Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion  >  Vos contributions    > Le Coran : apprentissage de la soumission...


Le Coran :

apprentissage de la soumission à but haineux


par Bernard  -  04/10/2009




Les textes publiés dans Vos contributions (rouge foncé) ne représentent que l'opinion de leurs auteurs.




Au début des années 80, un jour que nous étions à table, ma sœur a déclaré qu’il fallait défendre l’Islam, qu’il fallait être tolérant à son égard. Du coup, je me suis acheté un Coran pour savoir ce qu’était cette religion.
Et j’ai vite vu que ce livre n’est pas un parangon de tolérance, comme je l’avais cru aux dires de ma soeur, mais une volonté de soumettre, de se faire craindre. Haine, menaces, racisme, vengeance, incitation à la guerre, au pillage, à la destruction de toutes les villes de la terre, à l’assassinat, au suicide, plus interdiction aux femmes de s'allier aux "infidèles", sont à toutes les pages. On ne peut pas les rater. Les juifs y sont moqués. On y promet l’enfer éternel aux chrétiens. Naturellement le prosélytisme y est rendu obligatoire. Et le pire, c’est que je n’y ai trouvé aucune trace de spiritualité ! Rien qui puisse m’aider à mieux vivre ou à me mettre en relation avec une force supérieure transcendante. J’ai pourtant fouillé. Rien. C’était devenu pour moi, un vulgaire livre de guerre, et ça l’est resté depuis.
J’en ai fait une analyse de deux pages que je lui ai servie, et dont je vous livre ci après une version améliorée au fil des ans. Ma sœur m’a alors opposé quelques arguments du genre :
- C’est une erreur de traduction. Du coup j’ai vérifié plusieurs publications. Vous pouvez faire de même. Il y a des versions de poche vraiment pas chères. Elles disent toutes la même chose que mon Coran.
- Tu interprètes mal ces versets. A cela il est facile de rappeler qu’on oblige bien les enfants à l’apprendre par cœurs, et que système d’apprentissage ne laisse aucune place à l’interprétation. En plus vous allez voir que ces textes sont clairs, sans ambiguïté de compréhension, pour peu qu’on en connaisse les clés de lecture.

Car le plus tragique, c’est que ce livre fait mal à la tête quand on n’en connaît pas les codes, tant son écriture est tourmentée. Du coup, personne ne cherche à le comprendre.
Je vais donc en démystifier quelques versets ; mais avant, sachez que les deux principes d’écriture sont les suivants :
- D’abord, parce que c’est un livre dicté, le "prophète" se répète souvent, ne se rappelant plus ce qu’il a dit quelques jours, semaines ou mois avant.
- Il formule souvent de très longues phrases, qui en contiennent d’autres plus courtes, lesquelles disent l’exact contraire du postulat de départ. Il y a plusieurs verbes par phrase. C’est la principale raison des migraines qu’on subit, quand on veut déchiffrer ces textes volontairement méchants. Voici donc mon analyse.



Le Coran, c'est l'apprentissage de la soumission à but haineux, celui de conquérir et dominer les peuples sédentaires.


Il y a intérêt à être bien obéissant, sinon …
Dès la première sourate, le Coran commence par une menace : "louange à Dieu souverain de l’Univers, le clément, le miséricordieux, souverain au jour de la rétribution. C’est toi que nous adorons, c’est toi dont nous implorons le secours. Dirige-nous dans le sentier droit, dans le sentier de ceux que tu as comblé de tes bienfaits, de ceux qui n’ont point encouru ta colère et qui ne s’égarent point." Autrement dit, le musulman doit comprendre que s’il ne suit pas le chemin "droit" décidé par les représentants d’Allah, il va devoir subir leurs foudres colériques. Cela commence mal, n’est-ce pas ?
La deuxième sourate dite "la génisse", débute par un verset très agressif : "voici un livre sur lequel il n’y a point de doute ; c’est la direction de ceux qui craignent le seigneur". Inspirer la crainte est d’ailleurs un but clair. Dans la même sourate, le verset 19 se termine par cet ordre : "craignez moi".

