Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion > Votre espace Témoignage > Le pot de fer...


Témoignage

Le pot de fer (la religion) contre le pot de terre (l'athéisme)

Autosuggestion et méthode Coué


(Tristan -   02/04/05)



La France est un pays laïque, pourtant beaucoup le croit catholique. L'emprise de la religion est plus forte que tout, car elle est du domaine de la pensée magique, intuitive, alors que l'athéisme demande réflexion.
La pensée rationnelle dépense plus de calories, alors on s'économise. Et la religion est du domaine de l'autosuggestion, un truc qui marche très bien chez l'Homme.
Voilà un petit texte que j'ai écrit :



Bonjour tout le monde, oyez !
Il y a des gens sur terre, qui ne sont pas du tout réceptif à la religion qui la trouve ridicule, voir débile. Ils ont toutes sortes de raisons pour cela, je n'en dirais aucune, vous savez bien qu'il y a mille et une raisons.
Malheureusement, les athées, les agnostiques, (je suis de ceux là) ont beau argumenter, rouspéter, batailler, ils n'auront jamais le dernier mot. Ni même un seul mot à propager sur les ondes.
Quoiqu'on pense de la religion, il est tout à fait vain, de vouloir la critiquer. Il y a une part d'obscurantisme indéracinable chez l'homme ! Combien même on apporterait la preuve, que tel fait n'a pas eu lieu, que tel personnage n'existait pas que Jésus était un imposteur, que Joseph était crédule, que Marie était en réalité une prostituée, que l'âne était un cochon, que la crèche était un temple d'Aphrodite…etc. au royaume de l'obscurantisme, tout peut défier la raison, la preuve matérielle, l'argument sans faille. On s'en fout complètement, car la religion est une autosuggestion bénéfique pour l'homme. L'autosuggestion est une idée, une croyance intuitée que l'on génère pour soi, sans la moindre volonté de preuves. Elle fonctionne aussi comme simple suggestion pour autrui, afin de l'inviter à partager ses fantasmes.
En tant qu'autosuggestion, la religion est bénéfique, car on ne se suggestionne pas des idées mauvaises pour soi, on se suggestionne pour son profit :
Dieu est grand,
Dieu est Amour,
Nous rendons grâce à Dieu !
Nous lui offrons nos louanges !
Nous lui demandons de prendre pitié de nous,
Puis pendant qu'on y est de nous donner notre pain quotidien
Puis de nous enlever nos pêchés
Et enfin, de nous donner la vie éternelle !

Finalement, L'Homme est un rusé, il se reconnaît faible, il appelle un Dieu à sa rescousse et moyennant quelques cantiques à la gloire du tout puissant, il ne rate pas l'occasion de lui demander, du pain, du vin, du Boursin, et la fille qu'il convoite !

L'autosuggestion marche à fond et comme c'est un procédé bienfaiteur qui s'entretient, rien ne le remettra en cause. La vérité, il s'en fout l'homme d'église ! Ce qu'il veut c'est glorifier le Seigneur, pour aller au paradis !
Bon, ce n'est pas méchant c't'affaire sauf que la persuasion qu'implique l'autosuggestion ne souffre pas la critique. Si nous pensons à la méthode Coué, l'idée qu'émet son concepteur, c'est qu'il faut être convaincu d'avance et pratiquer sans relâche. Et puis comme ça marche très bien cette autosuggestion qu'est la religion, ses défenseurs veulent à tout prit convertir tout le monde. Il n'est qu'à voir l'ardeur qu'on les gens qui pratiquent l'autosuggestion à trouver de nouveaux adeptes ! Non seulement la religion récuse toute critique, car cela reviendrait à effacer "l'effet magique", mais elle veut convertir tout le monde pour accroître son pouvoir. J'avoue que cette propagande me paraît encore mystérieuse sur le plan théorique. Après tout chacun peut s'autosuggestionner comme bon lui semble, mais on ne peut pas demander à celui qui s'esbroufe, qui se perd dans l'imaginaire, qui s'épate, se bluffe, baigne dans le mystique, s'adonne à la magie (exemple : le vin qui se transforme en sang…), se donne à l'invisible à user aussi sa pensée critique ! il s'en est débarrassé depuis longtemps, il n'en n'a plus besoin dans le domaine de la spiritualité (1), elle peut lui faire beaucoup de mal cette pensée critique et raisonnée, car elle peut lui détruire sa stature, son piédestal et sa belle église ! alors on peut penser que de son point de vue, non seulement il renoncera à tout jamais à son fantasme, mais il fera des adeptes pour se garantir lui-même et s'affirmer dans son bon choix. (si ça marche chez moi, ça marchera aussi chez les autres et ainsi nous renforcerons la machine à satisfactions).

L'autosuggestion a besoin d'artifices. Emile Coué propose une corde à 20 nœuds. Réciter deux fois par jour, à chaque nœud défilé dans la main : "Tous les jours, à tout point de vue, je vais de mieux en mieux." C'est la formule littérale, simplissime ! elle est destinée à certains malades. Emile Coué, après avoir listé les miracles dus à sa méthode déclare sans ambages que sa méthode peut marcher ! vous avez retenu ce mot "peut" qui signifie que vous pouvez acheter un ticket de loterie et vous pouvez gagner disons un million d'euros ! C'est fou ce qu'on peut faire avec l'autosuggestion !

Donc je reprends, au niveau de la suggestion religieuse, qui est une croyance sans désir de preuves, et un mode de raisonnement spécieux "On ne peut pas prouver que Dieu n'existe pas donc Dieu existe". Spécial ! Que dans le domaine de l'artifice, la religion va très loin, très, très loin ! On se dit même le peuple élu de Dieu ! Grave !

Parlons de ces monuments d'une richesse incroyable qui nous impressionnent tant. Mosquées, cathédrales, trésors … financés par l'impôt prélevé sur les pauvres sans doute, comme d'habitude. Dans le monde Chrétien, l'impôt était la dîme (fraction de la récolte à payer au clergé). Je ne peux m'interdire de penser à ce pauvre paysan mort de faim (c'était courant à l'époque) dont on avait prélevé une part de son produit pour financer la "belle mosaïque" qui vous ébahit ! Oui, les biens d'église ont été pillés, mais il faut dire que le clergé détroussait en permanence le bon peuple, en l'épouvantant "du mal de l'enfer" et en l'émerveillant "de la vie éternelle" !

Pour en finir, la suggestion religieuse est tout à fait adaptée aux désirs de l'homme, vouloir la supprimer relève d'une minorité qui n'ont pas reçu ce don "du Seigneur" comme moi-même, des "étrangers sur la planète", à ceux là, il faudra qu'il trouve une autre autosuggestion ou bien autre chose. Pour ma part, je me fais mon cinéma dans la tête, sur l'écran noir de mes nuits blanches… Mais j'accèderais volontiers à une religion qui soit joyeuse et même paillarde ! Tant qu'à faire d'avoir un Dieu, imaginons le rigolo, le livre de messe aussi, et le culte pareil ! Il faut dire que comme rabat-joie, la bible, il n'y a pas mieux !


Tristan


Note :
(1) je vous fais remarquer que la religion n'a pas le monopole de la spiritualité. Les choses de l'esprit m'attirent au plus haut point et n'oublions pas que notre beau pays est laïc, valeur inestimable. Chacun peut s'adonner à son autosuggestion propre ou rallier une des constructions de l'esprit inventées.


Voir la page d'accueil sur la psychologie


Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Votre espace    Haut de page    Contactcontact   Copyright ©