Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion  >  Votre espace Livre d'or > mai 2005, page 8


Livre d'or et de cendres

Mai 2005, page 8

>>>   Début du livre d'or et de cendres      



Vos textes sont en rouge foncé, ceux de atheisme.free.fr en noir.
Ils sont classés du plus récent au plus ancien.
Une ligne horizontale partielle
signifie que le texte de haut répond à celui du bas.


A shalom Alaichem (stone c'est ce qu'il y a dans votre tête apparemment)
Moi rien comprendre à votre débilité toi expliquer athée toi être Larousse, moi pas comprendre français merci.
Shalom en hébreu paix en français salam en arabe peace en anglais. Moi venir de découvrir ça. Ma petite cervelle a très bien compris contrairement à votre grand cerveau de génie qui n'a rien compris à ce que j'ai écrit. Il faut apprendre à lire avant d'écrire. Vous avez peut être répondu à un autre message d'un autre site.
(Sharon / 29/05/05 - 09h40)


Sharon (un nom bien choisi s'il est suivi de Stone ! sinon... ).
Etre juif c'est avoir une religion, croire en un dieu. Etre athée = a, privatif et thée (de theos) = dieu.
Toi comprendre ou toi dire trop difficile pour petite tête à toi ? Quant à Shalom, c'est un mot qui veut dire Paix et il n'a rien à voir avec une religion. C'est comme Salam, Peace, Pax, Pace...
Mais ça être trop dur pour toi... Toi grandir un peu.
(Shalom Aleichem / 28/05/05 - 19h42)


Je ne sais pas pourquoi mais je sens que ceux qui tiennent ce site sont soit Juifs soit ils ont très peur d'être poursuivis pour antisémitisme.
J'opterai plus pour la première. Shalom mes frères.
(Sharon. / 28/05/05 - 00h24)


A Crovax
Vous ête un menteur, je ne vous ai jamais contacté en plus je ne veux ni d'argent ni d'un prophète plein d'humour comme vous.
(La licorne bleue / 29/05/05 - 09h16)


à (Crovax / 27/05/05 - 17h04)
Après le pari de Pascal, nous vous proposons le pari de Crovax ;-)
(Ravachol / 29/05/05 - 09h06)


A Crovax
Salut à toi, ô Crovax, Bienheureux entre tous, l'élu de la Licorne Bleue !
Dis-moi, elle a rien contre les dollars australiens, la Licorne? Parce que j'ai pas d'euros sur moi, là. Enfin bref, dans Sa grande sagesse, elle saura reconnaître la pureté de ma foi.
Bon, je file, j'ai mes petites pilules vertes rigolotes à prendre...;)

Paix à toi !

P.S: J'aime beaucoup ce site.
(Carlotta Downunder / 28/05/05 - 09h59)


J'ai eu une révélation aujourd'hui : la licorne bleue a communiqué avec moi par télépathie (si si, elle a ce pouvoir) pour me dire que je dois prêcher son existence autour de moi, convaincre un maximum de monde qu'elle existe. Aussi, vous devrez me payer 100 euros, allez savoir pourquoi, c'est la licorne qui l'ordonne. Si vous ne le faites pas, lors de sa prochaine escale sur la planète Terre, elle vous terrassera dans d'affreuses souffrances, et comme elle travaille de pair avec Dieu, vous irez en enfer pour l'éternité. Demandez mon adresse e-mail au webmaster et écrivez moi afin que je vous renvoie l'adresse où envoyer l'argent.
Si vous ne me croyez pas alors dites moi pourquoi, qu'es ce que votre prophète a de plus que moi pour que vous le croyez? Un bon conseil : oeuvrez pour votre salut et réfléchissez bien. Si vous ne croyez pas en la licorne bleue et ne me versez pas les 100 euros demandés, vous risquez gros. Si vous croyez en la licorne bleue, que vous me versez les 100 euros et que vous vous trompez, il ne vous arrivera rien. Conclusion : il est dans votre intérêt de croire en la licorne et de me verser la somme, donc il faut que vous le fassiez.
(Crovax / 27/05/05 - 17h04)


