Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion  >  Votre espace Livre d'or > septembre 2005, page 9


Livre d'or et de cendres

Septembre 2005, page 9

>>>   Début du livre d'or et de cendres      



Vos textes sont en rouge foncé, ceux de atheisme.free.fr en noir.
Ils sont classés du plus récent au plus ancien.
Une ligne horizontale partielle
signifie que le texte de dessus répond à celui de dessous.


Dans l'Eden initial, hypothètiquement, Dieu défendait à l'Homme de gouter au fruit de la connaissance. Ce malheureux l'a fait. L'Eglise, en passant, en a profité pour devenir mysogine, mettant sur le dos de la femme la responsabilité de la punition divine. Qu'on ne me dise pas que par cette méthode, l'Eglise a laissé l'Homme décider de ce qui était bon et mauvais. J'évoque un seul exemple, Galilée. Mais l"Infame" en a carbonisé une paire, pendant l'Inquisition, qui avaient dit le contraire de "sa verité". Qu'on arrète de parler de respect de l'Homme, quand on peut répondre avec le Chevalier de la Barre qui s'est fait arracher la langue pour la raison que l'on connait! Depuis Jésus, qui, selon Mathieu, Jean, Marc, Luc, avait un discours particulièrement pacifique et tolérant, l'Eglise a sans cesse été intolérante. Je mets tout le monde au défi de me montrer un passage des évangiles dans lequel il est inscrit que les pretres ne doivent pas se marier. On est parfois surpris d'apprendre que les othodoxes ont le droit de se marier.... Le fait que l'Eglise catholique ait interdit le mariage des pretres fut la réaction au grand schisme.
Eh oui....Eratosthène avait prouvé la rotondité de la terre (et avait même calculé son rayon) avant même que l'Eglise décrète... qu'elle était plate. Il est bien évidemment difficile d'imaginer un grand barbu regnant sur la totalité d'une sphère.
Même chose pour Copernic! Comment imaginer que Dieu n'ait pas placé sa création...au centre de l'univers? Le contraire aurait signifié que Dieu n'est pas parfait...ou que sa création (L'homme) n'est pas parfaite. 2 choses impossibles à admettre. Il a donc fallu imposer les préjugés que l'on sait. Résultat, des dizaines de generation de croyants ont cru au paradis en se basant sur des balivernes... Grand Dieu! Et si ce paradis n'existait pas? Tout ces morts, pour rien? Tous ces pretres...pour rien? ces souffrances et ces refoulements? L'abîme donne la nausée.
(Adri / 30/09/05 - 20h13)


Bonsoir,
Je pense qu'il y a 3 sortes de gens:
- les religieux qui vivent de leurs dieu ;
- les croyants qui n'ont rien compris et répètes les c... des religieux ;
- les athées qui ont compris et sont heureux.
Je n'aurais qu'un conseil, rejoignez-les...
Salutations.
(gral / 30/09/05 - 18h32)


Au Maître de la Licorne
L'énergie du désespoir ne doit pas tout permettre.
Après avoir laissé découvrir ses affinités avec l' extrême droite par ses stupidités sur la Franc-maçonnerie, un sinistre imbécile s'en prend maintenant aux principes républicains, en citant un monarchiste (dont il estropie au passage l'orthographe de son nom).
Nous nous éloignons dangereusement de l'objet initial de ce site.
(Ramuncho / 30/09/05 - 14h31)


à (cyrille / 30/09/05 - 13h10)
elle est bonne celle là se faire accuser d'agents de la pensée unique par quelqu'un qui n'est pas capable de penser par lui même et remet le contenu de son cerveau à une institution archaïque qui a limité la liberté de pensée et le savoir scientifique au cours de sa longue histoire.
La doctrine de l'Eglise est une construction humaine qui s'est faite sur plusieurs siècles.
La meilleure preuve que la doctrine de l'Eglise est fausse, c'est que le concept de péché originel est une pure invention chrétienne, dont personne dans l'humanité n'avait entendu parler, et les premiers chapitres de la Génèse étant du domaine du mythe, les bases de la la doctrine de l'église ne repose sur rien.
(janus / 01/10/05 - 02h21)


