Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion  >  Revue de Presse  >  Cinéma > Jesus Camp

Cinéma : "Jesus Camp"

Revue de presse



En quelques lignes, l'essentiel d'une sélection* d'articles de la presse écrite
(*) L'exhaustivité n'est pas recherchée.
Si un article qui vous paraît important a été omis, signalez-le



Codes couleur :
En noir : synthèse la plus objective possible des articles ou des points paraissant importants.
En rouge foncé : citation ou extrait de l'article. Titre en gras.
En mauve : commentaire ou appréciation particulière de "atheisme.free.fr"


Plongée au coeur des évangéliques américains (Guillemette Faure)
Le Figaro - 18 avril 2007 (1/4 de page)

A propos du documentaire de Rachel Grady et Heidi Ewing, "Jesus Camp", sur un camp évangélique pentecôtiste où des enfants "en quête de pureté et de sainteté" passent leurs vacances.
Extrait :"Les évangéliques représentent près d'un quart des chrétiens américains. "C'est certes beaucoup, apprécie John C. Green, chercheur au Pew Forum on Religion & Public Life, mais on peut aussi se dire que 75 % des chrétiens américains ne sont pas évangéliques." Mais par leur énergie et leur implication dans la vie politique, ils sont devenus les plus visibles. Dans le documentaire de Heidi Ewing et Rachel Grady, le pasteur Becky Fischer en convient quand elle parle, condescendante, des autres "églises mortes". Quant aux pratiques de la communauté évangélique, en particulier auprès des jeunes, "il est difficile d'en faire le portrait, souligne John Green, parce que, contrairement aux catholiques, par exemple, c'est un mouvement très décentralisé, qui compte des dizaines de dénomination"."


Jesus Camp
AlloCine.com – 16 avril 2007 (10 lignes)

Film réalisé par Heidi Ewing, Rachel Grady. Sortie le 18 Avril 2007.
"Les familles que vous verrez dans le film représentent une force électorale influente qui fait de plus en plus entendre sa voix dans la vie culturelle et politique américaine.
Elles préparent non seulement le retour de Jésus, mais elles s'apprêtent également à "reprendre le pouvoir en Amérique au nom du Christ", entraînant avec elles leurs enfants.
Des enfants qui attendent de recevoir la parole divine, et s'agitent, en transes, comme possédés, quand l'Esprit-Saint parle en eux ; des mômes qui maudissent Harry Potter - parce qu'un héros sorcier est une chose sacrilège ; des gamins qui vénèrent le leader de leur pays, et embrassent son effigie en carton..."



Jesus Camp
Cinefil.com – 15 avril 2007 (5 lignes)

Une certaine idée de la religion
80 à 100 millions d'évangéliques sur 224 millions de chrétiens vivent aux Etats-Unis. "Jesus camp", qui sort le 18 avril est un documentaire réalisé par Heidi Ewing et Rachel Grady sur la "montée en puissance du mouvement évangélique, l'endoctrinement des enfants et son futur impact sur l'électorat américain..."


Bourrage de crâne évangéliste (D.H.)
Marianne – 14 au 20 avril 2007 (1/4 de page)

Le seul "véritable film d'horreur" de la semaine "Jesus Camp", est une plongée objective, mais surtout "glaçante" dans un camp d'été évangéliste. Le chef de ce "lavage de cerveau collectif" est "une femme pasteur pentecôtiste, Becky Fisher, abondante matrone à la jovialité inflexible. Un petit garçon en tenue camouflée mime une danse guerrière, prêt à mourir au nom du Christ, des gamines prosélytes embrassant une effigie en carton de George W. Bush comme une icône sacrée."
Réalisés par deux documentaristes "avisés", Heidi Ewing et Rachel Grady, "Jesus Camp" est un film "édifiant" quand on sait que près de 100 millions d'américains se déclarent évangélistes.


Le festival du film des droits de l'homme livre son palmarès (François Sergent)
Libération – 19 mars 2007 (20 lignes)

"Le cinquième festival du film et forum des droits humains, dont Libération est partenaire, a décerné samedi son grand prix à Jesus Camp de Heidi Ewing et Rachel Grady, un documentaire sur les fondamentalistes chrétiens américains." […]




Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Accueil Revue de presse    Haut de page    Contact   Copyright ©