Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion  >  Votre espace Livre d'or > avril 2006, page 3


Livre d'or et de cendres

Avril 2006, page 3

>>>   Début du livre d'or et de cendres      



Vos textes sont en rouge foncé, ceux de atheisme.free.fr en noir.
Ils sont classés du plus récent au plus ancien.


Bonjour tout le monde!

Je viens d'apprendre la femeture de ce livre d'or. Très bien... Je m'en doutais un peu! Car je doute que moi-même aurait été capable de tenir aussi longtemps à lire, décripter, relire, publier tous les messages postés sur ce livre d'or, et ce pendant aussi longtemps! Merci pour nous avoir supporté.

Conséquemment, voici donc ma dernière petite contribution.

Les religions monothéistes, polythéistes, les mysticismes, les philosophies douteuses, les sectes et autres pourvoyeur de mensonges, n'ont qu'à bien se tenir! "Ceux qui marchent debout" viendront à bout de "ceux qui s'agenouillent". Du moins, je l'espère...

Ils y viendront à bout par le biais de ce genre d'activité telle que proposée ici: le débat, le dialogue, l'affrontement d'idée.... "Ceux qui s'agenouillent" devront bien se faire à l'idée que le Jugement Dernier n'aura jamais lieu, et que l'homme seul adviendra à son auto-destruction.

Dieu, cette chimère qui rapporte, n'a jamais été et ne sera jamais que le symbole d'une défaite, celle de la résignation, celle de l'obscurantisme, celle de la génuflexion devant les forces de la nature et devant l'Homme.

Et lorsque l'humanité disparaîtra, accompagnée de ses religions, pourquoi se plaindre au lieu d'entonner un "bon débarras!". Puisque les religions auront pour seul honneur celui d'avoir favorisé la fin de l'humanité, par ses recours à l'obscurantisme, au fascisme, à la manipulation des esprits faibles...

Refuser de regarder la réalité en face, et prôner l'immobilisme sont et resteront de tout temps les meilleures armes dont disposent les obscurantismes officiels pour combattre l'Humanité.

Désormais, que l'on choisisse son camp. Ou alors, les mouchoirs seront le seul avenir des pleurnichards et des nostalgiques d'une humanité disparue, pour le bien de Dieu et de ses sbires.

A bon entendeur, salut.
(le mécréant / 10/04/06 - 14:20)


agir, mais en fonction de quoi?
conscience et libre arbitre,
Si j'agis en fonction de cela, que dieu existe ou non, cela ne change rien a mes choix, faut t'il preferer l'hypocrisie a la conscience vraie ?
je ne crois pas en un dieu qui prefere l'hypocrisie a la pleine capacite de choix d'un etre intelligent, de plus je ne suivrais surement pas un dieu qui prefere cela. J'irais contre lui.
Et si dieu finalement existe a mon gout, alors c'est un bonus pour tous (tous le monde).
donc vis a vis du pari de Pascal:
vie sur terre +a et vie au paradis si dieu existe +inf, et si dieux n'existe pas +0 donc, Voila le meilleur pari, reconnaitre la libre pensée de chacun et la respecter pour pouvoir vivre ensemble.
(seb de metz / 10/04/06 - 11:17)


Janus,

Pourquoi ce facheux réflexe d'être désagréable. J'ai compris ce que tu as dit, mais j'ai un autre point de vue.

Je connais le pb à Monaco. Mais c'est ce que je te disais. Je reconnais que le hasard existe, même l'évolution. Ce sont des faits.

Je n'ai rien tenté de prouver avec mon message, je dis seulement qu'il est impossible (à ce jour) de dire que seul le hasard et/ou l'évolution expliquent la vie.

Mais on a le droit d'y croire.
(La foi / 10/04/06 - 08:33)


Gral

"Seul l'athéisme permet de se poser des questions et de grandir, voire d'avancer. Ce que ne feront jamais les croyants ayant la foi qui les fige dans l'immobilisme des enfantillages".

Belle preuve d'intolérance pleine d'illogisme puisque qu'être athée c'est être croyant?
(La foi / 10/04/06 - 08:24)


Daniel

Qui parle de religion ? Je parle de croyance.
(La foi / 10/04/06 - 08:22)


Une jeune fille vierge a été violée ! On recherche le coupable qui après s'être enfui du Moyen-Orient aurait demandé asile au Vatican.