à (... / 27/05/05 - 17h03)
Donc selon toi les sites musulmans diffusent des versions du coran qui ne sont pas fidèles?
Parce que que le coran soit sur un site non islamophile, ou que ce soit sur un site de musulmans, il y a peu de différence, juste sur la forme des mots mais pas sur le fond, et c'est ce qui importe : le fond. Et sur ce point le coran est trés critiquable sur nombres de ses versets, les bons versets n'étant pas assez nombreux pour rattrapper l'ensemble.
(janus / 28/05/05 - 20h33)


Personellement je trouve ce site pas assez objectif... J'ai lu ce que vous disez sur l'Islam, toutes traductions du Coran sont erronées. Comment voulez-vous comprendre une religion avec des bases fausses, ou je dirai plutot "refaites à votre sauce".
On parle de persécution d'athées mais parlez de la persécution des croyants aussi... Bonne continuation!!
En tout cas regardez bien au fond de vos coeurs avec un regard dénoué de toute passion et je vous promets que vous verrez que vous (et toute l'humanité) ne pouvez etre que des créatures.
Paix sur vous
(... / 27/05/05 - 17h03)


JP2 inspirant "notre saint" Patrick qui approuve des deux mains (tendues ou levées en un salut "complice" ?) ses fréquentations dictatoriales, fournissons-lui des raisons d’adorer son idole. Je résume.
Nicaragua juillet 79 : les sandinistes au pouvoir. Avec eux, l’église des pauvres dont quatre prêtres sont désignés ministres. Le Vatican s’indigne et exige qu’ils abandonnent leur poste. Une persécution systématique s’installe contre ceux qui appuient la révolution : des curés et des nonnes progressistes sont obligés de quitter le pays, remplacés par des "dociles". Quand JP2 visite le Nicaragua en 83, le père Ernesto Cardenal s’agenouille devant lui. JP2 répond en agitant une main qui condamne (des photos et enregistrements existent dans toutes les agences de presse).
A côté de la tribune papale, des mères tiennent en main des photos de leurs fils tués par les somozistes et la Contra. Elles attendent une parole de consolation. Des cris : "Une prière pour nos morts !" Impassible, JP2 poursuit son homélie. Certains crient plus fort un slogan répété à intervalles : "Queremos la paz ! (Nous voulons la paix !) - Silencio !" crie le pape, agacé. Cette froideur étonne puis vexe une partie de l’assistance. Un autre slogan, plus offensif : "Nous voulons une Eglise qui soit aux côtés des pauvres !" L’absence de réaction, fait naître le répétitif : "Pouvoir populaire, pouvoir populaire ! - Silencio !" répète par neuf fois JP2, en colère. Après le credo, dans les intentions, il mentionne "ceux qui sont en prison" - les anciens somozistes incarcérés, et, provocation évidente, garde le silence pour leurs victimes. La messe se terminera en débâcle.
La prochaine fois nous pourrions parler de l’Argentine ou du cardinal Fernando Saenz Lacalle, dirigeant de l'Opus Dei et ex-général de l'armée salvadorienne.
(Claude P. / 27/05/05 - 13h12)


Bonsoir,
Ce site devient un peu plus interressant ces derniers temps. En effet, on constate que l'athéisme est le combat de l'homme contre l'obscurantisme derrière lequel se réfugient les croyants de tout ordre qui viennent poluer le site.
zéro/zéro, match nul!
La culture contre l'obscurantisme.
Napoléon a dit: "En amour, la victoire est dans la fuite", ne faut-il pas fuir les arguments fallacieux des croyants de tous bords pour respirer un air plus pur?
Nonobstant certains dires, comment échapper à l'agression permanente desdits croyants?
(bcg / 26/05/05 - 19h14)


A Kikou
Qui semble avoir oublier l’histoire et la persécution dont ont fait objet les athées. Que certains athées confondent affirmation enfin publique de leur non-croyance et revanche, je suis le premier à le regretter (à ce titre, le livre de Michel Onfray est tristement tripal).
L’agressivité, hélas, est humaine, religieux ou pas, ce qui dénote notre nature animale qu’aucun dieu n’a doté d’âme.
Quant à l’accusation d’obscurantisme, vous oubliez comme la plupart des croyants la première partie de la phrase de Descartes : dubito ergo cogito, cogito ergo sum.
Le "dubito ergo cogito" est le contraire de l’obscurantisme qui propose des explications non réfutables : je doute donc je pense et ne peux accepter toute pensée, y compris l’athéisme, sans liberté de réfutation (Karl Popper).
On est loin des sectes dont vous nous affublez, comparé à celles des religions qui ont réussi (Renan).
L’athéisme c’est tout bêtement "l’homme d’abord", tous les hommes croyants ou non. Ce qui conduit parfois à s’insurger (pacifiquement) contre ceux qui sont pour "Dieu d’abord".
(Maldoror / 26/05/05 - 21h21)


