Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion > Revue de Presse > Par pays > Autriche

Autriche

Revue de presse


En quelques lignes, l'essentiel d'une sélection* d'articles de la presse écrite
(*) L'exhaustivité n'est pas recherchée.
Si un article qui vous paraît important a été omis, signalez-le



Codes couleur :
En noir : synthèse la plus objective possible des articles ou des points paraissant importants.
En rouge foncé : citation ou extrait de l'article. Titre en gras.
En mauve : commentaire ou appréciation particulière de "atheisme.free.fr"


L'Autriche adopte une nouvelle loi pour encadrer l'islam (Joëlle Stolz)
Le Monde - 28 février 2015

"Premier pays d'Europe à avoir donné, en 1912, un statut officiel à la religion musulmane, l'Autriche vient de se doter d'une nouvelle loi sur l'islam, qui élargit les droits d'une communauté en forte expansion démographique, mais vise aussi à réduire l'influence étrangère sur les mosquées et l'enseignement religieux afin d'éviter des dérives radicales. L'initiative autrichienne a eu un large écho médiatique, en particulier dans les pays européens confrontés au phénomène du "djihadisme".
Seuls les députés de la coalition au pouvoir, les sociaux-démocrates du SPÖ et leurs alliés chrétiens-démocrates de l'ÖVP, ont voté pour ce texte à l'issue d'un débat houleux, mercredi 25 février. Les Verts ont déploré le "soupçon généralisé" que la loi fait peser sur tous les musulmans, tandis que le parti d'extrême droite FPÖ y voit un "placebo", faute de remèdes plus énergiques.
Dorénavant, les associations musulmanes autrichiennes devront, pour être agréées, assumer de façon explicite "une approche positive envers la société et l'Etat". Les imams seront formés en Autriche, grâce à un cursus théologique à l'université, il leur faudra maîtriser l'allemand, et les frais de fonctionnement des institutions confessionnelles, y compris les salaires, ne pourront plus être financés depuis l'étranger."
[...]
http://www.lemonde.fr/europe/article/2015/02/28/l-autriche-adopte-une-nouvelle-loi-
pour-encadrer-l-islam_4585099_3214.html?xtmc=religion&xtcr=6


Pédophilie : un pasteur condamné (AFP)
Le Figaro - 4 juin 2010

"Un pasteur autrichien a été condamné aujourd'hui à 8 mois de prison, pour détention et diffusion d'images pédophiles, par le tribunal de Wiener Neustadt (est). Le pasteur, âgé de 49 ans, a reconnu les faits et s'est présenté comme "dépendant" devant le tribunal.
Entre octobre 2004 et février 2010, il a récupéré et distribué des images à caractère pédophile sur internet à travers un logiciel de messagerie instantanée."
[...]
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/06/04/97001-20100604FILWWW00435-pedophilie-un-pasteur-condamne.php


L'Eglise autrichienne s'interroge sur le célibat des prêtres
Le Nouvel Observateur - 21 mars 2010

"L'Eglise doit réfléchir à une éventuelle réforme de la règle du célibat des prêtres, a déclaré vendredi 12 mars l'archevêque de Salzbourg, Mgr Alois Kothgasser alors que le pays fait face à une série de révélations de cas d'abus sexuels commis par des religieux.
"Les temps et la société ont changé. De ce fait, l'Eglise doit se demander si elle peut entretenir ce mode de vie ou ce qu'elle doit y changer", a déclaré Mgr Alois Kothgasser dans une interview à la radio publique autrichienne ORF-Salzbourg.
L'archevêque de Salzbourg (nord) a fait part de sa "honte" pour l'Eglise catholique, "surtout pour la douleur qu'ont causée des prêtres" qui ont abusé d'enfants. (...)
Le célibat des prêtres, une exclusivité de la religion catholique parmi les religions monothéistes, est une tradition séculaire que le Vatican a encore refusé de remettre en cause vendredi. Mais cette question est débattue périodiquement.
[...]
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/20100312.OBS9622/?xtmc=religion&xtcr=2


L’Autriche s’inquiète de ses imams (Christophe Danvers)
Libération – 24 février 2009 (1/6 de page)