La jeune fille qui s'appelle Marie, a décidé de garder l'enfant.
Son fiancé du nom de Joseph a décidé d'épouser sa promise afin de lui éviter la lapidation.

Toujours réfugié chez des complices qui refusent de le livrer, ces derniers plaident en sa faveur en évoquant pour sa défense, un cas de force majeure.

Le violeur, se cacherait sous le pseudo de "Dieu"
(Evelyne / 10/04/06 - 08:20)


MERCI !
De nous avoir permis de nous exprimer aussi librement sur votre site,
Merci, pour votre compréhension et votre sagacité. Je n'ai pas trouvé d'autre site qui m'intéressait. La structure de L'Homme majuscule est unique en son genre. Bravo !
J'imagine très bien le temps que cela doit prendre, au détriment de choses plus importantes.
Malgré vos avertissements disant que ce n'était pas « un forum » il faut avouer qu'il est difficile de résister à la tentation. Cette courte expérience m'a permis de ressortir mon "athéisme" que j'avais rangé au placard. J'ai encore beaucoup de choses à lire sur ce site.
Je fais de gros bisous à tous les sympathiques intervenants.
(copié collé, réussi) (lol) ;-)
(Evelyne / 10/04/06 - 00:49)


Une autre petite chose sur Jésus:
Il est censé être le redempteur d'Adam et du peché originel... mais l'humanité n'est pas une création spontanée de Dieu puisqu'elle est le produit de l'évolution des espèces, donc le peché originel n'est qu'un mythe.
Plus de peché a expier = Jesus ne sert à rien (mais j'accorde aux chretiens qu'il reste le message d'amour... encore faut-il le vider des absurdités théologiques...)
(Oreste / 09/04/06 - 23:36)


Par rapport à ce qu'a dit Evelyne au sujet de l'évangile de Judas et des origines gnostiques du mythe de Jesus, je me permet d'ajouter qu'il y a quelques années on avait découvert un autre évangile, très ancien également (et peut-être plus que les "officiels"), l'évangile de Thomas, qui est un évangile gnostique... les relations entre le gnosticisme et le christianisme méritent certainement qu'on s'y attarde... à suivre
(Oreste / 09/04/06 - 23:28)


Vu que le débat sur "l'athéisme est-il une croyance?" est présent sur ce livre d'or, je ne peut que vous conseiller ma contribution (voir la section vos contributions)... je pense (j'espère en tout cas) que la distinction que j'y fais, entre "opinions metaphysiques" et croyances théologiques aidera à clarifier ce débat qui s'apparente souvent à de la logomachie (surtout dans les arguments des croyants... des vrais croyants)
(Oreste / 09/04/06 - 23:22)


j'ai déjà posté cette phrase plusieurs fois, mais je l'aime bien et elle résume en quelques mots que l'athéisme n'est pas une religion ni une croyance !

NB : Marius, laisse tomber, c'est peine perdue, ils comprendront jamais...

"Si l'athéisme est une religion, alors chauve est une couleur de cheveux."

Na !
(Daniel / 09/04/06 - 19:41)


Moi aussi, Evelyne et pourquoi pas, Marius aussi !
(André Burger. / 09/04/06 - 10:34)


Bonsoir,
Seul l'athéisme permet de se poser des questions et de grandir, voire d'avancer. Ce que ne feront jamais les croyants ayant la foi qui les fige dans l'immobilisme des enfantillages.
Après sa fermeture le livre dort!
Peut-être la devons nous au croyants et à leur répétion gavante d'inepties puéries?
Salutations.
(gral / 08/04/06 - 23:30)


