euros.
Si l'Etat dispose encore de deux mois pour interjeter appel sur ce point, la grand-messe de ce week-end à Villepinte (Seine-Saint-Denis), était placée sous le signe du renouveau. "C'est une ère nouvelle qui s'ouvre pour les Témoins de Jéhovah français", s'enthousiasme Guy Canonici, président de la fédération française des TJ. "Notre mouvement sort grandement légitimé de ces multiples batailles judiciaires. C'est un message très fort adressé à nos détracteurs du gouvernement qui ne cessent de criminaliser de façon odieuse nos croyances." Depuis 1995, les Témoins de Jéhovah sont en effet classés comme mouvement sectaire par un rapport parlementaire qui, jusqu'ici, à valeur de jurisprudence.
On aurait aimé recueillir le sentiment des quelque 25 000 fidèles présents sur ces actualités brûlantes. Mais, comme à l'accoutumée, il n'est pas possible de discuter avec d'autres personnes que celles composant le puissant service d'ordre de l'assemblée."
[...]
http://www.liberation.fr/societe/01012350751-les-temoins-de-jehovah-requinques-en-attendant-l-apocalypse


Les témoins de Jéhovah, une religion pour la Cour de Strasbourg (Gilbert Reilhac)
Le Point - 30 juin 2011

"Les Témoins de Jéhovah ont été victimes en France d'une violation de leur droit à exercer librement leur religion, a estimé jeudi la Cour européenne des droits de l'homme.
Cette décision, rendue à l'unanimité des juges, est susceptible d'appel.
Elle était très attendue par ce mouvement chrétien d'origine américaine, classé en tant que secte par un rapport parlementaire français de 1995.
Les témoins de Jéhovah, qui revendiquent 250.000 fidèles en France, dénonçaient devant la Cour de Strasbourg le refus de la France de leur accorder l'exonération fiscale sur les dons et legs dont bénéficient les associations cultuelles et les congrégations religieuses."
[...]
http://www.lepoint.fr/fil-info-reuters/les-temoins-de-jehovah-une-
religion-pour-la-cour-de-strasbourg-30-06-2011-1347751_240.php


Témoins de Jéhovah : culte en prison ? (AFP)
Le Figaro - 29 mai 2011

"La cour administrative d'appel de Paris doit rendre lundi des décisions très attendues par les Témoins de Jéhovah dans cinq dossiers relatifs à la pratique de leur foi et à la présence de ministres de leur culte en prison.
Ils espèrent de nouvelles victoires en justice pour faire plier l'administration pénitentiaire et permettre à leurs fidèles incarcérés de vivre leur culte dans les mêmes conditions que les détenus chrétiens, juifs ou musulmans.
Selon un de leurs avocats, Me Philippe Goni, une trentaine d'actions ont été engagées à ce jour devant les juridictions administratives contre le refus d'accorder le statut d'aumônier des prisons aux ministres du culte des Témoins de Jéhovah, association cultuelle. (...)
Le conseil d'Etat a accordé en 2000 le statut "d'association cultuelle" aux Témoins de Jéhovah (150.000 en France), mais ces derniers ne font pas partie des religions reconnues par les autorités françaises qui assimilent leur fédération à une secte.
La Mission interministérielle de Vigilance et de Lutte contre les Dérives sectaires (Miviludes), dénonce régulièrement les "dérives sectaires" des Témoins."

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/05/29/97001-20110529FILWWW00023-temoins-de-
jehovah-culte-en-prison-a.php


Plus de 150.000 Témoins de Jéhovah se réunissent ce week-end
Le Nouvel Observateur - 30 juillet 2009

"Pour ces rencontres internationales, dont la dernière édition remonte à 2001, 16.000 délégués de 20 pays et îles sont attendus dans une dizaine de villes en France.
Plus de 150.000 Témoins de Jéhovah se rassemblent à partir de ce jeudi 30 juillet et pendant tout le week-end dans une dizaine de villes de France pour méditer sur le thème "Veillez". Ces rencontres internationales, dont la dernière édition remonte à 2001, doivent se dérouler à Bordeaux, Lyon, Paris, Béziers, Clermont-Ferrand, Douai, Marseille, Metz, Nantes et Nice. Près de 16.000 délégués de 20 pays et îles sont également attendus."
[...]
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/20090730.OBS5978/?xtmc=religion&xtcr=2


Redressement fiscal des Témoins de Jéhovah : La France semble faire marche arrière (Marianne Gomez)
La Croix – 21 décembre 2006

Le redressement fiscal des Témoins de Jéhovah devrait se régler à l'amiable


La cinquième religion de France (Emmanuel Lemieux)
Le nouvel Economiste - 2 au 8 novembre 2006 (1/2 page)