Waw Superbe site, je remercie tous ceux qui participent à ce dialogue de sourds, on remarque le complexe de supériorité des athées, qui, en général se prennent pour les "Galilée" des temps modernes, ils ne font qu'étaler les résumés de sciences et vie, et pour défendre leurs opinions ils n'apportent pas plus de preuves ni de bon sens que les croyants. dans ce livre il y a une seule vérité : De vos discussions jamais ne jaillirai la lumière. D'ailleurs les athées parlent trop souvent d'obscurantisme des croyants ils les prennent tous pour des extrémistes mais, le contraire serait plus juste, l'agressivité des athées n'est pas à démontrer, il suffit de lire un peu ce qui a été écrit, on dirait une secte athée où tous les adeptes se prennent pour le Gourou.
(Kikou / 26/05/05 - 02h15)


Au sommeil, personne ne pose cette question, au reveil on se la pose ou pas de l'existence de Dieu. Mais au deux etats la vie continue, malheurement. est-ce que l'intellect humain est de trop?
(normand / 26/05/05 - 01h44)


"Prenez les souffrances comme des bénédictions divines pour votre propre bien et soyez-en reconnaissant."
Ça ne vous rappelle pas la pensée récente d'un adepte fidèle (ou l'inverse...) de ce site ? Presque gagné ! C'est la 5e maxime du Sahag Marg de la Shri Ram Chandra Mission classifiée comme secte !!
Allez pour rire je vous donne la 2e maxime :
"Commencez votre méditation par une prière pour l'élévation spirituelle avec un cœur plein d'amour et de dévotion."
Miroir, mon beau miroir... La seule différence, c'est qu'on ne peut prendre la position du lotus quand on est crucifié.
Au fait, dieu a-t-il de l'humour ??
(Claude P. / 26/05/05 - 01h27)


A un visiteur qui (me) répond à Maldoror
Ma contribution visait les dérives intégristes qui ne sont pas du seul ressort des croyants et dont font preuves plus d’un visiteur croyant de ce site ; ce visiteur m’a mal lu !
Je suis athée de culture, et l’idée de Dieu ne m’a jamais effleuré, mais l’histoire des religions me passionne en tant que partie de celle des hommes et je ne fais que constater que les religions (dont le communisme) ont entraîné des millions de morts, sans parler des atteintes explicites aux libertés (bibliothèques brûlées, homophobie, droits de la femme, rejet de l’euthanasie….).
Je respecte les croyants qui accepte ma non-croyance ; je ne puis que lutter contre les autres.
(Maldoror / 27/05/05 - 21h09)


A Maldoror

Faire l'amalgame entre inquisition, djihad, peuple élu et croyance (foi), est aussi idiot que de faire l'amalgame entre athéisme et communisme...
(Un visiteur / 26/05/05 - 13h27)


Lecteur régulier de votre « forum », je suis ébahi par moult réactions de certains croyants utilisant injures et anathèmes.
Si leur Dieu est infiniment bon, comme l’annonce, pas beaucoup le Coran, parfois la Bible, souvent les Evangiles, il nous pardonnera à nous, incroyants par culture (Epicurienne), notre athéisme qui n’est pas synonyme d’amoralité (Toujours Epicure, qui n’est en rien un sale jouisseur égoïste comme l’ont fait accroire vingt siècles de pouvoir judéo-christiano-islamique), par contre pardonnera-t-il (Dieu) vos invectives ?
Tant que ces intolérances se confinent à des forums, cela est de la nature du comportement vulgaire des automobilistes français faisant des doigts d’honneur persuadés de leur bon droit...
Mais dès que cela prend des proportions "tribales" telles que :
- la notion de "peuple élu" chez les israélites (source inéluctable de racisme !)
- l’inquisition chez les chrétiens (forme ancienne de la dictature de la pensée)
- le djihad chez les musulmans (qui finit par justifier les attentats du 11/9)
on se demande comment vous pouvez concilier la nature de votre Dieu avec les massacres qu’elle a engendrés.

