Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion > Citations > Thèmes > Religion > 2/3



Citations :   Religion

Page 2/3




"Imaginez, avec John Lennon, un monde sans religion... Pas de bombes suicides, pas de 11 Septembre, pas de Croisades, pas de chasses aux sorcières, pas de Conspiration des poudres, pas de partition de l'Inde, pas de guerres israélo-palestiniennes, pas de massacres de musulmans serbo-croates, pas de persécutions de juifs, pas de "troubles" en Irlande nu Nord, pas de "crimes d'honneur", pas de télévangélistes au brushing avantageux et au costume tape-à-l'oeil. Imaginez, pas de Talibans pour dynamiter les statues anciennes, pas de décapitations publiques des blasphémateurs, pas de femmes flagellées pour avoir montré une infime parcelle de peau..."
(Richard Dawkins / né en 1941 / Pour en finir avec Dieu / 2008, page 12)

"La religion n'est plus opium du peuple, mais la vitamine du faible."
(Régis Debray / né en 1940 / Critique de la raison politique ou l'inconscient religieux / 1981)

"Elle disait plaisamment de la religion et des lois, que c'était une paire de béquilles qu'il ne fallait pas ôter à ceux qui avaient les jambes faibles."
(Denis Diderot / 1713-1784 / Jacques le fataliste et son maître)

"La religion n'est pas seulement un système d'idées, elle est avant tout un système de forces."
(Emile Durkheim / 1858-1917 / Les formes élémentaires de la vie religieuse)

La religion :
"un système de croyances solidaires et de pratiques relatives aux choses sacrées (...) qui unissent en une même communauté morale, appelée Église, ceux qui y adhèrent."
(Emile Durkheim / 1858-1917 / Les formes élémentaires de la vie religieuse)

"Religion : fait partie des bases de la société. Est nécessaire pour le peuple, cependant pas trop n'en faut. "La religion de nos pères", doit se dire avec onction."
(Gustave Flaubert / 1821-1880 / Dictionnaire des idées reçues)

"Une partie [du] refoulement des pulsions est accomplie par les religions, en tant qu'elles incitent l'individu à offrir en sacrifice à la divinité ses satisfactions pulsionnelles. "A moi la vengeance" dit le Seigneur. On croit reconnaître dans l'évolution des vieilles religions que bien des "forfaits" auxquels l'homme avait renoncé étaient "passés" à Dieu et étaient encore permis en son nom, de telle sorte que la cession à la divinité était le moyen par lequel l'homme se libérait de la domination de ses pulsions mauvaises et nuisibles à la société."
(Sigmund Freud / 1856-1939 / L'avenir d'une illusion)

Religion, névrose universelle :
"[...] l'homme de croyance et de piété est éminemment protégé contre le danger de certaines affections névrotiques; l'adoption de la névrose universelle le dispense de la tâche de former une névrose personnelle."

(Sigmund Freud / 1856-1939 / L'avenir d'une illusion)

"Nombreux sont ceux qui confondent mysticisme et spiritualité, et qui croient que l'homme ne peut que ramper, si la religion ne le soulève; qui croient que seule la religion peut empêcher l'homme de ramper."
(André Gide / Journal 1889-1939)

"La morale de toutes les religions est à peu près la même: l'histoire de tous les cultes est la même aussi. Les hommes, dans tous les temps, ont fait de la religion un instrument d'ambition et d'injustice."
(Melchior, baron de Grimm / 1723-1807 / Correspondance inédite)

"La religion a fait de grands maux, et peu de petits biens."
(Claude Adrien Helvétius / 1715-1771 / Pensées et réflexions)

"Je ne suis pas seulement un athée, je suis aussi antithéiste; je n'affirme pas que toutes les religions sont des versions du même mensonge, mais je maintiens que l'influence des églises, et les effets de la croyance religieuse, sont clairement néfastes."
(Christopher Hitchens / 1949-2011 / Letters to a Young Contrarian / 2001)

