Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion  >  Vos contributions    > "Prouvez que Dieu n'existe pas !"


"Prouvez que Dieu n'existe pas !"

est une injonction à la fois stupide et irrespectueuse


par Denis Giethlen  -  09/07/2018




Les textes publiés dans Vos contributions (rouge foncé) ne représentent que l'opinion de leurs auteurs.




La première idée qui vient à l'esprit pour répondre à une telle demande consiste à reprendre la célèbre citation de Euclide :
"Ce qui peut être affirmé sans preuve peut être nié sans preuve."

Certes ! C'est toutefois le minimum que l'on puisse répondre.
Allons plus loin : ce qui a été pendant si longtemps affirmé, imposé, sans preuve aucune, doit être nié !

La deuxième idée pour contrer cette injonction consiste à ricaner et à faire suavement remarquer qu'il est assez inconvenant de réclamer une preuve que soi-même on a été incapable de produire, en tant de siècles. Le verbe "prouver" ne s'appliquerait-il pas à tous ?

Les idées suivantes consistent à fouiller cette injonction pour y déceler les incohérences et l'irrespect sous-jacents.

C'est le mot "Dieu" dans cette question qui pose vraiment problème. Utiliser ce terme est stupide car si la personne censée répondre est agnostique ou athée (ce qui, compte tenu de l'injonction proférée à son égard, semble être le cas), pour elle Dieu n'a aucune signification. C'est d'ailleurs lui manquer de respect puisque le simple fait de répondre cautionne l'utilisation de "Dieu" !

En fait, comme d'habitude, on demande de se positionner par rapport à un référent religieux. On utilise un vocabulaire auquel tout le monde doit se soumettre. Ainsi les mots "Dieu", "blasphème", "mécréant" doivent être acquis et jamais remis en cause. Le religieux de cette manière va glisser dans le langage normal des mots de son cru, en général bien sûr stigmatisant les non-croyants et les empêchant de se prononcer ouvertement.

Revenons à Dieu : pour prouver son inexistence (ou son existence), il faut en avoir une définition précise. Le concept de Dieu doit être suffisamment clair dans la tête des gens pour pouvoir en discuter. Or il n'en est rien !
En aucun endroit, dans aucune parole ne figure une précision concernant la constitution de Dieu : nulle dimension, nulle approche chimique ou physique et encore moins biologique. Les écrits prétendus sacrés (encore un mot "inventé" par les religieux pour clore le bec aux rebelles) précisent ce qu'il fait, ce qu'il dit (du moins le prétendent-ils), mais jamais ce qu'il est !

Le concept de Dieu est donc un concept non défini.

La conclusion à présent est évidente : c'est le concept même de Dieu qui est inexistant ! On ne peut donc pas rationnellement demander de prouver l'inexistence d'un concept inexistant ! Sans jeu de mots, c'est de la mauvaise foi.

Mais c'est bien sûr ce qui arrange les religieux. Comme il est impossible de prouver son inexistence, leur fameux Dieu est sur un nuage. Jamais personne ne viendra les battre sur ce terrain ! Jamais un religieux n'apportera une quelconque information sur la définition de Dieu. Ils n'en ont d'ailleurs strictement aucune. Quand bien même en auraient-ils qu'ils se garderaient bien de la communiquer !

D'aucuns prétendent qu'il est impossible de prouver une inexistence, même muni d'une définition. C'est au contraire très simple : il suffit de prouver qu'il s'agit d'une invention humaine ! Prenons l'exemple du Père Noël : voilà un personnage très bien défini dont il est aisé de montrer son côté fictif.

Alors si l'on veut se montrer rationnel et respectueux, la seule véritable question à poser serait : "Prouvez qu'il n'existe aucun principe créateur hors du monde réel !"

Mais les religieux sont-ils rationnels et respectueux ?


Denis Giethlen



Voir la page d'accueil sur Dieu



Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Vos contributions    Haut de page    Contactcontact   Copyright ©