Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion > Citations   > Thèmes >  Autel



Citations :   Autel




"Il m'apparut que l'homme est plein de dieux comme une éponge immergée en plein ciel. Ces dieux vivent, atteignent à l'apogée de leur force, puis meurent, laissant à d'autres dieux leurs autels parfumés."
(Louis Aragon / 1897-1982 / Le Paysan de Paris / 1926)

"C'est l'État, c'est l'autel de la religion politique sur lequel la société naturelle est toujours immolée : une universalité dévorante, vivant de sacrifices humains, comme l'Église. - L'État, je le répète encore, est le frère cadet de l'Église."
(Mikhaïl Bakounine / 1814-1876 / Fédéralisme, socialisme et antithéologisme / 1867)

"Les bigotes et les bigots
Préparant déjà les fagots
Sans rémission voulaient me faire
Descendre avant terme aux enfers.

En entendant tout ce bordel
Le curé sautant de l'autel
Accourut me sauver la mise
Qui semblait un peu compromise.

Il a dit : "Que Dieu lui pardonne,
Ce qu'il a pris, je le lui donne
Et puisqu'il est pauvre il s'ensuit
que le tronc des pauvres est à lui".

Et cela dit, ce ratichon,
Ce satané fils de cochon,
Retourna boir'avec délice
Ce qui restait dans son calice.

Et depuis ces péripéties,
Moi qui suis athée, Dieu merci !
Je vais parfois ouïr un bout
De la mess' à ce marabout."

(Georges Brassens / 1921-1981 / Le mécréant repenti)

"... dans une chapelle voisine, des gens communiaient. Ils étaient là à genoux devant l'autel. Le prêtre assistant se mit à cracher dans son mouchoir. Celui qui officiait se mettait les doigts dans le nez. Il offrit ensuite, des mêmes doigts, l'hostie à ses clients. Je regardais la physionomie de ces gens retournant s'asseoir, le visage confit en recueillement et précaution. Aucun rapport, décidément, entre le Saint-Esprit et l'esprit."
(Paul Léautaud / 1872-1956 / Passe-temps)

"O toi, dont l'existence est encore un problème ;
Toi, qui de l'univers es peut-être l'emblème ;
Toi que tout doit prouver, que tout peut démentir ;
Dieu ! j'ose te nier, plutôt que t'avilir.
J'ai vu combien ton nom sanctifiait de crimes ;
Combien, sur tes autels, on frappait de victimes ;
Indigné, j'ai rougi de l'erreur de mes sens ;
J'ai détesté ton temple, et repris mon encens."

(Sylvain Maréchal / 1750-1803 / Dieu et les prêtres, fragments d'un poème philosophique / 1781)

"Il [le prêtre] aveugle la mère, endoctrine [voire engrosse] les filles,
Des fils plus clairvoyants fait avorter l'esprit,
Par derrière l'autel va se cacher et rit."

(Sylvain Maréchal / 1750-1803 / Le Lucrèce Français / 1798)

"Il est un Dieu, qui rit aux nappes damassées
Des autels, à l'encens, aux grands calices d'or;
Qui dans le bercement des hosannas s'endort,
Et se réveille, quand les mères, ramassées
Dans l'angoisse, et pleurant sous leur vieux bonnet noir
Lui donnent un gros sou lié dans leur mouchoir!"

(Arthur Rimbaud / 1854-1891 / Le Mal)

"Je n'ai point de séquelles
De ces temps religieux
Où, d'hosties en autels
On m'gavais de Bon Dieu,

Tout juste un p'tit fantasme
Qu'avec joie j'assouvis:
Chaque soir, à ma femme,
Je demande: "Ma chérie,

Déboutonne ma soutane
Un par un, les boutons,
Déboutonne ma soutane
Des chevilles au menton,

Déboutonne ma soutane,
Bien en génuflexion,
Et tu verras mon âme
En pleine élévation!"
Alléluia!"

(Henri Tachan / né en 1939/ Déboutonne ma soutane)



Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Accueil Citations    Haut de page    Contact   Copyright ©