Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion > Citations > Thèmes > Mort > 2/2



Citations :   Mort

Page 2/2




"Tu as beau vivre et jouir de la vue, ta vie n'est qu'une mort, toi qui en gaspilles la plus grande part dans le sommeil et dors tout éveillé, toi que hantent les songes, toi qui subis le tourment de mille maux sans parvenir jamais à en démêler la cause, et qui flottes et titubes, dans l'ivresse des erreurs qui t'égarent."
(Lucrèce / 98-55 avant JC / De Rerum Natura)

"Le christianisme a beaucoup tisonné la mort pour y chercher la présence de Dieu."
(André Malraux / 1901-1976 / Lazare)

"Toutes les religions sont stupides avec leur morale puérile et leurs promesses égoïstes, monstrueusement bêtes. La mort, seule est certaine."
(Guy de Maupassant / 1850-1893 / Bel-Ami)

"Une vie ! Quelques jours, et puis plus rien !"
(Guy de Maupassant / 1850-1893 / Bel-Ami)

"Le père Amable avait peur du curé par appréhension de la mort qu'il sentait approcher. Il ne redoutait pas beaucoup le bon Dieu, ni le diable, ni l'enfer, ni le purgatoire, dont il n'avait aucune idée, mais il redoutait le prêtre, qui lui représentait l'enterrement, comme on pourrait redouter les médecins par horreur des maladies."
(Guy de Maupassant / 1850-1893 / Le père Amable)

"La vie si courte, si longue, devient parfois insupportable. Elle se déroule, toujours pareil, avec la mort au bout. On ne peut ni l'arrêter, ni la changer, ni la comprendre. Et souvent une révolte indignée nous saisie devant l'impuissance de notre effort. Quoi que nous fassions, nous mourrons ! Quoi que nous croyions, quoi que nous pensions, quoi que vous tentions, nous mourrons."
(Guy de Maupassant / 1850-1893 / Au soleil)

"Il n'y a plus aucun bien à espérer, ni aucun mal à craindre après la mort. Profitez donc sagement du temps en vivant bien et en jouissant sobrement, paisiblement et joyeusement, si vous pouvez, des biens de la vie et des fruits de vos travaux, car c'est le meilleur parti que vous puissiez prendre, puisque la mort met fin à toute connaissance et à tout sentiment de bien ou de mal."
(Jean Meslier / 1664-1729 / Testament)

"Mourir pour une religion ne prouve pas qu'une religion soit véritable ou divine; cela prouve tout au plus qu'on la suppose telle. Un enthousiaste, en mourant, ne prouve rien sinon que le fanatisme religieux est souvent plus fort que l'amour pour la vie."
(Jean Meslier / 1664-1729 / parfois attribué au baron d'Holbach / Le bon sens)

"Lorsque la mort a égalisé les fortunes, une pompe funèbre ne devrait pas les différentier."
(Charles de Secondat, baron de la Brède et de Montesquieu / 1689-1755)

"C'est pour tenter d'exorciser la mort que les hommes ont construit de belles croyances sur l'immortalité de l'âme et de sa destinée dans l'au-delà, au mépris de cette vérité fondamentale que l'individualité n'est qu'apparence éphémère."
(Fernand-Lucien Mueller, philosophe, professeur d'histoire de la psychologie / 1903-1979 / L'irrationalisme contemporain)

"L'histoire nous dit que toute obéissance est une abdication, que toute servitude est une mort anticipée."
(Elisée Reclus / 1830-1905 / Evolution et Révolution / 1891)

"Mourir, c'est éteindre le monde."
(Jules Renard / 1864-1910 / Journal - 6 août 1906)

"Houp ! La mort au nez ridicule
Les fait sauter [les dieux] comme des chats
Tout ça gambille, gesticule
Dans de suprêmes entrechats […]
Dieux du Nord, du Midi, du Centre,
Tous ceux que la peur inventa,
Depuis les idoles à ventre,
Jusqu'au cloué du Golgotha."

(Jean Richepin / 1849-1926 /Les Blasphèmes, Chahuts célestes)

"… je souscris à l'apparence de mortalité; je pense que la mort est bien la mort, et n'en appelle à aucune réalité cachée; je crois que lorsque l'on tombe, c'est tout de bon, et qu'on ne se relèvera pas tout à l'heure comme font les acteurs sur le théâtre."
(Jean Rostand / 1894-1977 / Ce que je crois)

"Je ne puis m'empêcher de rire quand je vois les hommes réclamer sur un ton assuré et hardi la continuation à travers l'éternité de leur misérable individualité. Que sont-il d'autre en effet que les pierres à face humaine emmaillotées qu'on voit avec bonheur Kronos dévorer, tandis que seul le vrai et immortel Zeus, à l'abri des atteintes de celui-ci, grandit pour régner éternellement."
(Arthur Schopenhauer / 1788-1860 / Parerga)

"La vie d'un homme n'est qu'une lutte pour l'existence avec la certitude d'être vaincu."
(Arthur Schopenhauer / 1788-1860 / Pensées et fragments)

"L'homme libre ne pense à rien moins qu'à la mort, et sa sagesse est une méditation, non de la mort, mais de la vie."
(Baruch Spinoza / 1632-1677 / L'Ethique, Livre IV, proposition 67)

"Puisque la mort est inévitable, oublions-là."
(Stendhal / 1783-1842 / Vie de Rossini / 1823)

"Malédiction et bénédiction n'ont jamais hâté la mort ni prolongé la vie de quiconque."
(Proverbe indien)


>>> Début des citations : Mort


Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Accueil Citations    Haut de page    Contact   Copyright ©