Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion > Citations > Thèmes > Catholicisme > 2/3



Citations :   Catholicisme

Page 2/3




"Le catholicisme est inadmissible. Le protestantisme est intolérable. Et je me sens profondément chrétien."
(André Gide / 1869-1951 / Journal 1889-1939 / 10 février 1912)

"Les catholiques romains sont une secte très éduquée. De toutes les religions, la plus absurde et vide de sens est celle dont les admirateurs mangent - après les avoir créées - leurs divinités."
(David Hume / 1711-1776)

"Oui, l'Eglise catholique, elle devrait selon moi revoir sa copie. Et, au lieu de continuer à faire réciter une prière obsolète à ses fidèles, mettre plutôt l'accent sur le Sermon sur la Montagne que l'on trouve dans les Evangiles : Jésus y invite les hommes à s'aimer les uns les autres... un projet de vie en commun qui n'a rien à voir avec l'affirmation de croyances."
(Albert Jacquard / 1925-2013 / Revue Topo, anatomie du credo / avril 2004)

"Nombreux sont les prêtres catholiques et les pasteurs protestants qui ne croient pas en Dieu, mais par lâcheté, ayant peur de perdre le gain et leur position sociale, ils cachent ce qu'ils pensent. J'ai eu plusieurs fois l'occasion de le comprendre et beaucoup de ces rusés m'ont confessé qu'ils prêchent ce qu'ils considèrent mensonge. On ne peut qu'éprouver de la compassion pour ces individus qui, en plus d'être malhonnêtes envers les autres, le sont d'abord envers eux-mêmes."
(Joseph-Jérôme de Lalande, astronome et physicien français / 1732-1807)

"Nous avons repris à Dieu ce qui revenait à César: ce pouvoir temporel que l'Église catholique, désobéissant à Jésus, avait usurpé. Nous ne nous sommes plus laissé intimider par le clergé, nous n'avons plus voulu céder au chantage au salut et à la vie éternelle. La vie est ici et maintenant."
(Jack-Alain Léger / 1947-2013 / A contre Coran, p28 / 2004)

"Un curé catholique qui déflore les jeunes filles [fait divers lu dans la presse allemande] est bien moins dangereux pour la "démocratie", qu'un curé sans soutane, sans arrogance religieuse, mais un curé démocratique et plein de conviction qui professe l'oeuvre du petit père Dieu."
(Vladimir Ilitch Oulianov, dit Lénine / 1870-1924 / Oeuvres complètes)

"Lorsqu'ils virent qu'ils ne pouvaient point lui faire une tête de catholique, ils résolurent au moins de lui couper sa tête de protestant."
(Georg Christoph Lichtenberg / 1742-1799 / Le miroir de l'âme)

"Le peuple la reçoit [la religion] sur parole. Il est catholique, comme il serait athée si ses ancêtres l'eussent été.
Dieu ressemble à ces vieux meubles qui, loin de servir, ne font qu'embarrasser, mais que l'on se transmet de la main à la main, dans les familles, et que l'on garde religieusement, parce que le fils l'a reçu de son père, et son père de son aïeul."

(Sylvain Maréchal / 1750-1803)

"Il est maintenant presque autorisé pour une catholique de recourir aux mathématiques pour éviter d'être enceinte, mais il lui est encore interdit de se servir de la physique et de la chimie."
(Henry Louis Mencken / 1880-1956 / journaliste et critique américain)

"On sait le tumulte que créa la liste des "sectes" à la suite du rapport. Les protestations viendront surtout du milieu catholique n'admettant pas que certains de ses groupes (Oeuvre, Opus Dei, Charismatiques, ...) s'y retrouvent malgré les appuis officiels qu'ils ont reçus et qui devaient, en principes, les rendre intouchables."
(Anne Morelli / Lettre ouverte à la secte des adversaires des sectes / 1997)

"Catholique par mère, musulman par mon père, un peu juif par mon fils... et athée grâce à Dieu."
(Marcel Mouloudji / 1922-1994 / Autoportrait)

"Dans la mythologie catholique, Jésus est à la fois fils de Dieu et partie intégrante de Dieu. En effet, Dieu est en même temps un et trois (le père, le fils, le saint-esprit). Dieu -qui est complet dès l'origine-, sous sa forme père, ordonne à Dieu sous sa forme Saint-Esprit, de féconder une "vierge" pour produire Dieu sous sa forme fils. Mais, du début à la fin, il n'y a qu'un seul Dieu. Ceux qui ont compris peuvent s'adresser à : Monsieur Pape, cité du Vatican, Italie. Ils ont certainement gagné quelque chose."
(Peilharot / Les évangiles c'est du bidon / 1996)

"Honte à l'humanité ! Telle est la devise du catholicisme, qui, plus que les autres sectes, s'est préservé des tentations libérales, aime à flétrir, à rabaisser, à couvrir d'ignominie. Il s'attaque à l'amour-propre, qu'il traite d'égoïsme; à la dignité qu'il nomme orgueil ; aux affections naturelles qu'il considère comme une infidélité. Ce respect des autres, conséquence du respect de soi-même, (...), il en fait un vice sous le nom de respect humain. Il est remarquable, en effet, qu'aucune religion ne s'est trouvée en guerre avec le respect humain autant que le catholicisme."
(Pierre-Joseph Proudhon / 1809-1865 / Justice)

"Les protestants sont en général mieux instruits que les catholiques. Ce doit être : la doctrine des uns exige la discussion, celle des autres la soumission. Le catholique doit adopter la décision qu'on lui donne; le protestant doit appendre à décider."
(Jean-Jacques Rousseau / 1712-1778 / Les confessions / posthume, 1782)

"Une religion est modérée lorsqu'elle n'a pas de bras armé; ou quand elle cesse d'y recourir. Ou quand on l'a obligé à le faire. Le catholicisme est devenu modéré en France quand la loi a mis un terme à la volonté de pouvoir de l'Eglise."
(Danièle Sallenave / née en 1940 / dieu.com / 2004)


>>> Suite des citations : Catholicisme


Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Accueil Citations    Haut de page    Contact   Copyright ©