Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion  >  Revue de Presse  >  Par pays > Suède

Suède

Revue de presse


En quelques lignes, l'essentiel d'une sélection* d'articles de la presse écrite
(*) L'exhaustivité n'est pas recherchée.
Si un article qui vous paraît important a été omis, signalez-le



Codes couleur :
En noir : synthèse la plus objective possible des articles ou des points paraissant importants.
En rouge foncé : citation ou extrait de l'article. Titre en gras.
En mauve : commentaire ou appréciation particulière de "atheisme.free.fr"


Suède. L’égalité d’abord, la liberté religieuse ensuite (Lena Andersson)
Courrier International - 25 février 2010

"Un jugement favorable à un musulman qui avait refusé de serrer la main de son employeuse a suscité ce commentaire acerbe d’une romancière.
A Almhult [dans le sud du pays], un homme a obtenu 6 000 euros de dommages et intérêts du tribunal de première instance pour ses comportements sexistes. L’individu, privé de ses allocations de chômage à la suite d’un comportement jugé offensant lors d’un entretien d’embauche, réclamait devant la justice le poste ambitionné ou le maintien de ses allocations. La première chose qu’il avait faite en arrivant à cet entretien avait été d’humilier la représentante de l’entreprise en refusant de lui serrer la main – ce que tout le monde aurait ressenti comme un affront manifeste – et en évitant de la regarder dans les yeux, au motif qu’il s’agissait d’une femme. C’est pourtant à cet homme que le médiateur suédois pour les questions de discrimination et le tribunal de première instance ont donné raison. N’importe qui estimerait normal qu’une personne qui refuse de serrer la main d’un Noir ou d’un musulman se voie refuser un emploi. En revanche, si Dieu proclame qu’il est interdit de toucher les créatures du sexe opposé, on peut compter sur le soutien des pouvoirs publics suédois. (...)
Une telle discrimination n’est pas plus agréable pour une femme qu’elle ne le serait pour un Noir. C’est pourtant ce que le médiateur suédois, Mme Katri Linna, entend préserver et défendre. A ses yeux, l’apartheid sexuel pratiqué au nom de la religion n’a pas à subir l’influence de l’égalité et de la laïcité. L’homme en question est discriminé parce qu’il n’a pas le droit de discriminer les femmes. Voilà un raisonnement parfaitement pervers."
[...]
http://www.courrierinternational.com/article/2010/02/25/l-egalite-d-abord-la-liberte-religieuse-ensuite


L'Eglise de Suède ouvre le mariage aux homosexuels (avec AFP)
Le Nouvel Observateur - 22 octobre 2009

"La Suède devient l'un des premiers pays au monde à autoriser la célébration de mariages homosexuels au sein de sa congrégation religieuse.
L'ouverture du mariage aux homosexuels à l'église, autorisée par la loi suédoise depuis le 1er mai dernier, a été approuvée jeudi 22 octobre par l'Eglise de Suède lors de son synode.
La mesure sera appliquée à compter du 1er novembre. Elle a été adoptée à une majorité de près de 70% par les quelque 250 membres du synode, a indiqué à l'AFP une porte-parole de l'Eglise.
Lors de l'adoption de la loi par le Parlement suédois en avril dernier, l'Eglise luthérienne, séparée de l'Etat en 2000, avait soutenu la réforme mais reporté son approbation officielle à son synode.
La Suède, déjà pionnière en matière de droit à l'adoption pour les couples homosexuels, devient ainsi l'un des premiers pays au monde à autoriser la célébration de mariages homosexuels au sein de sa principale congrégation religieuse."
[...]
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/20091022.OBS5443/?xtmc=religion&xtcr=5


Björn Ulvaeus. Le bonheur est dans l’après-Abba (Isabella Lövin)
Courrier International - 6 juillet 2006 (3/4 de page)

Un entretien avec Björn Ulvaeus, ancien membre du groupe Abba, qui est depuis plusieurs années "membre de l’association Humanisterna [Les humanistes], un mouvement qui prône un mode de vie laïque, fondé sur la raison et le respect de la dignité humaine définis par la convention des Nations unies sur les droits de l’homme. C’est également un athée convaincu."
Quelques citations du Björn Ulvaeus :
"Le durcissement de l’extrémisme religieux, qui, de quelque côté qu’il vienne, me paraît extrêmement grave. Pourtant, presque personne n’ose remettre en question le fondement même de cette conception de la vie - la foi."
"Je pense que les religions ont une telle influence sur la politique et sur l’évolution de la société qu’elles devraient faire l’objet des mêmes critiques et du même contrôle que toutes les autres idéologies et conceptions de la vie - cela me paraît naturel. J’en ai assez qu’on cultive le respect pour des illusions pour la simple raison qu’elles sont estampillées "religion" ! Le plus important, pour moi, c’est de ne pas raccrocher sa vie à une croyance en une force surnaturelle. La seule chose à laquelle je croie, c’est au pouvoir de l’homme."


La croisade homophobe d'un pasteur suédois (Anne-Françoise Hibert)
Libération - 14 novembre 2005 - (1/4 de page)

Suède. Le pasteur pentecôtiste Ake Green qui était accusé d'incitation à la haine pour avoir qualifié l'homosexualité de "tumeur cancéreuse dans le corps de la société" a été relaxé en appel. Il est maintenant jugé par la Cour suprême. Lors de la première audience, il a déclaré qu'il "ne regrettait aucun de ses propos".
Condamné à un mois de prison ferme en première instance, la cour d'appel l'a relaxé le 11 février 2005, "validant ainsi la ligne de défense de Green qui affirme s'en tenir à la vision biblique de l'homosexualité". Mais le parquet, qui a saisit la Cour suprême, réclame de la prison ferme. Le procureur a contesté les arguments de la défense : "Si, dans une situation de prêche, il n'est pas condamnable de citer la Bible et d'élaborer à partir de ces citations, il est répréhensible d'exprimer des propos injurieux en dehors des textes bibliques." Pour l'avocat de la défense, son client s'est contenté de reprendre les textes de la Bible dans laquelle l'homosexualité est considérée comme un péché. "Condamner le pasteur, dénonce-t-il, "criminaliserait tous les sermons fustigeant de tels péchés".
Le président de l'association suédoise de défense des droits des homosexuels considère qu'une confirmation de l'appel "serait malvenue à un moment où plusieurs enquêtes montrent une augmentation des crimes homophobes en Suède".



Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Accueil Revue de presse    Haut de page    Contact   Copyright ©