à tout (fin de mon message d'hier)
je mexcuse auprès du webmaster, mais ce qu'on m'a répondu demandait une réponse un peu plus longue..j'asseyerai de ne pas recommencer.

de plus,
vous n'avez aucune preuve pour prétendre dire, du haut de votre taille d'Homme (avec une majuscule) , que la doctrine de l'Eglise est fausse.
la plupart des accusations contre cette doctrine sont en fait des contresens, des déformations de ce qu'elle dit, des mauvaises comphrénsions...etc
il faut là alors chercher à savoir précisément ce que veux dire l'Eglise au lieu de l'envoyer promener.. alors lisez ce que dit Benoit XVI demandez à des prêtres ce qu'il veux dire quand vous voyez des choses qui vous choquent.. vous le méprenez parce que les plus intolérants c'est vous et que par égoïsme vous ne cherchez même pas à le comprendre. et qu'on vous a appris à railler l'autorité plutôt que de la comprendre avant. (culture de masse, pensée unique)
(cyrille / 30/09/05 - 13h10)


A Sylvain Save; Les origines indiennes, Agartha, le Centre du Monde... ça sent le déja vu tout ça.
Tu veux être le Messie ?
Pas de chance, pour les Chrétiens, il est déja venu.
Va voir chez les Juifs, si tu en est, bien entendu.
(Heraclius / 30/09/05 - 12h49)


à Heraclius / 30/09/05 - 12h45

tu es donc du genre chrétien démocrate..catho démocrate.
fait attention car on est pas catho si on ne respecte pas ce que demande l'Eglise. bien sûr, son autorité est limité, mais il convient de bien savoir où sont ses limites. les limites sont ce qu'elle ne dit pas...en effet l'Eglise ne se prononce pas sur tout. Il y a même des sujets sur lesquels on lui demande de se placer et ou elle refuse car ce n'est pas son rôle.

contrairement à ce que tu dis, tu doit croire ce qu'elle croit ou alors tu n'es pas catholique.

bien sûr je ne demande pas à l'Eglise d'approuver mon avis sur tout..allant de la croyance en Dieu à la couleur de mes chaussettes préférées..mais sur l'essentiel, c'est à dire ma foi, je dois être en tout points d'accord avec elle.
(Cyrille / 30/09/05 - 22h20)


A Cyrille: "voilà pourquoi l'avis que j'ai sur la vie, le monde... etc n'est pas mon avis... mais l'avis de l'Eglise".

Hum, voilà qui n'est pas trés sain, et c'est un croyant qui te le dit. Il ne faut pas s'en remettre pour toutes choses à l'Eglise, qui finalement, évolue au même titre que l'Homme.
S'en remettre totalement à l'Eglise, est à mon sens une erreur, et il ne me viendra jamais à l'esprit de la faire guider mes choix en matière de principes, de politique, d'éducation, de relations avec les autres.
Mes croyances peut-être, mais pas le Vatican.
(Heraclius / 30/09/05 - 12h45)


J'ai reçu dans ma boîte à lettres, par l'intermédiare du site 'athéisme majuscule' une dizaine de messages du dénommé Cyrille. Ces "écrits" aussi ineptes qu'inefficaces tendent à prouver que cet individu ne cherche qu'une chose : nuire.
Je préfère mettre en garde les inscrits de ce forum que j'ai abandonné et qui sous la houlette d'Athéisme Citoyen vogue vers son terme, et leur préciser que ce genre de harcèlement peut-être arrêté en déposant plainte, ce que j'ai fait. Je regrette fortement de voir encore ce genre d'individu sévir (avec d'autres du même acabit) sur ce site en tenant des propos à la limite de la légalité. C'est la principale raison de mon silence ici.
(Cuchulain / 30/09/05 - 12h37)


à (cyrille / 01/10/05 - 09h55)

L'Eglise a décidé que Dieu existe. Or cela est indépendant de son avis. Il existe ou il n'exitse pas. point. c'est à nous de le chercher en comparant les affirmations de l'Eglise et la réalité du monde, mais pas à l'Eglise de le décider pour nous !

