Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion  >  Votre espace Livre d'or > janvier 2006, page 5


Livre d'or et de cendres

Janvier 2006, page 5

>>>   Début du livre d'or et de cendres      



Vos textes sont en rouge foncé, ceux de atheisme.free.fr en noir.
Ils sont classés du plus récent au plus ancien.
Une ligne horizontale partielle
signifie que le texte de dessus répond à celui de dessous.


à (Le jeune / 14/01/06 - 16:17)
ce n'est pas de notre faute si ce que vous nous proposez ne sont que des fables religieuses, si je devais te croire, je devrais croire au chat botté, ou qu'il y a eu une vrai narcisse qui est mort en se regardant dans l'eau.
Reviens avec des propositions crédibles et non du remaché de discours de propagande religieuse.
(janus / 14/01/06 - 22:18)


Pff vous êtes fatiguants vous les athées.
J'ai aussi compris une chose, c'est qu'il ne sert à rien de discuter avec vous. tout ce que l'on vous dit "vous glisse sur le cerveau" comme le dit si bien le webmaster.
Eh bien soit j'arrête donc d'essayer de vous convaincre, car cela est comme essayer de poursuivre le vent.
Je me permettrai plus que des constatations:
En plus d'avoir un coeur de pierre (preuve; toutes les insultes et propos triomphants et inquisiteurs que vous tenez sur nous)
Vous avez un cerveau de pierre, de pierre polie en plus, poncée, si bien que rien n'y prend prise, tout ce que vous voulez c'est la même ponçeuse ou "polish" pour vous rendre encore plus imperméables et durs; a savoir l'indoctrination.

Après tout c'est normal, vous êtes dans votre combat contre nous, et ce serait vous humilier que de nous accorder quelque crédit.

Bon, vous êtes donc insensibles, fermés à toute autre idée que la vôtre tout en étant bornés. N'est-ce pas là un manque d'humilité, de respect, et même le contraire de ce que vous prônez, à savoir la liberté, le respect, la courtoisie, le plaisir, et surtout; l'ouverture d'esprit!?
Ah ca c'est le comble, vous êtes bien les premiers à vous ETRE ENFERMES DANS VOTRE OUVERTURE!

Sachez que tout ce que vous dites, je l'écoute et j'y pense souvent je pèse encore tout cela dans ma tête, et me rapelle quand j'étais comme vous. Non, pour rien au monde je ne reviendrais à l'état naturel! Si vous saviez comme il est bon d'être enfin un!

Desolé de vous parler ainsi mais c'est la vérité, et sachez que je vous hait et que je vous aime.
(Le jeune / 14/01/06 - 16:17)


-A Cyrille:
C'est justement les fréquentes erreurs de notre raison qui doivent nous garder des conceptions religieuses qui avancent tant de choses sans la moindre preuve (je rappele que l'athée avance bien moins que le théiste...)
-A Lou: Ce n'est pas le rôle de la science d'expliquer le pourquoi, et ainsi la bible n'a rien de scientifique, c'est principalement de la mythologie, un peu d'histoire juive (mythifiée) et un peu de sagesse (je pense surtout à l'ecclesiaste).
(Oreste / 14/01/06 - 14:38)


Oh là ! Du calme Fran6, tout le monde ici, j'en suis sûr, aura saisi l'ironie de mon intervention. Ce n'est pas comme si je t’inventais un "dialogue" loin de là, tu pousses trop loin ton raisonnement métaphorique biblique je crois. Mais si tu prenais un peu de recul sur tes propos tu t’apercevrais que c’est exactement ton discours en substance, et à peine détourné. Mais ne t’inquiète pas, les musulmans font exactement la même chose, et s’il y avait aussi quelques juifs ce serait identique. Chacun croit en un dieu, chacun croit qu’il a raison et chacun croit que c’est irrévocable, pourtant si on suit le raisonnement un seul a raison, alors comment vivre ensemble (du moins sans mépris) ?
Toutes vos religions rivalisent d’intolérance, c’est évident, et ce sont ceux qui les défendent avec trop d’ardeur qui sont les plus réducteurs et les plus absurdes.

