Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion > Citations > Thèmes > Homme > 2/4



Citations :   Homme

Page 2/4




"L'homme est prêt à croire à tout, pourvu qu'on le lui dise avec mystère. Qui veut être cru doit parler bas."
(Malcolm de Chazal / 1902-1981 / Sens plastique)

"L'homme : un animal qui fait des dogmes."
(Gilbert Keith Chesterton / 1874-1936 / Poète et écrivain anglais / Hérétiques)

"Cessons de rêver l'homme, cessons de faire de l'humanisme une religion : ce ne serait qu'un narcissisme généralisé ou hypostasié. L'homme n'est grand que dans la conscience qu'il a de sa misère. Il n'est humain qu'à condition de renoncer à la divinité. L'homme, par exemple, n'est ni maître ni possesseur de la nature : si l'humanisme n'est pas un sous-ensemble de l'écologisme, il ne saurait non plus justifier une quelconque indifférence à l'environnement ou aux autres espèces vivantes. La nature n'est pas Dieu, l'homme n'est pas Dieu : il n'y a pas de Dieu du tout, et c'est en quoi l'humanité est en charge d'elle-même, de la nature et de l'esprit."
(André Comte-Sponville / né en 1952 / Une éducation philosophique / 1989)

"La conscience a été donnée à l'homme pour transformer la tragédie de la vie en une comédie."
(Démocrite / vers 460-370 avant JC)

"L'homme est le terme unique d'où il faut partir et auquel il faut tout ramener."
(Denis Diderot / 1713-1784 / Encyclopédie, article Encyclopédie)

"Aie toujours présent à l'esprit que la nature n'est pas Dieu, qu'un homme n'est pas une machine, qu'une hypothèse n'est pas un fait ; et sois assuré que tu ne m'auras point compris, partout où tu croiras apercevoir quelque chose de contraire à ces principes."
(Denis Diderot / 1713-1784 / Pensées sur l'interprétation de la nature)

"C'est dans l'homme, dans sa raison et dans sa liberté qui constituent sa dignité, qu'il faut fonder les principes du respect de l'autre, non dans une divinité."
(Luc Ferry)

"Le grand tournant de l'histoire sera le moment où l'homme prendra conscience que le seul Dieu de l'homme est l'homme lui-même."
(Ludwig Feuerbach / 1804-1872 / L'Essence du christianisme)

"Autant vaut l'homme, autant vaut son Dieu, et pas plus."
(Ludwig Feuerbach / 1804-1872 / Manifestes philosophiques)

"Dès lors que l'homme en cours de croissance remarque qu'il est voué à rester toujours un enfant, qu'il ne peut se passer de protection contre les surpuissances étrangères, il confère à celles-ci les traits de la figure paternelle, il se crée des dieux dont il a peur, qu'il cherche à se gagner et auxquels il transfère néanmoins le soin de sa protection."
(Sigmund Freud / 1856-1939 / L'avenir d'une illusion)

"Nombreux sont ceux qui confondent mysticisme et spiritualité, et qui croient que l'homme ne peut que ramper, si la religion ne le soulève; qui croient que seule la religion peut empêcher l'homme de ramper."
(André Gide / 1869-1951 / Journal 1889-1939)

"A l'état de nature, l'homme est un loup pour l'homme."
(Thomas Hobbes / 1588-1679 / Léviathan / 1651)

"Qu'est-ce, en effet, qu'un athée ? C'est un homme qui détruit des chimères nuisibles au genre humain pour ramener les hommes à la nature, à l'expérience, à la raison. C'est un penseur, qui ayant médité la matière, son énergie, ses propriétés et ses façons d'agir, n'a pas besoin pour expliquer les phénomènes de l'univers et les opérations de la nature, d'imaginer des puissances idéales, des intelligences imaginaires, des êtres de raison, qui, loin de faire mieux connaître cette nature, ne font que la rendre capricieuse, inexplicable, méconnaissable, inutile au bonheur des humains."
(Paul-Henri, baron d'Holbach / 1723-1789 / Système de la nature, Partie II, Chapitre XI / 1770)

"Hommes, mêlez-vous des choses humaines. Dieux, mêlez-vous des choses divines."
(Joseph Joubert / 1754-1824 / Carnets)

"Dans la perspective de ce nouveau royaume qui n'est plus que d'ici-bas, l'homme, qui est en même temps matière, vie et conscience, l'homme, enfin libéré de l'illusion post mortem et devenu libre, donc responsable de ses choix, a à assumer un devenir terrestre, à se réaliser dans le présent d'une existence pluridimensionnelle. L'homme et son bonheur ont remplacé Dieu et l'espérance en l'au-delà comme fondements de la morale."
(Gilbert Jourdan / Une boîte à outils pour s'initier à la philosophie / 1996)

"La plus haute vertu doit être accessible aux plus ignorants aussi bien qu'aux plus savants, et que, lorsqu'elle est poursuivie, elle tend à constituer, par l'accord des volontés, un règne des fins, une république des personnes, dont la valeur est incomparablement supérieure à la plus grande perfection naturelle des individus les mieux favorisés ; cette égale condition de tous les hommes devant la loi morale et cette égale aptitude chez tous à la mettre en pratique sont liées au droit qu'à chacun d'être traité selon sa dignité de personne, à la faculté souveraine qu'à chacun d'établir dans l'ordre moral autant et mieux que dans l'ordre social la législation à laquelle il obéit : la bonne volonté, c'est la réalisation de la volonté autonome."
(Emmanuel Kant / 1724-1804 / La métaphysique des mœurs / 1796)

"Et l'homme qui aura acquis le plus d'habitude morale sera certainement supérieur à ce bon chrétien qui prétend être toujours poussé par le diable a faire le mal et qui ne peut s'en empêcher qu'en évoquant les souffrances de l'enfer ou les joies du paradis."
(Piotr Kropotkine / 1842-1921 / La morale anarchiste / 1889)


>>> Suite des citations sur l'homme


Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Accueil Citation    Haut de page    Contact   Copyright ©