Enfantillages anti-juifs
Ils sont assez méchants, bien qu'ils fassent sourire tant ils sont naïfs. Toujours la sourate II dite "la génisse", versets 55 et 56 : "nous dîmes au peuple d'Israël : Entrez dans cette ville, jouissez des biens qui s'y trouvent, au gré de vos désirs ; mais en entrant dans la ville prosternez-vous et dites : indulgence ô seigneur ! Et il vous pardonnera vos péchés. Certes nous comblerons les justes de nos bienfaits. Mais les méchants d'entre eux substituèrent à la parole qui leur fut indiquée une autre parole [1] et nous fîmes descendre du ciel, un châtiment comme rétribution de leur perfidie. "

Promesses de châtiments contre ceux qui croient au Christ
Il n'a bien sûr pas oublié les chrétiens : sourate V dite "la table", verset 76 : "infidèle est celui qui dit : Dieu, c'est le messie, fils de Marie. Le messie n'a-t-il pas dit lui-même : ô enfants d'Israël, adorez Dieu qui est mon seigneur et le vôtre ? Quiconque associe à Dieu d'autres Dieux, Dieu lui interdira l'entrée du jardin, et sa demeure sera le feu. Les pervers n'auront plus de secours à attendre." Autrement dit, les huit cent millions de chrétiens qui vivent en ce moment, ceux qui l’ont été et ceux qui le seront dans les siècles à venir, sont des pervers destinés à brûler en enfer ! ! !

Finalement, tous ceux qui ne sont pas musulmans sont menacés
Revenons à la sourate II, dite "la génisse", versets 5 à 9 : "pour les infidèles, il leur est égal que tu les avertisses ou non : ils ne croiront pas. Dieu à apposé un sceau sur leurs cœurs, et sur leurs oreilles ; leurs yeux sont couverts d'un bandeau, et le châtiment cruel les attend. Il est des hommes qui disent : nous croyons en Dieu et au jour dernier, et cependant ils ne sont pas du nombre des croyants. Ils cherchent à tromper Dieu et ceux qui croient, mais ils ne tromperont qu'eux-mêmes et ils ne comprennent pas. Une infirmité règne dans leurs cœurs, et Dieu ne fera que l'accroître ; un châtiment douloureux leur est réservé, parce qu'ils ont traité les prophètes de menteurs"

Cela continue plusieurs fois dans la même sourate : verset 22 : "redoutez le feu préparé pour les infidèles, le feu dont les hommes et les pierres seront l’aliment. Verset 37 : mais ceux qui ne croiront pas, qui traiteront nos signes de mensonges, seront livrés au feu éternel."

D'ailleurs, ils veulent tuer tous les sédentaires, musulmans ou non
La proposition du Coran est carrément suicidaire : sourate XVII, dite "le voyage nocturne", verset 60 : "nous détruirons ou punirons sévèrement toutes les villes de la terre avant le jour de la résurrection. C'est un arrêt écrit dans le livre éternel." Il n'est donc pas étonnant que ce soit au nom de l'islam que l'on s'attaque à nos cités et encore moins que l'on fasse sauter les twin towers de New York.

En résumé
Depuis des centaines d'années, les musulmans menacent le juif le chrétien et l'infidèle. L'affirmation selon laquelle cette religion est tolérante est évidemment mensongère, manipulatrice et dangereuse pour qui se laisse berner. Je pourrais vous abreuver pendant longtemps encore de tout ce fiel. Si vous n’êtes pas convaincu, achetez un Coran. Ensuite ouvrez-le. Lisez. Je vous garantis de la haine et des menaces à toutes les pages. Personnellement, j'ai réussi ce coup là dix-sept fois de suite, juste en feuilletant au hasard ! Le fait que les communautés musulmanes soient toujours en guerre ne surprend pas, puisque cela fait partie de leur catéchisme. Dommage pour elles. Il me semble qu'elles méritent mieux que cette soi-disant spiritualité qui n'est en fait que de la haine.

