Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion  >  Vos contributions    > Spiritualité athée > Réaction de JMF


Spiritualité athée

Une rapide réaction au texte de Crovax


par JMF  -  16/01/2007

Voir l'article de Crovax: Spiritualité athée




Les textes publiés dans Vos contributions (rouge foncé) ne représentent que l'opinion de leurs auteurs.



Une rapide réaction de JMF au texte de Crovax

Je pense qu'il dit des tas de choses intéressantes et que l'on ne peut pas faire beaucoup mieux tant que l'on utilise ces façons-là de penser.

Mais ces façons sont obsolètes : toute la première page parle justement de choses qui se passerait dans un 'esprit' qui ne peut être défini et qui renvoie à la séparation cartésienne âme/corps (pour les spécialistes, en fait c'est pensée/étendue).

Au lieu de dire "pensée", dites une bonne fois pour toute : "activité neuro-biologique verbalisée", ça permettra de sortir de pas mal de confusion. Notamment ça aidera à en finir avec le mythe de l'existence d'une âme pensante pouvant exister indépendamment d'un corps vivant.

Et n'oubliez pas non plus que nous n'avons d'existence que dans cet Univers-ci qui n'est pas qu'un espace (comme le croyait Descartes), mais un espace-temps.
Toute réflexion logique qui ne tiendrait pas compte du temps ne peut qu'entretenir des confusions. Notamment elle entretient le mythe selon lequel il existerait un "monde des Idées" qui échapperait au temps. La logique peut être un instrument utile pour critiquer, montrer les incohérences, exercer son pouvoir corrosif sur les vieilles "évidences" héritées des religions et des traditions.

Mais pour construire, parler de choses existantes, il faut utiliser une CHRONO-logique, comme on l'a compris en philosophie au moins depuis Hegel, et en Sciences depuis la parution de "La nouvelle Alliance" de Prigogine et Stengers.

Amicalement.


JMF - 16/01/07




Réponse de Crovax à la réaction de JMF

Bonjour cher JMF,

La lecture de votre message me laissant l'impression que vous êtes fort de certitudes tend à me faire craindre d'avoir à vous dire que vous n'avez pas compris mon message. N'avez-vous pas vu que je précisai que les mots ne permettaient pas de nous rendre en adéquation avec la réalité? Mon texte ne contient pourtant rien que des mots. C'est ainsi qu'il n'y a rien d'obsolète dans mes propos, mais j'emploie seulement des mots, qui n'ont pour autre objectif que de renvoyer à une certaine vue de l'esprit chez le lecteur.

Lorsque je parlais de l'"esprit" ou de la "pensée", il me semblait qu'il s'agissait de mots qui parleraient à ceux qui les liraient, et je ne les employais pas dans leur sans "mystique", mais comme des synonymes de "conscience". De plus, vous me parlez de l'espace-temps, mais lorsque je parlai d'espace, je n'avais par là, et il me semblait que cela aurait été évident, ni la prétention d'établir la vérité, au sens absolu de l'adéquation avec la réalité, ni même je n'oserai réclamer à ce texte une caution scientifique. Nous pourrions d'ailleurs discuter longtemps sur l'existence de la notion de 'temps" dont vous parlez, mais qui n'a pas de définition plus claire que le mot "esprit", dans le sens où vous l'avez pris.

Tout cela pour vous dire qu'il ne faut pas confondre les mots que j'ai employé avec les objets qu'ils pourraient prétendre désigner, mais que mon objectif était uniquement de tenter de "fabriquer" un modèle dans l'esprit de ceux qui chercheraient à me comprendre, et qui les aurait éventuellement aidé ou encouragé à suivre la voie de l'introspection spirituelle, et, finalement, à réellement saisir la portée de ce texte.

Amicalement,

Crovax - 10/02/2007


Début de l'article   >>>   Spiritualité athée


Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Vos contributions    Haut de page    Contactcontact   Copyright ©