> Biographies  Pierre Bayle

Pierre Bayle

(1647 - 1706)
Pierre Bayle auteur du dictionnaire historique et critique

Biographie de Pierre Bayle :

Fils de pasteur, il suit des études de philosophie chez les jésuites de Toulouse où il se convertit au catholicisme, avant de revenir à la religion réformée pour finalement devenir sceptique. Il enseigne la philosophie à l'Académie protestante de Sedan. Poussé à l'exil par la politique religieuse de Louis XIV (révocation de l'Edit de Nantes), il s'installe en Hollande en 1681 où il demeure jusqu'à la fin de ses jours. Il y enseigne la philosophie et publie de nombreux ouvrages ainsi qu'une revue littéraire "Nouvelles de la République des Lettres". Il défend plus que tout la tolérance et considére que personne ne peut prétendre détenir toute la vérité et l'imposer aux autres par la force. Il professe la liberté de pratiquer la religion de son choix, ce qui provoque de vives colères à son égard, même parmi les protestants.

Pour lui, la problématique de la morale est indépendante de la religion, les athées pouvant avoir autant de sens moral que les chrétiens. Pierre Bayle est un sceptique pour qui le consentement universel n'est pas une preuve de l'existence de Dieu. Voir la présentation de "Pensées sur l'athéisme", recueil de textes de Pierre Bayle (Desjonquères, 2004).

Son œuvre majeure, "Le dictionnaire historique et critique" qui a servi de "modèle à l'Encyclopédie, a beaucoup de succès et lui apporte la renommée. La France lui propose de revenir à Paris avec une rente moyennant une conversion de pure forme au catholicisme, ce qu'il refuse. Pierre Bayle avait une grande érudition; apôtre de la tolérance et de la libre pensée, il est un précurseur du rationalisme et annonçe le siècle des Lumières.
Bibliographie : Pensées sur la comète (1682), Critique de l'histoire du calvinisme du P. Mainbourg (1683), La France toute catholique sous le règne de Louis-Le-Grand (1685), Commentaire philosophique sur ces paroles de Jésus-Christ : "Contrains-les d'entrer" (1688), Dictionnaire historique et critique (1697).
Liens:
      Philosophie Éducation Culture - Pierre Bayle
      Encyclopédie de l'Agora - Pierre Bayle
      The ARTFL Project - Pierre Bayle : Dictionnaire historique et critique


Citations de Pierre Bayle :

"Croire que la religion dans laquelle on a été élevé est fort bonne et pratiquer tous les vices qu'elle défend sont des choses extrêmement compatibles, aussi bien dans le grand monde que par le peuple."
(Pierre Bayle / 1647-1706 / Pensées sur la comète, 1682)

"Il n'est pas plus étrange qu'un athée vive vertueusement qu'il n'est étrange qu'un chrétien se porte à toutes sortes de crimes."
(Pierre Bayle / 1647-1706 / Pensées sur la comète, 1682)

"Plus on étudie l’homme, plus on connaît que l’orgueil est sa passion dominante, et qu’il affecte la grandeur jusque dans la plus triste misère. Chétive et caduque créature qu’il est, il a bien pu se persuader qu’il ne saurait mourir, sans troubler toute la nature, et sans obliger le Ciel à se mettre à nouveau en frais, pour éclairer la pompe de ses funérailles. Sotte et ridicule vanité !"
(Pierre Bayle / 1647-1706 / Pensées diverses sur la Comète, 1682)

"L’idée générale veut qu’un homme qui croit en Dieu, un Paradis et un Enfer, fasse tout ce qu’il connaît être agréable à Dieu, et ne fasse rien de ce qu’il sait lui être désagréable. Mais la vie de cet homme nous montre qu’il fait tout le contraire."
(Pierre Bayle / 1647-1706 / Pensées diverses sur la Comète, 1682)

"… la raison sans la connaissance de Dieu, peut quelquefois persuader l’homme qu’il y a des choses honnêtes, qu’il est beau et louable de faire, non pas à cause de l’utilité qui en revient, mais parce que cela est conforme à la raison."
(Pierre Bayle / 1647-1706 / Pensées diverses sur la Comète, 1682)

"Comme ce serait déplaire à Dieu que de respecter la vérité que l'on s'imaginerait être le mensonge, ce serait aussi l'offenser que de ne pas respecter le mensonge que l'on croirait être la vérité."
(Pierre Bayle / 1647-1706 / Critique de l'Histoire du calvinisme par le P. Maimbourg, 1683)