Note pour ceux qui font l’amalgame entre athéisme et communisme :
1) l’athéisme n’implique pas le communisme
2) le communisme a été détourné en religion sans dieu
3) en cette période d’ultra libéralisme, (re)lisez (outre votre Livre) Marx qui est si peu soviétique.
(Maldoror / 25/05/05 - 21h31)


à Marius / 27/05/05 - 19h29

"T'es lourd!!!"

Ben oui, j'essaye de l'être plus que vous !! Mais je dois avouer que c'est difficile !! :-)
(Cyrille / 29/05/05 - 13h25)


A Cyrille (24/5)
T'es lourd!!! Mal comprenant ?
Le concept d'un dieu nous est complètement étranger. Je persiste avec la patiente obstination que manifeste le maître d'école qui veut faire comprendre le mécanisme de la règle de trois à un élève…, comment dit-on aujourd'hui ???... un-peu-lent, c'est ça, un-peu-lent.
Donc, te disais-je: ton (votre) dieu nous indiffère. On s'en fout…mais alors à un point?…tu peux pas imaginer.
En revanche, les exactions des sectes ça on s'en fout pas, mais alors pas du tout. Parce qu'il en va de notre avenir et de celui de nos enfants et une religion n'est rien d'autre qu'une secte qui réussit mieux que d'autres.
Alors, comme nous avons des trésors de patience, nous persévèrerons. Et avec humour , placide obstination, avec tout l'amour que nous savons porter aux plus nécessiteux d'entre nous, aux plus démunis, aux plus désemparés, aux plus …Un-Peu-Lents, nous arriverons bien un jour à vous faire ouvrir les yeux afin que vous puissiez voir enfin vers quoi vous entraînent vos gourous.
Adéssias.
(Marius / 27/05/05 - 19h29)


à janus / 27/05/05 - 00h05

"Mais d'où vient l'idée d'un dieu Etre Suprême, créateur et conservateur de l'univers si ce n'est des religions?"

Mais d'où vient l'idée de religion que l'homme a toujours eu en lui ?
Elle vient de ce besoin naturel qu'a l'homme de placer quelqu'un au-dessus de lui, de reconnaître qu'il n'a pas les clés de l'Univers, que la vérité n'est pas en lui..
D'où vient cette notion de transcendance que seul l'homme est capable d'appréhender ?
Simplement de sa nature ! La nature humaine est faites comme cela. Etudiez l'histoire des religions, vous comprendrez que l'homme ne peut vivre seul !

Et ce n'est pas une honte de le reconnaître, contrairement à ce que vous pensez, vous les athées.. Vous êtes aussi faibles que nous face aux questions de la vie, seulement vous avez une autre religion, le centre de cette religion étant vous même ! j'ai parlé de cela dans un autre message : (Cyrille / 24/05/05 - 10h10)

Si le besoin qu'a l'homme de mettre qqun au dessus de lui est naturel, c'est qu'il vient de quelque part.. Il est appellé par quelque-chose ou quelqu-un qui le dépasse.. La difficulté est de savoir ce qu'est ce quelque-chose !

En tout cas, ce n'est pas renier ce besoin qui va nous rendre heureux.
Et la preuve est faite : on a jamis eu autant de meurtres, de suicides, de fous, de dépressifs etc... que dans notre société laîque et antireligieuse que nous subissons aujourd'hui.

La culture de l'individualisme et le refus de Dieu d'aujourd'hui va contre deux aspirations humaines qui sont normales et dans sa nature :
L'homme est un animal social ; l'homme est un animal religieux.
(Cyrille / 27/05/05 - 09h20)


à (Jean / 25/05/05 - 15h31)
Mais d'où vient l'idée d'un dieu Etre Suprême, créateur et conservateur de l'univers si ce n'est des religions?
Et pour nombre de celles ci c'est l'argument principal de leur légitimation.
LE problème c'est les religions, dieu si ce n'était pas le support de religions qui aliènent et oppressent les hommes et (surtout) les femmes quand on leur laisse trop de pouvoir, n'en serait pas, critiquer l'existence de dieu aurait autant d'intêret que de critiquer la croyance aux fantômes.
L'idée d'un dieu être suprême créateur et conservateur de l'univers est une construction des religions, que l'on peut reconstituter avec l'histoire des religions. Les religions les plus anciennes sont basées sur l'animisme ou un polythéisme strict, et au fur et à mesure l'évolution des religions a donné un rôle plus particulier à une de ces divinités. Ce n'est pas un hasard si il fallu attendre le VIIème siècle et l'islam pour entendre un monothéisme pur.
(janus / 27/05/05 - 00h05)


Bravo Jean !!!!

