Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion  >  Dictionnaire  >  Oumma > Complément


Dictionnaire + des religions


Oumma


(Par Eric Timmermans)


Oumma : Réduction de Al-Oumma al-Islamiya. Umma est la transcription anglo-saxonne de ce mot.

Ce terme désigne la communauté des croyants musulmans, la communauté islamique mondiale. Son histoire commence avec l'hégire, l'ère islamique, le 16 juillet 622.

Ce terme fut, dit-on, utilisé pour la première fois par le prophète Muhammad.


Coran III/3, 110 (III/3, 105 selon L3B) :

L3B :

"Vous êtes le peuple le plus excellent de l'univers. Vous commandez l'équité, vous défendez le crime, vous croyez en Dieu. Si les Juifs et les Chrétiens embrassaient votre foi, ils auraient un sort plus heureux. Quelques uns d'entre eux croient ; mais la plupart sont pervertis".

N5 :

"Vous êtes la meilleure communauté qu'on ait fait surgir pour les hommes. Vous ordonnez le convenable, interdisez le blâmable et croyez à Allah. Si les gens du Livre croyaient, ce serait meilleur pour eux.Il y en a qui ont la foi, mais la plupart d'entre eux sont pervers."

A l'origine, le terme Oumma désigne donc la "communauté d'Allah" (Oummat Allah) ou "communauté de Dieu", excluant explicitement les non-musulmans, bien entendu.

Cette notion a vu le jour à partir du moment où Muhammad a émigré avec ses partisans de La Mecque à Médine où il prêcha l'ordre nouveau islamique, avec ses lois et son organisation politique et militaire.

La Oumma doit tenir compte de certaines règles collectives de base :

1.Observer la Sunna.

2.Pratiquer la Choura (consultation).


3.Respecter la hiérarchie établie selon ce qui a été dit dans le Coran.

Coran IV/4, 59 (IV/4, 62 pour L3B) :

L1 (p.316) :

"O vous qui croyez ! Obéissez à Dieu ! Obéissez au Prophète et à ceux d'entre vous qui détiennent l'autorité." ( Et l'auteur poursuit de la manière suivante pour préciser son propos au sujet des règles collectives de base, "et, si besoin est, mener la guerre sainte pour défendre l'islam.").

L3B :

"O fidèles ! obéissez au Seigneur, à son envoyé et à ceux d'entre vous qui ont l'autorité. Portez vos différends devant Dieu et son apôtre, si vous croyez en Dieu et au jour dernier. C'est le moyen le plus sage et le plus propre pour terminer vos contestations".

A propos de la Oumma, il existe également un hadith (dit du prophète Muhammad) qui dit la chose suivante :

"Les fils d'Israël se sont divisés en soixante-douze sectes (firaq). Ma Communauté se divisera en soixante-treize sectes après ma mort. Une seule sera sauvée, toutes les autres iront en enfer." (Ibn Batta).

Cette notion de Oumma semble être surtout associée au sunnisme, dont les chiites et les kharédjites sont séparés.

La sortie de la Oumma, c'est-à-dire l'abandon par un musulman de la religion islamique est rigoureusement proscrite et même punie de mort par un hadith du prophète : "Il n'est pas licite de répandre le sang d'un Musulman, sauf dans l'un de ces trois cas : une personne mariée qui commet l'adultère, une vie humaine pour une vie humaine, et celui qui abandonne sa religion en se séparant de la Communauté." (El-Bokhari, Mouslim – 14e hadith des "Quarante Hadiths de Nawawi).


Voir la page d'accueil sur l'Islam



Références
  • L1 : Dictionnaire des symboles musulmans. Rites, mystique et civilisation. Malek Chebel. Albin Michel, 2001.
  • L3B : Le Koran. Editions Garnier Frères, 1960.
  • R1 : Revue : Islamisme , peut-on arrêter la contagion ? Le Figaro Magazine, No1193, Sep.2003.
  • N4 : http://fr.encyclopedia.yahoo.com/articles/ni/ni_1368_p0.html


Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Dictionnaire des religions    Haut de page    Contactcontact   Copyright ©