Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion > Citations > Thèmes > Pouvoir > 2/3



Citations :   Pouvoir

Page 2/3




"Dans la phase animiste, c'est à lui-même que l'homme attribue la toute-puissance ; dans la phase religieuse, il l'a cédée aux dieux, sans toutefois y renoncer sérieusement, car il s'est réservé le pouvoir d'influencer les dieux de façon à les faire agir conformément à ses désirs. Dans la conception scientifique du monde, il n'y a plus place pour la toute-puissance de l'homme, qui a reconnu sa petitesse et s'est résigné à la mort, comme il s'est soumis à toutes les nécessités naturelles."
(Sigmund Freud / 1856-1939 / Totem et tabou / 1913)

"... Or, la piété populaire avait déjà reconnu en "Notre Dame", une sainte. Bernard la sanctifie in utero. Marie est purifiée du péché originel dès sa conception par ses parents Joachim et Anne. C'est la doctrine de l'Immaculée Conception, bien peu compatible avec l'officiel, celle de Thomas. Elle est pourtant tolérée, puis privilégiée par clientélisme. Le Concile de Trente n'osera pas trancher. Il faut attendre 1854. Un dogme peut donc évoluer s'il menace le pouvoir."
(Marc Haffen / L'athéisme / 1990)

"La religion ne se satisfait pas (...) de ses prétentions merveilleuses et de ses sublimes assurances. Il lui faut se mêler de la vie des non-croyants, des hérétiques et des adeptes d'autres confessions. Si elle parle de la béatitude pour l'autre monde, c'est le pouvoir qu'elle veut dans celui-ci."
(Christopher Hitchens / 1949-2011 / Dieu n'est pas grand : Comment la religion empoisonne tout / 2007)

"[...] pour ce qui est des sorcières, je ne pense pas que leur sorcellerie soit un pouvoir véritable ; mais je pense qu'elles sont châtiées justement, à cause de cette croyance fausse qu'elles ont d'être capables d'accomplir de tels méfaits, croyance jointe au dessein de les accomplir si elles le peuvent ; car leur profession se rapproche davantage d'une nouvelle religion que d'une technique artificieuse ou d'une science."
(Thomas Hobbes / 1588-1679 / Léviathan / 1651)

"Homme faible et vain! tu prétends d'être libre ; hélas ! ne vois-tu pas tous les fils qui t'enchaînent? Ne vois-tu pas que ce sont des atomes qui te forment, que ce sont des atomes qui te meuvent, que ce sont des circonstances indépendantes de toi qui modifient ton être et qui règlent ton sort ? Dans une nature puissante qui t'environne, serais-tu donc le seul être qui pût résister à son pouvoir ? Crois-tu que tes faibles voeux la forceront de s'arrêter dans sa marche éternelle, ou de changer son cours ?"
(Paul-Henri, baron d'Holbach / 1723-1789 / Système de la nature / 1770)

"Les Eglises comme toutes structures humaines, ont pour objectif non la diffusion d'une "bonne nouvelle", mais l'extension de leurs pouvoirs. Elles ont souvent assis ce pouvoir sur la crainte qu'elles ont insufflée dans les esprits, notamment par les notions de péché et de damnation éternelle."
(Albert Jacquard / 1925-2013 / Petite philosophie à l'usage des non-philosophes / 1997)

"Les Eglises comme toutes structures humaines, ont pour objectif non la diffusion d'une "bonne nouvelle", mais l'extension de leurs pouvoirs. Elles ont souvent assis ce pouvoir sur la crainte qu'elles ont insufflée dans les esprits, notamment par les notions de péché et de damnation éternelle."
(Albert Jacquard / 1925-2013 / Petite philosophie à l'usage des non-philosophes / 1997)

"Ce franciscain qui vit plusieurs de ses propositions condamnées comme hérétiques et prit parti contre le pape pour l'empereur Louis de Bavière dans la question du pouvoir temporel de l'Église, a élaboré une doctrine de type nominaliste qui fit rapidement, quant à son orientation générale du moins, de nombreux disciples."
(Lucien Jerphagnon, historien et philosophe / Histoire des grandes philosophies / 1980)

"Monothéisme. Autocratie céleste. Pouvoir unique du Dieu unique, induisant une pensée unique, débouchant sur une vérité unique, contenu dans un livre unique."
(Jean-François Kahn / né en 1938 / Dictionnaire incorrect / 2005)

"Ce n'est pas l'Utopie qui est dangereuse, car elle est indispensable à l'évolution. C'est le dogmatisme, que certains utilisent pour maintenir leur pouvoir, leurs prérogatives et leur dominance."
(Henri Laborit / 1914-1995 / Eloge de la fuite / 1976)

"«L'esprit clérical» se définit de lui-même : C'est tout simplement la raison bafouée, la lumière du soleil niée, la liberté maudite, le despotisme exalté, le pouvoir civil enfin subordonné au pouvoir religieux (...) L'esprit clérical, c'est la négation des conquêtes de la science moderne, la haine de la dignité humaine, le retour aux sanglantes ténèbres du Moyen-Âge, en un mot, le contre pied de la Révolution."
(Pierre Larousse /1817-1875 / Grand Dictionnaire universel du XIXe siècle / Article "Clérical")

"Papauté : Dotée d'un pouvoir immense, ne songe qu'à accroître sa propre puissance, à s'ériger en directrice universelle des esprits, (.), à écraser tout ce qui ne pense pas comme elle. Elle trace des bornes à la science, à l'investigation, à la pensée, à la conscience."
(Pierre Larousse /1817-1875 / Grand Dictionnaire universel du XIXe siècle)

"Nous avons repris à Dieu ce qui revenait à César: ce pouvoir temporel que l'Église catholique, désobéissant à Jésus, avait usurpé. Nous ne nous sommes plus laissé intimider par le clergé, nous n'avons plus voulu céder au chantage au salut et à la vie éternelle. La vie est ici et maintenant."
(Jack-Alain Léger / 1947-2013/ A contre Coran, p28 / 2004)

"La religion, la culture islamiques ont été instrumentalisées à cette seule fin : le pouvoir sur les masses."
(Jack-Alain Léger / 1947-2013/ Tartuffe fait ramadan, p133 / 2003)


>>> Suite des citations sur le pouvoir


Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Accueil Citations    Haut de page    Contact   Copyright ©