"La religion empoisonne tout. La religion se mêle de sexe, contrôle ce que nous mangeons et exacerbe notre propension à la culpabilité en multipliant les interdits les plus arbitraires. La religion diabolise la science, se fait complice de l'ignorance et de l'obscurantisme. Source de haine, de tyrannie et de guerres, la religion met notre monde en danger."
(Christopher Hitchens / 1949-2011 / Dieu n'est pas grand : Comment la religion empoisonne tout / 2007)
"[La] religion est une fabrication humaine. Même ceux qui l'ont élaborée ne peuvent se mettre d'accord sur ce que leurs prophètes, sauveurs ou gourous ont effectivement dit ou fait."
(Christopher Hitchens / 1949-2011 / Dieu n'est pas grand : Comment la religion empoisonne tout / 2007)
"La religion, même la plus douce, doit reconnaître qu'elle offre une solution "totale" : la foi doit y être dans une certaine mesure aveugle, et tous les aspects de la vie privée et publique doivent être soumis à une supervision permanente. Cette surveillance et cette soumission continuelles, généralement renforcées par la peur, sous forme d'une vengeance infinie, ne font pas ressortir les meilleurs aspects de l'être humain."
(Christopher Hitchens / 1949-2011 / Dieu n'est pas grand : Comment la religion empoisonne tout / 2007)
"La religion ne se satisfait pas (...) de ses prétentions merveilleuses et de ses sublimes assurances. Il lui faut se mêler de la vie des non-croyants, des hérétiques et des adeptes d'autres confessions. Si elle parle de la béatitude pour l'autre monde, c'est le pouvoir qu'elle veut dans celui-ci."
(Christopher Hitchens / 1949-2011 / Dieu n'est pas grand : Comment la religion empoisonne tout / 2007)
"L'ignorance et la peur, voilà les deux pivots de toute religion."
(Paul-Henri, baron d'Holbach / 1723-1789)

"Enfer chrétien, du feu. Enfer païen, du feu. Enfer mahométan, du feu.
Enfer hindou, des flammes. A en croire les religions, Dieu est né rôtisseur."

(Victor Hugo / 1802-1885)

"Les religions sont en effet marquées par de nombreuses traces d'infantilisme et, plus généralement, d'anthropomorphisme. Dans l'incapacité de concevoir Dieu, nous nous réfugions dans des représentations caricaturales, en l'affublant d'attributs humains, par exemple en le regardant comme un père, donc comme un mâle."
(Albert Jacquard / 1925-2013 / Petite philosophie à l'usage des non-philosophes / 1997)

"J'ai dit : les prêtres sont des aveugles qui conduisent des aveugles. Puis : ce sont des aveugles qui conduisent des borgnes. Aujourd'hui je dis : les prêtres sont des aveugles qui crèvent les yeux des gens pour pouvoir les conduire."
(Paul Jury / Journal d'un prêtre)

"L'église accepte le progrès partout où elle ne peut plus l'empêcher".
(Helge Krog / Aphorismes)

"La religion, comme je disais, est peut-être un instrument de force, mais oppressif seulement. Qu'est-ce qu'un individu qui a besoin de croire pour être fort, et à qui la religion enseigne de se résigner ici-bas, dans l'espoir des jouissances célestes. Le fort est celui qui considère que la vie a son but et sa fin en elle-même et que le bonheur est ici et s'y doit trouver, sans aucun espoir de le trouver dans une autre vie."
(Paul Léautaud / Journal littéraire / 20 février 1906)

"Chez moi, c'est l'esprit scientifique qui a détruit la croyance en Dieu; et je pensais qu'il la détruirait de même chez tous les hommes. J'aurais aussi cru, a priori, que les deux guerres mondiales auraient nui aux religions; on aurait pu penser que Dieu, s'il existe, ne les aurait pas permises. C'est le contraire qui s'est produit. En présence de ces catastrophes, on a écouté les voix qui bercent la misère humaine plutôt que celle de la raison. Et pourtant je crois encore que la science finira par nuire aux religions, mais pas comme je l'avais cru d'abord, en démontrant vraiment que Dieu n'existe pas. Mais le développement de l'esprit scientifique amènera de plus en plus les hommes à réexaminer sans cesse les fondements de leurs croyances, et à ne pas croire aveuglément ce qu'on leur a appris dans leur enfance. Il faudra "reconsidérer" les religions, et il me paraît fatal qu'elles résistent mal à ce perpétuel examen. Combien de temps durera leur décadence? Faudra-t-il quelques générations ou quelques siècles? Je ne sais pas. Mais je crois que, dans quelques milliers d'années, on ne considérera plus les cathédrales gothiques que comme des vestiges d'une religion disparue, et qu'aucune autre n'aura remplacée."
(Paul Lévy / Quelques aspects de la pensée d'un mathématicien)

"La religion : une affaire du dimanche."
(Georg Christoph Lichtenberg / 1742-1799 / Le miroir de l'âme)

"Tant la religion fut capable de conseiller de mauvaises actions!"
(Lucrèce / 98-55 avant JC / De Rerum Natura)


>>> Suite des citations sur la religion

Voir la page d'accueil sur la religion


Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Accueil Citations    Haut de page    Contact   Copyright ©