Enfin, Fran6, pour tes questions gênantes, fais m’en une liste, énumère-les et je me ferais un devoir d’apporter une réponse à toutes celles que je pourrais, ou du moins celles que je comprendrais, et les athées plus cultivés que moi répondrons aux autres je n’en doute pas. Mais il ne me semble pas avoir fait l’impasse sur une seule d’entre elles jusqu’ici.
(Guardigan / 14/01/06 - 13:42)


Atheisme.free : enfin un lieu de culte bien à nous, athées convaincus. Tellement cons vaincus, attendu que nous sommes une infime minorité. Avec la montée de TOUS les intégrismes, moyennes-orientales, vaticanes et autres, dans une génération ou deux, nous monterons tous au bûcher à défaut de prendre en marche le train de la religion.
(Fernand GIGANT / 14/01/06 - 13:18)


A Francis.

Je crois que tu te fais des idées sur moi. Ce n'est pas parce qu'on est athée que l'on est un fanatique, quelqu'un qui "bouffe" du curé au petit déjeuner. Derrière le croyant, il y a l'humain et c'est lui qui m'intéresse. Je vais te surprendre, mais je compte parmi mes amis des catholiques, des témoins de Jehovah, etc... Bien que n'étant pas de leurs avis, j'ai de bonnes relations avec eux. Figure toi que j'ai épousé (il y a bientôt 30 ans)... une croyante. Incroyable, non ? La liberté et la tolérance sont les mots qui guident ma vie. Mon épouse connaît mes convictions et les accepte. Elle m'a dit un jour : -"laisse moi mes rêves", et nous n'en avons plus discuté. C'est vrai qu'il y a des gens formidables chez les croyants (chez les athées aussi), de sacrés (humour) cons également (chez les athées aussi). Je suis athée et... baptisé (il est vrai qu'on ne m'a pas demandé mon avis), et je vais encore plus te surprendre, je me suis marié...à l'église. Pourquoi? Parce que mon épouse y tenait et que j'ai respecté ses convictions à elle. Le curé a été le premier surpris (je buvais de temps à autre un verre avec lui), mais pour moi, comme cette cérémonie ne représentait rien, cela m'a laissé impassible. Je continue a être persuadé que Dieu (au sens large) n'existe pas. Une petite dernière chose : le curé qui m'avait marié était très âgé et j'ai eu l'occasion de le revoir peu avant sa mort. Cet homme avait consacré toute sa vie à son "dieu", et tout en discutant avec lui de choses et d'autres, il a eu une phrase qui m'a très étonné (je cite à peu près) : "Tu sais Pierre, ma foi est intacte, et cependant j'ai parfois la désagréable sensation de m'être égaré quelque part...". Il est mort quelques jours après. Curieux, non ?
(Pierre Le 07/01/2006 / 14/01/06 - 12:06)


Aïd-el-Kébir, fête du partage des musulmans, le moins qu'on puisse dire, ce n'est pas la fête des veaux et des moutons. Il y a quelques années j'ai vécu ceci à Istambul, les animaux égorgés sur les trottoirs, dans la rue, écoeurant, j'en étais malade.
Tout ceci à la gloire d'un mythe sans aucune réalité? Dieu, saigneur universel? C'est quoi ça?
Pourquoi mon Dieu?
Pendant ce temps, des centaines de milliers de croyants, à la Mecque, tourne autour d'un cube noir toujours dans le même sens, il est interdit de rembobiner, le risque est trop grand de retrouver les imposteurs responsables de tout les égorgés de la terre, depuis que l'Homme existe.
(Poussière d'étoiles / 11/01/06 - 23:34)


Dossier Le Monde des Religions de janvier février: "Les athées"
- Avec une historique de l'athéisme, du scepticisme antique à l'athéisme moderne, et les grandes figures de la philosophie athée.
- Un article sur les répressions des régies marxistes léninistes autoritaires.
- Une sociologie des sans religions.
- Les caractéristiques des athées convaincus en europe.
- les mouvements athées militants.
- Interview de deux philosophes

Et pour terminer, un encart de références, internet, de revues et de livres, dont ce site.
(janus / 11/01/06 - 22:31)


à Lou / 11/01/06 - 22:27
Sacré Jésuite !!
Bien entendu, les 2 réponses !!!

