Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion > > Politique > Appel de la Fédération Anarchiste


Appel de la Fédération Anarchiste

à l'occasion de la visite du pape en septembre 2008


"Ce n'est pas parce que Dieu n'existe pas, qu'il ne faut pas s'en débarrasser !"



En prévision de la venue du Pape Benoît XVI en France, la fédération anarchiste organise deux événements.

Revendications :


Evénements prévus à l’initiative des groupes de Bretagne de la fédération anarchiste :


Texte d’appel :

Jean-Paul II incarnait le retour aux valeurs morales les plus rétrogrades : il n’avait de cesse de condamner le droit à l’avortement, de fustiger les homosexuels et la « sexualité débridée »… C’est sous son influence que de nombreux individus ont refusé l’utilisation du préservatif, ce qui cause toujours des milliers de morts à travers le monde ! En bon V.R.P. de l'entreprise Église, il a tout fait pour s’accorder les faveurs des médias et leur capacité à créer le culte des personnalités.

Jean-Paul II était un militant. Sous son égide, l’Église s’est préparée à reconquérir le terrain perdu face à la liberté de conscience qu’ont permis la laïcité et le recul de l’ignorance. Jean-Paul II n’a jamais renoncé à restaurer un Ordre moral emprisonnant… pas seulement pour ses fidèles, mais pour la Société entière, ne serait-ce qu’en soutenant les commandos anti-avortement. Dans les États où l’Église est puissante, comme en Irlande, même la liberté de divorcer est combattue !

Sa statue à Ploërmel est donc un affront car non seulement elle a bénéficié de financements publics mais elle trône sur le domaine public ! De plus, l’ancien maire de Ploërmel avait poussé le vice jusqu’à faire vidéosurveiller son joujou coulé dans le bronze, sans doute pour montrer aux fidèles que leur dieu a l’œil à tout… Flicage et religion se sont toujours entendus comme larrons en foire !

Mais, miracle de l’obscurantisme, Jean-Paul II a été remplacé par encore plus réac : Benoît XVI ! Retour de la messe en latin, faveurs aux catholiques les plus intégristes, et en souvenir de l’époque bénie où le catholicisme régnait sur l’Espagne, il a choisi de canoniser les victimes "religieuses " de la guerre civile en oubliant les (rares) prêtres fusillés par Franco pour avoir choisi le camp républicain… et en méprisant les centaines de milliers d’anti-fascistes assassinés par les sbires franquistes.

Militant permanent, Benoît XVI a appelé ses adeptes à évangéliser les foules, c’est-à-dire convertir chacun et chacune d’entre nous, pauvres âmes perdues (ou sales infidèles) ! Ce volontarisme évangélisateur se joue en parallèle avec de multiples interventions dans les débats de société et via un lobbying constant au sein de l’Union Européenne. Appareil oppressif, l’Église veut retrouver sa puissance de jadis et tout contrôler : des esprits et jusqu’à ce qui se passe dans les lits (le sexe est son obsession finalement !).

Alors que Sarkozy revendique qu'il croit plus au prêtre qu’à l’instituteur pour délivrer des valeurs, alors que le Premier Ministre Fillon chapeaute avec le Cardinal André XXIII un débat à Lourdes sur le thème des retraites et de la chrétienté du 13 au 16 septembre, le Pape, Benoît XVI, débarque en France au même moment pour célébrer les 150 ans de l'apparition de la soi-disant vierge Marie à Bernadette Soubirous et pour nous déverser sa propagande ridicule et liberticide.

Face à l’offensive religieuse, qu’elle émane du curé, de l’imam, du rabbin ou de tout autre gourou, nous riposterons car nous voulons vivre libres !



Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religionAthéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion    Laïcité    Haut de page    Contact   Copyright ©