La vérité ce n'est pas avec les oeillères imposées par l'Eglise au cours des siècles qu'on peut la trouver. Elle s'est trompée sur beaucoup de choses, n'hésitant pas à tuer ceux qui contredisaient leur erreur. C'est la première à avoir imposée une pensée unique pendant des siècles, donc tu es mal placé pour accuser ceux qui ne sont pas d'accord avec l'Eglise car beaucoup le font car ils ont l'esprit critique et sont des libres penseurs.
L'Eglise n'a pas plus le droit ni l'autotrité morale que le reste de l'humanité de ce qui est bon pour l'Humanité. L'Eglise est une institution humaine, quoique tu en penses , elle ne peut être au dessus des autres institutions humaines, il y a des milliers de gens qui sont autant voire plus compétant pour parler de morale ou de l'état du monde.
(janus / 01/10/05 - 22h33)


à Karl / 30/09/05 - 12h22

"Les propos racistes, injurieux, diffamatoires, obscènes, haineux, trop agressifs envers des personnes ou groupes de personnes".

je voudrais savoir quelle phrase que j'ai écrite peu être jugée comme tu le dit : haineuse, rasciste...etc
quelqu'un a dit que je voulait nuire..et bien oui, je veux nuire. Nuire à vos principes qui sont incohérents, faux et qui finalement vous nuisent en vous enfermant dans des préjugés abétissants.

je voudrai aussi préciser ma pensée sur la démocratie..
Je ne suis pas monarchiste comme vous semblez le croire. Je dit simplement que l'esprit de démocratique appliqué à tout ce que l'on peut penser est une bétise. La fin de l'homme, sa vérité, le respect de sa vie et de sa dignité à nimporte quel prix ne doit pas faire l'objet d'un avis personnel et individuel. Il est indépendant de nous.
La démocratie est bonne pour la politique si cette dernière respecte par ailleur la véritable nature de l'homme et ne l'empeche pas d'agir conformément à sa fin (parvenir au salut éternel).
La démocratie est bonne pour les questions secondaires, mais pas pour décider de la nature même de l'homme, de ce qu'on a le droit de lui faire.

et le malheur, c'est qu'aujourd'hui, l'esprit de démocratie gangraine et perverti tout le monde car car il déteint sur la religion, les questions étiques essentielles (ex : avortement, euthanasie, histoire, clonage...) qui ne doivent pas être l'objets d'"avis".

et c'est ce que vous faites.. Vous avez décidé que Dieu n'existe pas. Or cela est indépendant de votre avis. Il existe ou il n'exitse pas. point. c'est à vous de le chercher, mais pas de le décider !
cet état d'esprit est partout aujourd'hui et en plus il est manipulé par les médias qui nous influences perversement. la difficulté est d'être objectif fasse à eux.
(cyrille / 01/10/05 - 09h55)


J'ai supprimé le passage en question, qui en outre est hors sujet.
Certaines idées sont effectivement choquantes et révoltantes. On sait maintenant qu'elles existent et qu'on doit être vigilant.
(atheisme.free.fr / 30/09/05 - 21h15)



Au webmestre : dans sa dernière intervention, Cyrille 29/09/05 18h39, dérape fortement... Déjà constaté dans son délire sur les Francs Maçons, ce dérapage devient plus précis, malgré son français approximatif. Citant Volkoff (qu'il admire mais dont il ne sait orthographier le nom) cet anti-communiste viscéral, orthodoxe acharné, aux idées très "extrêmes", analyste de la désinformation (un comble !), il nous lance une phrase qui prône l'inégalité, et tend à prouver que la démocratie n'est pas souhaitable, qu'il y a nécessité d'un "guide", d'un chef (l'Eglise) à suivre aveuglément.
Loin d'être aussi intolérant que lui j'estime que ses écrits frisent certaines frontières et que ses messages sont loin d'être anodins, à défaut d'être intelligents. Nous avons eu droit à certains écrits sur l'homosexualité, la Franc Maçonnerie, maintenant nous abordons l'inégalité en fonction de maladie (Trisome)... Ce site devient-il une tribune pour croyants extrémistes ou n'est-ce qu'une erreur passagère ?
Ce genre de personne répond aux critères que vous avez vous-même définis ci-dessus : "Les propos racistes, injurieux, diffamatoires, obscènes, haineux, trop agressifs envers des personnes ou groupes de personnes".
(Karl / 30/09/05 - 12h22)