Oh! Pitchounet . . .
C'est dommage.
Tu dégringoles des hauteurs que tu commençais à gravir le jour où notre hôte annonce la fin du "Livre d'Or".
Tu veux absolument qu'athéisme soit une croyance.
Pour moi (et le Larousse) c'est la négation d'une quelconque divinité.
Sans ADHESION à autre chose.
Nier une théorie n'implique pas de croire en une autre: c'est simplement, après avoir démoli un à un chaque argument des théoriciens, conclure à son improbabilité.
Qui dit que j'étais sûr que dieu n'existe pas ? Je ne suis définitivement sur de rien.
La vie existe.
Pour toi c'est un miracle d'essence divine.
Pour moi son origine est une inconnue sans explication valable: donc une question sans réponse POUR LE MOMENT. . . Et je m'en passe.
Tu as fait le choix, que tu assumes avec courage ou entêtement, de conclure ta réflexion par l'adhésion à une croyance.
Je fais celui de me garder de conclure, dans l'état actuel des connaissances de l'homme.
Tu fais le choix de croire qu'un message est véhiculé par des "évangiles".
En quoi te sont-elles indispensables, et même simplement utiles.
D'ailleurs, on vient de révéler l'existence de nouvelles (incontestables bien sur ! ! ! ) qui porteraient quelques préjudices à l'authenticité des précédentes, s'il faut en croire les scientifiques auto qualifiés "d'objectifs" qui ont mis presque trois ans à se mettre d'accord sur le contenu.
Je n'ai rien trouvé dans l'étude des évangiles (authentifiées!!!) qui puisse influencer ma façon de vivre.
Tu as raison, mes galéjades (pas des sarcasmes) ne sont certes pas des arguments pour la bonne raison que JE N'AI RIEN A PROUVER.
Je suis AGNOSTIQUE et ANTICLERICAL
Tu n'apportes aucune réponse à mes questions existentielles.

Et MOI, MARIUS, ne t'en déplaise, je m'adresse à QUI je veux, QUAND je veux et COMME je veux.
Non! Mais . . . des fois.

Evelyne: Je t'embrasse.
Adessias
(Marius / 08/04/06 - 17:30)


Christophe 07/04/06 : "toute sélection renferme censure et manipulation" dis-tu...
Merci de nous confirmer l'esprit dans lequel les textes constituant la bible ont été sélectionnés.
(anar / 08/04/06 - 09:51)


Je reste perplexe devant la réaction, le comportement de certains croyants.
Ils avancent à pas de loup, d'un air doucereux, mielleux, donnant une impression rassurante et on constate par la suite, que ce sont des instables à l'esprit retors.
C'est triste!
(Evelyne / 08/04/06 - 09:02)


La foi, le seul qui, pour le moment sur ce site, parle de choses non prouvées, et qui ne le seront jamais, c'est bien toi. Et en lisant tes réponses il faut se rendre à l'évidence, tu argumentes comme un jésuite, je maintiens, et à la seule question posée, pas de réponse. Ta force supérieure c'est ta conviction basée sur du vent, je me répète, tes neurones qui se mordent la queue. Si tu ne veux pas imposer tes convictions, que fais-tu sur ce site?
(André Burger. / 07/04/06 - 23:57)


à (La foi / 07/04/06 - 16:19)
tiens encore la question biaisée du croyant, qui se croit obligé d'inclure une question dont la seule réponse devrait être un être conscient (le fameux "qui").
C'est un classique des discussions avec les croyants sur le sujet mais qui est invalide, car malhonnête vu qu'on attend une réponse bien déterminée.

Dans la même veine et la même logique alors posons la question :
qui a lancé les dés qui ont permis à dieu d'être tel qui est sans être créé?

L'Humain n'agit pas de façon aléatoire, non il est le résultat de ses interactions avec son entourage, il est soumis au hasard de ses rencontres et des événements qu'il vit.
Enfin je vois que tu n'a pas compris ce que je disais, puisqu'il n'est pas question d'absence de règles, au contraitre, il y a les règles des différentes interactions, qui sont plus ou moins bien décrites par les différentes sciences, et pour les interactions humaines, il y a la psychologis, la psychanalyse, la sociologie ect..

Quand je parlais d'intervention humaine c'était pour illustrer qu'un changement d'un paramètre dans un système complexe pouvait avoir des changements importants non prévus au départ. C'est vraiment l'application du proverbe, excuse moi "quand le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt", la lune dans ce cas c'était les effets des changements de paramètres dans un écosystème , toi tu as vu le doigt, c'est à dire l'intervention humaine. Mais ne prends pas la comparaison du proverbe de façon personnelle, je ne me décrète pas comme sage et je ne te décrète pas comme idiot.
Et si tu avais un peu réfléchis sur ce que je disais en parlant de plante ou d'animal introduit, et si tu as un peu de culture (sujets traités dans les médias) tu aurais du plutot penser par exemple à l'algue qui a été lachée d'un aquarium monégasque et maintenant envahie de nombreux écosystèmes en mer méditerranée en détruisant de nombreux acteurs de ces écosystèmes, ou aux fourmis d'amériques du sud introduites par des humains, de manière involontaire on pourrait dire par hasard, qui envahissent le sud des Etats-Unis en ravageant les écosystèmes notament les fourmis autochtones et tout ce qui en dépend.
(janus / 07/04/06 - 22:28)


