Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion  >  Vos contributions    > La boîte à outils du pêcheur d’hommes


La boîte à outils du pêcheur d’hommes


par STZ  -  01/09/2007




Les textes publiés dans Vos contributions (rouge foncé) ne représentent que l'opinion de leurs auteurs.




La boîte à outils du pêcheur d’hommes.
Un pêcheur garde ses filets, ses crochets et ses appâts dans sa boîte à outils.
S’il pêche des poissons, on lui souhaite bonne chance. Les disciples de Jésus étaient «des pêcheurs. Et il leur dit : "Venez à ma suite, et je vous ferai pêcheurs d’hommes". Matthieu 4,19. Pour capturer des hommes, ils avaient besoin de filets, de crochets et des appâts différents, dans une boite adaptée.

Au quatrième siècle après Jésus-Christ, ses disciples, "pêcheurs d’hommes" au pouvoir, ont réuni les écrits les moins contradictoires de l’Ancien et du Nouveau testament "pour les utiliser comme des filets, crochets et appâts" dans un livre appelé : Les Saintes Écritures. Les écrits scientifiques des anciens grecs, ils les ont nommés "livres de magie", et ils ont commencé à les brûler depuis l’époque des apôtres. Actes 19,19.

Saint Paul a écrit aux Corinthiens : "les armes de notre combat ne sont point charnelles". "Et nous faisons toute pensée captive pour l’amener à obéir au Christ. Et nous sommes prêts à châtier toute désobéissance, dès que votre obéissance sera parfaite." 2 Corinthiens 10,4-6. A l’époque des Apôtres, les prédicateurs - pêcheurs d’hommes - n’utilisaient pas les armes de combat charnel, ils n’avaient pas le pouvoir, mais dès qu’ils ont pris le pouvoir ils n’ont pas hésité à châtier les hérétiques qui pensaient librement.

Maintenant les prédicateurs nous disent que Dieu a protégé la Sainte Bible jusqu’à nos jours parce qu’elle est sa parole écrite, inspirée de lui et "utile pour enseigner" (lisez = capturer ou pêcher des hommes). 2 Timothée 3,16.

A notre époque les sectes n’ont pas le pouvoir de châtier les croyants des autres religions. Pour les punir ou les convertir, ils utilisent des phrases qu’ils trouvent dans la Bible. Pour convertir les enfants des autres à la secte, le prédicateur Témoin de Jéhovah a besoin de la permission de leurs parents, alors il présente aux parents la lettre de Saint Paul aux Éphésiens 6,1-3.

"Enfants, obéissez à vos parents, dans le Seigneur : cela est juste. Honore ton père et ta mère, tel est le premier commandement auquel soit attachée une promesse : pour que tu t’en trouves bien et jouisses d’une longue vie sur la terre". Dès que les enfants s’habituent à la nouvelle croyance, et qu’ils se lient d’amitié avec les enfants de leur âge dans la secte, le prédicateur présente aux parents et aux enfants la volonté de Dieu écrite dans les Actes des Apôtres, 5,29.

"Il faut obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes". Et à l’Évangile de Luc 14,26 "Si quelqu’un vient à moi sans haïr son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères, ses sœurs, et jusqu’à sa propre vie, il ne peut être mon disciple".
Après la lecture de la volonté de Dieu les parents trompés et malheureux, comprennent qu’ils ont été capturés par le pêcheur d’hommes, ils peuvent toujours quitter la secte mais, sans leurs enfants parce que les enfants ne quitteront plus la secte.

L’enseignement d’honorer les parents et de leur obéir était l’appât avec son crochet dissimulé, qu’ils ont avalé comme des poissons crédules, et ils sont amenés à obéir au Christ. Mais le Christ est au ciel, alors ils obéissent à son représentant sur la Terre, le prédicateur. Désormais les enfants n’acceptent plus les conseils de leurs parents, ils ont un nouveau conseiller et Père spirituel, le Prédicateur, qui connaît mieux la "vérité et la volonté de Dieu" et qui l’enseigne aux autres.

Il est l’élu de Dieu, et il continue son enseignement pour en faire d’autres prédicateurs. Pour réussir, il encourage ses adhérents, il leur fait des compliments, il les invite à lire les trois premiers chapitres du prophète Ézéchiel et surtout le verset 2,5 "Qu’ils écoutent ou qu’ils n’écoutent pas, c’est une engeance des rebelles, ils sauront qu’il y a un prophète parmi eux". Et les menaces de Dieu au verset 3,18 "Si je dis au méchant : "Tu vas mourir", et que tu ne l’avertis pas, si tu ne parles pas pour avertir le méchant d’abandonner sa conduite mauvaise afin qu’il vive, le méchant, lui, mourra de sa faute, mais c’est à toi que je demanderai compte de son sang".

Le prédicateur explique : le méchant condamné à mort parce qu’il n’abandonne pas sa "conduite mauvaise" est toute personne qui n’adhère pas à la secte des Témoins de Jéhovah, et qui n’accepte pas leur chef suprême comme représentant de Jéhovah sur la terre. Mais sa boîte à outils, La Bible, contient aussi des menaces :

L’histoire de Jonas qui n’a pas voulu annoncer la destruction de la grande ville Ninive à ses habitants, et Dieu l’a obligé à le faire.

La menace de Mardochée à Esther 4,13-14 "Ne va pas t’imaginer que, parce que tu es dans le palais, seule d’entre les Juifs tu pourras être sauvée. Ce sera tout le contraire. Si tu t’obstines à te taire quand les choses en sont là, salut et délivrance viendront aux Juifs d’un autre lieu, et toi et la maison de ton père vous périrez".

Enfin ses adhérents "pauvres en esprit, ne sont pas heureux" mais terrorisés par les menaces de Dieu, ils vont prêcher de maison en maison la fin du monde, et le royaume de Jéhovah qui s’approche. C’est la bonne nouvelle de la secte. Il suffit de croire et de participer à la prédication pour être sauvé de la colère de Jéhovah.

Un prédicateur qui connaît bien sa Bible tente toujours de convaincre ses auditeurs qui hésitent. Il dit que Dieu a créé les hommes intelligents, dotés de la capacité de penser. Mais il souhaite capturer leurs pensées à son service, pour qu’ils défendent d’abord les intérêts de son royaume.

Dans ce but, Dieu approuve l’utilisation de la ruse par son serviteur qui nous dit : "Honore ton père et ta mère au début de ton éducation à la secte, mais ensuite il faut les haïr (s’ils ne sont pas serviteurs de Jéhovah fidèles et avisés) pour être un bon disciple de Jésus".

STZ



PS : Les versets cités dans ce texte, sont extraits de La Bible de Jérusalem.


Voir la page d'accueil sur les sectes


Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Vos contributions    Haut de page    Contactcontact   Copyright ©