Le 17 octobre dernier, à l’Assemblée nationale, les députés ont vivement critiqué le chef du Bureau central des cultes au ministère de l’Intérieur, Didier Leschi, qui a rappelé que, pour le droit français, les Témoins de Jéhovah constituent une religion.
"En l’état actuel de la jurisprudence du Conseil d’Etat, les Témoins de Jéhovah ont le droit de bénéficier du statut d’association cultuelle en France, comme ils bénéficient d’ailleurs de ce statut dans l’Europe entière depuis des années", a indiqué Didier Leschi au nouvel Economiste. En effet, pour lui, selon la loi de 1905, ce statut "donne droit à un certain nombre d’avantages fiscaux. Les préfectures ont toujours freiné des quatre fers, tandis que les tribunaux administratifs ont systématiquement donné raison aux Témoins de Jéhovah qui revendiquent 113 000 adeptes et 1 491 congrégations en France. Ainsi, depuis 1993, les Témoins de Jéhovah se sont vu exonérer de toute taxe fiscale. Pour être une religion officielle, une association cultuelle doit réunir deux conditions : exercer exclusivement un culte, ne pas porter atteinte à l’ordre public."
Didier Leschi a, en outre, considéré comme "approximatif" le travail de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes) dans son rapport de 2005 et évoqué le risque d'"intolérance à l’égard de l’une des libertés les plus fondamentales de tout homme et de tout citoyen : la liberté de conscience".
La prise de conscience par les député que "les Témoins de Jéhovah sont une religion de la république reconnue depuis la fin du siècle dernier a fait l’effet d’une brutale révélation".


M. de Clermont : "La commission sur les sectes risque de créer des troubles" (Xavier Ternisien)
Le Monde - 27 octobre 2006 (1/6 de page)

Interview de Jean-Arnold de Clermont, président de la Fédération Protestante de France.
Il réagit à l'audition du chef du bureau des cultes au ministère de l'Intérieur par la commission d'enquête parlementaire sur les sectes où celui-ci a estimé que les Témoins de Jéhovah pouvaient être considérés comme associations cultuelles alors que les députés y sont opposés.
Jean-Arnold de Clermont défend la position de l'audité : "Le rappel de la loi par le chef du bureau des cultes, Didier Leschi, était d'autant plus nécessaire qu'on assiste à une véritable focalisation de la commission d'enquête parlementaire contre les Témoins des Jéhovah et contre les protestants évangéliques."
Il critique également l'attitude d'un député UMP de cette commission parlementaire qui a demandé à Jean-Pierre Machelon, auteur d'un rapport sur les relations des cultes avec les pouvoirs publics, s'il était "très proche d'associations religieuses à forte connotation de foi". A sa place, Jean-Arnold de Clermont aurait répondu " Cela ne vous regarde pas !"
Quant aux Témoins de Jéhovah : "On peut être en désaccord profond avec les Témoins de Jéhovah, comme c'est mon cas, sans pour autant les diaboliser."


Querelles autour du statut des Témoins de Jéhovah (Xavier Ternisien)
Le Monde - 20 octobre 2006 (1/6 de page)

"Des députés s'opposent au ministère de l'intérieur devant la commission parlementaire d'enquête. Les Témoins de Jéhovah sont-ils une religion à part entière ou doivent-ils être considérés comme une secte ? L'administration a fait son choix. Pour Didier Leschi, chef du bureau central des cultes au ministère de l'intérieur, "en l'état actuel de la jurisprudence, ils ont le droit de bénéficier du statut d'association cultuelle". Ce statut, défini par la loi de 1905 de séparation des Eglises et de l'Etat, donne droit à un certain nombre d'avantages fiscaux."


Le statut administratif des Témoins de Jéhovah fait débat (Xavier Ternisien)
Le Monde - 23 juillet 2006 (1/10 de page)

"Les Témoins de Jéhovah ont annoncé, vendredi 21 juillet, qu'ils allaient porter plainte en diffamation contre le député et maire (app. PCF) de Montreuil (Seine-Saint-Denis), Jean-Pierre Brard. Celui-ci s'en est pris aux responsables de ce mouvement, jeudi 20 juillet sur TF1, les qualifiant de "parfaits délinquants". Interrogé à propos de la tenue d'un rassemblement de 10 000 Témoins, du 20 au 22 juillet dans le stade de Lens (Le Monde du mardi 18 juillet), M. Brard a donné trois exemples : "Se soustraire à l'impôt, condamner des personnes à mort en leur refusant la transfusion sanguine, ou couvrir des délits très graves comme la pédophilie"."


Deyvillers ne veut pas devenir "Jéhovah City" (Patrick Roger)
Le Monde - 22 janvier 2006 (1/8 de page)

Jean-Pierre Brard, député apparenté PCF et vice-président du groupe d'étude sur les sectes, a reçu le 18 janvier, à l’Assemblé national, une quarantaine d'habitants de Deyvillers (1400 habitants, Vosges). Ceux-ci s’opposent à la création par les Témoins de Jéhovah, d'une "salle du Royaume" d'une capacité de 1 500 places. "Vous allez bientôt être aussi célèbres que le village d'Astérix", leur a-t-il prédit.


Les témoins de Jéhovah "doivent payer"
France Soir - 8 octobre 2004 (15 lignes)

Sept parlementaires appartenant au Conseil d’orientation de la mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires ont exigé du gouvernement qu’il fasse payer les Témoins de Jéhovah qui doivent 44 millions d’euros suite à un redressement fiscal. "La justice a tranché, les Témoins de Jéhovah ne peuvent se prévaloir du statut de culte."


Voir la revue de presse sur les sectes

Voir la page d'accueil sur les sectes


Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Accueil Revue de presse    Haut de page    Contact   Copyright ©