Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion  >  Dictionnaire  >  Allah > Complément


Dictionnaire + des religions


Allah


(Par Eric Timmermans)


Allah : Nom de Dieu en Islam

Quatre lettres servent à le nommer :
Alif, lam, lam, ha, soit A. L. L. Ah., ce qui signifie le Dieu omniscient, créateur et incréé.

Le nom d’Allah peut-être formé par les doigts, ce qui rejoint la symbolique de la main, très répandu en islam et notamment, la "main de Fatima".

Allah (al-ilah) est le principe unificateur de l’islam monothéiste.

On lui donne 99 noms -nommés les "Beaux Noms", voir al-Asma al-Housna, Soubha- dont al-Akbar (= le Plus Grand), al-Wahid (= l’Unique), al-Rahman (= le Miséricordieux).

On y ajoute un centième nom secret qui serait gardé par certains érudits qui, seuls, peuvent en user dans leurs invocations.

Ces noms répondent à de nombreux usages, ils interviennent notamment dans certaines pratiques magiques et d’exorcisme.

Les noms d’Allah sont également réputés pouvoir purifier l’âme du croyant. Et il est même dit que celui qui apprendrait par cœur les 99 noms d’Allah irait au paradis, cette allégation étant attribuée au prophète Muhammad lui-même…

Aussi, le Coran préconise-t-il la récitation de ces noms :

Coran VII/7, 180 (VII/7, 179 selon L3) :
"Les plus beaux noms appartiennent à Dieu. Sers-t-en pour l’invoquer. Fuis ceux qui les emploient de manière sacrilège. Ils recevront le prix de leurs oeuvres."

Toutefois, la liste canonique des 99 noms peut être ramenée, selon d’autres sources à 36 ou à 72, ou, au contraire, être étendue jusqu’à 500 noms !

Parmi les "beaux noms" de Dieu, sept sont particulièrement utilisés par les musulmans :
  • 1.Allah.
  • 2.Houwa (= Lui).
  • 3.Al-Haqq (= la Vérité).
  • 4.Al-Hayy (= le Vivant).
  • 5.Al-Qayyoum (= le Subsistant).
  • 6.Al-Qahhar (= l’Invincible, le Victorieux).
  • 7.Ar-Rabb (= le Seigneur).
Il apparaît toutefois que le nom d’Allah existait en Arabie avant la naissance de l’islam.

Certains historiens ont même établi un parallèle avec le nom d’une déesse guerrière qui était adorée par les Arabes d’avant l’ère islamique et qui portait le nom d’Allath.

Les Grecs l’identifièrent à Athéna et, facétie de l’histoire, une dédicace honore solidairement Elagabal, Cypris (Aphrodite Ourania) et Athéna-Allath à Cordoue, ville dont le nom évoque aussi l’Al Andalous, l’Espagne arabo-islamique de jadis (L2).


Voir la page d'accueil sur l'Islam
Voir la page d'accueil sur Dieu



Références
  • L1 : Dictionnaire des symboles musulmans. Rites, mystique et civilisation. Malek Chebel. Albin Michel, 2001.
  • L2 : Héliogabale et le sacre du soleil, Albin Michel, 1985.
  • L3 : Le Koran. Editions Garnier Frères, 1960 .
  • L5 : Aperçus sur l’ésotérisme islamique et le Taoisme, René Guénon, Gallimard, 1973.
  • R1 : Revue Islamisme , peut-on arrêter la contagion ? Le Figaro Magazine, No1193, Sep.2003.


Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Dictionnaire des religions    Haut de page    Contactcontact   Copyright ©