Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion  >  Vos contributions    > Y'a du raidissement dans le goupillon...


Y'a du raidissement dans le goupillon...


par JJ  -  02/01/2012





Les textes publiés dans Vos contributions (rouge foncé) ne représentent que l'opinion de leurs auteurs.




En cette période de solstice d'hiver, objet jadis de célébration païenne et cosmique du "Sol Invictus", célébration récupérée sans vergogne par les sectes religieuse et les entreprises commerciales(1) , nous assistons à une offensive orchestrée des amateurs de croyances et autres manifestations paranormales.

Tout à commencé dans ma région avec la distribution parmi les diverse pubs consuméristes habituelles, qui squattent nos boîtes à lettres, d'un petit opuscule édité par le diocèse et répertoriant toutes les prestations offertes par le service divin local. Ce livret, édité avec la bénédiction et l'aide sonnante et trébuchante de commerçants locaux annonceurs m'a d'ailleurs permis de procéder à une sélection : les sus dits sponsors se passeront désormais de ma clientèle : effets pervers de la pub !
Puis nous avons appris dans la presse locale la mise en place d'un blog, nouveau service de l'évêché : "un curé vous répond.com etc.". Certains blogueurs locaux, animés par un mauvais esprit se sont mués en blagueurs et s'en sont données à cour joie pour persifler cette initiative et diffuser des plaisanteries de mauvais goût (je n'ai pas participé !). Résultat positif : les articles et les commentaires ont disparu, les responsables des journaux ayant sans doute jugé prudent d'éviter que la situation ne dégénère en guerre de religion, l'autorité ecclésiastique n'ayant pas forcément le sens de l'humour.

Nous n'avons pu échapper à la même antienne sur "France 3" édition régionale. La présentatrice a annoncé l'affaire en déclarant :
- "S'adresser "directement" (!!!) à Dieu, et oui c'est maintenant possible avec le blog nia nia, nia nia nia nia."
A cette brillante annonce, l'ego du prêtre-truchement a dû enfler de façon considérable, tel la grenouille (de bénitier) voulant se faire aussi grosse que le bouf. Passer pour le correspondant officiel d'une divinité, quelle promo !

Mardi 29 décembre, au journal de 20 heures de la "2", nous avons du assister encore à une séance de racolage divin. J'avais fort envie de zapper, excédé par ces capucinades ; mais mon épouse m'a au contraire encouragé à regarder et elle n'a pas eu tort !
Nous avons d'abord admiré une exhibition de rock chrétien qui m'a rappelé la scène : "Jésus revient parmi les siens ." dans le film d'Etienne Chatilliez "LA VIE EST UN LONG FLEUVE TRANQUILLE" ( ce n'est pas vraiment nouveau la "gratte" évangélique).
Puis l'on nous a débité des considérations dans le genre "il y a vingt ans ça faisait ringard de se dire catho, mais maintenant c'est tendance".
A mon avis, effectivement, ça fait toujours autant tendance ringard, naïf et demeuré, mais à chacun sa vérité et sa conception de la tendance.

Ensuite a été diffusé un édifiant sketch-reportage au cours duquel une "ancienne athée" avait trouvé la foi et s'était fait baptiser, suite à épisode difficile de son existence.
Le casting était très bon pour la nunuche déjantée nouvelle convertie, mais très peu crédible pour l "ancienne" athée, elle n'avait vraiment pas le profil et surtout le comportement, ou alors elle avait vraiment beaucoup changé, la pauvre !
La séquence se terminait avec une énumération des "people" et vedettes proclamant soi disant leur foi chrétienne. Parmi les bienheureux, on pouvait compter entre autre, Amanda Lear, Arielle Dombasle, et surtout J.M. Bigard, le fameux humoriste (vous avez dit humoriste ?) dont les sketches les plus élaborés peinent à atteindre le niveau "caca boudin" qui fait la joie des cours de récréation en école maternelle. Quel (ca)niveau !