A Cyrille,
Puisque tu as décidé de continuer à nous amuser par ton ridicule essaie d'abréger.
Les meilleures blagues sont les plus courtes
(Tellaire / 30/09/05 - 09h16)


Je ne peux pas croire en la divinité de Jésus. Je pense qu'il n'était pas juif mais immigré du nord-ouest de l'Inde, le Pamir peut-être. Il était le plus grand prophète devant Moïse Jean-Baptiste et Mahommet. Je serais celui qu'ils ont tous annoncé car je sens le monde entier exister en moi !
(sylvain save / 30/09/05 - 01h06)


A (cyrille / 30/09/05 - 13h07),
Arrete de dire n'importe quoi stp. TU n'est visiblement jamais entrée dans un temple protestant alors va pas raconter n'importe quoi. ILs sont séparés de l'église parce qu'ils ont eu le malheur de chercher à comprendre ce que dit réellement la Bible, et non plus ce que disaient les pretres catholiques. Il faut bien comprendre que le mot évangélique (et non pas évangéliste) veut signifier le fait de se recentrer sur la Bible, ce qui est très vague. Les évangélique américain n'ont pas grand chose à voir avec les évangélique francais qui sont plutôt contre la guerre.
Les papes ont pas grand chose à apprendre aux protestants.
Nous prêchons la bonté et le don de soi aussi.
(Adrien / 01/10/05 - 10h03)


à jean-pierre / 29/09/05 - 19h47

Tu prêches la bonté, le don de soit, c'est très louable et c'est ce qu'à toujours demandé l'Eglise.. Les anglicans , évangélistes, protestants etc sont séparés de l'Eglise justement parce qu'ils ne prêchent pas cela..ne cherchent pas à la prêcher. lis les ancycliques des papes qui condamnent ces "religions annexes" ..si j'ose dire.
(cyrille / 30/09/05 - 13h07)


Non cyrille nous ne sommes pas pommés, nous avons ouvert les yeux.
Je suis 3 fois parrains de trois filleules éduqués dans la religion catholique, je ne refuse jamais ce service parce que le parrainage est une grande chose, elle permet de donner un autre angle de vue sur la vie, la mort etc.. Profondément agnostique, pas athée, je pense que les religions ont fait énormément de mal et continue à en faire:
Regarde autour de toi, les évangélistes américains, les islamistes, les catho/protestants irlandais que préchent-ils ?
la guerre, la misère, la désolation pour un "paradis"!
Moi je préche la bonté le don de soi etc mes modèles sont l'abbé pierre, le DAL, et les grands hommes et grandes femmes de paix
(jean-pierre / 29/09/05 - 19h47)


à tous

hé bien je vois que j'ai fait réagir..bravo ! Vous m'avez tous dits la même chose...à savoir :ce que tout le monde dit. Donc vous êtes le fruits de la pensée unique qui est imposée aujourd'hui...bravo la libre pensée ! L'Eglise n'est pas démocratique. Pourquoi ? Voici :

[X...hors sujet...X]

Donc vous croyez personne et tout le monde..tout est relatif.. et vous vous retrouvez en face de vous même et de vos désirs et aspirations.
Mais vous savez que chercher la vérité suppose un effort, des informations vraies, une méthode sûre. et même comme cela, on y arrive rarement.
L'esprit humain doit écarter maint erreurs, voir et éviter beaucoup de pièges pour saisir la vérité d'une chose..on y accède pas de façon immédiate. En fait on y accède très rarement.

