Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion > Citations   > Thèmes >  Résurrection



Citations :   Résurrection




"Bien sûr, mais il devait défendre son prestige,
Car il était le fils du ciel, l'enfant prodige,
Il était le Messie et ne l'ignorait pas.
Entre son père et lui, c'était l'accord tacite :
Tu montes sur la croix et je te ressuscite !
On meurt de confiance avec un tel papa.
[...]
Cela dit je ne suis pas l'Antéchrist de service."

(Georges Brassens / 1921-1981 / L'Antéchrist)

"Si Jésus voulait faire éclater réellement sa qualité de Dieu, il fallait qu'il se montrât à ses ennemis [après sa résurrection], au juge qui l'avait condamné, à tout le monde. Car, puisqu'il avait passé par la mort et au surplus qu'il était Dieu, comme vous le prétendez, il n'avait rien à redouter de personne; et ce c'était pas apparemment pour qu'il cachât son identité, qu'il avait été envoyé."
(Celtus, dit Celse / IIe siècle ap. JC / Discours véritable)

"Y a-t-il un corps, qui, après être tombé en décomposition, puisse revenir à son premier état ? N'ayant rien à répondre, il [les chrétiens] ont recours à la plus absurde des défaites : ils disent qu'à Dieu tout est possible. Mais Dieu ne peut rien faire de honteux ni rien vouloir de contraire à la nature."
(Celtus, dit Celse / IIe siècle ap. JC / Discours véritable)

"Ils [les chrétiens] racontent encore qu'au tombeau de leur maître, il en vint [des anges), les uns disent un, les autres disent deux, pour annoncer aux femmes qu'il était ressuscité ; car le Fils de Dieu, à ce qu'il paraît n'avait pas la force de soulever lui seul, la pierre de son tombeau ; mais il avait besoin de renfort pour la déplacer."
(Celtus, dit Celse / IIe siècle ap. JC / Discours véritable)

"Vous espérez et désirez que votre corps ressuscite lui-même tel qu'il est, comme si vous n'aviez rien de meilleur ni de plus précieux : et ensuite vous l'exposer de gaîté de coeur aux supplices comme une chose vile !"
(Celtus, dit Celse / IIe siècle ap. JC / Discours véritable)

"Quelle raison vous a autorisés à croire qu'il était le Fils de Dieu?
- C'est, dites-vous, qu'il a souffert le supplice pour détruire la source du péché.
- Mais, n'y en a-t-il pas des milliers d'autres qui ont été exécutés et avec non moins d'ignominie?
- C'est qu'il a guéri des boiteux et des aveugles, et, à ce que vous assurez, ressuscité des morts.
- O lumière et vérité! De sa propre bouche, d'après vos propres livres, ne vous a-t-il pas annoncé que d'autres se présenteront à vous, usant des mêmes pouvoirs, qui ne seraient que des méchants et des imposteurs..."

(Celtus, dit Celse / IIe siècle ap. JC / Discours véritable)

"Je n'admets pas un bonhomme de bon Dieu qui se promène dans son parterre la canne à la main, loge ses amis dans le ventre des baleines, meurt en poussant un cri et ressuscite au bout de trois jours : choses absurdes en elles-mêmes et complètement opposées d'ailleurs à toutes les lois de la physique."
(Gustave Flaubert / 1821-1880 / Madame Bovary / 1857)

"Le but de l'art est presque divin : ressusciter s'il fait l'histoire ; créer, s'il fait de la poésie."
(Victor Hugo / 1802-1885 / Préface de Cromwell / 1827)

"Aucun Dieu n'est mort pour le rachat de nos péchés ; il n'y a pas de salut par la foi ; pas de résurrection après la mort tout cela ce sont les fausses monnaies du christianisme véritable et ces malheureux cerveaux brûlés sont responsables de cette supercherie."
(Friedrich Nietzsche / 1844-1900 / Volonté de Puissance)

"Homme supérieur, ce Dieu a été votre plus grand danger, vous n'êtes ressuscités que depuis qu'Il est dans la tombe, c'est maintenant seulement que vient le grand midi, à présent l'Homme supérieur devient Maître, maintenant seulement la montagne de l'avenir va enfanter, et Dieu est mort, maintenant nous voulons que le Surhomme vive."
(Friedrich Nietzsche / 1844-1900 / Volonté de Puissance)

"Les religions monothéistes communient dans une même foi : la vie sur terre est une fiction; seul compte un arrière-monde peuplé de créatures à faire pâlir les contes d'enfant - un dieu qui voit tout, un barbu qui fend la mer en deux, une vierge qui enfante, un mort qui ressuscite, un prophète abstème détestant la charcuterie; le corps est une punition; la femme, une catastrophe; l'enfantement, une nécessité pour perpétuer une négativité au nom de laquelle on nous châtre..."
(Michel Onfray / né en 1959 / La philosophie féroce / 2004)

"En tuant le hasard, on ne ressuscite pas Dieu."
(Jean Rostand / 1894-1977 / Inquiétudes d'un biologiste)

"Ceux qui fortifient leurs raisonnements par la science vous diront que les Pères de l'Église ont avoué souvent eux-mêmes qu'il ne se faisait plus de miracles de leur temps. Saint Chrysostome dit expressément : "Les dons extraordinaires de l'esprit étaient donnés même aux indignes, parce que l'Église avait besoin de miracles ; mais aujourd'hui ils ne sont pas même donnés aux dignes, parce que l'Église n'en a plus besoin." Ensuite il avoue qu'il n'y a plus personne qui ressuscite les morts, ni même qui guérisse les malades."
(François-Marie Arouet, dit Voltaire / 1694-1778 / Dictionnaire philosophique)


Voir la page d'accueil sur Jésus-Christ


Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Accueil Citation    Haut de page    Contact   Copyright ©