La presse écrite, en sus de la régionale se met également de la partie pour distiller le message : "le Point", magazine bien connu pour ses prise de positions gauchistes, humanistes et sociales titre : Questions et réponses sur l'existence de dieu. Je n'ai pas l'intention de dépenser un centime pour financer ce média, donc mon jugement sera forcément subjectif, mais je prévois, sauf surprise et ayant eu l'occasion de consulter gratuitement ce journal, les erreurs de jugement et autres arguments moisis qui seront utilisés. Ayant déjà fait l'expérience, je subodore que "ce que disent les philosophes et les scientifiques" sera une extrapolation de citations tronquées pour leur faire dire ce que l'on a envie d'entendre : le procédé a déjà été employé avec succès, en particulier à propos d'Albert Einstein.
Nous trouvons évidemment l'incontournable article-tarte à la crème : pourquoi dieu est tendance, qui fait présager d'une belle objectivité.

"Le Pèlerin", mais c'est son fond de commerce, titre lui : Que la paix soir avec vous !, ce qui apparaît particulièrement croquignolet quand on vient de visionner la vidéo montrant, dans la basilique de Bethléem de sinistres personnages vêtus de noir : des prêtres arméniens et orthodoxes se battant à coup de balais pour une futile affaire de territoire et de sol à nettoyer. Quel message de paix ! Quel exemple édifiant !

Sur la "5", nous avons pu suivre également à un débat sur le sujet : la guerre des religions, qui a réuni un beau panel de soi disant experts du fait religieux. Ils se sont tous revendiqués croyants convaincus : aucun avis d'un penseur libre pouvant donner un avis impartial sur la question. Difficile d'être juge et parti ! A les entendre le monde entier est composé de croyants, d'obédiences différentes, certes, mais la non croyance n'existe pas ! Un seul SMS d'auditeur à propos de l'athéisme a été présenté, mais avec un bel ensemble, les participants ont fait semblant de ne pas entendre et ont dévié le débat sur un sujet moins scabreux. Quel exemple d'impartialité et d'ouverture d'esprit !

Ce qui me semble inquiétant également, c'est l'interprétation que certains font du mot laïcité : Mardi 29/12, toujours dans C dans l'air, à propos de la religion en Corée du Nord, une journaliste a déclaré qu'aucune religion n'était autorisée dans ce pays car il est laïque ! Ce qui est justement le contraire d'un pays laïque où toutes les religions peuvent être pratiquées dans la mesure où elles ne troublent pas l'ordre public. En fait, la Corée du Nord est aussi laïque que le Vatican.

Confondre intolérance religieuse et laïcité, voilà bien un bel exemple de manque élémentaire de culture et de connaissance ! Et c'est à de semblables ignares que l'on confie la responsabilité de participer à des émissions d'information et de débat à la télé, et de s'exprimer dans les médias !

Autre information qui a fait frétiller d'aise tous les idolâtres de la "sainte trinité" : le petit chanoine a reçu dans le palais de la République de jeunes prêtres qu'il a encouragé à porter la bonne parole en leur prodiguant de vifs encouragements.

Voilà qui ne manque pas d'audace de la part d'un personnage qui s'est mis hors de l'église en toute connaissance de cause et qui vit dans le péché depuis belle lurette, sans même envisager une quelconque contrition. Et qui de surcroît viole en toute impunité le principe de neutralité imposé par la constitution.

Et il y en a certainement d'autres que je n'ai pas vues.

Je pense que cette offensive de propagande pour la foi chrétienne (le saint panzer n'était-il pas, avant d'accéder au pontificat, chef du service intitulé : Congrégation pour la propagation de la foi, alias Sainte Inquisition ?) est en premier lieu destinée à lutter contre l'Islam. Et en bonus à récolter de potentiels clients. Mais je pense que les catholiques se trompent de combat : ce n'est pas en développant des croyances irrationnelles que l'on pourra enrayer la progression de l'Islam : c'est obscurantisme contre obscurantisme.

Seul le développement de l'esprit de tolérance et la fin des surenchères dans le domaine du soi - disant sacré pourra engendre un progrès, mais cela devrait se faire avec fermeté et mesure.
Qui en aura la force et le courage ?

    JJ


1) Lesquelles ont réussi à faire oublier l'origine naturelle de cette fête en exploitant la naïveté et la crédulité congénitale de l'homme et son goût du merveilleux et du surnaturel, bien plus attirant que la réalité, pourtant mille fois plus merveilleuse parfois.


Voir la page d'accueil sur la religion




Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Vos contributions    Haut de page    Contactcontact   Copyright ©