"Vous [les catholiques de France] avez été, pendant plusieurs siècles, la partie la plus visible du christianisme ; ainsi, c’est par vous qu’on a pu juger de tout. Or quel jugement peut-on faire du christianisme, si on se règle sur votre conduite ? Ne doit-on pas croire, que c’est une religion qui aime le sang, et le carnage ; qui veut violenter le corps et l’âme ; qui, pour établir sa tyrannie sur les consciences, et faire des fourbes et des hypocrites, en cas qu’elle n’ait pas l’adresse de persuader ce qu’elle veut, met tout en usage, mensonges, faux serments, dragons, juges iniques, chicaneurs et solliciteurs de méchants procès, faux témoins, bourreaux, inquisitions ; et tout cela, ou en faisant semblant de croire qu’il est permis et légitime, parce qu’il est utile à la propagation de la foi, ou en le croyant effectivement ; qui sont deux dispositions honteuses au nom chrétien ?"
(Pierre Bayle / 1647-1706 / La France toute catholique sous le règne de Louis-Le-Grand, 1685)

"Ainsi, tous les théologiens, de quelque parti qu’ils soient, après avoir relevé tant qu’il leur a plu la Révélation, le mérite de la foi, et la profondeur des mystères, viennent faire hommage de tout cela aux pieds du trône de la raison…"
(Pierre Bayle / 1647-1706 / Commentaire philosophique sur ces paroles de Jésus-Christ : "Contrains-les d'entrer", 1688)

"Dans la condition où se trouve l'homme, Dieu se contente d'exiger de lui qu'il cherche la vérité le plus soigneusement qu'il pourra et que, croyant l'avoir trouvée, il l'aime et y règle sa vie."
(Pierre Bayle / 1647-1706 / Commentaire philosophique sur ces paroles de Jésus-Christ : "Contrains les d'entrer", 1688)

"Qu’on ne dise donc plus que la théologie est une reine, dont la philosophie n’est que la servante : car les théologiens eux-mêmes témoignent par leur conduite qu’ils regardent la philosophie comme reine, et la théologie comme une servante : et de là viennent les efforts, et les contorsions, qu’ils livrent à leur esprit, pour éviter qu’on ne les accuse d’être contraires à la bonne philosophie. Plutôt que de s’exposer à cela, ils changent les principes de la philosophie ; dégradant celle-ci ou celle-là, selon qu’ils y trouvent leur compte."
(Pierre Bayle / 1647-1706 / Commentaire philosophique sur ces paroles de Jésus-Christ : "Contrains-les d'entrer", 1688)

"Notre raison n'est propre qu'à brouiller tout et qu'à faire douter de tout : elle n'a pas plus tôt bâti un ouvrage qu'elle vous montre les moyens de le ruiner."
(Pierre Bayle / 1647-1706 / Dictionnaire historique et critique, 1697)

"Chaque religion enseigne que ses dogmes fondamentaux sont si clairs, et que les erreurs des autres religions sont si visibles, que lorsqu’un homme change de secte, il est toujours accusé par ceux qu’il quitte, ou d’avoir agi contre sa conscience, ou d’avoir été la dupe de quelque passion secrète."
(Pierre Bayle / 1647-1706 / Réponses aux questions d’un provincial, 1704 à 1707)

"En général quelque puisse être le résultat des questions de religion, on ne peut jamais connaître si l’amour-propre n’a pas été le principal poids déterminant."
(Pierre Bayle / 1647-1706 / Réponses aux questions d’un provincial, 1704 à 1707)

"... la raison ne peut tenir contre le tempérament : elle se laisse mener en triomphe, ou en qualité de captive, ou en qualité de flatteuse. Elle contredit les passions pendant quelque temps, et puis elle ne dit mot, et se chagrine en secret, et enfin elle leur donne son approbation…"
(Pierre Bayle / 1647-1706 / Réponses aux questions d’un provincial, 1704 à 1707)

"L'athéisme ne conduit pas nécessairement à la corruption des mœurs."
(Pierre Bayle / 1647-1706 / Pensées diverses)

"La religion est une affaire entre chaque homme et la divinité."
(Pierre Bayle / 1647-1706)

"Le blasphème n'est scandaleux qu'aux yeux de celui qui vénère la réalité blasphémée."
(Pierre Bayle / 1647-1706)



Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religionAthéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Biographies    Citations proverbesCitations    Haut de page    Contact   Copyright ©