voilà pourquoi l'avis que j'ai sur la vie, le monde... etc n'est pas mon avis, (il auraît beaucoup de chance d'être faux : je n'ai pas la science infuse) mais l'avis de l'Eglise qui a le mérite de ne jamais avoir changé. JAMAIS. qui a fait ses preuves , que de nombreux grands esprits ont expliqué, éclairé et analysé, approuvé, et surtout, qui respecte le mieux, quoi que vous en disiez, la nature de l'homme. en l'Eglise, je peux avoir confiance car elle ne me dira jamais "tout est faux croit à autre chose"
[X...trop long...X]
(Cyrille / 29/09/05 - 18h39)


A (saberabder@hotmail.fr / 29/09/05 - 15h07),
oui, par exemple l'homme vient d'une goutte de sperme qui se transforme en un grumeau de sang. C'est étrange, moi on m'avait parlé de deux gametes ... sans doute qu'on est pas fait de la même façon ...
En tout cas c'est vraiment convaincant.

Oui, il faut un minimum de culture, mais pas trop quand même.
Il y a un livre qui répond au Dr Bucaille : "Le Coran et La Bible à la lumière de l'histoire et de la science" qui est la réponse d'un chrétien. Et qui est nettement plus sérieux.
(Adrien / 01/10/05 - 10h13)


à (saberabder@hotmail.fr / 29/09/05 - 15h07)
non Bucaille c'est de l'anti science quand il essaye de faire coincider le coran et la science.
Entre les interprétations hasardeuses de versets, et l'ignorance d'énoncés identiques avant le coran que ce soit dans des mythes païens (l'unicité du ciel et de la terre par exemple ) ou par les savants de l'antiquité, les arguments de Bucaille en faveur de révélation divines inédites se réduisent à la portion congrue.
Et puis un livre où un dieu dit "c'est moi qui décide où souffle le vent et où tombe la pluie" ne peut mériter le titre de recueuil de révélations scientifiques.
(janus / 01/10/05 - 02h11)


Maurice Bucaille apporte des arguments pour expliquer pourquoi il croit en l'islam. Lorsqu'on a un minimum de culture scientifique alors il est frappant de voir de découvrir que des faits relatés dans le coran sont confortés dans les decouvertes scientifiques faites ces derniers années
(saberabder@hotmail.fr / 29/09/05 - 15h07)


A (Marius / 29/09/05 - 11h25),
Là se situe le problème. Qu'est-ce que le baptême chrétien ? Celui qui est appliqué ou celui qui est dans la bible. La réponse est celui qui est les deux en même temps. Ainsi, le pedobaptisme n'est pas à prendre en considération puisqu'il n'est pas biblique, il est uniquement appliqué. Il n'y a aucun exemple d'enfant baptisé dans la Bible. D'autre part baptème veux dire immersion, alors immersion par aspersion, je connais pas. Le baptème est le symbole de la nouvelle naissance. Rien à voir avec le péché originel. Donc, je ne pense pas que tu saches ce qu'est réellement le baptème.
Comme je l'ai dis, presque tous les protestants ne baptisent que les adultes, et ils représentent environ 35% des catholiques d'après quid.fr .
En gros, ne me reproche pas le fait que certains baptisent les enfants, je suis tout aussi contre.

Je ne crois pas sans discuter à Bible, j'ai commencé à la lire sans être chrétien, et je me suis converti en la lisant. Donc, je me suis rendu compte par moi-même de la valeur de la Bible. D'autre part, j'ai lu le livre "la Bible, le coran et la science" qui est super-bidon avec pleins d'erreurs monumentales et aussi "Le Coran et La Bible à la lumière de l'histoire et de la science" qui répond au premier (et que je n'ai pas encore fini) et que je conseil à tous ceux que le sujet interesse (c'est la réponse d'un chrétien). Donc, je me renseigne sur la valeur historique de la Bible aussi.
(Adrien / 30/09/05 - 19h29)


