Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion > Citations > Thèmes > Vertu > 2/2



Citations :   Vertu

Page 2/2




"La plus haute vertu doit être accessible aux plus ignorants aussi bien qu'aux plus savants, et que, lorsqu'elle est poursuivie, elle tend à constituer, par l'accord des volontés, un règne des fins, une république des personnes, dont la valeur est incomparablement supérieure à la plus grande perfection naturelle des individus les mieux favorisés ; cette égale condition de tous les hommes devant la loi morale et cette égale aptitude chez tous à la mettre en pratique sont liées au droit qu'à chacun d'être traité selon sa dignité de personne, à la faculté souveraine qu'à chacun d'établir dans l'ordre moral autant et mieux que dans l'ordre social la législation à laquelle il obéit : la bonne volonté, c'est la réalisation de la volonté autonome."
(Emmanuel Kant / 1724-1804 / La métaphysique des mœurs / 1796)

"Quant aux dieux, hors du monde et des choses humaines,
La loi de leur nature isole leurs domaines
Dans la suprême paix de l'immortalité.
Tout péril est absent de leur félicité.
Satisfaits de leurs biens, ils n'en cherchent pas d'autres,
Et, libres de tous maux, ils ignorent les nôtres.
Ni vice, ni vertu, ni pitié, ni courroux
N'ont de prise sur eux; ils sont trop loin de nous."

(Lucrèce / 98-55 avant JC / De Rerum Natura, Livre 1)

"Le véritable athée est un sage sensible.
L'amour de la vertu lui rend, seul, tout possible.
L'athée est toujours lui ; dans le fond de son coeur,
Est de ses actions le souverain moteur.
Trop éclairé pour croire à la vie éternelle,
L'athée à ses devoirs n'en est que plus fidèle."

(Sylvain Maréchal / 1750-1803 / Dieu et les prêtres, fragments d'un poème philosophique / 1781)

"Cy repose un paisible Athée
Il marcha toujours droit sans regarder les cieux
Que sa tombe soit respectée
L'ami de la vertu fut l'ennemi des Dieux."

(Sylvain Maréchal / 1750-1803 / Son épitaphe qu'il a lui-même composée)

"Sans disputer pour ou contre l'existence divine, l'athée va son droit chemin, et fait pour lui ce que d'autres font pour leur Dieu; ce n'est pas pour plaire à la divinité, mais pour être bien avec lui-même, qu'il pratique la vertu.
Trop fier pour obéir à quelqu'un, même à un Dieu, l'athée ne prend d'ordres que de sa conscience."

(Sylvain Maréchal / 1750-1803)

"Tout concourt à rendre les peuples dévots; mais tout s'oppose à ce qu'ils soient humains, raisonnable, vertueux. La religion ne semble avoir pour objet que de rétrécir le coeur et l'esprit des hommes."
(Jean Meslier / 1664-1729 / parfois attribué au baron d'Holbach / Le bon sens)

"Les politiques grecs ne reconnaissent d'autre force que celle de la vertu. Ceux d'aujourd'hui ne vous parlent que de manufactures, de commerce, de finances, de richesses et de luxe même."
(Charles de Secondat, baron de la Brède et de Montesquieu / 1689-1755)

"Je ne sache pas que les Papes, les Princes, les Rois, les Califes, les Emirs aient majoritairement brillé dans la vertu tant déjà Moïse, Paul et Mahomet excellaient respectivement pour leur part dans le meurtre, les passages à tabac ou les razzias."
(Michel Onfray / né en 1959 / Traité d'athéologie / 2005)

"... ce n'est donc pas parce que la Société aura instruit ou éduqué les hommes que ceux-ci, dans les générations suivantes, se montreront plus intelligents ou plus vertueux, ni même plus aptes à recevoir l'instruction ou l'éducation. Chaque génération, à cet égard, doit repartir de zéro, sans bénéficier aucunement de l'apprentissage de celles qui l'on précédée."
(Jean Rostand / 1894-1977 / Ce que je crois)

"D'ailleurs il n'est ni affreux ni absolu, ce néant. N'ai-je pas sous mes yeux l'exemple des générations et régénérations perpétuelles de la nature? Rien ne périt, mon ami, rien ne se détruit dans le monde; aujourd'hui homme, demain ver, après-demain mouche, n'est-ce pas toujours exister? Et pourquoi veux-tu que je sois récompensé de vertus auxquelles je n'ai nul mérite, ou puni de crimes dont je n'ai pas été le maître; peux-tu accorder la bonté de ton prétendu dieu avec ce système et peut-il avoir voulu me créer pour se donner le plaisir de me punir, et cela seulement en conséquence d'un choix dont il ne me laisse pas le maître?"
(Marquis de Sade / 1740-1814 / Dialogue entre un Prêtre et un Moribond / 1782)

"Le fanatisme est né de la domination des prêtres européens. Un peuple qui a dompté sa superstition a beaucoup fait pour sa liberté ; cependant, il doit bien se garder d'altérer la morale ; elle est la loi fondamentale de la vertu."
(Antoine de Saint-Just / 1767-1794 / L'esprit de la révolution)

"C'est une des superstitions de l'esprit humain d'avoir imaginé que la virginité pouvait être une vertu."
(François-Marie Arouet, dit Voltaire / 1694-1778)


>>> Début des citations : Vertu


Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Accueil Citations    Haut de page    Contact   Copyright ©