Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion > Citations   > Thèmes Pensée > 1/3



Citations :   Pensée

Page 1/3




Voir aussi penser et la libre pensée




"Il y a de la passivité dans la religion. On y craint le bruit et le nouveau. On y dort sur les deux oreilles. Cela ne conduit pas à une forte pensée, tout au plus à une poésie un peu molle, trop humaine."
(Emile Chartier, dit Alain / 1868-1951 / Propos sur la religion, Deux faces de la religion, 27 janvier 1911)

"Les dieux sont nos métaphores, et nos métaphores sont nos pensées."
(Emile Chartier, dit Alain / 1868-1951 / Propos sur la religion, L'esprit universel, 25 août 1921)

"L'incrédulité ne compte plus maintenant ses victoires. Le monde enfin s'est montré, pur d'intentions bonnes ou mauvaises, fidèle en ses lois invariables, régulateur en même temps de nos actions et de nos pensées."
(Emile Chartier, dit Alain / 1868-1951 / Propos sur la religion, L'ordre extérieur et l'ordre humain, 20 septembre 1921)

"Si vous voulez savoir, vous devez commencer par ne plus croire, entendez ne plus donner aux coutumes le visa de l'esprit. Une pensée c'est un doute; mais à l'égard de la coutume, il y a plus de doute; car, quelque force qu'ait la coutume, même si le penseur s'y conforme, la coutume ne sera jamais preuve."
(Emile Chartier, dit Alain / 1868-1951 / Propos sur la religion, Le dieu égyptien, 29 octobre 1923)

"La violence est l'effet inévitable, et souvent prochain, d'une pensée sans aucun doute; et c'est ce que l'on voit en gros chez les fous. Peut-être est-il dans la destinée de toute théologie, aussitôt achevée, de rouler sur la terre comme un char d'assaut. C'est ainsi que la puissance déshonore la justice."
(Emile Chartier, dit Alain / 1868-1951 / Propos sur la religion, De la théologie, 20 décembre 1923)

"Bref, il faut du courage pour aimer ce Dieu qui ne se montre jamais; ce que la mythologie exprime naïvement par les deux puissances balancées du bien et du mal. Et ces difficultés mettent aux désespoirs les préfets de religion, qui prétendent savoir ce qui en est et enseigner ce qui en est. Mais au contraire, ces subtilités mythologiques expriment très bien la pensée de l'homme et les replis de la morale. Le saint est l'homme qui se passe de Dieu."
(Emile Chartier, dit Alain / 1868-1951 / Propos sur la religion, Dieu incertain, 1er août 1932)

"On ne pouvait donc jamais échapper au cléricalisme, qui était cette fois celui des laïques [catholiques]. Cléricalisme de toujours, dont je découvrais la ligne de conduite:
Il n'y a qu'une seule vérité, et c'est la nôtre. Si tu ne la partages pas totalement, une seule alternative: ou tu es un peu sot, et nous allons t'éclairer, pour ton bien. Ou alors tu refuses d'adhérer et cette ligne de pensée, et tu deviens notre ennemi: nous allons t'écraser, pour ton bien."

(Michel Benoît / Prisonnier de Dieu, 1992)

"Ésotérique : Parfaitement occulte et particulièrement abscons. Les anciennes philosophies étaient de deux sortes, - exotériques, que les philosophes eux-mêmes ne comprenaient qu'à moitié, et ésotériques, que personne n'a jamais comprises. Ce sont ces dernières qui ont le plus profondément marqué la pensée moderne, qui jouissent encore de nos jours d'un grand crédit."
(Ambrose Gwinett Bierce / 1842-1914 / Le Dictionnaire du Diable)

"Le catholicisme est le tombeau de l'intelligence, de la pensée, du cerveau ; le protestantisme, le tombeau de la conscience, du sentiment, du coeur."
(Louis-Auguste Blanqui / 1805-1881)

"La plus grande faiblesse de la pensée contemporaine me paraît résider dans la surestimation extravagante du connu par rapport à ce qui reste à connaître."
(André Breton / 1896-1966)

"L'athéisme est un "isme" sans doctrine spécifique; il se nourrit de la pensée et des découvertes d'autrui, celles des physiciens, des chimistes, des biologistes, des géologues, des sociologues, des anthropologues, des historiens et de tant d'autres chercheurs du monde."
(Antonio Lopez Campillo et Juan Ignacio Ferreras / Cours accéléré d'athéisme / 2004)

"On assiste ainsi à une mystification de la connaissance qui a pour résultat une conception du monde dont de nombreux éléments sont irrémédiablement hors du champ de compréhension - donc du contrôle - de la majorité des individus. Cette pensée ésotérique induit une stratification du monde - ceux qui ont des pouvoirs, savent et agissent tout haut et, loin en dessous, ceux qui s'étonnent, admirent et suivent sans comprendre - débouchant sur le fatalisme béat et la déresponsabilisation des individus."
(Georges Charpak et Henri Broch / Devenez sorciers devenez savants)

"Une religion, qu'est-ce d'autre qu'une doctrine qui explique quelque chose que l'on ne comprend pas (l'existence de l'univers, de la vie, de la pensée...) par quelque chose que l'on comprend encore moins (Dieu) ?"
(André Comte-Sponville / né en 1952 / Présentation de la philosophie)


>>> Suite des citations : Pensée



Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Accueil Citations    Haut de page    Contact   Copyright ©