Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion  >  Vos contributions    > Fausses croyances


Fausses croyances


par Francis  -  02/02/2012




Les textes publiés dans Vos contributions (rouge foncé) ne représentent que l'opinion de leurs auteurs.




La croyance essentielle de toutes les religions et sectes issues de l'enseignement du Christ est basée, à quelques détails près, sur la même notion inventée par on ne sait qui et qui ne résiste pas à un examen logique, qui démontre facilement sa fausseté.

Etablie visiblement dans le but essentiel de recruter le plus grand nombre possible d'adeptes en favorisant la paresse et l'orgueil spirituel.... exactement le contraire de ce que voulait le Christ.

Cette notion, établie d'une façon extrêmement astucieuse, enchaîne leurs adhérents et les entraînent vers le bas en leur donnant l'illusion de liberté et d'ascension.

On est donc parti de cette affirmation qui au premier abord semble logique :

"Rien n'est impossible à Dieu"....

D'où : S'il n'est pas descendu de la croix, comme on le lui demandait, c'est qu'il ne l'a pas voulu, S'il ne l'a pas voulu c'est qu'il avait une raison.... On a donc inventé la raison suivante :

"Par sa mort sur la croix Le Christ a pris sur lui tous nos péchés et a ainsi réconcilié l'humanité avec Dieu !"

Cette affirmation gratuite est devenue par la suite un axiome, une "vérité" à laquelle on doit croire sans réfléchir et l'accepter comme une évidence.

Mais où est-on allé chercher ça ? et qui ?

Il paraît que l'on trouve dans les évangiles une parole soit disant du Christ qui va dans ce sens... alors pour être juste il faudrait comparer cette parole avec une autre parole du Christ : "l'homme récoltera ce qu'il a semé" qui est en totale contradiction avec celle qui est enseigné... il doit y en avoir une de fausse, ajoutée par les hommes; on y reviendra.

Drôle de façon de se réconcilier avec son prochain : on l'assassine, ensuite on l'encense, on le glorifie, puis on le remercie d'avoir accepté un tel sacrifice... Et on a gobé ça sans rien dire ! ! ! !
Magnifique comme histoire, plus besoin de se casser la tête pour chercher à s'améliorer, quoi qu'on fasse, on est certain d'aller tout droit au Paradis, sans aucun effort, il suffit de croire, en Dieu et il fera le reste....

Et tout le monde y croit sans la moindre réflexion...

Mais revenons à cette affirmation de base et posons nous la question : quelle est la notion la plus juste :
  1. Rien n'est impossible à Dieu. ou bien,
  2. Dieu est parfait, parfaites sont ses lois qui dirigent le monde et nous avec et qui sont issues de sa perfection ?
Personnellement, je pencherais plutôt pour la deuxième, et pour cause.

Perfection est synonyme d'immuabilité, et d'éternité. C'est une évidence... ce qui peut être modifié (amélioré) n'est pas parfait... Ce qui exclut tout arbitraire, ainsi que toute contradiction; ce qui est blanc est blanc, ce qui est noir est noir.

Or dans le "Rien n'est impossible à Dieu" on y inclut la possibilité de modifier ses propres lois parfaites... Donc :

Soit Dieu n'est pas parfait.
Soit cette affirmation est fausse...

Or, la rémission des péchés par la mort du Christ est bien un acte arbitraire en dehors des lois du Père, donc cette croyance est fausse, Non seulement elle est fausse mais c'est un véritable blasphème envers Dieu....et celui qui y croit renie la perfection Divine pour la bonne raison que la perfection exclut toute contradiction.

"L'homme récoltera ce qu'il a semé".... confirmé par "Celui qui tue par l'épée périra par l'épée" nous dit exactement le contraire et met l'homme devant sa responsabilité ...Et ce sont là deux paroles du Christ qui semblent authentiques.....

Ce que l'on peut traduire par "l'homme est lui-même l'artisan de son propre destin" chaque jour, chaque heure, chaque minute il se construit lui-même son avenir et Dieu lui-même ne peut modifier ce destin qui est inclus dans la loi parfaite du créateur... seul l'homme peut le modifier par un changement qui va dans le sens de la loi du Père.