Cela fait du bien...
J'avais déjà souligné le pb d'amalgame, de généralisation que faisaient certains athées (et oui, pas tous), mais pas aussi bien.
(Un visiteur / 26/05/05 - 13h24)


à Jean du 25.5
je vous cite "Je rappelle qu'une table est un être ainsi qu'un arbre ainsi que tout ce qui est."
Vous avez entièrement raison : j'ai parlé à ma petite cuillère ce matin, elle m'a confié sa préférence pour le yaourt aux myrtilles. N'oubliez pas vos êtres-médicaments.
(Vox populi / 26/05/05 - 12h01)


à Jean - 25/5.
L'un de mes dicos fournit six pages sur dieu et pas quatre mots. Curieusement il précise qu'il y en a plusieurs selon la religion que le croyant pratique... Etonnant non ?
Ton dieu c'est lequel ? Le premier à gauche sur la photo ou le petit là-bas dans le coin ?
Faire un amalgame entre un dieu et une religion est-il incohérent ? Sans dieu y aurait-il une religion ?
(Eve / 26/05/05 - 11h50)


Salut à tous ,
Je vois que rappeler la définition de DIEU du dictionnaire est important vu les arguments dévellopés pour dire que DIEU n'est pas.
Dieu : Etre suprême, créateur et conservateur de l'univers.

Ce qui est marrant aussi, c'est que l'auteur de ce site commence à dire que personne ne connaît vraiment la définition de Dieu. Et, après, ne connaissant pas ce qu'est Dieu, il écrit des lignes et des lignes sur le sujet ! Ils citent des auteurs qui étaient profondèment croyants ! Mais, ne sachant ce qu'est Dieu, ce n'est pas étonnant de voir que la raison, la vérité et la logique ne sont pas de mise dans ce site !

Je rappelle qu'une table est un être ainsi qu'un arbre ainsi que tout ce qui est.

Réfléchir à l'existence de Dieu n'a donc rien à voir avec Adam et Eve, Jésus, la prière, les religions qui ne sont qu'une interprétation de Dieu. La question est : Dieu existe-t-il ?

Ce qui est assez marrant en lisant les commentaires , c'est que certains athées disent : les croyants sont lobotomisés, ils pensent ceci et cela et surtout sont prétentieux de croire en Dieu. Alors que ces mêmes athés mettent dans le même panier tous les croyants en généralisant. Pire encore, ils confondent religion et Dieu, et en faisant cela, montrent que les prétentieux c'est eux ! Car, ne sachant pas la définition de Dieu et faisant un amalgame entre religion et Dieu, ils montrent qu'ils ne savent pas ! ;)

Autre point : la science repousse Dieu. C'est faux et dire cela c'est ne pas comprendre ce qu'est Dieu car la science ne fait qu'expliquer l'univers dont Dieu est le créateur et conservateur. L'argument comme quoi certains croyants attribuaient à Dieu ce qu'ils ne pouvaient expliquer (pluie , tremblements de terre...) est exact mais pas du tout à propos pour l'existence de Dieu car c'est confondre certains croyants et la croyance. Ou dire :
certains non-croyants sont des voleurs. Donc la non-croyance mène au vol.

"J'aurais une extrême curiosité de voir celui qui serait persuadé que Dieu n'est point : il me dirait du moins la raison invincible qui a su le convaincre." Jean de La Bruyère.

"Dieu ne joue pas aux dés." Albert Einstein.

"L'admirable arrangement des planètes, des comètes et du soleil ne peut être l'ouvrage que d'un être tout puissant et intelligent." Isaac Newton.
(Jean / 25/05/05 - 15h31)


>>>   Suite du livre d'or et de cendres


Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religionAthéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Votre espace   Début Livre d'or      Haut de page   Contactcontact Copyright ©