Oh! Adrien!!!
Alors toi tu crois sans discuter ce qui est écrit dans la bible, sans savoir qui l'a écrite, et tu mets en doute ce que j'écris MOI, Marius. Elle est bonne celle là!
Si je te dis, MOI Marius, que je sais très exactement ce qu'EST le baptême, c'est que je le sais pour en avoir étudié tous les rituels, toutes les versions, toutes les pratiques, toutes les autres coutumes religieuses ou plus généralement sociétales qui, hors de la chrétienté, procèdent de la même logique comportementale.
Par contre, je ne sais pas quel SENS tu lui donnes à titre personnel et à vrai dire, ça ne trouble pas mes siestes? tout comme je me contrefiche des différentes lectures de la bible par les diverses catégories de chrétiens. Et j'ai bien dit chrétiens? Quand je veux dire catholique je dis catholique, quand je veux dire chrétien je dis chrétien. C'est clair, non interprétable. Je ne confonds rien, bien qu'il ne soit pas toujours facile de s'y reconnaître parmi les multiples "visages" et "courants" des croyances pourtant inspirées par un "dieu unique omnipotent et omniscient".
Le baptême CHRETIEN, est un acte imposé à la quasi-totalité des enfants de familles CHRETIENNES, même si quelques petits groupes ultra minoritaires dans le monde, évoluent un peu.
Encore que je ne sois pas vraiment persuadé qu'un enfant de 10 ou 11 ans, habitué à aller au temple régulièrement et auquel on fait dire le bénédicité à tous les repas et la prière tous les soirs soit particulièrement bien armé pour mesurer OBJECTIVEMENT la pertinence de son baptême.
Adessias
(Marius / 29/09/05 - 11h25)


"Lorsque la vérité religieuse, qui est subjective, illogique et irrationnelle, s'énonce comme une évidence universelle, lorsqu'elle prétend guider les autres, les instruire, faire pencher leur jugement, aiguillonner leur vie, il faut l'analyser, la critiquer, la démonter sans tabou avant qu'elle ne devienne obligatoire et se transforme en camisole mentale." voilà le combat de l'Athéisme...
(Daniel / 29/09/05 - 05h40)


Non, Cyrille, il n'y a pas de complot de l'Eglise, de plan, etc. L'ennui, c'est que tous les croyants sont aveuglés, de l'habitant des campagnes profondes jusqu'au pape, en passant par la clique de clercs aux souliers dorés. Cet embrigadement religieux des masses n'est qu'un jeu de conscience : personne ne se croit au-dessus de Dieu, personne ne dit explicitement qu'il considère la religion comme un moyen de contrôler les peuples, qu'il considère Dieu comme un conte de fée (à différencier de celui du Père Noël, car pour le grand barbu, il y a toujours quelqu'un pour nous expliquer la supercherie....). Sauf les princes qui se convertissent pour les avantages que ça apporte, sauf les pontifes qui ont puisé dans la superstition des peuples pour construire St Pierre (indulgences), sauf les Pie et Clément qui ont appelé à la croisade pour reprendre la place des seigneurs partis égorger les musulmans.
Trève de critique... l'homme est un être de désirs, libre à lui d'espérer en une hypothèse pour vivre tranquille. La religion doit rester... affaire personnelle. Ou plutôt, dieu. Car la religion déborde systématiquement sur la chose publique, sur l'éducation, et donc sur la conscience des autres, ce qui est intolérable en démocratie.
Finies les plaisanteries. La république se dit indivisible depuis 1792, qu'elle le devienne enfin! Appliquons la loi de 1905 en Alsace Moselle et à Mayotte, ou règne encore la loi coranique.
Arrêtons ce tralala de Conseil français du culte musulman, crée dans la seule intention de rapporter les voix de gens qui n'ont plus confiance en des politiques corrompus jusqu'à la moelle. La République a besoin de savants, aujourd'hui! Construisons des écoles, payons des profs pour éduquer les enfants dont je fais partie, formons les citoyens de demain en leur forgeant un esprit critique afin qu'ils choisissent eux même, par eux même et pour eux même leur manière d'aimer Dieu, s'ils y croient. Faisons tout cela, au lieu de subventionner les cultes qui ne font que réduire encore plus l'indépendance des citoyens.
(Zénon / 28/09/05 - 23h01)


>>>   Suite du livre d'or et de cendres


Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religionAthéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion Votre espace   Début Livre d'or   Haut de page   Contactcontact Copyright ©   English