Je reformule : Tu as une coronaire bouchée à 99 % et il te reste 5 heures à vivre.
Au choix : une opération à coeur ouvert à débuter dans les 10 minutes ou une grand'messe à Notre Dame célébrée par Vingt-Trois et toute la clique ???
(Soye / 14/01/06 - 10:05)


Bonsoir tout le monde
- A N. Bohr, bien sur il fallait juste y penser, deux masses s’attirent l’une l’autre car la masse courbe l’espace-temps par l’intermédiaire de gravitons (attention à la vulgarisation qui donne trop souvent l’illusion de comprendre !). Si tant est que chacun comprenne ce que cela signifie vraiment (en dehors de quelques physiciens ! et encore), moi qui suis un peu curieux je me demande tout simplement mais pourquoi une masse courbe t’elle donc si facilement l’espace temps par l’intermédiaire de ces gravitons (qui n’ont d’ailleurs pas été encore découverts)’ Mais j’aurais ainsi beaucoup d’autres questions du type qu’est-ce qu’une charge négative (concrètement) et d’ailleurs pourquoi la charge de l’électron est elle d'environs -1,6 10-19 etc etc
Et j’insiste sur le fait que la science ne fait que décrire l’univers en utilisant des lois ou des propriétés qui modélisent la réalité mais ne permet jamais d’expliquer le véritable pourquoi des choses. La bible est en ce sens extrêmement "scientifique" car elle répond justement très bien au pourquoi ultime des choses par l’existence d’un Dieu créateur qui s’est révélé à nous (peut être un peu parce que comme tu le dis Agnostique radical « notre raison est limitée » et moi je rajoute par notre orgueil notamment).
- A Soye, je te réponds les deux (chimio et offrandes) 
- A Poussières d’étoiles, la photo tu l’as en négatif (et pas seulement le visage mais tout le corps) sur un linceul. Les informations que l’on y trouve retracent d’ailleurs avec une précision époustouflante le moment de la crucifixion du Christ venant ainsi corroborer parfaitement les évangiles.
- A W Heisenberg, pour que l’univers « choisisse » entre toutes les possibilités, fallait il encore pour cela qu’il existe ;)

Et pour finir avec une petite blague (tu vois Pierre malgré la défaite je garde un peu d'humour) je propose au fans du hasard de remplacer justement ce mot par pouet-pouet comme il l'a été suggérée auparavant pour le mot Dieu ;)
A bientôt et bonne soirée à toutes et à tous.
(Lou / 11/01/06 - 22:27)


Pour que le rationalisme (au sens de naturalisme) soit en droit de rejeter le surnaturel, il faudrait que la raison humaine fût la Raison absolue, qu'elle fût la mesure de la vérité, qu'elle fût infaillible et omnisciente. Or l'expérience la plus courante nous montre que "nous ne savons le tout de rien" et que nous nous trompons souvent? En réalité, le rationalisme n'est aucunement une position qui s'imposerait à la raison : il est une divinisation de la raison humaine, un choix, une "foi" (ou pseudo foi) contre la Foi. Il est mis par ses défenseurs en dehors et au dessus de toute discussion, il a une psychogenèse affective et plonge ses racines dans des préférences irrationnelles, au sens strict.
Il ne faux donc pas s'étonner s'il abouti à un échec, qu'il s'agisse de construire une théorie satisfaisante de l'homme et de l'univers, ou qu'il s'agisse d'expliquer judicieusement l'"illusion" religieuse : "Les absurdités où tombent les athées, agnostiques et autres en niant la religion deviennent plus insoutenables que les vérités dont la hauteur les étonnent ; et pour ne pas vouloir croire à des mystères incompréhensibles, ils suivent l'une après l'autre d'incompréhensibles erreurs." Bossuet
(Cyrille / 11/01/06 - 22:16)


Bonsoir,
L'origie du Big Bang enfin révélée : c'est la mort de dieu qui a fait ce boucan et en a fait couler de l'encre.
Le feu d'artifice n'est d'ailleurs pas terminé, il y a encore une ou deux petites éteincelles de croyants qui éclatent ça et là en kamikaze saoul de dieu. bel exemple pour les incroyants...
(Sans pseudonyme / 11/01/06 - 17:13)


à Le jeune / 14/01/06 - 16:41
Que tu ne saches pas comprendre un pseudo : passe.
Que tu nous assènes des leçons de sciences naturelles niveau CM2 en pensant étayer ton dogme : passe aussi.
Après tout, c'est très naturel : quand on oublie d'utiliser son cerveau pour ressasser des prières, il finit par de scléroser et devient rapidement inopérant.

