Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion > Citations >  par auteur > Campillo & Ferreras

Citations par auteurs


Antonio Lopez
Campillo


Docteur en physique
Espagne

Juan Ignacio
Ferreras


Professeur de philosophie
Espagne



Ils sont co-auteurs de "Cours accéléré d'athéisme"


"L'athéisme est un "isme" sans doctrine spécifique; il se nourrit de la pensée et des découvertes d'autrui, celles des physiciens, des chimistes, des biologistes, des géologues, des sociologues, des anthropologues, des historiens et de tant d'autres chercheurs du monde."
(Antonio Lopez Campillo et Juan Ignacio Ferreras / Cours accéléré d'athéisme / 2004)

"Les défenseurs de la religion accomplissent leur mission en construisant des théologies immuables, des philosophies pérennes, des vérités éternelles. Ils répondent avec une rationalité qui les empêche de raisonner quant aux transformations du monde. Dieu a parlé et ce que Dieu a dit ne peut être mis en doute."
(Antonio Lopez Campillo et Juan Ignacio Ferreras / Cours accéléré d'athéisme / 2004)

"Le fondamentalisme peut être défini comme la défense irrationnelle d'une religion qui ne peut survivre à la poussée de l'Histoire. Et il y a des fondamentalismes ou des intégrismes dans toutes les religions parce que toutes les religions connues sont en danger."
(Antonio Lopez Campillo et Juan Ignacio Ferreras / Cours accéléré d'athéisme / 2004)

"Et si les hommes se passaient de l'Eglise, s'ils s'adressaient directement à leur dieu, les intermédiaires ecclésiastiques ne serviraient plus à rien. C'est ce qui est en train de se produire et c'est pour ça que l'Eglise, la vôtre, se défend comme elle peut, en renforçant les dogmes, en se faisant l'unique défenderesse d'une morale révélée à laquelle très peu de gens croient encore."
(Antonio Lopez Campillo et Juan Ignacio Ferreras / Cours accéléré d'athéisme / 2004)

"Il ne faut pas nécessairement croire en dieu pour donner à manger à une personne affamée."
(Antonio Lopez Campillo et Juan Ignacio Ferreras / Cours accéléré d'athéisme / 2004)

"Une morale exclusivement religieuse tue au nom de dieu; une morale exclusivement laïque ne trouve aucune raison de tuer. C'est pour cela que la peine de mort a été abolie dans la majeure partie des pays civilisés, à deux exceptions près, sans doute significatives : les Etats-Unis et le Vatican."
(Antonio Lopez Campillo et Juan Ignacio Ferreras / Cours accéléré d'athéisme / 2004)

"La morale, ou l'ensemble des règles de convivialité, a existé avant l'apparition des dieux, et de leurs religions, sans quoi nous ne serions pas ici, puisque la survivance de la race humaine a été assurée sans nul doute parce que nos premiers ancêtres, vivant en hordes, ont respecté certaines règles qui leur ont évité la destruction."
(Antonio Lopez Campillo et Juan Ignacio Ferreras / Cours accéléré d'athéisme / 2004)

"Nous assurons, nous les athées que dieu n'est pas mort, car rien d'inexistant ne peut mourir."
(Antonio Lopez Campillo et Juan Ignacio Ferreras / Cours accéléré d'athéisme / 2004)

"Face à la rationalité qui progresse, face à la modernité, la résistance croyante se doit de tomber dans les fondamentalismes et les intégrismes. Puisqu'elle ne peut opposer de raisons face à la raison, elle doit faire appel à l'irrationalité, à la foi."
(Antonio Lopez Campillo et Juan Ignacio Ferreras / Cours accéléré d'athéisme / 2004)

"Les Etats modernes, pour non confessionnels qu'ils se proclament, n'admettent ni l'agnosticisme ni l'athéisme en sachant qu'une religion, quelle qu'elle soit, est toujours bonne pour ses sujets.
En effet, une société d'agnostique est moins manipulable qu'une nation confessionnelle. La science n'aliène pas; en revanche, une religion, quelle qu'elle soit aliène toujours."

(Antonio Lopez Campillo et Juan Ignacio Ferreras / Cours accéléré d'athéisme / 2004)



Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion    Accueil Citation    Citations par auteur    Haut de cette page    Contact