La haine qui détruit pour soumettre
Or la haine est une émotion qui a pour but de détruire. Bien sûr, elle démolit en premier ceux qui la fabriquent, puisqu'elle est en eux. Par conséquent, il est parfaitement naturel que les croyants musulmans aient tant de mal à s'adapter au monde moderne. Ils sont sonnés par toute cette méchanceté.
Mais quand auront-ils la capacité de comprendre que les religions sont des systèmes d'asservissement ? D'ailleurs, le mot Islam veut dire soumis. C'est écrit en toutes lettres dans un commentaire de mon Coran : page 104, sourate V, dite "la table", au milieu du verset 5 :" il m'a plu de vous donner l'Islam [2] pour religion.". Vous acceptez de vous soumettre à qui que ce soit, vous ?
J'ajoute que le Coran parle lui-même de soumission : sourate XIII, dite "le tonnerre", vers la fin du verset 18 : "ceux qui sont soumis à sa volonté posséderont, recevront de plus belles récompenses ; mais les rebelles, quand ils auraient dix fois plus de trésors que la terre n'en contient, ne pourront racheter des tourments. Leur compte sera terrible, leur demeure sera le feu d'enfer et un affreux lit de douleur." Bref, ils veulent votre totale obéissance.

Il y a aussi la fameuse sourate 40, dite "le croyant" qui est systématiquement enseignée à tous les musulmans. Verset 10 : "les infidèles entendront dans ce jour une voix qui leur criera : la haine de Dieu contre vous est plus grande que votre haine contre vous-même, quand invités à la foi, vous n’avez point cru". Le Coran inculque donc un Dieu haineux. Et vous leur payez une mosquée ?

L’incitation à la guerre de pillage est récompensée !
Il y a pire : sourate LXVI, dite "la défense", verset 9 : "Ô prophète ! Fais la guerre aux infidèles et aux hypocrites, sois sévère à leur égard." La sourate XLVIII, dite "la victoire", incite aussi les Arabes à la guerre : verset 16 : "nous vous appellerons à marcher contre des nations puissantes. Vous les combattrez jusqu’à ce qu’elles embrassent l’islamisme".
Ensuite, on les encourage au pillage : verset 20 : "Dieu vous avait promis de vous rendre maîtres d’un riche butin, et il s’est hâté de vous le donner." Verset 21 : "il vous avait promis d’autres dépouilles dont vous n’avez pas pu vous emparer encore, mais Dieu les a déjà en son pouvoir ; il est tout puissant."
On leur fait même croire que Dieu les récompensera de toutes ces tueries : sourate XXII, dite "le pèlerinage à la Mecque", verset 57 : "Dieu accordera une belle récompense à ceux qui ont émigré pour la cause de Dieu, ont succombé en combattant ou qui moururent éloignés de leur patrie. Dieu sait le mieux accorder les récompenses." Et nous invitons des musulmans à entrer en Europe ! ! !

L'expansion de la dictature est très bien organisée
Cela consiste à menacer les fidèles du pire s'ils ne se transforment pas en missionnaires : Sourate XIII, dite "le tonnerre", verset 40 : "soit que nous te fassions voir une partie de nos menaces, soit que ta mort les prévienne, ta mission est de prêcher, et à nous appartient de demander un compte sévère."

Manipulation par la peur
En plus, on leur fait peur de la même manière que dans la religion catholique : verset 42 : "leurs pères ont agi avec ruse ; mais Dieu est maître de toute ruse : il connaît les œuvres de chacun, et les infidèles apprendront un jour qui sera en possession du séjour éternel : bref, on leur fait croire que leur Dieu les surveille, qu'il tient un compte précis de leurs erreurs et jugera ainsi de qui entrera en paradis !" C'est malin. Je suis sûr que beaucoup de gens croient encore à ce genre d'ineptie.