Mais que tu ne trouves pas plus malin que de te moquer du nom de ton interlocuteur... voilà qui montre à l'envie ton manque de noblesse.
Quand on prétend donner à la planète des leçons de morale, le minimum est de connaître le sens de ce mot et de ne pas s'oublier dans la distribution.
(Soye / 14/01/06 - 23:38)


à (Le jeune / 14/01/06 - 16:41)
Le déluge est un mythe qui a été inspiré par diverses catastrophes, comme des grandes innondations. Sinon le scénario n'est pas trés crédible pour qui n'est pas aveuglé par la foi, et ayant un peu de connaissances. Il n'y aucune trace de ce qu'on devrait attendre d'un déluge universel.
Si tu veux être crédible essayes de nous décrire, par exemple, un scénario crédible du koala et du paresseux débarquant de l'arche de Noë et abouttisant à la situation actuelle, en tenant compte des conséquences du déluge, de la biologie de ces deux animeaux et de leur localisation unique sur la terre.
Ou d'expliquer pourquoi on ne trouve pas de trace géologique de ce déluge universel ou comment expliquer la présence de glaciers beaucoup plus vieux que le déluge épousant parfaitement le sol sur lequel ils sont posés.
Sans ça pas la peine de défendre une certaine explication pseudo rationelle du déluge.
(janus / 14/01/06 - 22:06)


Réponse au mess. d'Andre burger
du 11/01/06 à 15:16

Cher André Burger (comme à Mc Do: "cheese burger", pardon...)

Ton Pierre Légaré mérite bien son nom.

A quoi sert-il d'embarquer des poissons dans des bocaux alors que la terre fut remplie d'eau ?

De plus je sais pas ce que c'est ton "(Voir la bible..)" car ces balivernes ne sont écrites nulle part dans la Bible...

Ps: Pour ceux qui sont soucieux de la survie des poissons d'eau douce et salée et qui voudront faire les malins; l'eau salée et eau douce ne se mélangent pas si, l'on incorpore l'eau douce progressivement à l'eau salée!
Dieu fit pleuvoir sur terre pour le déluge, donc l'eau vint assez doucement.
Je cite le scientifique (Chéplukisé):
"Chacun peut faire cet essai avec un verre, de l'eau du sel et un colorant pour rendre visible l'une des deux phases.
En versant rapidement l'une dans l'autre le mélange se fait très vite, mais si l'on verse très doucement, on peut parvenir à ce que ce mélange ne se fasse pas."
(Le jeune / 14/01/06 - 16:41)


En attendant les prochaines JMJC, les rassemblements oecuméniques, par-ci, par-là, ne semblent pas doper nos "croaillants". Toujours aussi coincés des neurones, lasérisés, polarisés, tous dirigés dans la même direction... Racontez-nous donc, pas de transes collectives humides dans l'obscurité de Taizé?
Pas de coucheries mouillées dans les sacs? Pas de partouzes à l'huile d'olive bénite? Le tout, suivi, après les prières de rigueur, d'une absolution générale sous une pluie d'eau bénite?
Je vais vous en raconter une pour vous détendre, elle est de Pierre Légaré, ça ne s'invente pas: "En vue du déluge, dans sa première ébauche du plan de l'arche, Noé prévoyait d'embarquer un couple de chaque poisson dans de grands bocaux". (Voir la bible, verset 69 alinéa 6).
(André Burger. / 11/01/06 - 15:16)


Sous prétexte que la science n'a pas encore réponse à tout, est il nécessaire de donner une explication divine? Longtemps dans l 'histoire de l 'homme, nous avons divinisé le soleil car nos connaissances scientifiques étaient primaires. Puis on s 'apperçue que beaucoup des phenomenes qui semblaient "magiques " avaient une explication. La plus part des scientifiques dont je connais l 'opinion à ce sujet s 'accordent à dire que meme s 'il y a un Dieu, celui ci n 'est jamais intervenu apres la création de l 'univers. Comme pensait Leibniz, c 'est nuir à la religion comme à la science de supposer Dieu perpétuellement présent, actif, dans l 'espace. Quelle faiblesse pour un horloger d 'avoir toujours à remonter sa montre! Alors, oui je pense que la science, quand elle sera fini (nous en sommes loin et peut etre arrivrons nous jamais) permettra d 'expliquer tout les phénomènes qui se produisent dans l 'univers, y compris la vie qui, j 'en suis sur, n 'est qu 'un état complexifié de la matiere. La seul chose qu'on peut se demander, c'est: est ce que l 'univers s 'est crée lui meme, ou avait il besoin d 'un créateur. La science ne semble en effet pas pouvoir répondre à la question: pourquoi quelque chose plutôt que rien? Mais la science d 'il y a plusieurs siecle ne semblait pas non plus pouvoir répondre à toutes les questions que permet de répondre la science actuel. Avec nos pauvres 100 milliards de neurones, il faut accepter que certaines choses nous dépassent (pour l 'instant??), sans pour autant que ces choses soient l 'oeuvre d 'un hypothétique Dieu.
C 'est pour ces raisons (et beaucoup d 'autres ) que ,bien que convaincu que Dieu n 'existe pas, l 'idée du Dieu de Spinoza (voir sur le site) me semble acceptable, mais celle d 'un dieu biblique me semble naïve.
(JJG / 11/01/06 - 14:10)


