Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion  >  Votre espace Livre d'or > Maroc

Livre d'or et de cendres

à propos du Maroc

(sélection des messages contenant le mot "Maroc")

Les messages sont classés du plus récent au plus ancien.

Le "Livre d'or et de cendres" est clos depuis le 30 avril 2006.


Je voudrais réagir sur le sujet, Ramadan au Maroc, je suis tout à fait d'accord avec la loi marocaine et je pense même qu'elle devrait être plus sévère que ça. Le Maroc est un pays musulman et rien d'autre, il faut rejeter tout autres religions.
(mohamed / 20/10/05 - 14h38)


A Janus: "Et peux tu dire ce qu'une femme au moyen âge pouvais faire à part élever des enfants ou être none? et quel moyen elle avait contre un mari abusif?"

Non, certes, la femme n'était pas aussi libre qu'aujourd'hui, mais reconnaît qu'elle bénéficiait des libertés énormes par rapport à la femme athénienne.
De plus, on doit tenir compte des différences de classe:
C'était le cas dans l'empire romain, et c'est valable encore dans beaucoup de pays (je pense à certains pays musulmans): plus la femme appartient à une classe aisée, plus elle aura de libertés, qu'importe la religion.
L'épouse d'un ministre marocain, résidant à Casablanca, sera bien plus libre que la paysanne des Monts Atlas.
On fait une exception pour les talibans, ou on a toujours été très équitable.
(Heraclius / 20/09/05 - 19h32)


Ce sont les soulagements des pauvres et des "sans un morceau de pain", que ces religions. Pourvu qu'ils y trouvent quelque satisfaction!!!
(l.k. maroc / 08/06/05 - 19h53)


A souffrance
Arrête de faire le martyr, l'Algérie, la Tunisie et le Maroc sont loin d'être l'Arabie Saoudite, d'ailleurs pleins de musulmans se convertissent au christianisme sans problèmes et vu la conjoncture actuelle les musulmans surtout les radicaux d'entre eux sont beaucoup moins acceptés que les athées ou les chrétiens. Cesse de faire de la mauvaise pub à ton pays, les problèmes politiques oui mais les problèmes religieux sont beaucoup moins importants "bien que cela dépende de l'endroit ou tu vis".
(Athées-rissez / 13/05/05 - 12h43)


Le Maroc assailli par les néo-protestants US

Grâce à son zèle missionnaire, à l'avènement de la télévision par le câble, les évangéliques américains ont réussi à faire d'un mouvement, né, pourtant seulement à la fin du 19ème siècle, le mouvement religieux le plus puissant des Etats-Unis. Se développant au sein des différentes dénominations protestantes, il a réussi aujourd'hui à rallier plus de 46% de la population américaine. Selon Slimane Zeghidour, auteur d'un dossier sur le sujet publié par le "Nouvel Observateur", son courant "conservateur, ultra-libéral et millénariste" est apparu au début des années 70 aux Etats-Unis. Il s'est répandu par la suite en Amérique latine en même temps que "l'école des Chicago Boys, avec l'aval des juntes au pouvoirs". Aux confluents de plusieurs courants néo-protestants, "la doctrine repose sur quatre piliers : l'autorité de la Bible, la véracité historique des Ecritures, la conversion par une "rencontre" avec Jésus-Christ, l'importance de l'évangélisation". En réalité, la ligne de fracture religieuse et idéologique n'est plus entre le catholicisme et le protestantisme, ni même au sein des différentes branches de ce dernier. Il semblerait que la ligne de fracture soit transversale entre les conservateurs d'un côté et des libéraux de l'autre. L'exemple le plus frappant est la différence entre George Bush et Jimmy Carter. Les deux sont des évangéliques "Born Again" -qui ont vécu une deuxième naissance-. Alors que le démocrate était plus attaché aux valeurs de paix et de décence, Bush adopte davantage les valeurs de l'Ancien Testament où le bien doit mener une guerre sans merci contre le mal, et où la loi du Talion. C'est parce qu'il a perdu le vote des évangéliques conservateurs qui se sont rangés derrière Ronald Reagan que Carter a perdu la présidence. Par contre, George Bush a gagné ses deux mandats grâce au support d'une base religieuse mobilisée contre le mariage homosexuel et galvanisée par la "guerre contre le terrorisme" et la politique étrangère messianique de l'administration Bush.
(z@k / 28/03/05 - 00h10)


A Abderrahim
tu sais, je crois que tu ne connais pas assez le Maroc, alors ne le juge pas. Car tu peux pratiquer une autre réligion que l'islam. Certes il y a des lois, mais en France aussi existe.
(sara / 11/03/05 - 02h07)


Ce site est formidable.
je vous souhaite bon avenir.
Nora du maroc
(nora / 16/02/05 - 12h37)


Aujourd'hui, je ressens l'athéisme comme une grande liberté, je ne m'intéresse pas aux religions, je n'ai pas de respect pour ces accumulations d'âneries, de rites, de contraintes et ça me choque énormément de voir que lorsque des personnalités politiques se marient, systématiquement ils vont à la messe. Il doit quand même bien y avoir des athées parmi les "grands" de ce monde ! Et des Algériens, Marocains, Arabes athées ça doit bien exister aussi. On ne les entend pas assez.
(la husse / 6 novembre 2002)



Voir la page d'accueil sur le Maroc


Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Votre espace   Début Livre d'or      Haut de page   Contactcontact Copyright ©