Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion  >  Vos contributions   > Violence dans la Bible > Réaction


Réaction d'un internaute

à la page

La violence dans la Bible





Les messages sont classés du plus récent au plus ancien.
Une ligne horizontale partielle
signifie que le texte de haut répond à celui du bas.


Je souhaiterais ajouter un commentaire au sujet du thème sur "La violence dans la Bible" qui date du 13 avril 2010.

Pour vous éclairer, je me prête au jeu. Tous les commentaires de ces chapitres dont sont issus ces versets proviennent de "ZE Bible". Je ne m'attarderai que sur le nouveau testament. Pour le reste, je vous invite à acheter "Ze Bible" qui vous permettra de bien comprendre ce livre. Cette version moderne de cette Bible traduite en français courant a reçu le soutien du Conseil d'Eglises chrétiennes en France composé de représentants officiels de la Conférence des évêques catholiques de France, de la Fédération protestante de France, de l'Assemblée des évêques orthodoxes de France, de l'Eglise apostolique Arménienne et de l'Eglise Anglicane en France.

"Le serviteur qui, ayant connu la volonté de son maître, n'a rien préparé et n'a pas agi selon sa volonté, sera battu d'un grand nombre de coups." (Luc 12 :47)
Dans ces paraboles, Jésus parle de la venue de Dieu comme d'une irruption inattendue. Pour ne pas rater le coche, le disciple doit se maintenir en état de veille et se tenir prêt. Comme nous ne savons pas le moment ou le Seigneur vient , nous risquons de nous démobiliser. Accroche toi! La venue de Dieu nous projette toujours plus loin, l'avenir ne se fera pas sans lui.

"Je vous le dis, on donnera à celui qui a, mais à celui qui n'a pas on ôtera même ce qu'il a. Au reste, amenez ici mes ennemis, qui n'ont pas voulu que je régnasse sur eux, et tuez-les en ma présence" (Luc 19:27).
Dieu n'établira pas son règne tout de suite, ni sans la participation de ceux qui croient en lui. Chacun a reçu des dons. Sa responsabilité est de les faire fructifier selon ses possibilités. Certains savent en faire profiter les autres, mais d'autres gardent pour eux ces dons cachés comme s'ils en avaient pas! La mauvaise image que nous avons parfois de Dieu ou de nous-même nous prive de toute initiative. Quand la peur et le doute nous paralysent, Jésus nous fait découvrir que Dieu nous fait confiance, comme une motivation pour agir.

"Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre ; je ne suis pas venu apporter la paix, mais l'épée. Car je suis venu mettre la division entre l'homme et son père, entre la fille et sa mère, entre la belle-fille et sa belle-mère" (Matthieu 10:34-35).
Priorité au Christ. Jésus avertit solennellement ses disciples: Ceux qui accueillent son message d'amour et de pardon placent Dieu au centre de leur vie. Leurs priorités changent, la fidélité au Christ passe avant toute chose. Vivre l'évangile n'est pas de tout repos!

"Serpents, race de vipères ! Comment échapperez-vous de la géhenne ?" (Matthieu 23 :33)
Faut croyant s'abstenir ! Jésus n'attaque pas tous les Pharisiens. Ils ont raison de réclamer le respect de la loi. Jésus dénonce ceux qui détournent le sens véritable des commandements : la justice, la bonté et la fidélité. De tout temps et dans toutes les religions, on a dénoncé la conduite des faux dévots, qui soignent l'intérieur et qui se moquent de l'intérieur ! Prétendre respecter en tout point la volonté de Dieu pour acquérir un statut social, des avantages ou une importance dans une communauté des croyants. Ce n'est pas cohérent avec la foi. On ne peut pas vivre une véritable relation avec Dieu en se conduisant ainsi.

"[Jésus] Ayant fait un fouet avec des cordes, il les chassa tous du temple, ainsi que les brebis et les boufs ; il dispersa la monnaie des changeurs, et renversa les tables" (Jean 2 :15)
Pourquoi une telle violence ? Jésus ne supporte pas qu'on se moque de Dieu et de sa maison. Après la mort et la résurrection de Jésus, chacun comprendra : le « lieu » pour rencontrer Dieu n'est plus le temple, mais Jésus lui-même.

Avec ces interprétations qui sortent directement de cette bible, dites moi ou il y a un appel à la violence?

En vous remerciant par avance,
Cordialement,

(Raphaël / 7 janvier 2016)



Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Vos contributions    Haut de page    Contactcontact   Copyright ©