Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion  >  Revue de Presse  >  Par pays > Allemagne > 2011

Allemagne

2011

Revue de presse


En quelques lignes, l'essentiel d'une sélection* d'articles de la presse écrite
(*) L'exhaustivité n'est pas recherchée.
Si un article qui vous paraît important a été omis, signalez-le

Début de la rubrique : Allemagne



Codes couleur :
En noir : synthèse la plus objective possible des articles ou des points paraissant importants.
En rouge foncé : citation ou extrait de l'article. Titre en gras.
En mauve : commentaire ou appréciation particulière de "atheisme.free.fr"


La justice allemande bannit la prière à l'école (Patrick Saint-Paul)
Le Figaro - 30 novembre 2011

"Les prières d'un lycéen musulman "troublent l'ordre"scolaire.
Le tribunal administratif fédéral de Leipzig a refusé mercredi, en dernière instance, à un lycéen musulman le droit de faire sa prière à l'école."
[...]
http://recherche.lefigaro.fr/recherche/access/lefigaro_fr.php?archive=
BszTm8dCk78atGCYonbyzjChNS9a6WGGxYnJldlCb6OWtD7cfAEhCIlVwWxPGaAPu2IGtjAq08M%3D


Les imams à l'école allemande (Thomas Schnee)
Libération - 8 avril 2011

""C'est bon ? Tu regardes ta montre ? Je vais vous expliquer l'islam en trente secondes, c'est facile, tout le monde peut le faire", lance à son auditoire Abu Hamza, alias Pierre Vogel pour l'état civil. Coiffé d'une chéchia et vêtu du caftan traditionnel, le jeune homme à la barbe rousse et aux pommettes saillantes - vague souvenir de sa courte carrière de boxeur - est l'un des convertis allemands les plus célèbres du pays.
Diffusé depuis trois ans sur YouTube, son cours d'islam à très grande vitesse est un classique des prêches islamiques qui se multiplient sur l'Internet allemand. La formule est rodée : une question théologique ou pratique, une réponse courte et des slogans qui marquent, le tout dans un allemand parfait. "OK, c'est parti ! L'islam, c'est la croyance en un Dieu unique. Ce Dieu est le guide et créateur tout puissant de l'univers", déclame Hamza-Vogel à la manière d'un rappeur. Depuis son passage d'un an et demi à l'université Umm al-Qura de La Mecque, en 2004, il parcourt les mosquées et les salles de conférence d'Allemagne pour expliquer sa conversion à l'islam, le seul moyen "d'échapper à l'enfer".
"Le discours de Pierre Vogel est un bric-à-brac bourré d'approximations. Mais il est servi de manière éloquente et en allemand. Cela plaît aux jeunes", commente le professeur Rauf Ceylan. Sociologue spécialiste de l'islam, il est le directeur adjoint du Centre universitaire d'études interculturelles sur l'islam (Ziis), une structure unique en son genre qui a ouvert ses portes en septembre. Créé au sein de l'université d'Osnabrück (au nord-ouest de l'Allemagne), le Ziis a pour vocation d'offrir une formation aux imams et aux professeurs de religion islamique. (...)
"Environ 2 000 imams prêchent chaque semaine en Allemagne. Très peu sont fondamentalistes. Mais ceux qui le sont peuvent être très offensifs. Ce sont souvent des autodidactes, jeunes, parlant bien allemand et utilisant Internet pour diffuser leur message. Ils simplifient l'islam à l'extrême et le politisent. Ils séduisent les jeunes issus de l'immigration, souvent rebutés par les imams conservateurs qui prêchent en arabe ou en turc", explique Rauf Ceylan, auteur d'un ouvrage intitulé les Prédicateurs de l'islam où il fait un point détaillé sur ce groupe très hétérogène. (...)
Car si la classe politique allemande se félicite de la collaboration engagée avec les musulmans, elle travaille en terrain glissant et compose en permanence avec les peurs d'une partie de l'électorat. Cela explique les louvoiements fréquents d'Angela Merkel qui, un jour, prévient ses concitoyens qu'ils devront s'habituer à la présence des mosquées et leur annonce le jour d'après que le multiculturalisme est mort et que sa politique n'a jamais cessé de s'appuyer sur les principes éthiques du christianisme."

http://www.liberation.fr/monde/01012330441-les-imams-a-l-ecole-allemande


>>> Suite de la revue de presse : Allemagne : 2010


Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Accueil Revue de presse    Haut de page    Contact   Copyright ©