"Islam. Un professeur en religion islamique sur cinq ne serait pas convaincu par la démocratie.
Plus d’un cinquième des enseignants autrichiens en religion islamique n’adhèrent pas à la démocratie et 18 % d’entre eux approuveraient la mise à mort d’un musulman apostat : les résultats de l’enquête menée par le sociologue Mouhanad Khorchide, 37 ans, de confession musulmane, ont déclenché un tollé, aussi bien dans l’opinion qu’au sein de la classe politique autrichienne.
Mouhanad Khorchide, qui a lui-même enseigné la religion, tente depuis, en vain, de calmer la polémique, regrettant que la presse se soit uniquement concentrée sur les aspects les plus négatifs. Il souligne que plus des trois-quarts des enseignants se sentent membres à part entière de la société autrichienne, ou encore que seules 14 % des personnes interrogées estiment que les musulmans devraient rester entre eux afin de ne pas perdre leur identité. Mais l’auteur a du mal à se faire entendre et voit même le sérieux de sa recherche contesté.
"Bête féroce". Autre victime, le ministère de l’Education, mis en cause pour son laxisme quant au recrutement et à la formation des enseignants : un tiers d’entre eux ne se sentent pas à la hauteur pour exercer leurs fonctions correctement, parce que sous-qualifiés ou ne maîtrisant pas assez l’allemand. Pire : parmi le personnel enseignant se trouvent certains éléments jugés extrémistes tels que Amir Zaidan, interdit d’enseignement en Allemagne, et qui dirige pourtant la formation continue des enseignants d’islam, ou encore l’imam Adnan Ibrahim, qui a récemment comparé Israël à «une bête féroce» lors d’un de ses prêches."
[...]
http://www.liberation.fr/monde/0101321377-l-autriche-s-inquiete-de-ses-imams



Autriche. A quoi joue l’archevêque de Vienne (Barbara Coudenhove-Kalergi)
Courrier International – 7 au 13 février 2008 (1/4 de page)

"Le cardinal Christoph Schönborn [archevêque de Vienne depuis 1995] a dû affronter ces derniers temps de sévères critiques. On lui a notamment reproché de n’avoir pas élevé la voix face aux déclarations dirigées contre l’islam [le 20 janvier dernier] de Susanne Winter, la tête de liste du FPÖ* aux élections municipales à Graz [capitale régionale de la Styrie]." [...]
Extrait : "L’Autriche a aussi connu cette division et – Dieu merci – elle l’a dépassée. Notamment grâce aux efforts déployés par le cardinal Franz König [archevêque de Vienne de 1956 à 1985, l’un des pères de Vatican II]. Se peut-il que son successeur actuel veuille faire marche arrière ? Christoph Schönborn, dont l’intégrité personnelle est hors de doute, n’est pas un politique. Ses chroniques parues dans le tabloïd Kronen-Zeitungsont des reprises de ses prêches dominicaux, sans rapport avec l’actualité politique. Une approche légitime, même si l’on regrette de temps à autre qu’il ne dénonce pas les campagnes xénophobes dans le pays. Car les paroles prononcées ici ou là publiquement sont – pour parler le langage d’un chrétien – de graves péchés." [...]


Holocauste : Benoit XVI exprime le repentir de l’Eglise
Le Figaro – 7 septembre 2007 (30 lignes)

"En Autriche pour une visite de trois jours, le Pape s’est recueilli en silence à la mémoire des victimes juives de la Shoah.
Sous une pluie battante, Benoit XV a entamé son voyage en Autriche par un hommage silencieux aux victimes de l'Holocauste nazi sur la Judenplatz, à Vienne, en compagnie du grand rabbin de Vienne. "C'est le moment d'exprimer notre tristesse, notre repentir et notre amitié envers les juifs", avait confié dans la matinée le Pape à des journalistes, dans l'avion pour Vienne."
[...]


Autriche. La valse des prélats (Tangy Debbaz)
Marianne - 17 au 23 décembre 2005 (1/2 page)

Face à la sécularisation préoccupante (50 000 fidèles en moins chaque année), le pape a sonné l'heure de la contre-offensive avec deux mesures préconisées : "soumission plus claire, plus courageuse et spirituelle à la parole du Christ" ainsi que des actions "missionnaristes" avec un catéchisme plus "agressif".


En Autriche, Dieu "guérit" les gays (Christian Fillitz)
Libération – 20 janvier 2004 - (1/3 de page)

Sous-titre : Des catholiques intégristes proposent des séminaires pour "sortir de l'homosexualité"
Autriche. Living Waters, la filiale autrichienne de Desert Stream, organise des séminaires (payants) pour le "salut" des homosexuels avec le soutien du très conservateur évêque auxiliaire de Salzbourg. Selon un sexologue qui a recueilli les confidences de deux participants à ces séminaires, les organisateurs utilisent des méthodes "pseudo-thérapeutiques". Il parle même de "lavage de cerveau digne d'une secte", réalisé par des animateurs sans formation particulière. L'archevêque de Vienne a une position ambiguë; il est sceptique sur les programmes, mais reçoit régulièrement certains animateurs.



Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Accueil Revue de presse    Haut de page    Contact   Copyright ©