Je voudrais rebondir sur les propos de Janus que je trouve très justes (c'est souvent le cas avec lui) afin d'anticiper peut être quelques remarques:
-Le fait que nous sommes des produits de la nécessité des lois physiques et des "conditions initiales" ne fondent en rien le principe anthropique (qui affirme en gros que si l'univers et les lois de la physique sont tels quels sont, c'est dans le but de créer des hommes ou du moins pour créer des êtres vivants). Ce principe se base sur le fait qu'un changement de quelques constantes dites fondamentales des lois physiques impliquerait que nous n'existerions pas. D'une part ces fameuses constantes dites "fondamentales" ne sont peut être pas si fondamentales que ça (personne ne sait pourquoi c=300 000 km/s environ, mais personne ne sait non plus si l'explication ne vient pas d'une loi de la physique plus fondamentale qui nous resterait à découvrir), d'autres part, en tant qu'être humain, nous donnons de la valeur aux choses selon nos propres critères. Rien ne nous dit que ceux ci sont objectifs et il n'y a donc actuellement aucun moyen objectif de dire qu'un univers dans lequel nous ou aucunes sortes de vies n'existeraient serait moins bien que le notre. En tout cas, c'est mon opinion. J'en conçois, rien ne prouve non plus que nous ne partagerions pas certaines valeurs avec un hypothétique dieu, et que ces valeurs seraient du coup objectif, mais c'est encore une histoire de croyance. Le principe anthropique, on y croit ou on y croit pas (moi j'y crois pas, car outre les raisons citées, Dieu serait vraiment très peu efficace à produire de la vie, et aurait tres mauvais goût, enfin les goûts et les couleurs... rien d'objectif encore dans tout ça), mais il n'est aucunement prouver par l'avancer de la science actuelle.
(N.Bohr / 07/04/06 - 19:16)


Janus,

J'aime bien ton intervention. Interessant. Je te soumets quelques réflexions.

Même si l'univers est soumis au hasard (je reconnais que le hasard existe), rien ne prouve qu'il soit soumis seulement au hasard. Rien ne prouve que son avenir ne sera que le résultat du hasard.

Selon ton raisonnement, l'univers aurait été lancé (par qui ?) un peu comme les boules du loto, et puis le hasard fait le reste.

Ce qui est d'autant plus curieux dans ce monde où la seule règle serait le hasard (c'est à dire l'absence de règle donc de Dieu intervenant après le "lancement" de l'univers), c'est que l'être humain lui, a la capacité de ne pas agir par hasard. Toi même tu parles des impacts d'une possible intervention humaine.
(La foi / 07/04/06 - 16:19)


Marius (devrais-je dire ô TOI, GRAND Marius), lis bien mes messages, et tu verras que je ne doute pas de rien, et que je me refuse d'accepter les choses sans raisonnement. Face au miracle de l'univers, de la vie, j'ai fais le choix (du coeur et de la raison) qu'un Dieu existait. Ce choix ne remet pas en cause la science. Ce choix ne tient pas vraie toute parole écrite dans certains livres.
Ce choix m'a amené à être sensible au message des évangiles. J'assume ma croyance.

TOI GRAND Marius, sache que je ne mène pas de combat. TOI qui n'est jamais sûr de rien, sois logique : tu ne peux être sûr que Dieu n'existe pas. Si tu en es sûr (donc si tu es athée), c'est une croyance, parce que le miracle de la vie existe, et être sûr qu'il n'y a pas de créateur, je dirais que c'est même une croyance assez osée. Assume là au moins ! (De plus tu es sûr de quelque chose, tu es donc incohérent dans tes propos, la fatigue peut-être).

Tes sarcasmes ne sont pas des arguments, et tu peux t'adresser directement à moi plutôt que de prendre Evelyne à témoin. Alors es-tu athée (donc croyant) ou agnostique ?

Cela dit, si ton but c'est de tourner autour du pot et d'avoir le dernier mot, je te le laisse volontiers.
(La foi / 07/04/06 - 10:45)


>>>   Suite du livre d'or et de cendres


Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religionAthéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion Votre espace   Début Livre d'or   Haut de page   Contactcontact Copyright ©   English