Z@z, Ben,
Avant de décidé la date de naissance de "Jésus", posons nous la question de son éxistence réelle, car, à défaut de preuve de l'absence, nous avons absence de preuves de l'éxistence de "Jéus".
En effet la bible est postérieur à "Jésus" et on ne trouve dans les écrits historiques que des ajouts sur des copies tardives de Flavius Josèphe et de Suétone.
Noël est une récupération de fête payenne, tout comme la tout saints et pâques et une récupération d'une fête juive.
Que l'homme ait envi de fêter les changements climatiques qui régule sa vie est compréhensible, mais quel besoin d'y ajouter une couche de mystissisme.
Les croyants continuent leurs prosélytismes navrant à ce que je vois, c'est marrant, ça ne me convaint toujours pas. Vous n'en avez pas marre ?

Ce qui serait bien aussi, c'est que les croyants de tout bords arrêtent d'écrire sur le mode performatif (vous savez genre : "Ecoutez bien: je vais vous dire la vérité." ou "que la lumière soit") parce que c'est fatiguant et ce n'est plus utilisé depuis la fin du moyen age. Merci .
(ni dieu ni maitre fammag.canalblog.com / 11/01/06 - 10:09)


A Guardigan 10/01/06 ? 20:57

Alors là, faut oser ! Tu me fais répondre à une personne, pour conclure à partir de ce débat que tu as inventé que cela plaide pour l'anti-catholicisme ! Reconnaît que c'est pas mal énorme comme méthode ! C'est marrant parce qu'en plus tu finis sur "débat sérieux" alors que tu m'inventes un dialogue? Bou ! Sans rancune, c'est juste parce que je préfère discuter avec toi plutôt que ce soit un Fran6 virtuel qui cause avec une autre personne sous ta plume !

Et c'est drôle, à chaque fois par contre tous les points "gênants" que je soulève restent dans le silence.

Allez courage, osez découvrir que vous n'êtes pas rien :), on n'en meurt pas au contraire !
(Fran6 / 11/01/06 - 21:34)


Salut

Amour toujours, merci aux croyants pour ces réjouissances qu'ils nous procurent.
S'il y a une réponse au "pourquoi deux masses s'attirent l'une vers l'autre" dans la bible j'ai du rater la page, mea culpa. Peut-être que je devrais me torcher dans un coran pour trouver la réponse ?

Quant à Fran6, il n'en démord pas ! Toujours le mot "amour" deux fois par ligne pour nous dire qu'en fait il a raison un point c'est tout. Peut être qu'une fille fier de sa religion n'a pas bien compris, elle nous parle d'islam... islam ? Non ! On a dit amour, on a dit bible, alors tait toi ! ( ;) )
C'est marrant qu'on accuse après les athées de faire de l'anti catholicisme.

J'ai appris beaucoup de choses aujourd'hui, merci à vous. Vous avez raison de cracher sur le webmaster qui publie sciemment vos ramassis d'inepties honteuses que pas mal de sites seulement laïques refuseraient de publier pour cause de prosélytisme barbare.
Ceci dit, il n'y a rien de mieux qu'un "site athée" pour afficher publiquement les platitudes des défenseurs de la religion.

Donc, merci enfin de nous rappeller que la bible a apporté une vie meilleure tout le temps ou la religion chrétienne était prédominante, que nous sommes des barbares, que vous avez raison etc. Merci pour ce bon prêche qui n'a pas fait évoluer le débat d'un pouce, et bravo ô êtres de raisons.

On pourrait se croiser dans la rue et se faire des politesses, comme quoi la religion ne change pas grand chose à la vie sociale. Elle envenime juste les débats sérieux.

