Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion  >  Vos contributions    >  L'Ascension


L'Ascension

à partir d'une analyse des Evangiles


Par Manucouture  -  19 janvier 2004



Les textes publiés dans Votre espace (rouge foncé) ne représentent que l'opinion de leurs auteurs.


L'Ascension est la montée au ciel de Jésus-Christ dans un corps ressuscité dit "Corps Glorieux".
Bon ! C'est un fait merveilleux auquel certains peuvent croire mais dont il est aussi permis de douter grandement.

Par curiosité j'ai pris ma Bible et je suis allé voir chez Matthieu l'évangéliste et j'ai été étonné que lui n'en fait aucune allusion.
Jean l'évangéliste aucune allusion à l'Ascension non plus.
En fait, on en trouve aussi un petit passage tout à la fin des Evangiles de Marc et de Luc, en tout cinq lignes dont on voit qu'elles ont été rajoutées et un petit chapitre dans les Actes des Apôtres (chapitre 1 Verset 1… 11).

Comment me suis-je aperçu que ces cinq lignes ont été rajoutées ?
Eh‚ bien ! parce que j'ai fait une petite étude apologétique, puis les analyses de textes voilés !
On le voit parce que ça change subitement de style et on parle d'une chose, par exemple là, on parle de miracles etc. et puis on voit subitement cinq lignes qui arrivent comme ça, un petit peu comme un cheveu sur la soupe, simplement pour verrouiller "une espèce de vérité merveilleuse" de façon, disons, à sensibiliser les adeptes quant à les convertir.
Ainsi donc on passe de Jésus qui a guéri des malades etc. et puis, subitement, le texte s'arrête...
Dans Luc par exemple, Jésus, après avoir parlé d'un tas de choses, dit :
"En mon nom, ils chasseront les démons, parleront de nouvelles langues, ils saisiront les serpents, s'ils boivent un poison ils ne mourront pas ils imposeront les mains aux malades et les malades seront guéris."
Bon ! et ça se termine là.

Et puis subitement :
"Le Seigneur après leur avoir parlé il fut enlevé au ciel et il s'assit à la droite de Dieu."
Il s'assit à la droite de Dieu! Alors là excusez-moi, mais celui qui a vu que Jésus s'est assis à la droite de Dieu, je ne sais pas comment il a fait, c'est vraiment un reportage super-performant pour l'époque, qui conviendrait aujourd'hui parfaitement à un conte de fée... Donc, ils allèrent prêcher la "Bonne nouvelle" partout etc. et le Seigneur était avec eux. Ça c'est dans Marc (Mc16:19-20).
[Commentaires authentiques de ma Bible "THE CATHOLIC PRESS" (Vers. 9-20) : ® Cette finale reprend le récit des apparitions depuis le début. Elle manque de liaison avec ce qui précède et son style est moins pittoresque. Elle représente pourtant un précieux témoignage de l'âge apostolique et l'Eglise Catholique la tient pour inspirée et canonique].

J'insiste, encore une fois, que Jean et Matthieu n'y font aucune allusion.
Ensuite, on le retrouve dans Luc de la même façon, rajouté tout à la fin, cinq à six lignes:
"Pendant qu'il les bénissait il se sépara d'eux et fut enlevé au ciel."
(Luc 24.50-51)
Voilà ! deux lignes, quoi !

Bon ! Ensuite dans les Actes des Apôtres, appelé troisième Evangile, c'est un peu plus long. [Il faut dire que l'attribution de cet ouvrage n'est due qu'à un personnage de second plan Théophile qui serait (serait: toujours au conditionnel) un disciple puisqu'on suppose que les Actes des Apôtres ont été écrit sous la dictée de Pierre et de Paul, enfin !.. Bon ! Admettons ]...
Théophile donc (Act.1:1-14) :
"J'ai parlé dans mon livre de tout ce que Jésus a commencé de faire etc. Après qu'il eût souffert, il leur apparut vivant et il leur donna plusieurs preuves en se montrant à eux pendant quarante jours et en parlant de choses qui concernent le royaume de Dieu.
Comme Il se trouvait avec eux, Il leur recommanda de ne pas s'éloigner de Jérusalem etc.., alors les Apôtres réunis lui demandaient : "Seigneur est-ce maintenant que tu vas rétablir le royaume de Israël ?".
Il leur répondit : "Ce n'est pas à vous de connaître les temps et les moments que le Père a fixés dans sa Toute Puissance. Mais vous recevrez une force lorsque le Saint Esprit viendra sur vous et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu'aux extrémités de la Terre.
Après qu'il eût parlé ainsi, sous leurs regards, il fut enlevé (au ciel) et une nuée le déroba à leurs yeux. Et comme ils regardaient fixement vers le ciel tandis qu'il s'en allait, voici que deux hommes vêtus de blanc s'approchèrent d'eux. Galiléens leur dirent-ils, pourquoi restez-vous à regarder le ciel ? Ce même Jésus qui vient d'être enlevé d'auprès de vous au ciel, en reviendra de la même façon que vous l'avez vu monter.

Bon! ça veut dire que Jésus redescendra du ciel, c'est ce qu'on appelle "la Parousie", c'est-à-dire l'inverse, le Jugement dernier etc., dont il est fait allusion.


Manucouture


Voir les pages d'accueil sur Jésus-Christ et sur la Bible


Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Vos contributions    Haut de page    Contactcontact   Copyright ©