Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion > Votre espace > Humour d'int. > Bruno San Marco


Texte humoristique


Transmis par Bruno San Marco - 7 novembre 2004

Début de "Humour d'internautes" et formulaire pour proposer le vôtre.






Je cherche le rayon livres et bientôt en tête de gondole des nouveautés j'ai sous mes yeux admiratifs le dictionnaire 2050. Ils ne perdent pas de temps ces éditeurs, ils auraient pu attendre la nouvelle année. Il reste tout de même encore trois mois. Qu’importe, je ne compte pas l’acheter, juste le contempler.

- Mais qu’est-ce que….
Ce dictionnaire s’avère rapidement bizarroïde, c’est pas Dieu possible ! Un gamin a dû déchirer des pages il en manque tout un tas ! Je ne retrouve ni le mot "guerre" ni le mot "crime"... abonnés absents, rien à "maladie"...le désert sur "violence", "pollution", "religion", "politique"..... Seraient-ils bannis ces fléaux ? Pas plus de succès à "meurtre", "misère"... Cela signifierait que toutes ces horreurs ont disparu et pourtant hier encore dans la rue j’ai vu un alcoolique allongé sur le bord de la chaussée, personne pour l’aider, j’ai vu un aveugle se cogner à un réverbère et gueuler comme un putois.

- Putain de concept, ce doit être un dico romantico-mielleux pour attardés mentaux.
Le mot "paix" couvre dix pages. C’est totalement farfelu, je dois rêver, je vérifie le nom de l’éditeur, l’année, tout semble en règle, c’est bien le dictionnaire encyclopédique "Tousurtou" qui paraît depuis maintenant un siècle et demi. Ce glossaire c’est le monde à l’envers ! La définition du verbe "aimer" prend cent dix pages, celle du mot "harmonie" une vingtaine...

Et si c'était Lui, the King, Lord, Big Lord, My God ! J'ai l'impression qu'il se passe quelque chose que la terre va trembler, je suis certainement l’élu, les autres clients du magasin ne remarquent absolument rien. Une dernière vérification me confirme mon état supra normal : le mot "constipé" a également disparu.

Je n’en crois décidément pas mes yeux et c'est à ce moment précis que sortant du plafond blafard la voix de Dieu résonne et hurle dans un yiddish approximatif : "Ouf j’ai bien dormi, il est quelle heure ?"


Bruno San Marco, écrivain,     7 novembre 2004





Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Votre espace    Haut de page    Contactcontact   Copyright ©