C'est la une loi cosmique inévitable, à laquelle l'homme ne peut se soustraire, et on veut nous faire croire que Le Fils de Dieu a pu modifier ses propres lois pour satisfaire la paresse et la vanité humaine....
Alors qu'il a dit : "Je ne suis pas venu pour abolir mais pour accomplir les lois de mon Père"....
Bien évidemment cette croyance qui est beaucoup plus juste que la première inclus également celle de la réincarnation : à noter que le Christ y a fait allusion à propos de Jean-Baptiste (il est cet Elie qui etc...)

Comme cette fausse croyance, la plus répandue, ne tient pas debout et s'effondre dès que l'on entre dans des explications logiques, on a inventé "le mystère divin" pour cacher l'ignorance.

Alors on a inventé encore autre chose :

"La Bible est la parole de Dieu"

Le Christ n'a laissé aucun écrit personnel....

"Oui mais elle est inspirée par Dieu"

Alors pourquoi quatre évangiles... Un seul devrait suffire...
En lisant les évangiles on se rend compte que chacun des apôtres y a apporté sa compréhension toute personnelle donnant lieu parfois à des divergences de sens... Conclusion : on ne peut pas tout prendre sans un examen objectif... certes tout n'est pas faux, mais tout n'est pas juste non plus.

De plus, en disant "La Bible est la parole de Dieu" on met la parole des apôtres et d'autres écrits d'origine humaine au même niveau que celle du Christ....

Et même s'il est possible de trouver quelque part dans la Bible une parole d'un apôtre ou autre transcripteur pouvant évoquer l'éventualité d'un rachat de l'humanité par la mort sur la croix du Christ, dans ce cas là, non seulement on met toutes les paroles de la Bible au même niveau mais on fait même passer la parole humaine avant celle du Christ...
Donc par cette fausse croyance, on renie la parole du Christ et la perfection Divine.

De plus : la Perfection du Créateur inclut la perfection de sa Parole... Si la Bible était vraiment la parole de Dieu, il ne saurait y avoir la moindre contradiction, la moindre divergence, or c'est loin d'être le cas... La Bible est loin d'être parfaite; elle ne peut donc pas être la parole de Dieu...


En conclusion :

En assassinant le Christ, l'humanité a signé son refus de croire en sa parole et encore moins de l'appliquer.

Et Sans l'intercession du Christ envers le Père :

"Père pardonne leur car ils ne savent pas ce qu'ils font"

(Ils ne se rendent même pas compte de la gravité de leur acte)...
Nous ne serions peut-être pas sur cette Terre pour en parler...

Des preuves qui vont dans ce sens il y en a encore, on en trouve facilement :
Voyez le sort du peuple Juif après cet assassinat... L'apocalypse nous a été donné après la mort du Christ : n'est-ce pas pour montrer les conséquences de nos actes.

Enfin si on ajoute :
"Cherchez d'abord le royaume de Dieu et sa Justice et alors tout le reste vous sera donné par surcroît"

Il ne faudrait pas oublier cette Justice, ni que cette recherche est la vraie "priorité".

La "recherche du royaume de Dieu" n'est-elle pas celle de ses Lois qui nous dirigent ? Si nous les connaissions et les appliquions la Terre serait un reflet du Paradis.... Ne croyez-vous pas? Hélas on en est encore loin.


Et comme si tout cela ne suffisait pas, sachant que l'homme apprécie tout particulièrement le "mystérieux", pour être sûr du succès, on a inventé trois autres fausses croyances :
  • L'immaculée conception.
  • La résurrection du corps terrestre du Christ.
  • L'ascension de ce même corps terrestre au ciel.
Ce qui, de mémoire d'homme ne s'est jamais vu ici sur terre... Des actes arbitraires qui renient la perfection Divine.... Si on croit en la perfection Divine et à la Perfection de ses lois toutes ces croyances sont tout simplement impossibles... Il suffit d'un peu de logique pour le comprendre...
Il a toujours fallu l'union d'un ovule avec un spermatozoïde pour faire un enfant.
Ceux qui ont vu le Christ après sa mort ne l'ont pas reconnu tout de suite... le corps qu'ils ont vu n'était pas un corps de matière dense, terrestre.

En conclusion : toutes ces fausses croyances ont bien été inventées dans le seul but de recruter le plus grand nombre d'adeptes. En favorisant la paresse spirituelle elles les entraînent vers le bas, le sommeil de l'esprit puis sa mort.... tout en leur donnant l'illusion d'ascension.


Francis



Voir la page d'accueil sur les croyances et le christianisme



Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Vos contributions    Haut de page    Contactcontact   Copyright ©