Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion > Votre espace Témoignage > Prédiction d'André Malraux


Témoignage

Alors que la prédiction d'André Malraux...

(Genseric De la Pasture   -   11/04/05)




Bien vu ! Merci à toi, auteur de ce site...

Alors que la prédiction d'André Malraux tendait à mes yeux à se réaliser, à savoir que le 21e siècle serait spirituel, il est plaisant de constater que la flamme de l'athéisme brille toujours dans le coeur de ses fidèles adorateurs (les termes sont volontairement exagérés). Je suis moi-même athée depuis toujours.

Pourquoi ? Parce que je partage la plupart des arguments évoqués sur ton site. Je ne ressens pas le besoin de croire en l'irrationnel. Alors que Descartes avance que Dieu, être parfait, ne peut qu'exister sans quoi il serait imparfait, la façon même dont tourne le monde, dont se comportent les croyants à travers les siècles, dont la vision des religions et des conflits qu'elles engendrent (alors que le sens étymologique de ce terme est quand même "relier"), prouvent si besoin est qu'il n'est point de dieux.

Les gens qui croient avancent que l'on ne peut tout voir, qu'il est des choses immatérielles comme l'amour, les sentiments... Ces personnes ne savent vraisemblablement pas comment fonctionne le cerveau humain (il est vrai que personne ne sait exactement comment il fonctionne). Mais ce que l'on sait, c'est que les sentiments sont avant tout ce qu'un quidam appelle "des illusions bio-chimiques". Un influx, complété par des préjugés et une expérience, par des prédispositions culturelles et génétiques... Oui, le sentiment amoureux est quantifiable et chimique. Demandez-le à ceux qui en sont revenus. L'amour, la croyance, les émotions, sont des drogues qui affaiblissent notre raison, mais qui sont, il est vrai, vitales et agréables. Se passer de la croyance, de la foi, c'est faire un pas vers un meilleur équilibre, vers le fait de s'assumer pleinement. Le reste des émotions, ma foi (arf), on peut les conserver et même les chérir si besoin est.

Il n'est pas de preuve formelle à avancer quant à la non-existence de dieu, car le jour où tout aura été fait scientifiquement pour prouver qu'il ne peut exister tel que les croyants, quels qu'ils soient, le présentent, ils réussiront à avancer qu'il est finalement différent, inaccessible. Si j'étais un extra-terrestre et que j'étudiais depuis quelques années le comportement des terriens, quel plaisir je prendrais à me poser, à apparaître tout illuminé et portant l'auréole, et à dire aux premiers types que je croiserais : "hé ben ça alors, quel bordel vous avez foutu depuis que j'ai créé tout ça"... Et à moi la belle vie.

Le simple fait que les religions soient si nombreuses prouve qu'elles sont sans fondement. Les cultes polythéistes avaient-ils moins de foi que les chrétiens ou les musulmans ?

En ce qui concerne la vie après la mort, je me demande aussi, en effet, comment on peut croire en de telles sornettes... La vie n'est en effet qu'une réaction électrique et chimique... Paradis ? Où ça ? Réincarnation ? En quoi ? Arrêtons de rire un instant et acceptons que le jour du grand départ, nous n'allions nulle part !

Le pire dans toute cette histoire, c'est que la religion nous coûte des sous ! Les prêtres sont payés par l'Etat. Pourquoi ne pas favoriser l'engagement des jeunes ou des chômeurs plutôt que de verser de l'argent à des gens dont le rôle est de se déguiser tous les dimanches et de jouer un rôle d'endoctrinement...

Autre chose aussi... Combien de gens croient dur comme fer en Dieu et ses anges mais oublient de croire au diable et ses démons ? J'ai lu pas mal de livres datant du moyen âge... J'espère que la mentalité des croyants a évolué depuis. Même si j'en doute. Si vous croyez en Dieu, croyez-vous à l'Apocalypse, lorsque les morts sortiront de leurs tombes et marcheront sur le monde ? Le diable entretient-il la flamme de l'enfer ? Vous regardez trop la télé...

Allez, merci encore pour ce site !

Continuons le combat, même si le vocabulaire martial ne convient pas à notre raisonnement, axé, il faut aussi le dire, sur la tolérance et le questionnement. Deux denrées en péril chez les croyants...


Genseric De la Pasture
Péronnes, Belgique.



Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Votre espace    Haut de page    Contactcontact   Copyright ©