(Guardigan / 10/01/06 - 20:57)


à Ben
Je me dois (tant pour toi que pour les autres "croyants", mais aussi les athées qui reprochent aux croyants de dire n'importe quoi qui les arrange), que sur l'origine de Noël, tu te trompes toi-même.
Tu me fais penser à ces religieux qui, même en chaire, nous servent une "soupe officielle" pour faire passer l'inexplicable, l'incompréhensible, voire l'inavouable parce qu'incompris (ben oui, ça arrive aussi !).
Non, personne n'a la preuve que Jésus est né le 25 décembre, ni même autour de cette date-là. Si l'on considère que dans cette région du monde aussi, les bergers ne restent pas dehors avec leurs bêtes quand il fait froid, ils n'étaient très probablement pas dehors ce 25 décembre là non plus. A titre d'indication, il fait en moyenne de 1 à 4°C maxi ces nuits-ci à Béthléem. C'est pas bien chaud n'est-ce pas.
Ce qui revient à dire que Jésus est né à une époque tempérée, pas en plein hiver en tout cas.
Plus encore ! si quelqu'un peut me donner la preuve que le 25 décembre (dit de quelque façon que ce soit), est indiqué dans la Bible, alors je pense que tous les athées deviendront des hommes de Dieu à l'instant même. Pendant qu'on y est... moi aussi je peux dire n'importe quoi...
Il me semble qu'avant de fustiger les athées, il faudrait déjà faire le ménage dans nos "croyances", savoir reconnaître qu'il est des choses qui nous échappent, qui nous dépassent, sans explication, et qu'il y a aussi des inconnues. Et alors ? c'est un problème ?
Le jour où les croyants arrêteront d'écouter les charlatans de la religion parce que cela les rassure.... Adressez-vous directement au "bon Dieu" plutôt qu'à ces pseudo-saints.
Je sais qu'un croyant serait autrement plus crédible et respecté qu'il saurait dire "je ne sais pas, je ne l'explique pas mais c'est comme ça".
La science n'a pas réponse à tout elle non plus. Et alors, c'est un problème ?
(Z@z... / 10/01/06 - 20:38)


A Pierre / 10/01/06 ? 19:26

A te lire, je croirais lire une incantation, histoire de se persuader ! T'inquiète, tous les chrétiens pourraient être tués par un monde avide de néant, cela ne changerait rien au fait que Dieu est Amour et que quoique tu fasses, vous aurez Lui et toi une belle discussion, dans son amour et son pardon offert.

Tu sais, plein de scientifiques croient en Dieu parmi les plus éminents, plein d'hommes de l'art, plein de gens très bons, plein de gens très divers, et crois moi ils ont de très bonnes raisons pour cela. Et si au lieu de rejeter Dieu a priori tu te décidais à approcher ces gens là sérieusement, pas à travers des blessures personnelles ou des envies d'en découdre, mais juste par envie de vrai ? Vas y, ose !
(Fran6 / 11/01/06 - 21:41)


A Oreste.

Eh oui, il y a aussi quelques vérités "humaines" dans la Bible, ce qui ne veut pas dire qu'elle ne contient pas non plus un nombre de contradictions et de stupidités évidentes. Vous savez, on peut TOUJOURS trouver, même dans des doctrines abominables, de petites choses positives (voyez le nazisme et le communisme). La science aussi a été parfois mal utilisée, c'est évident. L'homme n'est pas parfai, c'est un animal, complexe et contradictoire à la fois. Si ce dernier est, comme les croyants le pensent, une créature faite à l'image de dieu, le moins que l'on puisse dire c'est qu'il a raté son coup. Incompétent votre dieu! Dieu n'existe pas, et croyez-moi le pape et le pouvoir catholique le savent très bien. A part peut-être l'islam (religion primitive faite pour les primitifs), les autres savent pertinemment que (comme le chante Souchon)" Là-haut; il n'y a personne". La seule chose que vénère les religions (toutes les religions), c'est le pouvoir, même s'il s'est "dilué" au fil de l'Histoire. On peut très bien vivre et être heureux sans dieu, c'est plus difficile sans la science (essayez de vous passer de dentiste avec une terrible rage de dent...). De toute façon, et je me répète, à tous les croyants : C'EST FINI,TERMINE,VOUS AVEZ PERDU, L'AVENIR NE VOUS APPARTIENT PLUS. Mais gardez votre humour. Ainsi soit-il.
(Pierre / 10/01/06 - 19:26)


>>>   Suite du livre d'or et de cendres


Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religionAthéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion Votre espace   Début Livre d'or   Haut de page   Contactcontact Copyright ©   English