Passons maintenant aux lois concernant les femmes :
D’abord on voit que le prophète cherche à combattre l’inceste : Sourate LVIII, dite la plaideuse, verset 2 : "ceux qui jurent que leurs femmes leur seront aussi sacrées que leurs mères commettent une injustice : leurs mères sont celles qui les ont enfantés. Elles ne peuvent devenir leurs épouses. Le seigneur est indulgent et miséricordieux."
Il cherche aussi à se dégager d’un vieux système féodal : "Ceux qui jurent de ne plus vivre avec leurs femmes et qui se repentent de leur serment, ne pourront avoir commerce avec elles avant d’avoir donné la liberté à un captif. C’est un précepte de Dieu. Il connaît toutes vos actions. Celui qui ne trouvera pas de captif à racheter, jeûnera deux mois de suite avant de s’approcher de sa femme, et s’il ne supporte pas ce jeûne, il nourrira soixante pauvres".
Mais il ne faut s’allier qu’à des femmes musulmanes : Sourate LX, dite "mise à l’épreuve", verset 10 : "ô croyants ! Lorsque des femmes fidèles viendront chercher un asile parmi vous, éprouvez-les. Si elles professent sincèrement l’islamisme, ne les rendez pas à leurs maris infidèles. Dieu défend une pareille union ; mais vous devez rendre à leurs époux la dot qu’ils leur ont donnée. Il vous sera permis de les épouser, pourvu que vous les dotiez convenablement. Vous ne garderez point une femme infidèle, mais vous pouvez exiger d’elle ce que vous lui avez accordé par le contrat."
Bien sûr, le prophète n’a pas peur de se contredire : Verset 11 : "si quelqu’une de vos femmes fuyait chez les idolâtres, donnez à son mari, lorsque vous l’aurez recouvrée, une somme égale à la dot qu’il lui avait accordée."
En plus, il accuse les femmes infidèles de tous les maux : verset 12 : "ô prophète ! Si des femmes fidèles viennent te demander un asile après avoir promis qu’elles fuiront l’idolâtrie, qu’elles ne voleront point, qu’elles éviteront la fornication, qu’elles ne tueront point leurs enfants, qu’elles ne te désobéiront en rien de ce qui est juste, donne-leur ta foi, et prie pour elles."
L’intolérance religieuse est totale : sourate II, dite "la génisse", verset 220 : "n’épousez point les femmes idolâtres tant qu’elles n’auront pas cru. Une esclave croyante vaut mieux qu’une femme libre idolâtre, quand même celle-ci vous plairait davantage. Ne donnez point vos filles aux idolâtres tant qu’ils n’auront pas cru. Un esclave croyant vaut mieux qu’un incrédule libre, quand même il vous plairait davantage."
Fin du verset 228 : "les maris sont supérieurs à leurs femmes. Dieu est puissant et sage."

Donc, le coran est bien un livre de guerre, créé par un homme de culture nomade, qui voulait reconquérir l’espace perdu pendant la sédentarisation des peuples. Il a été conçu pour conduire les arabes à attaquer les peuples voisins, et il y a réussi. Les femmes y sont utilisées comme autant de ventres destinés à augmenter le nombre de croyants. Ce livre génère encore beaucoup de pauvreté et d’agressivité partout où il règne en maître. Cela continuera tant qu’il sera enseigné.
Attention cependant : il ne faut pas confondre Coran et civilisation. Quantité de musulmans ne l’ont jamais lu, comme beaucoup de chrétiens qui ne connaissent que quelques morceaux choisis de la Bible. De plus ce livre malfaisant est imposé à de nombreux pays, aux us et coutumes forts différents.
Voilà. Je pense que c’est édifiant. Cela vous aidera à voir plus loin que la tolérance aveugle, qui laisse ce poison tuer notre civilisation.


Bernard



Notes :
1. D’après les commentateurs, les juifs au lieu de dire : hittat, absoute, indulgence, mot qu’on leur avait ordonné de prononcer en entrant dans la ville, auraient dit en plaisantant : habbat : un grain d’orge. C’est donc une gaminerie. Vous voyez ici le niveau du Coran …

2. L'Islam est la soumission à la volonté de Dieu
.

Voir la page d'accueil sur le Coran


Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Vos contributions    Haut de page    Contactcontact   Copyright ©