Accueil >  Humour   > Blagues


Blagues



Athéisme : il n'y a pas d'ennuis.
Bouddhisme : quand des ennuis t'arrivent, s'agit-il vraiment d'ennuis?
Catholicisme : si j'ai des ennuis, c'est que je les ai mérités.
Hindouisme : ces ennuis se sont déjà produits auparavant.
Judaïsme : pourquoi les ennuis m'arrivent ils toujours à moi?
Islam : s'il t'arrive des ennuis, la solution est dans le Coran.
Taoïsme : il se peut que les ennuis arrivent.
Témoins de Jéhovah : toc, toc, voilà les ennuis.
Voir dictionnaire des religions



Trois moines et un mécréant sont réunis dans une pièce; la théologie va de bon train.
Soudain, panne d'électricité...
Le Franciscain s'agenouille et demande "la Lumière" au Seigneur.
Le Bénédictin récite son bréviaire qu'il connaît par cœur, persuadé que le Seigneur lui fera grâce.
Le Dominicain se lance sur une rhétorique de la Lumière et de l'obscurité de ce monde.
La lumière revient… mais où est le mécréant ? Lui aussi revient… Il était allé changer les plombs…



Dans la jungle, un athée est poursuivi par un tigre.
Au moment où le fauve le rattrape et s’apprête à le dévorer, l’athée se met à genoux et implore Dieu de le sauver.
Tout à coup une lumière apparaît entre le feuillage des arbres, le tigre se fige dans son élan, et la voix de Dieu gronde dans la forêt.
«Comment oses-tu me supplier, toi qui m’a toujours ignoré!!!»
«Je vous en supplie, sauvez-moi, désormais je croirai en vous!»
Dans ces temps difficiles, Dieu jugea intéressant, de pouvoir, à bon compte convertir un athée.
«Je veux bien être miséricordieux, mais compte tenu de ton passé, la seule chose que je veuille bien faire, c’est de convertir le tigre en un bon chrétien.»
L’athée poussa un ouf de soulagement.
Au même moment un éclair s’abattit sur l’animal qui retombe à terre.
«Bénissez-moi, Seigneur, s’exclama le tigre, ainsi que la nourriture que je vais prendre. Au nom du Père, et du Fils et du Saint-Esprit. Amen.»



Un pasteur avait été convié à célébrer l'office du dimanche dans un camp de nudistes. On l'interrogea, à la fin de la cérémonie :
- Quelle a été votre impression de vous trouver ainsi devant cinq cents personnes totalement dévêtues ?
- J'étais inquiet, avoua-t-il.
- Pour quelle raison ?
- Je me demandais où mes fidèles allaient trouver l'argent au moment de la quête.



Jésus, lors de la dernière cène :
- Que tous ceux qui veulent être sur la photo viennent de ce côté de la table.



Un paralytique revient d'un pèlerinage à Lourdes à demi satisfait.
- Certes, dit-il, je me trouve toujours dans l'impossibilité de remuer ni pied ni patte mais, au moins, ce grincement continuel que j'avais dans les roues de mon fauteuil roulant a complètement disparu.



Un naufragé est retrouvé, après avoir passé un an sur une île déserte.
- Pendant tout ce temps-là, lui demande le commandant du bateau qui l'a recueilli, vous n'avez vu personne?
- Personne. Sauf, à une douzaine de reprises, deux témoins de Jéhovah.



Le médecin de l'hôpital est formel :
- Après une semaine de soins intensifs, suivi d'une courte période en maison de repos, je vous garantis, monsieur le curé, dans un mois, vous serez remis à genoux.



Pourquoi Jésus s'est il fait crucifier, et non pas noyer ?
- Parce qu'on n'aurait pas l'air con avec un aquarium autour du cou.



C'est l'histoire du gars bien malchanceux qui est à l'église et prie...
- Mon Dieu, pourquoi ma femme m'a-t-elle quitté pour un Italien?
- Pourquoi mon chien est-il mort dans d'atroces souffrances?
- Pourquoi ai-je eu un accident de bagnole qui m'a laissé paralysé?
Alors le plafond de l'église s'ouvre, et un énorme doigt vient écraser le gars comme une merde sur sa chaise, et en même temps on entends une voix d'outre-tombe:
- Parce que t'as vraiment une gueule qui ne me revient pas!



C'est une nonne qui va chez la mère supérieure et qui dit
- Ma mère, je voudrais quitter le couvent, je voudrais être prostituée.
- QUOI ?????
- Je dis que je veux m'en aller. Je veux être prostituée !!!
- Ah bon ! J'avais cru entendre protestante!




Un ado va à confesse et dit:

- Mr le curé, je m’accuse d’avoir fait l’amour avec une femme mariée du village !
- Oui bien sûr, mais pour que ta confession soit recevable tu dois me dire qui c’est !
- Ho non ! Je ne veux pas la compromettre, et puis j’ai promis d’être discret.
- Allons mon petit, ne serait-ce pas la femme du pharmacien ?
- Non, je ne peux vraiment pas dire...
- Alors celle du boulanger ?
- Non, n’insistez pas !
- Celle du boucher alors ?
- Non...
- Bon, écoute je te donne quand même l’absolution mais tu ne recommenceras pas !
- D’accord, dis l’ado puis il se précipite à l’extérieur de l’église, va retrouver ses copains et leur dit :
- Ça y est les gars, j’ai trois bons coups !



>>> Quelques blagues sur la religion par Foufou de Bassan



Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Accueil Humour    Haut de page    Contact   Copyright ©